Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par Ottokar » 19 Mars 2017, 08:14

Quand on discute dans la rue, c'est déjà bien que les gens aient mémorisé le visage de Nathalie depuis cette semaine qu'elle est passée un peu plus. Son score, personne n'en parle, on fera quelques pour cents et on ne sera pas élu, c'est ce que les gens retiennent.
Même en 2007 où Arlette avait fait 1,5 tandis que Besancenot bombait du torse avec ses 4, quand j'avais été sur les marchés et en tournée l'été, les gens avaient totalement oublié. ils ne parlaient que de l'élection de Sarko et de la défaite de la gauche.
Ottokar
 
Message(s) : 84
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par NazimH » 19 Mars 2017, 08:31

Interview de Poutou dans Sud-Ouest
http://www.sudouest.fr/2017/03/18/philippe-poutou-pourquoi-tout-ce-cinema-3288972-5210.php
Comment expliquez-vous que la candidate Lutte Ouvrière, Nathalie Arthaud, n’ait apparemment pas eu de problèmes énormes pour obtenir ses 500 parrainages alors qu’elle est moins connue que vous et fait des scores électoraux inférieurs aux vôtres ?

Lutte Ouvrière commence le boulot quatre ans avant l’élection ! La présidentielle est pour eux le rendez-vous le plus important de l’agenda politique. Au NPA, nous sommes beaucoup plus dans les luttes sociales et les collectifs militants. On ne le regrette pas mais on ne peut commencer à collecter des parrainages qu’un an avant l’élection. J’ai été désigné candidat en mars dernier.


Soyons francs avec Philippe Poutou, avouons tout, j'ai même déjà commencé à solliciter les parrainages pour l'élection de 2022...
Le plus drôle c'est qu'il a l'air de croire à ce qu'il affirme. Il y a pourtant des camarades du NPA qui savent que ces petites piques distillées au hasard d'une interview ou d'une autre sont du grand n'importe quoi. Ce serait bien qu'ils lui conseillent ainsi qu'à Olivier Besancenot d'être un peu plus fraternels et un peu moins boutiquiers.

Bon, cela dit, tant mieux qu'ils soient présents dans l'élection. Cela leur évitera d'expliquer dans deux ans qu'
il y a une différence dans l'importance apportée aux élections et à la présence aux élections. Le NPA a notamment fait le choix de faire l'impasse sur les dernières régionales
ou comment faire de pauvreté vertu.

Pour rappel un extrait du compte-rendu du CPN du Npa du 28 juin 2015 :
Se diviser, même sur ce qui n’est pas possible

La question des régionales a créé une situation pour le moins paradoxale où, bien que tout le monde souhaiterait se présenter et que presque tout le monde voit bien que ce n’est pas possible, principalement pour des raisons financières, nous réussissons à ne pas nous mettre d’accord. Soit il y a une divergence sur le fond politique, sur ce que nous voudrions faire, soit sur ce qu’il est possible de faire, les camarades de la P3 défendant l’idée qu’il serait utile de se présenter même dans une ou deux régions. Avec en conclusion les mêmes votes qu’au dernier CPN et de fait un débat qui se prolonge...

où on voit bien que le Npa ne souhaite pas se présenter aux régionales de décembre 2015... :D

Sinon, dans le même compte-rendu, on voit que le Npa ne se préoccupe pas du tout de la présidentielle deux ans avant ...non,non,non qu'allez-vous penser... ;)
Le lien vers ce compte-rendu pour ceux qui veulent :
https://npa2009.org/agir/lintrouvable-coherence

Bonne campagne à tous.
NazimH
 
Message(s) : 13
Inscription : 15 Oct 2003, 15:34

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par artza » 19 Mars 2017, 09:24

Merci pour ces petits rappels.

L'ouvrier communiste qui se nourrit de racontars, qui n'étudie pas les documents, il ne vaut pas grand chose, non il ne vaut pas grand chose
Trotsky allocution filmée. :D

ces petites piques... sont du grand n'importe quoi

Pas du tout, c'est une politique, c'est leur politique.

Elle n'est pas nouvelle. Je pourrais en raconter dites par Krivine en 1972 et ce n'est pas les plus anciennes.

Qu'ils aient les signatures c'est mieux pour LO ;)
Pour eux j'en sais rien et je m'en moque.

Dans ces calomnies de Poutou, il y a un fond de vérité.
LO n'est pas présentes dans la plupart des luttes de la classe ouvrière...sinon ça se saurait et LO serait un parti.
Mais ce n'est pas de ça dont parle PP, car ça ce n'est pas son problème.

Bonne manif tout à l'heure à Paris.
artza
 
Message(s) : 867
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par Ian » 19 Mars 2017, 10:33

où on voit bien que le Npa ne souhaite pas se présenter aux régionales de décembre 2015...
Les choix financiers font partie des choix tactiques pour un parti quel qu'il soit, et d'autant plus pour un parti révolutionnaire aux moyens limités. Dire que si les moyens étaient là, il serait bien d'être présent c'est une chose, mais comme les moyens des révolutionnaires sont limités, la question tactique de participer ou non se pose pour ce genre d'élections. Et il se trouve que différentes organisations révolutionnaires font des choix différents quant à l'utilisation de leurs moyens.
Pour ma part, je pense qu'en dehors de la présidentielle, peu d'élections valent le coup par rapport à l'investissement financier et militant qu'elles représentent.
Ian
 
Message(s) : 164
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par Zelda_Zbak » 19 Mars 2017, 10:39

Et alors ? Si Poutou est sectaire, on a le droit d'être sectaire ? Ben non, on s'en fout... Il joue à baver sur LO avec un journaliste qui n'attend que ça ? Il est tout seul à se discréditer.
Et s'il faut lui répondre - on n'est pas obligé non plus, on n'est jamais obligé de répondre à un truc qu'on estime en dessous de la ceinture - mieux vaut un certain détachement qu'une phrase sectaire pleine de rancoeur.
Exemple trouvé sur ce fil
:D
Soyons francs avec Philippe Poutou, avouons tout, j'ai même déjà commencé à solliciter les parrainages pour l'élection de 2022...

:o
Même en 2007 où Arlette avait fait 1,5 tandis que Besancenot bombait du torse avec ses 4
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 238
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par Ottokar » 19 Mars 2017, 11:02

Dire que Besancenot "bombait le torse" en 2007 est peut-être un peu méchant, mais le constat est là. Ils en avaient tiré la conclusion qu'ils avaient battu le PC puisque Marie Georges Buffet avait fait à peine plus qu'Arlette, 2 %. Il en est résulté la création du NPA, bâti sur une illusion, et quand l'illusion s'est dissipée, ils sont retombés plus bas qu'ils n'étaient avant. LO ne s'est pas fait trop d'illusion avec ses 5 % (deux fois) ou a été vite vérifier ce que cela signifiait en profondeur sur le terrain. C'est ce qui lui a permis de résister à la retombée, en vérifiant comme je l'ai fait aussi sur le terrain que même à 1,7 ou à 0,5, les gens ne voient pas trop la différence.
Même si nous, on préfère être à 5 qu'à 0,5...
Ottokar
 
Message(s) : 84
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par com_71 » 19 Mars 2017, 12:24

Si ça continue, sous le même titre, on va bientôt discuter du nombre de parrainages à la présidentielle de 1965, où VO aurait sans doute du être présente... ;)
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1539
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par Plestin » 19 Mars 2017, 15:03

Si ça continue, sous le même titre, on va bientôt discuter du nombre de parrainages à la présidentielle de 1965, où VO aurait sans doute du être présente... ;)


Ah oui, quand je pense qu'en 1965, contrairement à Alain Krivine, on a laissé passer une occasion historique... celle de se faire connaître avant mai 68 !

mieux vaut un certain détachement qu'une phrase sectaire pleine de rancoeur.
Exemple trouvé sur ce fil
:D

Soyons francs avec Philippe Poutou, avouons tout, j'ai même déjà commencé à solliciter les parrainages pour l'élection de 2022...

:o

Même en 2007 où Arlette avait fait 1,5 tandis que Besancenot bombait du torse avec ses 4


Le premier exemple c'est pas de la rancœur, juste une petite moquerie... J'en rajouterais bien une : "l'été dernier, LO militait ET cherchait des parrainages pendant que le NPA faisait son université d'été"... (bon, OK, trop facile :D ) Le deuxième exemple c'est peut-être de la rancœur ou plutôt de l'amertume, mais je ne vois pas en quoi ce serait sectaire, en tout cas j'ai bien eu moi aussi cette même impression à l'époque.

Pendant longtemps la LCR ne se présentait plus aux présidentielles, puis Arlette a fait ses premiers 5% en 1995 et le coup d'après, miracle, en 2002, la LCR a tenu à présenter Besancenot qui a eu ses signatures et a fait plus de 4% (et nous encore une fois plus de 5%). Puis en 2007, même casting sauf qu'Arlette a fait beaucoup moins (électorat de 2002 plus sensible à l'effet Le Pen au 2ème tour ?) et Besancenot est resté à peu près stable, lui qui a fait une campagne du genre "tout ce que dit LO je le dis aussi, et EN PLUS, moi je vous apporte l'écologie, le féminisme etc.". Vu qu'on avait aussi participé à la remise en selle de la LCR en faisant liste commune aux Européennes, ce qui ne nous a nullement protégés d'accusations de sectarisme et de non-unitarisme de sa part (un comble), au final, restait comme une petite impression d'avoir servi de marchepied à Besancenot. Là, oui, il bombait le torse, et la persistance de son score (contrairement à LO) a servi de base à la création du NPA, dans un contexte où LO subissait quelques scissions. Tout ça pour que, en 2012, môssieur joue les coquettes, non j'irai pas, sous un prétexte de non-culte de la personnalité que personne n'a vraiment cru, d'où Poutou. En 2012 donc, aussi bien LO que le NPA avaient des nouvelles têtes à faire connaître et bien évidemment, les médias ne les y ont aidés ni l'un ni l'autre... Le score de Poutou étant considéré comme un échec par ceux du NPA ayant la vision la plus électoraliste, une bonne partie de ces derniers sont repartis.

ces petites piques... sont du grand n'importe quoi

Pas du tout, c'est une politique, c'est leur politique.


Oui c'est une politique, celle qui consiste à essayer de jouer des coudes même au détriment de l'autre organisation d'extrême-gauche. Nous referont-ils le coup du "nous c'est comme LO en mieux" ? Par contre, lorsqu'elle est interrogée dans les médias sur le NPA, Nathalie évite soigneusement de le critiquer, elle explique qu'il est normal que les deux sensibilités puissent s'exprimer, et quand les journalistes insistent sur "les divergences", elle évite la question, ou alors elle explique qu'on fait une campagne plus ciblée sur la défense des intérêts des travailleurs tandis que le NPA mène une campagne à plusieurs thèmes...

Pour moi, cette question des relations avec la LCR puis le NPA a toujours été un peu un crève-cœur. Dans la LCR il y a toujours eu des militants avec lesquels j'imaginais qu'on se retrouverait un jour dans le même parti ouvrier révolutionnaire, et d'autres clairement non. Dans le NPA, la proportion des "autres clairement non" a augmenté, surtout aux débuts quand c'était un peu "l'auberge espagnole". Malgré tout, je garde un très bon copain ex-LCR puis NPA, ancien ouvrier reconverti dans un autre métier, parti avec la Gauche Anticapitaliste dans le camp de Mélenchon ! (Ce qui ne l'a pas empêché de filer à la souscription).

Mais beaucoup des anciens LO qui ont participé dans le passé à des actions communes avec la LCR de l'époque doivent aussi garder cette désagréable impression de militants LCR se considérant dans pas mal de villes comme la tête et considérant LO comme leurs jambes, avec une large prédominance de LO et plus beaucoup de LCR lorsqu'il s'agissait de s'inscrire pour des diffusions de tracts à la sortie des boîtes ou sur les marchés ou pour l'organisation de collages communs... D'où, par la suite, pour les militants LO, pas une très grande envie de recommencer, d'où accusation de sectarisme etc., la boucle étant bouclée.

Bref, au-delà des divergences politiques qui sont déjà réelles, je crois qu'il existe un véritable sentiment chez beaucoup de militants de LO que l'unité avec la LCR (puis le NPA), c'est quelque chose qui n'est pas équitable, ce qui n'a rien à voir avec du sectarisme.
Plestin
 
Message(s) : 206
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par Duffy » 19 Mars 2017, 15:37

C'est en 1969 et 1974 que Krivine se présente.
Duffy
 
Message(s) : 52
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: Le nombre de parrainages pour la présidentielle

Message par Plestin » 19 Mars 2017, 16:10

Exact !
Plestin
 
Message(s) : 206
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité