Tempête dans un verre d'eau trouble

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par Gaby » 02 Août 2017, 16:35

Je ne prétends pas parler pour lui, que je ne connais pas autrement qu'en le lisant, mais ce qui a changé son appréciation était la dynamique électorale de Mélenchon, qui avait explosé ses intentions de vote.
Il a peut-être tort, mais il n'est pas plus décrédibilisé que celui qui pense inversement qu'un changement d'équilibre électoral est indifférent d'un point de vue stratégique.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par com_71 » 03 Août 2017, 16:23

Gaby a écrit :Perso', je lis ça avec l'ouverture d'esprit de quelqu'un qui ne trouve aucun réconfort à notre faiblesse et qui n'a pas l'arrogance de croire qu'une révolution naîtra avec la croissance d'une seule organisation dépourvue de toute fioriture lexicale, comme si ça garantissait la justesse de sa politique...

...Il faut bien parler avec le monde entier.


Sans arrogance, je crois que sans Lénine et son parti, on trouverait peut-être dans les livres d'histoire la trace d'une effervescence populaire dans la Russie de fin 1917, peut-être dans l'intervalle entre la destitution du tsar et la reprise des rênes par quelques rejetons de sa famille... c'est tout.

Ceux qui veulent parler avec le monde entier pourrait le faire (la tâche n'est pas plus facile que la construction d'un parti), mais sans parler d'une prise de pouvoir par la classe ouvrière en octobre 1917.
La culture instituée par la noblesse a introduit dans le langage universel des barbarismes tels que tsar, pogrome, nagaïka. Octobre a internationalisé des mots comme bolchevik, soviet... Cela suffit à justifier la Révolution Prolétarienne... Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1834
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par Zorglub » 04 Août 2017, 22:01

Gaby a écrit :Mais le monde entier tourne autour du pot. Il faut bien parler avec le monde entier.

C'est bien que je lui reproche (au monde et à cet auteur). Pardon de ne plus supporter cette phraséologie de gauche.
Zorglub
 
Message(s) : 219
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par Plestin » 05 Août 2017, 07:08

un rassemblement majoritaire pour une alternative émancipatrice


C'est quoi un rassemblement majoritaire dans l'esprit de l'auteur ? Remporter les élections ? C'est juste du réformisme ?

Et "l'alternative émancipatrice", elle a un nom ?
Plestin
 
Message(s) : 380
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par Gaby » 05 Août 2017, 20:20

Si le but est de démontrer que Laurent Lévy n'est pas trotskyste, je crois que c'est inutile, il le dit lui-même.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par artza » 06 Août 2017, 08:30

Tout ça me rappelle ma lointaine jeunesse.
Le PS n'était pas en meilleur état qu'aujourd'hui. Naïvement je pensais qu'il allait disparaître à jamais, suivi...par l'église catholique.
Comme quoi je ne comprenais pas grand chose aux desseins impénétrables de l'histoire.

Mais il existait un PC (rien à voir avec aujourd'hui) avec des électeurs et des élus à tous les niveaux, congelés qui ne servaient pas à grand chose.
Chaque dimanche on vendait l'Huma, puis on attendait le dimanche suivant pour recommencer.
Régulièrement des élections, avec des coins connaissant des résultats "soviétiques", une seule liste en lice rassemblant 75% des exprimés.
Ailleurs avec entre 20 et 12% décrocher un conseiller municipal ou deux c'était miracle.
Régnait un vieux général pince-sans-rire qui pour les questions de société s'en remettait à sa femme qui n'écoutait que son con-fesseur.
C'était un pouvoir fort, gaffe au fascisme! Alors pas bouger, 'tention à la provocation entre deux ventes de l'Huma et la fête annuelle du même nom.

Arrivent des présidentielles, un ancien ministre oublié des colonies qui fit ses classes à l'ombre d'un maréchal dans une ville d'eau se présente.
Le PC se met à quatre-pattes pour faire escabeau, tous les rescapés SFIO pointent leur nez, et ça chuchote sec dans les loges et les sacristies de gauche.
Quand un franc-mac et un curé complote une chose est sure. Le populo va se faire retourner le trou de balle comme une manche de veste.
artza
 
Message(s) : 1002
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par Byrrh » 06 Août 2017, 09:47

Non sans rapport avec ce qui est dit ci-dessus : http://www.contretemps.eu/souffle-octobre/

Du beau linge, vraiment, mais Octobre en a vues d'autres durant ce siècle.
Byrrh
 
Message(s) : 139
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par Patrocle » 07 Août 2017, 09:39

Ian a écrit :Le problème de Laurent Lévy, c'est son manque de crédibilité : après avoir expliqué (dans leurs débats internes) de manière virulente qu'il était hors de question qu'Ensemble soutienne ce raciste de Mélenchon, il a ...... appelé à voter Mélenchon à la présidentielle!
Comment le prendre au sérieux maintenant?


Oui comme beaucoup d'autres avaient appelé à voter Mitterrand après l'avoir longuement dénoncé. Et je crois que certains avaient même appelé à faire barrage au FN lorsque Chirac était face à Le Pen.
Alors avec cet argument il y en aurait beaucoup à ne pas prendre au sérieux maintenant à l'extrême gauche...
Patrocle
 
Message(s) : 74
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par Ian » 07 Août 2017, 09:48

On ne parle pas du second tour (et par exemple l'appel à voter Royal en 2007 de la part de LO), mais d'un appel au vote pour le premier tour.
Mais tu peux faire semblant de ne pas comprendre la contradiction...
Ian
 
Message(s) : 290
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Re: Tempête dans un verre d'eau trouble

Message par satanas 1 » 07 Août 2017, 10:19

artza a écrit :Tout ça me rappelle ma lointaine jeunesse.
Le PS n'était pas en meilleur état qu'aujourd'hui. Naïvement je pensais qu'il allait disparaître à jamais, suivi...par l'église catholique.
Comme quoi je ne comprenais pas grand chose aux desseins impénétrables de l'histoire.

Mais il existait un PC (rien à voir avec aujourd'hui) avec des électeurs et des élus à tous les niveaux, congelés qui ne servaient pas à grand chose.
Chaque dimanche on vendait l'Huma, puis on attendait le dimanche suivant pour recommencer.
Régulièrement des élections, avec des coins connaissant des résultats "soviétiques", une seule liste en lice rassemblant 75% des exprimés.
Ailleurs avec entre 20 et 12% décrocher un conseiller municipal ou deux c'était miracle.
Régnait un vieux général pince-sans-rire qui pour les questions de société s'en remettait à sa femme qui n'écoutait que son con-fesseur.
C'était un pouvoir fort, gaffe au fascisme! Alors pas bouger, 'tention à la provocation entre deux ventes de l'Huma et la fête annuelle du même nom.

Arrivent des présidentielles, un ancien ministre oublié des colonies qui fit ses classes à l'ombre d'un maréchal dans une ville d'eau se présente.
Le PC se met à quatre-pattes pour faire escabeau, tous les rescapés SFIO pointent leur nez, et ça chuchote sec dans les loges et les sacristies de gauche.
Quand un franc-mac et un curé complote une chose est sure. Le populo va se faire retourner le trou de balle comme une manche de veste.


Merci de cette très intéressante et utile rétrospective.
satanas 1
 
Message(s) : 51
Inscription : 25 Oct 2013, 22:54

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité