Monopoly... sur le blog de Nathalie

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Monopoly... sur le blog de Nathalie

Message par com_71 » 19 Avr 2017, 13:01

Drahi et Cie jouent au Monopoly avec nos vies
19 Avril 2017

Quand je dénonce la dictature d'une poignée de grandes familles bourgeoises sur toute l'économie, on me rétorque que leur fortune est le fruit du mérite de ces valeureux entrepreneurs. Eh bien voyons ce qu’il en est de Patrick Drahi, 5ème fortune française au classement Forbes 2017 avec 12 milliards d'euros.

A 54 ans, ce polytechnicien, franco-israélien qui réside en Suisse, est à la tête de la société Altice (SFR, Virgin mobil, Libération, L'express, etc) qu'il s'apprête à introduire à la bourse de New-York. Il contrôle aussi BFMTV.

Comme tant d'autres milliardaires, Drahi a bâti sa fortune en rachetant des sociétés dans la téléphonie avec le soutien des banques d'affaires et du pouvoir politique, avant de les dépecer. Comme l'écrivent Les Echos : « son savoir-faire en matière de réduction des coûts et de gestion est unanimement reconnu ».

Son coup de maître fut, en 2014, le rachat de SFR vendu par Vivendi. Pour l'emporter face à Bouygues, Drahi fit monter les enchères jusqu'à 11,5 milliards d'euros ! Drahi emprunta ces fonds sur les marchés financiers où l'argent coule à flot, grâce à ses entrées à la banque Morgan Stanley. Montebourg, alors ministre du redressement productif, s'est beaucoup agité contre ce rachat mais il s'est incliné, comme toujours. Drahi était soutenu par un certain Macron... Aujourd'hui Drahi soutient Macron !

Ces grands capitalistes s'achètent des entreprises de plusieurs dizaines de milliers de salariés comme on joue au poker. Non seulement Drahi n'a pas réalisé le moindre investissement, mais l'encre du contrat à peine sèche, il annonçait la suppression de 5000 emplois chez SFR, le tiers des effectifs !

A sa sortie de Polytechnique, Drahi aurait dit, plein de morgue : « «Avant 30 ans, je roule en BMW. Avant 40 ans, je gagne 50000 francs par mois. Et avant 50 ans, j'ai suffisamment d'argent de côté pour que les intérêts représentent le salaire de Jacques Calvet (l'ancien Pdg de PSA) ». Drahi est un pur produit de l'économie capitaliste gangrenée par la finance. Pour réaliser son ambition, Drahi a exploité des dizaines de milliers de travailleurs, plongé des vies dans la crainte du lendemain. Tout comme les Arnault, Bolloré, Dassault et Cie. Leur expropriation ne serait que justice !
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1539
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : yannalan et 1 invité