Le 19 mars, contre les violences policières et le racisme

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Le 19 mars, contre les violences policières et le racisme

Message par com_71 » 09 Mars 2017, 01:58

LO a écrit :Le 19 mars, Marche pour la Justice et la dignité, contre les violences policières et le racisme

Dimanche 19 mars, des familles de victimes de violences policières appellent à une Marche pour la Justice et la dignité à Paris. Il s’agit de protester contre ces violences à répétition, mais aussi de façon plus générale contre le racisme et les discriminations. De nombreuses associations, la Ligue des droits de l’homme, le MRAP, les syndicats CGT, FSU et Sud, le PCF, le NPA se sont joints à cet appel.

Le passage à tabac et le viol de Théo en février, à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, suivant la mort d’Adama Traoré dans un commissariat en juillet dernier, la façon dont la justice a méprisé les familles, l’impunité de fait dont jouissent les policiers sont révoltants. À plusieurs reprises des manifestations ont eu lieu, pas seulement en Seine-Saint-Denis mais aussi dans de nombreuses villes, témoignant de l’émotion soulevée dans une large partie de la jeunesse populaire.

Lutte ouvrière partage bien sûr cette émotion. L’attitude de la police, la façon dont les autorités couvrent les policiers cogneurs sont à l’image du mépris du pouvoir et des classes dominantes à l’égard des jeunes des quartiers et, plus largement, des travailleurs et des classes populaires. L’appareil d’État se montre pour ce qu’il est : avant tout un appareil de répression dirigé contre les classes pauvres, quelle que soit leur origine et leur couleur de peau.

Lutte ouvrière appelle ses militants et sympathisants à participer à cette manifestation contre une violence et une oppression qui n’ont d’autre but que de maintenir le système d’exploitation. Elle le fera en affirmant l’internationalisme prolétarien sous le mot d’ordre « Prolétaires de tous les pays unissez-vous ».

La manifestation partira à 14 heures de la place de la Nation, à Paris, pour se diriger vers la place de la République.
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1349
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par Patrocle » 09 Mars 2017, 11:09

L'appel des organisateurs de la manifestation contre les violences policières du 19 mars, Nation-République, ... voir l'appel à manifester
Patrocle
 
Message(s) : 7
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par Morsu » 09 Mars 2017, 22:58

Membre de la direction du NPA, j'ai quitté cette organisation il y a quelques semaines. Je l'ai fait, constatant que cette organisation avait été littéralement vidée, ce qui rendait illusoire d'y mener la moindre activité, alors que la ligne folle de sa direction la menait dans le mur. Le résultat de l'invraisemblable campagne Poutou est une fois de plus en train de le démontrer – on y reviendra.

Parmi les raisons qui m'ont mené à rompre, il y a bien sur l'incroyable opportunisme dont cette organisation fait preuve vis-à-vis de courants dits islamo-gauchistes et hostiles au mouvement ouvrier. On trouvera ici (http://la-sociale.viabloga.com/news/combattre-le-racisme-combattre-l-islamisme) et là (http://morsu.free.fr/20150221/20150221_union_nationale.htm) quelques textes relatifs à la question.

Précisons que le fait d'avoir rompu définitivement avec le NPA ne fait pas de moi, loin de là, un sympathisant de LO. Notamment, pour rester sur ce sujet, contrairement à LO, je reste un défenseur acharné de la laïcité. Promulguée à l'époque où la bourgeoisie avait encore un rôle progressiste, cette laïcité a l'immense mérite d'endiguer (un peu) l'influence des bigots – curés, immams ou autres – dans la jeunesse (surtout féminine, mais pas seulement).

Ceci étant, il me faut pourtant remercier LO pour l'article de la LdC, qui recoupe largement les préoccupations que j'avais exprimé. Quelles qu'en soient les limites, cet article permet de montrer que les islamo-gauchistes sont ultra-minoritaires au sein du mouvement ouvrier. C'est important.

De ce point de vue, je suis donc très surpris du ralliement de LO à la manifestation du 19 mars.

Il suffit pourtant de lire le texte d'appel à cette Marche pour comprendre de quoi il est question. Ce texte a été soigneusement écrit pour être toléré par les islamistes en tous genres. Ainsi nous est-il conté qu' « en 2015, le gouvernement a déclaré une véritable guerre intérieure » en oubliant soigneusement de rappeler que cette guerre a été le résultats de crimes perpétrés par les islamistes (Charlie-Hebdo, Vincennes), et qui ont permis de réaliser le consensus nécessaire à l’État d'Urgence. Pas la peine d'en dire plus...

J'entends bien que LO, comme le PG ou la CGT ont publié leur propre texte, plus conforme aux traditions et acquis du mouvement ouvrier. C'est bien le moins ! Il n'empêche que ces organisations légitiment l'initiative des groupes islamo-gauchistes en participant à une telle Marche.

En conclusion : j'imagine bien que les contingents syndicaux, de LO ou du PG seront aussi « symboliques » que possible. Il n'en demeure pas moins qu'en appelant – même sur des bases moins insupportables – à une telle manifestation, on ne fait qu'aider ces courants, encore une fois hostiles à tout ce qui fonde le mouvement ouvrier : ses traditions, ses organisations, etc.
Morsu
 
Message(s) : 1
Inscription : 09 Mars 2017, 21:45

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par artza » 10 Mars 2017, 08:23

...les contingents syndicaux, de LO...seront aussi "symboliques" que possible.


Pour ma part je ne partage pas ce point de vue.
Si LO souhaitait que sa présence soit le moins visible possible entre nous ça serait con!

Je remarque que cet appel est un appel des familles des victimes de violences policières.
J'ignore tout de ces familles et là n'est pas pas la question.
Elles fréquentent qui elles veulent et qui elles peuvent.
Leur cause n'en est pas moins juste, non?

LO n'a pas signé l'appel (et pas seulement à cause de certaines signatures) et publié son propre communiqué .

Ce n'est pas en refusant le contact des galeux et des lépreux qu'on s'immunise, mais par une bonne hygiène c'est tout.
artza
 
Message(s) : 813
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par Patrocle » 10 Mars 2017, 11:36

En général on va à une manifestation sur la base d'un appel. Il y a plusieurs options : celui publié par LO, par le NPA, par "L'Humanité"...etc.

Pour juger sur pièce voici le texte signé par les familles des victimes des violences policières, texte qui ne contient rien qui serait contradictoire à des convictions révolutionnaire, au contraire, qui constitue une base large de participation sur des propositions anti-raciste, anti gouvernementale et anti-capitaliste :
" Parce que nous ne nous soumettrons pas à l’arbitraire du pouvoir,
Parce que les mots "justice" et "dignité" ont encore un sens pour nous,
Parce que nous pensons qu’il est primordial de nous organiser, ensemble, pour lutter contre la guerre faite aux pauvres, aux migrants, aux descendants de colonisés"

Le 19 mars, une Marche pour la Justice et la Dignité

Un par mois. C'est, en moyenne, le nombre de pères, de frères, de fils que nous perdons à cause de la brutalité des forces de l'ordre. Une brutalité qui prend plusieurs formes : des techniques de pliage qui conduisent à l'asphyxie des victimes aux coups de poings, de balles ou de Taser qui, dans les pires des cas, s’avèrent mortels.

Régulièrement depuis plus de 40 ans, les nôtres sont ainsi tués par l’État Français, aux mains de ceux que l'on appelle ironiquement les "gardiens de la paix". Régulièrement depuis plus de 40 ans, c’est l'impunité la plus abjecte et les campagnes de criminalisation qui répondent aux mobilisations de celles et ceux qui réclament vérité et justice pour leurs morts. L'acharnement policier, judiciaire et politique contre la famille Traoré, à qui nous exprimons toute notre solidarité, en est la preuve. À chaque fois, c’est la même histoire.

La répression qui nous vise, nous familles de victimes, s’est accentuée sous le régime de l’état d’urgence. Tous les abus sont devenus possibles, avec leurs lots de conséquences tragiques. Ce n'est plus la police qui s'adapte à la loi, c'est la loi qui s'adapte à la police… Et nous sommes loin d’être les seuls à avoir été visés par le renforcement des dispositifs sécuritaires et des violences d’État. En 2015, le gouvernement a déclaré une véritable guerre intérieure : il a traqué les migrants et ceux qui les défendent, poursuivi la traditionnelle répression des « Noirs », des « Arabes », des « Rroms » et plus généralement des quartiers populaires, ciblé les « Musulmans » notamment via des perquisitions, des assignations à résidence et des fermetures de mosquées totalement arbitraires…À cela s’ajoute la querre sociale qu’ont menée Valls et consors, notamment dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail. Face aux résistances des quartiers populaires et du mouvement social, on a vu les violences se déchainer en touchant des catégories jusqu'ici protégées.

Les attentas terribles que nous avons connus en 2015 et en 2016 sont venus renforcer l’arsenal sécuritaire alors qu'ils sont la conséquence directe de la politique guerrière que la France et ses alliés mènent à l'étranger. L'État Français, qui pèse toujours de tout son poids sur les peuples qu'il domine comme en Afrique, prolonge cette politique au Proche-Orient tout comme il entérine l'occupation de la Palestine. Sa "lutte contre le terrorisme" ressemble surtout à une agression permanente contre des peuples innocents. C’est, entre autres, ce qui nourrit la crise humanitaire des réfugiés, traités cyniquement comme une menace potentiellement "terroriste". C'est le serpent qui se mord la queue : le climat de guerre intérieure permet de justifier le contrôle toujours plus brutal de la population et délivre un permis de violence aux forces de l'ordre qui répriment toutes les gueules qui ne lui reviennent pas et tous ceux qui, des familles de victimes aux manifestants contre la loi travail en passant par les militants des quartiers populaires à la ZAD, osent s’organiser contre l’État, réclamer justice et affirmer leur Dignité.

Nous sommes tous concernés!

La campagne présidentielle ne va rien arranger. Au contraire. Presque chaque nouvelle déclaration est une insulte faite à nos combats, à nos préoccupations et à nos urgences.

Parce que nous ne nous soumettrons pas à l’arbitraire du pouvoir,
Parce que les mots "justice" et "dignité" ont encore un sens pour nous,
Parce que nous pensons qu’il est primordial de nous organiser, ensemble, pour lutter contre la guerre faite aux pauvres, aux migrants, aux descendants de colonisés,

Nous appelons tout-e-s celles et ceux qui se sentent concernés par ces sujets à nous rejoindre dans toutes les initiatives à venir (voir calendrier au bas de la page) et à participer très largement à la Marche pour la Justice et la Dignité qui aura lieu le dimanche 19 mars 2017 à Paris.Contre la hogra, contre l'humiliation, contre le racisme et les violences policières, contre les guerres lâches faites en notre nom contre des peuples qui ne nous ont rien fait.

Retrouvons espoir, force et unité pour faire bloc ensemble au nom de la Justice et de la Dignité.
Patrocle
 
Message(s) : 7
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par com_71 » 10 Mars 2017, 11:57

Patrocle a écrit : Parce que nous pensons qu’il est primordial de nous organiser, ensemble, pour lutter contre la guerre faite aux pauvres, aux migrants, aux descendants de colonisés"



La catégorie "descendants de colonisés" comprend-elle les harkis d'extrême-droite ?
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1349
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par Plestin » 10 Mars 2017, 12:44

C'est une "marche pour la justice et la dignité", à l'appel de familles de 16 victimes (15 morts tués ou suspectés d'avoir été tués par la police, et Théo). Parmi ces victimes il y a toutes sortes de gens, du braqueur à l'innocent en passant par le petit délinquant ou le gars qui pète les plombs, mais la question n'est pas là : elle est, dans la nécessité que les gens arrêtés par la police cessent de mourir étouffés ou roués de coups ou descendus à l'arme à feu ou balancés par-dessus un balcon ou autrement, avec à chaque fois une explication foireuse, "il a fait une crise cardiaque", "il était malade et il est mort de ça", "le jeune de 16 ans s'est jeté tout seul du balcon pour échapper à la police" (du 2ème étage, mais la tête en avant, tant qu'à faire), et à la fin une enquête qui aboutit à un non lieu. Elle est que beaucoup d'autres cessent d'être battus, blessés, humiliés et victimes d'injures racistes, comme Théo.

On retrouve toutes sortes de gens dans l'appel, mais même s'il y a ALCIR ou le PIR, rien à voir avec les rassemblements anti-islamophobie dont nous parlions dans l'article de la LDC. Ce ne sont pas eux qui donnent le ton, qui sont moteurs, ils ne font que se greffer dessus (de leur point de vue, il est logique qu'ils y soient, et de notre point de vue à nous, il est logique que nous y soyons).
Plestin
 
Message(s) : 132
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par satanas 1 » 11 Mars 2017, 01:36

rien à voir avec les rassemblements anti-islamophobie dont nous parlions dans l'article de la LDC. Ce ne sont pas eux qui donnent le ton, qui sont moteurs, ils ne font que se greffer dessus


Bof....ça reste à démontrer.
satanas 1
 
Message(s) : 29
Inscription : 25 Oct 2013, 22:54

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par merle moqueur » 13 Mars 2017, 22:45

Nous devons nous réjouir de la présence à cette manifestation des organisations que se sont données la classe ouvrière. En effet, n'est-ce pas un des meilleurs moyens d' empêcher les réactionnaires islamistes de récupérer la colère que suscitent les discriminations et les violences policières ?
merle moqueur
 
Message(s) : 1
Inscription : 13 Mars 2017, 22:27

Re: Le 19 mars, contre les violences policières et le racism

Message par Patrocle » 18 Mars 2017, 11:59

à demain dimanche, place de Nation, 14:00 :)
Patrocle
 
Message(s) : 7
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Suivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité