Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par com_71 » 11 Fév 2017, 01:09

Ian a écrit :... le "juif athée" est moins directement touché lorsqu'une synagogue est prise pour cible par des antisémites...


Bref, selon toi, le "juif athée" est un idiot congénital...
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1742
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par com_71 » 11 Fév 2017, 01:36

Tu t'égares. L'article de LDC dit que la rhéthorique de la "lutte contre l'islamophobie" est utilisée comme un piège par la réaction religieuse ; et que le NPA n'est visiblement pas attentif à ce point.

D'ailleurs le terme "islamophobie" n'ajoute, ou n'a ajouté - puisque cette bataille sur les mots est une bataille d'arrière-garde - qu'une simple différence de degré. La "lutte contre le racisme anti-arabe", ou la "lutte contre le racisme anti-musulman" pourrait, ou peut, être utilisée de la même façon.

Tout comme les partisans de la politique israélienne, qui peuvent d'ailleurs très bien être rabbins, ne se gênent souvent pas pour manier la "lutte contre l'antisémitisme" pour intimider leurs adversaires ou faire rentrer dans le rang les brebis qui s'égarent.

Il s'agit de ne pas céder aux pressions des uns ou des autres. Pas plus celles de Houria Bouteldja que celles de Cukierman.
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1742
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par artza » 11 Fév 2017, 04:08

ça avance vite et ça galope cet échange.

D'abord merci à GdM pour l'adresse de Trotsky à la bourgeoisie juive. (un article remarquable à bien des égards. Et puis les petits malins qui s'amusent à trouver des erreurs de pronostics chez Trotsky, pour le coup doivent être babas).

A la question posée avec insistance par Gaby, "la lutte contre l'antisémitisme fait-elle le jeu des rabbins ?".
Com a répondu.

Nous faisons à l'écrit la différence entre juifs et Juifs. Perso un coup sur deux je me goure :lol:
Faut-il faire de même pour musulmans?

A propos de la lutte pour Dreyfus...le résultat ne fut pas des meilleurs pour le mouvement socialiste, et pas que de la faute de Guesde! ;)
artza
 
Message(s) : 969
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par artza » 11 Fév 2017, 04:44

J'oubliais pour répondre à Ian je crois,

LO s'est-elle adressée à la bourgeoisie musulmane...


Franchement c'est con comme remarque. Pourquoi?
LO n'est pas Trotsky.
Je sens qu'il faut que je m'explique un peu. Trotsky était mondialement connu, détesté, craint et oui, et très admiré...c'est bien pour ça que Staline l'a fait assassiner pour le plus grand soulagement de Churchill.


A propos de "talmudistes", quel est le boulot de Tariq Ramadan?
artza
 
Message(s) : 969
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Ian » 11 Fév 2017, 14:01

Bref, selon toi, le "juif athée" est un idiot congénital...
Pourquoi dire une telle absurdité? Le juif athée ne va normalement pas plus à la synagogue que je ne vais à l'église. Si un église est visée, ce n'est pas mon lieu de culte, je ne suis pas directement touché.

Pour le reste, assimiler Houria Bouteldja à "la réaction religieuse" est totalement absurde, malgré tous les désaccords que je peux avoir avec elle et son orga.

Le deux poids deux mesures appliqué entre l'islam et les autres religions montre que LO est très perméable à l'idéologie dominante. Au moins c'est une réponse à celles et ceux qui pensent que vous seriez une secte coupée du monde... ;)
Ian
 
Message(s) : 290
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Ian » 11 Fév 2017, 14:03

Franchement c'est con comme remarque. Pourquoi?
LO n'est pas Trotsky.
Je sens qu'il faut que je m'explique un peu. Trotsky était mondialement connu, détesté, craint et oui, et très admiré...c'est bien pour ça que Staline l'a fait assassiner pour le plus grand soulagement de Churchill.
J'avoue que je n'ai pas compris ton explication. LO n'est certes pas Trotsky, mais LO considère que sa politique est juste, non? En quoi faudrait-il être "mondialement connu" pour faire ce type d'appel?
Ian
 
Message(s) : 290
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par com_71 » 11 Fév 2017, 14:15

Ian a écrit :Le juif athée ne va normalement pas plus à la synagogue que je ne vais à l'église. Si une église est visée, ce n'est pas mon lieu de culte, je ne suis pas directement touché.


Désolant !

Trois mots quand-même en réponse :
- empathie (le terme est à la mode)
- mémoire historique.
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1742
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par Ian » 11 Fév 2017, 14:24

Parler d'être "moins directement touché" ne veut pas dire ne pas être touché, mais c'est évidemment moins direct que pour les personnes qui utilisent ces lieux de culte.

Mais je suis personnellement touché si n'importe quel lieu de culte est attaqué. Eglise, mosquée, synagogue. Et particulièrement si ça s'inscrit dans un rapport d'oppression antisémite ou islamophobe.
Par ailleurs, je ne suis pas sûr que tes leçons "d'empathie" ou de "mémoire historique" soient bienvenues, quand on explique qu'il ne faut surtout rien faire pour lutter contre l'islamophobie. :?
Ian
 
Message(s) : 290
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par com_71 » 11 Fév 2017, 14:28

Ian a écrit :assimiler Houria Bouteldja à "la réaction religieuse" est totalement absurde...


Reprenons les passages consacrés à ce personnage dans l'article de LDC

Houria Bouteldja, écrit : « Au-dessus de moi, il y a les profiteurs blancs. Le peuple blanc, propriétaire de la France : prolétaires, fonctionnaires, classes moyennes. Mes oppresseurs. Petits actionnaires de la vaste entreprise de spoliation du monde. » Puis : « Le Français, dans son bureau, ça roule pour lui. L’Arabe, lui, est balayeur. »

Ce livre abject défend les idées les plus réactionnaires, à commencer par un antisémitisme nauséeux (« Vous les Juifs […] je vous reconnaîtrais entre mille, votre zèle est trahison. »), une homophobie assumée, une exaltation de « la redoutable et insolente virilité islamique » (sic), et une prise de position contre le féminisme, dénoncé comme une exportation blanche : « Mon corps ne m’appartient pas. Aucun magistère moral ne me fera endosser un mot d’ordre conçu par et pour des féministes blanches. […] J’appartiens à ma famille, à mon clan, à mon quartier, à ma race, à l’Algérie, à l’islam. »

Ces propos devraient suffire, lorsque l’on est communiste révolutionnaire, à s’interdire de faire tribune commune avec ceux qui les profèrent et qui sont pour nous ni plus ni moins que des ennemis politiques.
[...]
Bouteldja, qui dit préférer appartenir « à [sa] race et à l’islam » plutôt que de dire que son corps lui appartient, va même plus loin : « Un féminisme décolonial doit avoir comme impératif de refuser radicalement les discours et pratiques qui stigmatisent nos frères. » Elle absout ainsi d’avance les lapideurs de femmes et les exciseurs, au nom du féminisme décolonial.
[...]
Les militantes comme Nargesse Bibimoune ou Houria Bouteldja choisissent donc d’être des esclaves volontaires de dieu ou des hommes. Tant pis pour elles.
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1742
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par com_71 » 11 Fév 2017, 14:36

Ian a écrit :on explique qu'il ne faut surtout rien faire pour lutter contre l'islamophobie. :?


Pff... ;) ;)
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1742
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron