Choix des manifestations

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Choix des manifestations

Message par admin » 10 Juil 2017, 20:29

Modération
Bradley, on a bien compris - depuis longtemps - ta position. Est-ce bien utile d'insister ?
admin
Site Admin
 
Message(s) : 24
Inscription : 18 Juin 2013, 00:26

Re: Choix des manifestations

Message par logan » 10 Juil 2017, 23:12

bradley a écrit :Bien sûr que non, j'aimerais que LO, qui se réclame du Trotskysme, applique réellement une politique trotskyste, notamment vis à vis des appareils chapeautant les organisations syndicales, en considérant effectivement ces appareils comme des instruments aux mains de la bourgeoisie qu'il faut combattre dans leur volonté de soumettre en toutes circonstances la classe ouvrière aux besoins du capital, notamment par les "fameuses" journées d'action à répétition, décidées pour tenter de diviser, émietter, démoraliser les travailleurs !! Pourquoi sont-elles programmées? Pour éviter justement que la mobilisation des masses puisse se centraliser contre les capitalistes et leurs institutions (gouvernements, Medef, Cinquième république, Union européenne....tous et toutes agences du capital financier) par la grève générale et le blocage du pays (qu'il faut donc préparer et s'y préparer parce que jamais l'impulsion ne viendra des directions..).
Jamais le Front unique au sommet ne se réalisera par des "suppliques aux dirigeants" ou en désertant les organisations syndicales, mais par un combat pour réaliser le Front unique à la base, par des AG souveraines, l'élection de délégués représentant la volonté de l'AG, par la fédération des délégués à tous les niveaux.....AG non pas pour exclure les représentants syndicaux mais pour les soumettre à l'AG plutôt qu'aux appareils et ainsi forger le Front unique ouvrier à la base seul à même d'imposer le Front unique au sommet.
Ne pas mener ce combat, c'est s'en remettre aux bureaucraties syndicales, considérer que ce sont les travailleurs qui ne veulent pas se battre et qu'ils doivent s'estimer heureux de ces magnifiques journées d'action!Comment ne le seraient-ils pas puisque les révolutionnaires de LO le sont eux-mêmes!


Toujours la meme rengaine

Les memes qui votent Ps au 1er tour viennent faire la morale à LO en leur donnant des leçons de syndicalisme
Les travailleurs ne bougent pas. Kestu veux ? On ne fait pas gagner le tour de France à un plot de béton.

Lo a le grand mérite de continuer patiemment à s'implanter là où c'est utile.
Leur ligne n'est peut etre pas toujours juste mais au moins leur politique est claire et assumée.
a bon entendeur
logan
 
Message(s) : 172
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: Choix des manifestations

Message par bradley » 11 Juil 2017, 07:50

Il faudrait prendre le temps de réfléchir et de relire avant de dire n'importe quoi!
Tout d'abord, je n'ai jamais appelé à voter pour le PS ou pour Mélenchon !!
D'autre part, ce n'est pas moi qui explique que les travailleurs ne veulent pas se battre, au contraire justement ( cf le nombre de grèves pendant toute la campagne électorale, mais évidemment silence médiatique!).... c'est LO , comme le POI,qui nous expliquent doctement que les directions syndicales n'ont pas appelé à la grève générale et au blocage du pays parce que les travailleurs n'étaient pas prêts!! Par contre, ils étaient sans doute prêts (on ne leur pas demandé leur avis) à faire 14 journées d'action....14....aboutissant finalement à la victoire de Hollande-Valls sur la loi El Khomri!
Sans doute que Logan va nous expliquer que le gouvernement était vraiment fort....! Simplement que les travailleurs avaient aussi face à eux les directions syndicales (pro PS ou pro PCF, ou même pro NPA à SUD), comme en 2003 ou 2010.
Et LO d'embrayer déjà, sans coup férir, sur la nouvelle journée d'action du 12 septembre...."flanc gauche des appareils" sans aucun doute.....heureusement que les appareils (au service exclusif des intérêts de la bourgeoisie pour Trotsky) savent nous organiser de belles journées d'action!!
bradley
 
Message(s) : 43
Inscription : 08 Juil 2017, 08:07

Re: Choix des manifestations

Message par admin » 11 Juil 2017, 09:01

Modération, bis repetita
Bradley, on a bien compris - depuis longtemps - ta position. Est-ce bien utile d'insister ?
admin
Site Admin
 
Message(s) : 24
Inscription : 18 Juin 2013, 00:26

Re: Choix des manifestations

Message par logan » 11 Juil 2017, 09:16

bradley a écrit :Il faudrait prendre le temps de réfléchir et de relire avant de dire n'importe quoi!
Tout d'abord, je n'ai jamais appelé à voter pour le PS ou pour Mélenchon !!
D'autre part, ce n'est pas moi qui explique que les travailleurs ne veulent pas se battre, au contraire justement ( cf le nombre de grèves pendant toute la campagne électorale, mais évidemment silence médiatique!).... c'est LO , comme le POI,qui nous expliquent doctement que les directions syndicales n'ont pas appelé à la grève générale et au blocage du pays parce que les travailleurs n'étaient pas prêts!! Par contre, ils étaient sans doute prêts (on ne leur pas demandé leur avis) à faire 14 journées d'action....14....aboutissant finalement à la victoire de Hollande-Valls sur la loi El Khomri!
Sans doute que Logan va nous expliquer que le gouvernement était vraiment fort....! Simplement que les travailleurs avaient aussi face à eux les directions syndicales (pro PS ou pro PCF, ou même pro NPA à SUD), comme en 2003 ou 2010.
Et LO d'embrayer déjà, sans coup férir, sur la nouvelle journée d'action du 12 septembre...."flanc gauche des appareils" sans aucun doute.....heureusement que les appareils (au service exclusif des intérêts de la bourgeoisie pour Trotsky) savent nous organiser de belles journées d'action!!


bradley, le jour ou les travailleurs se battront vraiment, ce ne sont pas les directions syndicales qui pourront les en empecher.
logan
 
Message(s) : 172
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: Choix des manifestations

Message par bradley » 11 Juil 2017, 09:37

Finalement, les directions syndicales ne sont pas un obstacle !! Passons donc à autre chose puisque le débat ne semble pas avoir pour but de convaincre les différents interlocuteurs...quel est donc l'intérêt ?
bradley
 
Message(s) : 43
Inscription : 08 Juil 2017, 08:07

Re: Choix des manifestations

Message par Plestin » 11 Juil 2017, 14:41

c'est LO , comme le POI,qui nous expliquent doctement que les directions syndicales n'ont pas appelé à la grève générale et au blocage du pays parce que les travailleurs n'étaient pas prêts!


Non. Les directions syndicales n'ont pas appelé à la grève générale, parce que la forme d'action qu'elles proposaient leur suffisait amplement, et on sait très bien qu'elles ne représentent pas les intérêts des travailleurs. De notre côté, on a constaté que les travailleurs n'étaient pas prêts, ce sont deux choses différentes.

La vraie grève générale, celle qui éclate et qui dure (je ne parle pas d'une journée), ne résulte pas d'un quelconque appel. Si les travailleurs avaient été prêts, rien ne dit que les dirigeants syndicaux auraient appelé à la grève générale pour autant. Mais, s'ils l'avaient fait, il aurait quand même fallu s'en méfier, car cela aurait été un moyen de reprendre la tête d'un mouvement qui leur échappait (on l'a vu en 68) pour mieux le torpiller ensuite.

cf le nombre de grèves pendant toute la campagne électorale, mais évidemment silence médiatique!


Je crois que tu t'illusionnes complètement là-dessus. Il y a bien eu quelques grèves, dont certaines sont parvenues à percer dans les médias en effet, comme celle de GM&S à La Souterraine (une grève défensive, avec les travailleurs le dos au mur). Mais rien à voir avec une ambiance de grève générale, qui entraîne dans son sillage jusqu'aux concierges et aux garçons de cafés. Je pense que tu n'as qu'une idée très imparfaite de la quantité de travailleurs qui bougent par rapport à ceux qui ne bougent pas.

Pour illustrer, je vais prendre l'exemple de la région de Lyon.

Pendant la campagne électorale, pratiquement aucune grève, sauf dans des entreprises de petite taille.

Rien dans les industries de santé (Sanofi Pasteur 3.500 personnes, BioMérieux 1.500 personnes, Mérial, Famar, Gifrer-Barbezat, Aguettant, Merck Santé, Boiron, Baxter Gambro...), rien dans la chimie (Solvay, BlueStar Silicones, Arkema, Kem'One, Coatex, Toray...), rien dans la métallurgie (Renault Trucks 3.000 personnes dont seulement 800 en production, JTEKT, General Electric Grid, Alstom Transport, JST Transformateurs, ABB, Arvin Meritor, Valeo, Bobst Martin, Ingersoll Rand Montabert, Rexroth Bosch, ALDES, Velan...), rien à la raffinerie Total de Feyzin (qui avait fait grève pendant El Khomri) ni dans les dépôts pétroliers, rien dans les centrales nucléaires alentour, rien dans l'agroalimentaire des environs (Danone, Yoplait...), rien dans le BTP...

Rien dans les hôpitaux (certains sont énormes) ni les cliniques, rien à la SNCF, rien dans les transports urbains, rien à La Poste (mais en Isère et Savoie, petit mouvement contre les conditions de distribution des plis électoraux), rien aux télécoms, rien dans les centres d'appel, rien dans les hypermarchés (ni Carrefour, ni Auchan, ni Leclerc) ni dans les autres magasins, rien à la Sécurité sociale, rien à l'Aéroport, rien au Port de Gerland, rien dans les innombrables entreprises de logistique, rien dans les banques, rien dans les assurances, rien dans les services municipaux ou l'administration de Lyon Métropole, rien à l'URSSAF...

Une grève d'une journée des agents de la région mécontents des conditions de la fusion de Rhône-Alpes avec l'Auvergne.

Quelques mouvements de faible durée chez les enseignants dans certains établissements.

Une petite grève le dos au mur des travailleurs d'une entreprise imprimant des chèques déjeuner, Numen, 19 personnes, contre une fermeture. Nathalie Arthaud leur a apporté son soutien et quelques-uns sont venus au meeting de Lyon. Soutien aussi aux salariés de Sillia, anciennement Bosch, dont l'usine est placée en redressement judiciaire... mais pas de grève cette fois-ci.

Et j'oublie encore quantité de secteurs et quantité d'entreprises de taille petite ou moyenne...

Alors, les travailleurs qui veulent se battre, ils étaient où ? Et surtout, qu'est-ce qu'ils pesaient ?
Plestin
 
Message(s) : 255
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Choix des manifestations

Message par bradley » 11 Juil 2017, 16:47

Modération j'ai une liste de nombre d'entreprises en grève pendant cette campagne électorale et nombre de déclarations de LO soutenant les 14 journées d'action décidées par les bureaucraties syndicales, journées d'action mises en avant contre tout blocage éventuel du pays et tout appel à une grève générale, laissant ainsi les mains libres à Hollande-Valls pour faire passer leur sale loi El Khomri !
bradley
 
Message(s) : 43
Inscription : 08 Juil 2017, 08:07

Re: Choix des manifestations

Message par bradley » 11 Juil 2017, 17:52

"Les directions syndicales n'ont pas appelé à la grève générale, parce que la forme d'action qu'elles proposaient leur suffisait amplement ".....pour laisser passer la loi travail effectivement ! Mais si elles ne représentent pas les intérêts des travailleurs comme tu le dis, pourquoi donc soutenir leurs initiatives?
bradley
 
Message(s) : 43
Inscription : 08 Juil 2017, 08:07

Re: Choix des manifestations

Message par logan » 11 Juil 2017, 22:11

bradley a écrit :Finalement, les directions syndicales ne sont pas un obstacle !! Passons donc à autre chose puisque le débat ne semble pas avoir pour but de convaincre les différents interlocuteurs...quel est donc l'intérêt ?


Les directions syndicales PEUVENT etre un obstcale
Un obstacle que des travailleurs mobilisés franchiront facilement
En l'occurence je n'ai pas vu les directions syndicales franchement empecher les travailleurs de se mobiliser.
Ni les travailleurs tenter de déborder les organisations syndicales sur leur gauche.

Mais il faut bien justifier l'existence de son organisation...
logan
 
Message(s) : 172
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron