Islamophobie et racisme

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Islamophobie et racisme

Message par com_71 » 13 Oct 2017, 01:31

Je trouve que tu rends bien invisible la grande majorité des musulmans.
La culture instituée par la noblesse a introduit dans le langage universel des barbarismes tels que tsar, pogrome, nagaïka. Octobre a internationalisé des mots comme bolchevik, soviet... Cela suffit à justifier la Révolution Prolétarienne... Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1813
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Islamophobie et racisme

Message par artza » 13 Oct 2017, 06:35

https://blogs.mediapart.fr/olivier-tonneau/blog/101017/lombre-dun-doute-confessions-dun-universaliste-en-cours-de-decolonisation

J'ai lu çà sur le conseil de Gaby.

Que de mots pour dire bien peu de choses.

Ce jeune homme universitaire en Angleterre aurait besoin d'étudier un peu le marxisme. Qu'il commence par Gramsci si ça peut aider :lol:

Ce jeune homme se réclame de la "France insoumise" et de son drapeau tricolore. Pour lui cet article de Blanqui:

https://blanqui.kingston.ac.uk/texts/pour-le-drapeau-rouge-26-fevrier-1848/
artza
 
Message(s) : 998
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Islamophobie et racisme

Message par artza » 13 Oct 2017, 06:37

Il peut aussi aller voir "le jeune Marx"...un jeune intellectuel lui aussi :D
artza
 
Message(s) : 998
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Islamophobie et racisme

Message par Patrocle » 13 Oct 2017, 08:18

com_71 a écrit :Je trouve que tu rends bien invisible la grande majorité des musulmans.


En insistant systématiquement sur la "menace" et le "danger" islamiste, en soulignant la nécessité absolue de l'athéisme, en considérant que le foulard est catégoriquement un signe d'oppression, en insistant lourdement sur la misogynie des croyants en oubliant celle des athées ou des agnostiques, en voulant transformer la neutralité de l'état garantissant le droit d'avoir une religion en laïcisme islamophobe, en additionnant systématiquement les stigmatisations à l'encontre des mahométans (la nourriture Hallal, l'Aïd, la prière de rue, le burkini, le foulard, les robes longues...), en glosant sur l'antisémitisme des quartiers populaires...etc. etc. etc. ces biens pensants du racisme "respectable" désignent une partie des français issue de l'immigration comme un tout homogène devant être "intégré" "assimilié" et finalement "invisibilisé". Rien à voir avec ce que dit Gaby.
Patrocle
 
Message(s) : 71
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Islamophobie et racisme

Message par Cornulier » 13 Oct 2017, 09:42

"En considérant que le foulard est catégoriquement un signe d'oppression"


Ah parce que ce n est pas le cas ? C est à partir de quand qu' il est signe d émancipation ?

On en apprend tous les jours décidément. ....
Cornulier
 
Message(s) : 23
Inscription : 26 Sep 2004, 20:25

Re: Islamophobie et racisme

Message par Plestin » 13 Oct 2017, 09:49

Une interview intéressante de la sociologue Chahla Chafiq (exilée politique iranienne) donnée à l'Huma en octobre 2016.

https://www.humanite.fr/chahla-chafiq-l ... mes-618689

Elle mentionne divers mouvements intégristes pour l'islam, mais aussi les religions juive et chrétienne.
Plestin
 
Message(s) : 374
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Islamophobie et racisme

Message par Gaby » 13 Oct 2017, 18:27

La LICRA attaque Mélenchon avec les arguments suivants, qui en rappellent d'autres.

http://alainjakubowicz.fr/index.php/201 ... s-indigne/

Par l’invective, Jean-Luc Mélenchon détourne l’attention du véritable problème à l’origine de cette algarade. Ce problème n’est pas un fantasme de Manuel Valls : c’est celui de la coagulation qui existe entre une partie de l’extrême-gauche et l’islam politique. C’est cette mauvaise pente prise par certains à mettre autant d’énergie – si ce n’est plus – à stigmatiser la police que les terroristes. C’est cette attitude qui consiste à accabler davantage les défenseurs de la laïcité que les spadassins de l’islamisme et du communautarisme. C’est ce réflexe quasi pavlovien visant à faire de notre passé colonial la source de tous nos maux plutôt que de regarder en face les idées qui ont inspiré Merah et ses funestes successeurs.

Si l’époque est à multiplier les comparaisons avec les périodes les plus sombres de notre histoire, alors j’invite Jean-Luc Mélenchon à méditer une autre analogie : celle qu’il existe entre ces « islamo-gauchistes » compatibles avec toutes les compromissions et ceux qui, devant la montée du nazisme, déployaient un luxe de précautions pour dénoncer Hitler tandis qu’ils vomissaient tous ses contempteurs. Chacun connait la fin de l’histoire.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Islamophobie et racisme

Message par Gaby » 13 Oct 2017, 18:29

Autre élément de la journée, prise de bec publique entre l'acteur Omar Sy, musulman revendiqué aux prises de position antiracistes, et Eric Zemmour, dont Omar Sy a rappelé les condamnations pour haine raciale. Omar Sy dénonce la complaisance des médias envers ce professionnel de la provocation haineuse.

http://www.parismatch.com/People/Traite ... ne-1370255
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Islamophobie et racisme

Message par Patrocle » 13 Oct 2017, 20:28

Cornulier a écrit :"En considérant que le foulard est catégoriquement un signe d'oppression"
Ah parce que ce n est pas le cas ? C est à partir de quand qu' il est signe d émancipation ?
On en apprend tous les jours décidément. ....


Quelle logique et quelle finesse !
En France les injonctions les plus fortes contre les musulmanes, celles qui leur dictent ce qu'elles doivent porter ou pas, ne viennent pas de la religion mais de l'Etat et de l'opinion laïciste. Cette même opinion qui ne bronche pas contre les pressions de la mode, pour un silhouette photoshopée ou pour la minceur... pression s'étalant des magazines au couloirs du métro et des écrans de télévision. Ainsi la jupe (à quelle longueur ma foi ?) serait un signe d'émancipation le le foulard d'oppression ?
Si ce n'était que l'opinion ... mais c'est aussi l'état, ses lois et circulaires et ses institutions. En France il est compliqué de trouver ou de garder un logement ou un travail, d'accompagner des sorties scolaires, et même parfois juste marcher dans la rue lorsqu'on porte un foulard avec hélas insultes et agressions. Ces contraintes s'exerçant sur les femmes sont énormes.
Alors le mieux serait de s'interroger. De quel droit ou de quelle légitimité voudriez dicter aux femmes comment elle doivent se vêtir, quels sont les vêtements qui seraient signe d'oppression quels seraient ceux signe d'émancipation ?
Ce sont aux intéressés aux mêmes de répondre à ces questions pour la jupe, le push-up ou le foulard... etc. Et si vous étiez un tout petit peu à leur écoute vous verriez qu'il ne s'agit pas d'une alternative entre oppression et émancipation que les réponses sont innombrables, la tradition, ne pas heurter les parents, le choix religieux, le "retournement du stigmate", la pression sociale, ...etc. que ces choix s'inscrivent souvent dans des rapports de classe, et de domination et de patriarcat.
Patrocle
 
Message(s) : 71
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Islamophobie et racisme

Message par Patrocle » 13 Oct 2017, 22:35

Patrocle a écrit :
Cornulier a écrit :"En considérant que le foulard est catégoriquement un signe d'oppression"
Ah parce que ce n est pas le cas ? C est à partir de quand qu' il est signe d émancipation ?
On en apprend tous les jours décidément. ....


Quelle logique et quelle finesse !
En France les injonctions les plus fortes contre les musulmanes, celles qui leur dictent ce qu'elles doivent porter ou pas, ne viennent pas de la religion mais de l'Etat et de l'opinion laïciste. Cette même opinion qui ne bronche pas contre les pressions de la mode, pour un silhouette photoshopée ou pour la minceur... pression s'étalant des magazines au couloirs du métro et des écrans de télévision. Ainsi la jupe (à quelle longueur ma foi ?) serait un signe d'émancipation et le foulard celui de l'oppression ?
Si ce n'était que l'opinion ... mais c'est aussi l'état, ses lois et circulaires et ses institutions. En France il est compliqué de trouver ou de garder un logement ou un travail, d'accompagner des sorties scolaires, et même parfois juste marcher dans la rue lorsqu'on porte un foulard avec hélas insultes et agressions. Ces contraintes s'exerçant sur les femmes sont énormes.
Alors le mieux serait de s'interroger. De quel droit ou de quelle légitimité voudriez dicter aux femmes comment elle doivent se vêtir, quels sont les vêtements qui seraient signe d'oppression quels seraient ceux signe d'émancipation ?
Ce sont aux intéressés aux mêmes de répondre à ces questions pour la jupe, le push-up ou le foulard... etc. Et si vous étiez un tout petit peu à leur écoute vous verriez qu'il ne s'agit pas d'une alternative entre oppression et émancipation que les réponses sont innombrables, la tradition, ne pas heurter les parents, le choix religieux, le "retournement du stigmate", la pression sociale, ...etc. que ces choix s'inscrivent souvent dans des rapports de classe, et de domination et de patriarcat.
Patrocle
 
Message(s) : 71
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)