Législatives 2017

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Législatives 2017

Message par Gaby » 19 Juin 2017, 14:49

Oui, il y a une contradiction.

Parfois, les législatives sont commentées façon Bordiga : aucune décision n'est vraiment prise dans les parlements, fausse démocratie, etc.

Et parfois, c'est contredit par l'évidence que la composition du parlement n'est pas indifférente au régime de Macron.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Législatives 2017

Message par com_71 » 19 Juin 2017, 16:53

Gaby a écrit :Oui, il y a une contradiction.

Parfois, les législatives sont commentées façon Bordiga : aucune décision n'est vraiment prise dans les parlements, fausse démocratie, etc.

Et parfois, c'est contredit par l'évidence que la composition du parlement n'est pas indifférente au régime de Macron.


Et re-voilà Bordiga. Qui a bon dos. Les premiers congrès de l'IC ont traité en long et en large du parlementarisme, avec le plus souvent l'approbation de Bordiga !

Oui, aucune décision mettant en cause la domination de la bourgeoisie n'est vraiment prise dans les parlements.
Quant au gouvernement bourgeois, dans le cadre d'un régime où le parlement à un minimum d'existence, il est effectivement évident qu'y trouver un soutien à sa politique ne lui est pas indifférent.
Et où est la contradiction ?
La culture instituée par la noblesse a introduit dans le langage universel des barbarismes tels que tsar, pogrome, nagaïka. Octobre a internationalisé des mots comme bolchevik, soviet... Cela suffit à justifier la Révolution Prolétarienne... Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1813
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Législatives 2017

Message par com_71 » 20 Juin 2017, 17:08

Assemblée patronale
Brève LO
20/06/2017

Dans la nouvelle Assemblée nationale, si les têtes changent, la composition sociale est encore plus bourgeoise que par le passé. Le nombre de chefs d'entreprises a doublé, passant de 19 à 41. Le nombre de cadres passe de 134 à 180, soit un tiers des députés. À cela s'ajoutent des avocats, des médecins et autres professions libérales, sans compter les hauts fonctionnaires. Les ouvriers sont totalement absents de l'assemblée quand la précédente en comptait... quatre !

Cette assemblée, élue par moins de 45 % du corps électoral, duquel sont exclus de nombreux travailleurs, à commencer par ceux qui n'ont pas la nationalité française, représente la bourgeoisie grande et petite.

Pour défendre leurs intérêts, les travailleurs devront utiliser leur force collective, dans la rue, leurs entreprises, leurs quartiers.
La culture instituée par la noblesse a introduit dans le langage universel des barbarismes tels que tsar, pogrome, nagaïka. Octobre a internationalisé des mots comme bolchevik, soviet... Cela suffit à justifier la Révolution Prolétarienne... Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1813
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Législatives 2017

Message par Ottokar » 20 Juin 2017, 21:30

quand on est révolté, même si on est seul à l'être, on est révolté. Tu as dû lire Blanqui, Kropotkine, ou d'autres, ils avaient un autre ton et on ne peut pas dire qu'ils aient toujours été suivis... Donc, exprimer son dégoût vis-à-vis des politicards du PS ne me choque pas. De même sur le cinéma de Mélenchon, car c'est du cinéma de démagogue, qui en plus utilise des arguments dangereux voire nauséabonds (drapeau tricolore, Marseillaise, protectionnisme, chauvinisme...).
Le dégoût et la révolte sont une chose, autre chose est de garder le sens des réalités. Citation pour citation, c'est du style "quand les types de 130 kilos disent quelque chose, les types de 60 kg les écoutent". En général, LO ne donne pas de leçon sur comment ne pas perdre au PC ou au PS, car il n'y a pas de solution pour eux. On peut constater leur échec, mais tant que les gens sont électoralistes, inévitablement, ils seront déçus. Et il n'y a rien qui puisse sauver les partis qui promettent la lune, des déceptions futures de ceux qui ne l'atteindront pas !
C'est ce qui fait que des militants puissent être satisfaits que les gens les écoutent, même s'ils ne les suivent pas. Cela veut dire que ces militants existent, qu'ils sont respectés, même s'ils ne sont pas suivis. Le jour où la révolte poussera les gens à agir et où les autres solutions apparaîtront comme ce qu'elles sont, des impasses, le fait d'exister permettra d'offrir une voie. Si LO apparaissait ridicule, grandiloquente, comminatoire façon LTF et compagnie, personne ne l'écouterait. Ce n'est pas le cas. Et si LO et les révolutionnaires n'existent pas, cette voie n'apparaîtra pas.
Ottokar
 
Message(s) : 136
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Législatives 2017

Message par Zelda_Zbak » 23 Juin 2017, 06:22

Erwin a écrit :
Quand on ne pese rien electoralement, on n est tout de meme pas très bien place pour donner des lecons sechement a la terre entiere si ?


Je comprend ce que tu dis, et je sais que cette formulation pourrait vexer un peu quelques militants ou sympathisant FI ou PC que je connais (mes parents, par exemple).

En même temps, j'ai été énervé par quelque chose que je trouvais très visible : La FI, le PS et et le PC avaient grandement besoin de députés pour faire marcher leurs appareils et leurs carrières, et ils ont fait passé cette nécessité pour celle du monde du travail, (le coup de "la bombe atomique" qu'est le bulletin de vote a l'assemblée, par exemple) en exagérant le rôle et les capacités de l'assemblée nationale. Effectivement, je trouve ça lamentable.

En pourquoi, quand on est faible électoralement, devrait on être plus poli que quand on est moins faible?

Salut Erwin et merci d'avoir pris le temps de me répondre.
La FI, le PS et et le PC avaient grandement besoin de députés pour faire marcher leurs appareils et leurs carrières, et ils ont fait passé cette nécessité pour celle du monde du travail

Par souci de la nuance, je ne mettrais pas le PS dans le même bain que le PC et la FI. Pour le PC et FI, je dirais que c'est la loi du genre, et certains pensent qu'il en est de même pour tous les partis qui se disent ou se veulent ouvriers ou du peuple. L'intérêt (politique général) des petites gens est indissociable des intérêts de mon parti, et réciproquement. Il me semble qu'à LO, c'est une croyance largement répandue aussi non ?
Sur ta dernière question (rhétorique) maintenant, je ne pense pas que LO est faible électoralement. Le PC est faible électoralement, car il a une existence à d'autres égards bien plus importante que ce qu'il pèse électoralement. LO ne pèse rien électoralement, c'est plus qu'une nuance. LO existe, en se faisant fort de faire une fête au maximum de ses capacités chaque année depuis des décennies, en se faisant fort de se présenter à toutes les élections. LO se fait fort d'exister à la force du poignet, sans parasiter aucune organisation un tant soit peu plus joufflue "à gauche", Lo ne pêche pas en aquarium, LO ne cède pas à la facilité et du coup, il est sa propre locomotive. Alors il n'est pas fort de ses succès, mais il est fort de sa longévité. Je ne vais pas vous faire le coup de cette insupportable expression "inoxydable". D'abord parce que la vie n'est pas du métal, et parce que la vie est toujours vulnérable, c'est même à ça qu'on la reconnaît.
Bien sûr que LO a le droit de critiquer aussi vertement qu'elle veut le PC ou FI et elle ne s'en prive pas. Je dis juste qu'elle serait peut-être plus écoutée des sympathisants PC ou FI si elle mettait en avant les chemins de traverse par lesquels on doit passer, les chemins faussement confortables desquels on doit sortir, pour proposer des perspectives d'avenir, et d'un avenir un peu palpable, aux masses avec ou sans travail.
Bon Dieu ce qu'on aimerait pouvoir avoir un peu de concret. Des projets concrets à court terme pour que les masses prennent conscience de leur pouvoir. Je ne sais pas par quoi ça passera ? Coups d'action médiatique ? Buzzes internet ? Lanceurs d'alerte de groupes de travailleurs qui rendent publics les petites, moyennes et grandes saloperies de la finance ? Actions en justice ? J'essaierai de créer un fil spécifique. C'est pas les travaux pratiques qui manquent par rapport aux petites moyennes ou immenses injustices. Vous voyez les dénonciations très concrètes d'un Michael Moore ? C'est de ça dont je rêve, version animée non par un brave homme comme Michael (qui a d'ailleurs lancé un site pour dénoncer toutes les ignominies de Trump) mais par une organisation révolutionnaire qui veut qu'on avance, en étant chaque année un peu plus conscient de nos forces. Sinon comment croire sur parole et par simple foi que l'avenir, c'est la classe ouvrière ?
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 319
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Législatives 2017

Message par Erwin » 24 Juin 2017, 23:24

Je suis d'accord avec tes nuances. :|

L'intérêt (politique général) des petites gens est indissociable des intérêts de mon parti, et réciproquement. Il me semble qu'à LO, c'est une croyance largement répandue aussi non ?


Je dis juste qu'elle serait peut-être plus écoutée des sympathisants PC ou FI si elle mettait en avant les chemins de traverse par lesquels on doit passer, les chemins faussement confortables desquels on doit sortir, pour proposer des perspectives d'avenir, et d'un avenir un peu palpable, aux masses avec ou sans travail.


Oui. C'est pas facile. Dans les quelques militants-sympathisants FI avec qui je discute un peu, certains comprennent et partagent une partie de nos arguments, mais pas au point de mettre un doigt de pied dans un chemin de traverse. Il y a quelque chose qui bloque, qui me paraisse plus solide que les arguments... Souvent, le fond, c'est de ne pas croire en la capacité des gens à se révolter collectivement. Et c'est vrais que ça peut être difficile à faire palper, par des gens qui ne sont pas prés à le faire eux même...

J'ai l'oreille tendue pour les projets concrets à court terme, ça me travaille un peu aussi. Des fois je me dit, il faudrait être inventifs, essayer des trucs le plus varié possible. Mais j'ai aussi beaucoup d'estime pour l'importance qu'attache LO au vrai contact humain, au travers des caravanes.

Enfin, je suis curieux de voir ton fil !
Erwin
 
Message(s) : 14
Inscription : 20 Juil 2015, 00:50

Re: Législatives 2017

Message par Gaby » 25 Juin 2017, 15:01

Erwin a écrit : Des fois je me dit, il faudrait être inventifs, essayer des trucs le plus varié possible.


Bingo. Partie du succès de Mélenchon auprès des jeunes s'explique par la place faite aux initiatives en ligne, pas parce que ces jeunes sont séduits par les aspects cocoricos qui distinguent Mélenchon de l'EG.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Législatives 2017

Message par Duffy » 25 Juin 2017, 15:33

Ce n'est pourtant pas bien difficile de trouver des jeunes électeurs ou d'ailleurs militants de La France insoumise qui sont tout heureux du bleu-blanc-rouge, qui t'expliquent doctement qu'il faut réhabiliter la nation, qu'il ne faut pas laisser les symboles de la République (le drapeau, la marseillaise et tout le bordel) à la droite ou à l'extrême-droite, que oui "les intérêts de la France doivent passer en premier", etc. etc. etc. Et ce n'est certainement pas une petite minorité. Certains le théorisent, le défendent, l'assument, même si bien sûr ce n'est pas le premier ressort du vote Mélenchon. Il n'empêche qu'ils n'en sont pas gênés, tous autant qu'ils sont, trouvent ça normal, ne voient pas le problème, etc.

Pour ce qui est des "initiatives en ligne", je serais curieux que tu nous expliques un peu plus tout cela... De quoi parle-t-on exactement ? Pourquoi les vidéos youtube de Mélenchon ont-elles tourné ? Pourquoi des gens ont-ils cliqué sur "je soutiens jlm2017" sur la plateforme dédiée à cela ? Qu'avons-nous à en apprendre et pour quels objectifs, pour construire quoi au juste ?
Duffy
 
Message(s) : 79
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: Législatives 2017

Message par logan » 28 Juin 2017, 12:51

Duffy a écrit :Ce n'est pourtant pas bien difficile de trouver des jeunes électeurs ou d'ailleurs militants de La France insoumise qui sont tout heureux du bleu-blanc-rouge, qui t'expliquent doctement qu'il faut réhabiliter la nation, qu'il ne faut pas laisser les symboles de la République (le drapeau, la marseillaise et tout le bordel) à la droite ou à l'extrême-droite, que oui "les intérêts de la France doivent passer en premier", etc. etc. etc. Et ce n'est certainement pas une petite minorité. Certains le théorisent, le défendent, l'assument, même si bien sûr ce n'est pas le premier ressort du vote Mélenchon. Il n'empêche qu'ils n'en sont pas gênés, tous autant qu'ils sont, trouvent ça normal, ne voient pas le problème, etc.

Pour ce qui est des "initiatives en ligne", je serais curieux que tu nous expliques un peu plus tout cela... De quoi parle-t-on exactement ? Pourquoi les vidéos youtube de Mélenchon ont-elles tourné ? Pourquoi des gens ont-ils cliqué sur "je soutiens jlm2017" sur la plateforme dédiée à cela ? Qu'avons-nous à en apprendre et pour quels objectifs, pour construire quoi au juste ?


Ou alors on trouve facilement ce qu'on cherche
Autour de moi pas un mais alors pas électeur de Mélenchon ne m'a jamais parlé de ses motivations pour la réhabilitation de la nation.
Par contre de leur sentiment de révolte contre une société injuste, ça oui.
logan
 
Message(s) : 231
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: Législatives 2017

Message par satanas 1 » 28 Juin 2017, 16:05

Autour de moi pas un mais alors pas électeur de Mélenchon ne m'a jamais parlé de ses motivations pour la réhabilitation de la nation.


Avec ces mots là, non.
Par contre, contre "l'Europe" ou Merkel et défendant l'indépendance française, c'est une autre affaire.
D'ailleurs, si un des premiers gestes du député Melenchon a été de s'exciter démagogiquement, devant les cameras, contre la présence du drapeau européen à l'Assemblée Nationale, ce n'est pas pour rien.
satanas 1
 
Message(s) : 51
Inscription : 25 Oct 2013, 22:54

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron