Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par Zelda_Zbak » 12 Oct 2017, 14:11

Passionnant, Plestin. Merci.
Oui, ça ma psy l'explique très bien. En gros, si on avait vu un bon psy tout de suite après l'agression, on aurait su où ranger ça, et on aurait vraiment pas souhaité rester dans la zone de danger. Tandis qu'au contraire, danger ou pas, tant que l'on ne comprend pas, on y retourne. C'est pas du masochisme, c'est notre volonté de comprendre qui est plus forte que tout. Et plus il y a du tabou, du silence, du non-dit, et plus on a envie de comprendre en retournant sur la zone de danger.
J'en ai gardé une haine totale des tabous (tabou de l'argent, tabou de l'enfant né hors mariage, tabou de l'homosexualité). Pour moi, aimer, c'est pouvoir tout entendre, tout accepter. Aimer alors qu'on cache, qu'on tait, qu'on met les miettes sous le tapis ? C'est quoi ? C'est aimer qui finalement ? La vraie personne qu'on a en face ou bien celle qu'on voudrait qu'elle fut ?
Ma psy dit que "dans l'idéal", après une agression sexuelle, il faut voir un psy dans la semaine qui suit, ou dans la quinzaine. Très tôt quoi. Mais bien sûr, il n'est JAMAIS trop tard. Le cerveau a toujours un minimum de plasticité.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 324
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par Plestin » 17 Oct 2017, 09:02

Un autre sujet qui surgit de fait de l'actualité (internationale) c'est celui des agresseurs. Pour pouvoir lutter efficacement contre quelque chose, il vaut mieux commencer par le connaître.

Il me semble qu'il y a plusieurs types d'agresseurs : certains (comme le mien) qui ont développé au fil du temps une caractéristique qui les rend agresseurs de fait, malgré l'absence de geste violent (peut-être s'agit-il d'une ancienne victime restée elle aussi face à ses problèmes ?)

D'autres, quand on parle de Harvey Weinstein, ou de gens tels que Trump, sont certainement dans un tout autre registre : habitués au pouvoir depuis toujours, tout leur est dû, et ce qu'ils ne peuvent pas prendre par la séduction ils le prennent par la force et trouvent ça parfaitement normal : ce sont eux qui dominent le monde...C'est du moins l'explication qui me saute aux yeux, peut-être que c'est totalement à côté de la plaque.

Ce sont deux cas extrêmes. Après, il y en a bien d'autres, sûrement mille explications, mais le machisme ambiant va dans le sens d'une compétition entre les hommes pour apparaître comme le plus fort etc. Je ne sais si certains ados se retrouvent un peu dans une situation de "petits Trump du moment" qui va les conforter dans ce sens, ou si d'autres vont devenir agresseurs précisément parce qu'ils sont écartés de ce genre de position et frustrés un maximum, ou par mimétisme du "petit Trump du moment" lorsqu'ils sont en bande...

Et les femmes ? Que sait-on sur les femmes agresseurs ? Pas grand chose j'ai l'impression. Et s'il y en a beaucoup moins que des hommes, est-ce uniquement le reflet de la société ?
Plestin
 
Message(s) : 374
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par bradley » 17 Oct 2017, 10:38

La testostérone !
bradley
 
Message(s) : 169
Inscription : 08 Juil 2017, 08:07

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par bradley » 17 Oct 2017, 10:40

"Et s'il y en a beaucoup moins que des hommes, est-ce uniquement le reflet de la société "?

La testostérone qui est l'une des réponses à cette interrogation.
bradley
 
Message(s) : 169
Inscription : 08 Juil 2017, 08:07

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par Plestin » 17 Oct 2017, 13:24

C'est vraisemblable que la testostérone joue. Mais la testostérone existe aussi chez les femmes, en moindre quantité (de source wiki, c'est environ 60 %). Et hommes et femmes ont une concentration en testostérone variable, avec des plages qui se recouvrent : les femmes à taux de testostérone élevé en ont plus que les hommes à taux de testostérone bas. Je ne sais pas quelle est la proportion des un(e)s et des autres.

La testostérone est une hormone sexuelle et (hormis dans l'embryon dans le cadre de la mise en place des organes génitaux) elle n'est vraiment produite qu'à partir de la puberté : avant la puberté il ne devrait pas y avoir de différence d'agressivité entre garçons et filles, si c'était la seule explication, non ?

Enfin, wiki dit ce truc étonnant :

Une étude émanant d'un laboratoire de psychologie de l'université du Michigan tend à démontrer que la production d'hormones telles que la testostérone et la progestérone pouvaient être stimulée ou inhibée par des facteurs psychologiques. L'expérience consistait à faire visionner à des hommes et à des femmes des films « romantiques » tels que Sur la route de Madison, d'une part, et des films plus violents, tels que Le Parrain 2. La production d'hormones est immédiatement affectée, de manière différente selon le sexe des sujets, mais aussi selon qu'ils sont naturellement d'importants producteurs d'une hormone ou non. Un troisième film, un documentaire « neutre » sur l'Amazonie, s'est révélé sans effets significatifs sur la production hormonale.

L'effet psychologique d'une victoire, même si l'homme ne participe pas physiquement, a été démontré.


Donc, si la psychologie influence aussi la production de testostérone, cela nous ramène à la société...

(Peut-être que la solution c'est diffuser des documentaires sur l'Amazonie à la place des matchs de foot ? :lol: )
Plestin
 
Message(s) : 374
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par com_71 » 17 Oct 2017, 13:48

En Iran, il y a over-dose de "documentaires" sur les poissons (en réalité prises de vue sans documentation).
je sais pas pour les agressions, mais il semble quand-même y avoir de la frustration... :lol:

Peut-être parce qu'ils maintiennent parallèlement le foot (masculin bien entendu)...
La culture instituée par la noblesse a introduit dans le langage universel des barbarismes tels que tsar, pogrome, nagaïka. Octobre a internationalisé des mots comme bolchevik, soviet... Cela suffit à justifier la Révolution Prolétarienne... Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1823
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par Zelda_Zbak » 17 Oct 2017, 20:14

Je me faisais une réflexion ce matin.
Je pense que plutôt que de parler dans le vide ou de faire des spots d'information, l'Etat devrait vraiment rémunérer des stages dans lesquels on inviterait les jeunes, hommes et femmes, à certains apprentissages :
- comment mettre un bon stop à une drague lourde ?
- comment s'entourer pour isoler quelqu'un qui a un comportement agressif (et non l'inverse)
- que faire après une agression physique ?
- cours de self defense gratuits pour ceux ou celles que ça peut aider
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 324
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par Patrocle » 18 Oct 2017, 09:10

Les chiffres donnés par cet article sont hallucinants :
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/18/les-violences-sexuelles-touchent-plusieurs-millions-de-femmes-en-france_5202391_4355770.html
voila un combat qui devrait pourvoir occuper les féministes de la dernière heure qui préfèrent nous bassiner avec le foulard religieux.
Patrocle
 
Message(s) : 71
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par Zelda_Zbak » 18 Oct 2017, 09:13

On peut éviter de troller même involontairement ? Ce fil est trop précieux pour finir en jus de boudin sur le foulard avec fermeture de la modération.
Ouvre un fil sur le foulard si ça te démange, Patrocle. Merki.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 324
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Sexualité (agressions, orientation, etc.)

Message par Patrocle » 18 Oct 2017, 09:15

Remarque insultante.
Dis nous, plutôt, ce ne que tu penses de l'article de Le Monde.
Patrocle
 
Message(s) : 71
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)