1er débat avec les 11 candidats

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: 1er débat avec les 11 candidats

Message par Harpo » 13 Avr 2017, 18:22

Non Mélenchon n'a pas l'envergure de Léon Blum. Il y a de grosses différences :
Blum représentait la SFIO qui était à l'époque un parti ouvrier, non pas par sa politique et ses trahisons mais au moins par ses adhérents. Ce n'est pas du tout le cas du PdG.
Je ne crois pas que Blum aurait été, comme l'a fait Mélenchon en 2007, fêter la légion d'honneur d'un plumitif d'extrême droite comme Patrick Buisson.
Harpo
 
Message(s) : 49
Inscription : 03 Jan 2004, 19:47

Re: 1er débat avec les 11 candidats

Message par Plestin » 13 Avr 2017, 20:05

Et pour "ceusses" qui auraient quelques illusions sur Mélenchon, rappel d'une "brève" de LO du mois de février concernant la participation des "Insoumis" à la gestion de la ville de Grenoble et à sa politique d'austérité :

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 76403.html
Plestin
 
Message(s) : 588
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: 1er débat avec les 11 candidats

Message par Patrocle » 14 Avr 2017, 15:50

Merci d'avoir partagé vos ressentis souvent très justes sur JLM. Mais la surenchère dans la dénonciation des illusions qui poussent au vote JLM, est hors sujet pour moi, car, comme certains l'ont remarqué je n'ai aucune illusion sur JLM. La question n'est pas là, la question est tactique.

Quelqu'un a fait le parallèle avec Mitterrand. Pendant des dizaines d'années la retraite à 60 ans a été une grande revendication syndicale en particulier pour la CGT. Le programme commun contenait cette revendication et les élections de 81 étaient perçues comme une possibilité immense de changement et d'espoir. C'était l'une des 110 propositions du candidat Mitterrand. Et c'est aussi pour cela en partie qu'il fut élu dans une période marquée par plusieurs années de lutte contre les fermetures d'usine dans la sidérurgie. La loi qui a été votée en 82, moins d'un an après son élection, a permis pendant plus de 30 ans de faire partir à la retraite des millions de travailleurs à 60 ans au lieu de 65. Et il aurait fallu s'en passer ? Les travailleurs dans leur vote pour Mitterrand répondaient non !

LO avait appelé à voté Mitterrand en 74 comme en 81. Est-ce que LO, a l'époque, avait des "illusions" sur Mitterrand, ce politicien sans principe, ce politicien bourgeois, ce vichyste et fer de lance de l'impérialisme Français avec la guerre d'Algérie ? Non ! C'était une question tactique. Le vote Mitterrand n'était en rien un soutien à un politicien bourgeois mais dans le contexte un vote pour la retraite à 60 ans, et la cinquième semaine de congés payés...

Le combat contre la loi travail a été mené avec détermination et la mobilisation a été importante... mais cette loi est passée. Aujourd'hui des travailleurs qui ont mené ce combat n'ont pas renoncé et se saisissent du mouvement, des mobilisations publiques massives autour de JLM pour en faire l'instrument du retrait de la loi. Qui pourrait leur reprocher de chercher à empêcher des régressions sociales baignés de leurs "illusions". Il y a une opportunité d'abrogation de cette loi. Il faudrait s'en passer ? Des travailleurs dans leur vote JLM répondent non ! Je voterai JLM pour ces raisons sans taire aucune des critiques que j'ai à son encontre.
Patrocle
 
Message(s) : 148
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: 1er débat avec les 11 candidats

Message par artza » 14 Avr 2017, 18:58

En 74 et en 81 LO a appelé à voter Arlette Laguiller "ne signons pas un chèque un blanc à Mitterrand".

Voter JLM au premier tour, c'est lui signer un chèque en blanc et en sus l'absolution pour son passé dont il se vante et pour feu Mitterrand.
artza
 
Message(s) : 1177
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: 1er débat avec les 11 candidats

Message par Byrrh » 14 Avr 2017, 22:25

1981... Les révolutionnaires savaient qui était Mitterrand, mais savaient aussi que les travailleurs voulaient faire cette expérience d'un gouvernement de gauche après des décennies de droite. L'époque n'est vraiment plus la même, à tel point que les années Pompidou-Giscard peuvent passer pour un éden au vu de tout ce qui a été détruit depuis.

Ce n'est plus le moment d'accompagner fraternellement les travailleurs de gauche dans de nouvelles expériences illusoires. L'expérience est faite, et la leçon doit en être tirée.
Byrrh
 
Message(s) : 261
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: 1er débat avec les 11 candidats

Message par Ian » 14 Avr 2017, 23:49

Merci d'avoir partagé vos ressentis souvent très justes sur JLM. Mais la surenchère dans la dénonciation des illusions qui poussent au vote JLM, est hors sujet pour moi, car, comme certains l'ont remarqué je n'ai aucune illusion sur JLM. La question n'est pas là, la question est tactique.
Je pense que le problème n'est effectivement pas d'éventuelles illusions en JLM, mais plutôt de comprendre que son programme n'est en rien un programme favorable aux travailleurs...
D'ailleurs, si l'on prend une de ses mesures phares comme la baisse de l'impôt sur les sociétés (censée profiter aux PME... sic), on voit bien que le problème n'est pas "l'illusion" mais pire, l'orientation de fond!
Ian
 
Message(s) : 290
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Précédent

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron