Législatives 2017

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Législatives 2017

Message par artza » 17 Mai 2017, 05:57

Comme ça le NPA a les mains libres pour se présenter dans toutes les circonscriptions de son choix.
artza
 
Message(s) : 971
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Législatives 2017

Message par Gaby » 17 Mai 2017, 15:36

Comme ça le NPA a les mains libres pour se présenter dans toutes les circonscriptions de son choix.


Voilà bien illustrée l'ambiance venimeuse qui nourrit la déliquescence de l'audience de l'extrême-gauche.

Je ne sais pas pour la politique nationale, ça vous regarde, mais en ce qui concerne le forum, c'est la façon la plus sûre de finir de l'éteindre.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Législatives 2017

Message par Gayraud de Mazars » 17 Mai 2017, 17:11

Salut camarades,

C'est pas nouveau la rivalité fraternelle entre le NPA et Lutte Ouvrière, il y a eu des hauts et des bas, mais je suis peut être mal placé pour en parler, n'étant d'aucune de ces deux organisations. En ce qui me concerne, vu de l'extérieur, j'ai pensé que la direction à 51%, du NPA, s'y prenait un peu tard pour proposer une alliance électorale à Lutte Ouvrière, qui avait déjà publié sur son site la liste des candidat(e)s, avec la circulaire de son programme, dans la revue LdC.

Après, pour avoir il me semble, un financement public, il faut au moins 1%, dans une centaine de circonscription, et l'argent est le nerf de la guerre même pour une organisation révolutionnaire !

De plus, au NPA d'après ce que je vois, c'est chaque comité fait un peu ce qu'il veut ou peut, en matière d'alliance électorale ou pas, un coup avec le PC par exemple, ailleurs avec d'autres forces, ou tout seul, c'est pas très convainquant comme ligne politique...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 189
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Législatives 2017

Message par satanas 1 » 17 Mai 2017, 18:05

Gaby a écrit :
Comme ça le NPA a les mains libres pour se présenter dans toutes les circonscriptions de son choix.


Voilà bien illustrée l'ambiance venimeuse qui nourrit la déliquescence de l'audience de l'extrême-gauche.

Je ne sais pas pour la politique nationale, ça vous regarde, mais en ce qui concerne le forum, c'est la façon la plus sûre de finir de l'éteindre.


Ambiance venimeuse ? Le mot parait pour le moins outrancier car ce que dit gentiment Artza va seulement dans le sens de la réponse de LO après la proposition fantaisiste du NPA. Que le NPA, comme LO, fassent ce qu'ils veulent, chacun de leur côté, c'est ce qui se passe depuis des années. Ce qui est un peu provocateur (et pas venimeux), c'est que le NPA se réveille à ce moment et avance une "proposition" que tout le monde sait par avance inacceptable. Quant à la "déliquescence"de l'extrême-gauche, on peut plus sérieusement parler de sa faible influence électorale pour des raisons un peu plus complexes que ce qu'affirme le commentaire de Gaby.
satanas 1
 
Message(s) : 50
Inscription : 25 Oct 2013, 22:54

Re: Législatives 2017

Message par NazimH » 18 Mai 2017, 09:04

Le Npa se présente à Guingamps (sous ses couleurs) :
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=45&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjVrOP4-vjTAhVIJlAKHb-sAsg4KBAWCEIwBA&url=http%3A%2F%2Fwww.ouest-france.fr%2Fbretagne%2Fguingamp-22200%2Fguingamp-le-npa-presentera-un-candidat-aux-legislatives-4997581&usg=AFQjCNH6cnawnGRKIjTLhfYJq09DZu-lJQ&sig2=HxfAgscX3faTDldpoCafnQ
Une autre candidature soutenue par le NPA dans l'Eure (cette fois-ci avec la "gauche de gauche") :
http://bulletindestravailleurs.over-blog.com/2017/05/louviers-pont-de-l-arche-gaillon-bourgtheroulde-une-candidature-commune-pour-battre-les-macroniens-de-gauche-ou-de-droite-mardi-16-m

Sinon par rapport à :
Byrrh
NazimH a écrit :
Un exemple de candidature que va soutenir le NPA, c'est dans les Vosges :
http://remiremontinfo.fr/2017/05/legisl ... umise-npa/


Il s'agit d'une initiative individuelle - un militant qui a pris cette décision sans même en discuter avec les gens de son département - et qui plus est en contradiction avec une résolution adoptée par son parti (pas d'accord avec une quelconque composante du Front de gauche). Pas sûr que le label "NPA" puisse être utilisé dans le cas de cette candidature.

Ce qui se profile plutôt, c'est que le NPA se présentera dans très très peu d'endroits, dans certains cas sur des listes "tutti frutti" (mais pas avec des composantes ou ex-composantes du FdG), et que partout ailleurs il appellera à voter LO (évidemment, avec plus ou moins de conviction selon la sensibilité locale...).

Je note que la situation semble se confirmer... :
http://www.actu88.fr/elections-legislatives-france-insoumise-et-le-npa-y-vont-ensemble/
NazimH
 
Message(s) : 13
Inscription : 15 Oct 2003, 15:34

Re: Législatives 2017

Message par Byrrh » 18 Mai 2017, 09:40


En effet, ce candidat persiste dans cette initiative. Pour donner une idée de sa dimension assez peu démocratique : un de mes meilleurs amis, militant NPA dans les Vosges, a été soigneusement tenu à l'écart de toute discussion et a été informé de cette candidature commune avec les mélenchonistes... par un article de la presse locale le mettant devant le fait accompli.

Aux dernières nouvelles, avec d'autres militants NPA de Lorraine, il se réserve la possibilité - dans la mesure où il considère que la candidature Defranould n'est pas une candidature engageant le NPA - de contacter la presse pour y défendre ce qui a été décidé par la direction nationale de son organisation : l'appel à voter Lutte ouvrière dans toutes les circonscriptions où le NPA ne se présente pas, et donc notamment dans cette 3ème circonscription de Remiremont, où d'ailleurs lui-même habite et travaille.

Bref, cette magouille romarimontaine ne passe pas comme une lettre à la poste...
Byrrh
 
Message(s) : 134
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

PCF : Le prix de la soumission !

Message par Gayraud de Mazars » 18 Mai 2017, 15:13

Salut camarades,

Après la sortie de Jean-Luc Mélenchon, sur le PCF qui serait "la mort et le néant", rien ne va plus entre la France Insoumise et le PCF...

PCF : le prix de la soumission
17 Mai 2017

https://journal.lutte-ouvriere.org/2017 ... 91692.html

« Merci Monseigneur », telle a été la réponse, se voulant ironique, faite par le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, à Jean-Luc Mélenchon. Le dirigeant de la France insoumise venait de refuser tout accord avec le PC aux élections législatives, ne consentant à apporter son soutien qu’à dix candidats du PCF.

Après qu’ils ont contribué à le mettre en selle, l’ancien sénateur et ex-ministre socialiste Mélenchon referme aujourd’hui la porte sur les doigts des dirigeants du PC, sans égards, ni gratitude.

Les dirigeants du PC ont eu beau protester qu’il y avait « une place du Parti communiste qui est un peu plus importante sur le terrain ». Ils ont annoncé le retrait de leur candidat face à Mélenchon à Marseille pour faire un « geste fort de rassemblement », suivant les termes de Pierre Laurent. Et celui-ci peut clamer sur tous les tons que « les candidats soutenus par le PCF-Front de gauche continueront de faire campagne la main tendue ». Rien n’y fait.

Mélenchon n’a à aucun moment accepté de négocier une alliance pour les élections législatives avec le PC : comme pour le scrutin présidentiel, il a exigé un ralliement en bonne et due forme. Pour obtenir le soutien de la France insoumise, tout candidat doit signer une charte imposant un cadre commun, aussi bien pour le programme que pour les logos utilisés, une association de financement unique et l’engagement à respecter une discipline de vote en cas d’élection à l’Assemblée nationale.

Signer cette charte ne suffit pas, le ralliement doit être total et inconditionnel. Ainsi, l’adjoint PC à l’urbanisme de Saint-Denis, Stéphane Peu, qui a été jusqu’à signer la charte du mouvement de Mélenchon, a dû subir une condition supplémentaire : « S’il est retenu, il faudra qu’il me soutienne sur la 1re circonscription, et non le candidat PC », a déclaré Éric Coquerel, l’un des responsables du Parti de gauche.

Bon prince, Mélenchon accepte de faire quelques exceptions vis-à-vis de personnalités qui ont été particulièrement engagées à ses côtés. Ainsi Clémentine Autain et la communiste Marie-George Buffet sont assurées de ne pas avoir de concurrent de la France insoumise dans leur circonscription. Dans le même esprit, les députés communistes ayant parrainé le candidat de la France insoumise ont eu droit à la même faveur. Générosité limitée car, comme certains ne se représentent pas, cela n’ajoutera que deux députés de plus à cette liste des exceptions.

Partout ailleurs, des candidats PCF et France insoumise s’affronteront, y compris chez les sortants communistes. En faisant le choix de s’aligner derrière Mélenchon à la présidentielle, le PC s’est mis en situation de devoir subir les ultimatum de ce politicien, en ayant de moins en moins les moyens de s’y soustraire.

De ce point de vue, la politique vis-à-vis de Mélenchon n’a été que la réédition de celle qui a conduit à mettre les militants communistes à la remorque de Mitterrand dans les années 1970, alors que celui-ci avait ouvertement affiché son intention d’affaiblir le Parti communiste.

Dans quelques circonscriptions, des accords locaux seront peut-être trouvés, au grand soulagement de certains notables du PC. Mais ce n’est pas cela qui permettra aux militants du PCF de sortir de l’impasse où les a menés la politique de leur parti.


Marc RÉMY
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 189
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Législatives 2017

Message par com_71 » 19 Mai 2017, 01:20

commentaire du NPA après la réponse de Lutte Ouvrière

https://npa2009.org/agir/politique/legi ... epartition
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1744
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Législatives 2017

Message par NazimH » 19 Mai 2017, 07:50

Les camarades du Npa se positionnent pour les législatives.
- Dans l'Orne :
http://www.ouest-france.fr/normandie/orne-61000/legislatives-pas-de-candidat-npa-dans-l-orne-5000690
Extrait :
"Nous ne tenons pas à ajouter inutilement de la division à la division, déclare Frédéric Gonano, membre du comité local du NPA. Nous ne voulions pas participer à un jeu qui n’en valait pas la peine. L’isolement et le chacun pour soi, c’est dérouler le tapis rouge au Front National. Se maintenir, ce ne serait pas être à la hauteur de la situation politique. »

À l’argument politique s’agrège une logique financière. « Il ne faut pas se le cacher. Faire campagne, ça a un certain coup. On ne pouvait pas se le permettre. » Mais pas question de soutenir un autre parti ni même de donner de consigne de vote pour le 1er tour. « On laisse les électeurs se positionner et se déterminer parmi les candidats de la gauche radicale. »
« Reconstruire l’unité »

Le NPA, depuis sa création, s’est toujours présenté dans les trois circonscriptions de l’Orne. Cette décision soudaine est donc un mini-coup de tonnerre dans le paysage politique local.

Pour Christine Coulon, ancienne conseillère municipale, l’heure est à la recomposition et à la cohésion de toutes les forces de la gauche radicale. « Après la séquence électorale des législatives, nous allons nous adresser à l’ensemble des forces progressistes de gauche afin de reconstruire l’unité de notre camp et de constituer un front uni de résistance sociale et politique. »


- Dans l'Indre :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2017/05/19/Antoine-Godon-NPA-Pas-de-consigne-de-vote-3104138
Extrait :
Antoine Godon (NPA) : " Pas de consigne de vote "
...Cette absence de candidats, Antoine Godon l'explique : « Ce sont les comités départementaux qui décident. Nous avions réfléchi pour avoir deux binômes sur les deux circonscriptions. Nos propositions, comme le débat sur le désarmement des polices municipales ou l'interdiction des licenciements, vont à contre-courant. Mais nous n'allons pas retourner notre veste pour avoir plus de voix. »
Aussi, le NPA de l'Indre rejette toute compromission : « Et il n'y aura pas de consignes de vote. Nos électeurs ne nous appartiennent pas et il leur reviendra de décider ce qui semble le mieux pour eux, voire voter blanc ou s'abstenir car à gauche, on peut avoir des divergences mais les luttes doivent montrer des convergences et il n'y en a pas », regrette le porte-parole du NPA.
La lutte sociale reste le fondement du Nouveau Parti anticapitaliste « Mais nous observons qu'il n'y a pas de dialogue et je ne vois aucun candidat, à gauche du PS, qui pourra être présent au second tour des législatives »...


Je promets que si je trouve un appel du NPA à voter LO ailleurs que dans l'Anticapitaliste, je le mettrai ici de suite !
NazimH
 
Message(s) : 13
Inscription : 15 Oct 2003, 15:34

Re: Législatives 2017

Message par Byrrh » 19 Mai 2017, 08:33

NazimH a écrit :Je promets que si je trouve un appel du NPA à voter LO ailleurs que dans l'Anticapitaliste, je le mettrai ici de suite !

8-)

C'est risible, mais c'est aussi déprimant. Je me demande de plus en plus ce qui distingue la droite du NPA d'autres organisations dites réformistes ; pas grand-chose, en réalité.
Byrrh
 
Message(s) : 134
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)