Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Gaby » 13 Fév 2017, 19:09

Oui, et il a évolué. De la même époque, tu peux chercher ses déclarations au sujet de la religion et de la NOI, tu vas adorer, en comparaison le PIR c'est rien du tout. Tu n'as pas le droit de regarder Malcolm en prenant ce qui te plait et en évacuant le reste, d'une époque précise, ou dans son parcours entier. C'est de la falsification et pour quelqu'un comme toi qui donnes constamment des leçons d'honnêteté, ça a une saveur particulière.
Gaby
 
Message(s) : 351
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par spartacre » 13 Fév 2017, 20:27

oui , il a évolué en préconisant la violence révolutionnaire , ce qui le rendit populaire dans les masses afro américaines et c 'est cet aspect de sa personnalité que retiennent tous ceux qui portent X sur leur vêtements . Alors , je ne sais pas quels rapports personnels il pouvait avoir avec Martin Luther King .. tout ce que je sais , c 'est que le mouvement de Macom X , comme celui des panthères noires représentaient une nette démarcation par rapport aux prèches de LutherKing qui se contentait d'avoir "one dream "ou de tous ceux qui prêchaient un idéal de "paix" et d 'entente et Luther King faisait partie de ceux là....
spartacre
 
Message(s) : 82
Inscription : 02 Nov 2013, 12:04

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Gaby » 13 Fév 2017, 20:41

LutherKing qui se contentait d'avoir "one dream "

C'est grave de lire des choses pareilles. On parle d'un militant qui a payé de sa vie son engagement contre le racisme, la guerre et le capitalisme, et qui était un immense meneur du mouvement qui a mis fin à la ségrégation et donné des droits politiques aux noirs américains. King est mort quand il embêtait trop l'Etat avec son opposition à la guerre du Vietnam, et alors qu'il soutenait les travailleurs éboueurs.

S'il doit y avoir une discussion sur la question de la stratégie de la non-violence, il faut commencer par dire la vérité, plutôt que de raconter que King endormait et pacifiait les masses. Mais la vérité ne vous intéresse pas ici, seulement la validation de vos présupposés sur le rôle réactionnaire de la religion. Faire référence à un (beau) discours ne suffit pas à disqualifier les apports de King à l'émancipation des noirs américains, et que vous le vouliez ou non, il sera toujours dans leur et notre panthéon, à juste raison.

D'ailleurs si les Black Panthers t'intéressaient vraiment, tu saurais qu'ils admiraient King, qu'ils lui doivent beaucoup et qu'ils le voyaient comme un camarade. Figure-toi par exemple que Bobby Seale, après s'être rendu aux funérailles de King en 1968, expliquait que s'il n'y avait pas eu d'émeutes à San Francisco et Oakland contrairement à d'autres villes, c'était parce que le BPP avait donné cette consigne. Et Seale passait beaucoup de temps à expliquer que King n'était pas un apôtre qui demandait à ses fidèles de ne jamais se défendre. Le BPP se battait contre cette vision erronée de King.

King était un radical, et c'est important que les révolutionnaires aujourd'hui connaissent son histoire, plutôt que de se baser sur la version expurgée de sa radicalité que les politiciens mainstream ont retenu de lui.
Gaby
 
Message(s) : 351
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par spartacre » 13 Fév 2017, 21:10

A Gaby " mon présupposé sur le rôle réactionnaire de la religion " . !!! j 'adore .Venant d 'un soi disant marxiste ...
spartacre
 
Message(s) : 82
Inscription : 02 Nov 2013, 12:04

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Gaby » 13 Fév 2017, 21:18

Un présupposé ne veut pas dire une erreur.

Tu confonds le rôle généralement réactionnaire de la religion et l'action des croyants.

Mais les procès en marxisme ne m'atteignent pas : c'est une... excommunication.
Gaby
 
Message(s) : 351
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Ian » 13 Fév 2017, 22:34

Les présupposés pour un marxiste, c'est effectivement un problème puisque ça amène à ne pas considérer la réalité matérielle des faits, mais à extrapoler à partir de présupposés idéologiques... tout l'inverse d'une démarche matérialiste (et donc marxiste) en somme.

Perso je trouve que cette discussion est assez éclairante sur le rapport au matérialisme en tout cas. :)
Ian
 
Message(s) : 214
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par com_71 » 13 Fév 2017, 23:44

M L King a indéniablement été à la tête d'un mouvement de masse puissant. Autre chose est la direction qu'il voulait lui donner quand il écrivait :
"...Comme Gandhi l'a dit à ses compatriotes, 'Des rivières de sang auront à couler avant que nous gagnions notre liberté, mais cela doit être notre sang'... Un 5ème point concernant la résistance non-violente est qu'elle évite non seulement la violence physique externe mais aussi la violence interne de l'esprit. Le résistant non-violent non seulement refuse de tirer sur son ennemi mais il refuse aussi de le haïr."
(Stride Toward Freedom : the Montgomery Story, by M.L. King, Jr)
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1645
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Gaby » 13 Fév 2017, 23:57

Ceux qui ont reproché à King la non-violence, et je suis d'accord pour dire que c'est un problème politique dont il faut discuter, n'ont au demeurant rien fait de plus que ce que King n'a réalisé, et ont même fait infiniment moins que lui pour l'organisation des travailleurs dans beaucoup de régions abandonnées par la gauche et l'extrême-gauche. Si l'on parle de la non-violence de King, il faut surtout parler de ce qu'il a gagné avant de parler de ce qu'il n'a pas remporté.

D'ailleurs, quand un trotskyste critique la direction de King, ça n'a tout de suite pas la même saveur que lorsqu'il parle de l'histoire de l'URSS : à aucun instant les trotskystes n'auraient pu prétendre obtenir la direction qu'occupait King eux-mêmes... C'est du bavardage.

King a peut-être eu tort d'appliquer la non-violence méthodologique. Mais ce que je sais, c'est qu'il l'a appliqué en première ligne, et que les commentateurs n'étaient pas là. Et qu'il a largement gagné.
Gaby
 
Message(s) : 351
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par artza » 14 Fév 2017, 08:41

Si je comprends bien on ne peut pas discuter de grand chose à moins d' avoir connu le succès!

C'est d'ailleurs ce qu'on fait et font bien des "trotskystes" par ailleurs bien peu nombreux, dont l'activité consistait et consiste à rechercher un leader extérieur influent (ce qui n'est pas toujours le cas) et à lui filer le train.
artza
 
Message(s) : 939
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Jacquemart » 23 Fév 2017, 17:20

Un témoignage à verser au dossier : https://lmsti.wordpress.com/2017/02/20/ ... attentats/
Avatar de l’utilisateur
Jacquemart
 
Message(s) : 117
Inscription : 16 Déc 2003, 23:06

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : conformistepote et 1 invité