Islamophobie et racisme

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Islamophobie et racisme

Message par com_71 » 10 Oct 2017, 14:32

Gaby a écrit :Com_71... tu veux dire que c'est le (un) programme antiraciste qui flatte les préjugés petits-bourgeois. Tu dis régulièrement que l'antiracisme est un piège qui détourne de la lutte ouvrière...


Gaby, tu dis encore n'importe quoi.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2284
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Islamophobie et racisme

Message par Gaby » 10 Oct 2017, 14:41

Au moins je dis quelque chose et ne me repose pas sur une façon d'écrire sybilline qui donne une apparente fausse contenance à mes propos.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Islamophobie et racisme

Message par com_71 » 10 Oct 2017, 15:28

Zen...

Si j'avais tenté de qualifier le "programme antiraciste", j'aurais pu dire, par exemple :

Il ne faut pas confondre l'attitude par rapport au racisme et l'idéologie qui s'abrite derrière le mot "antiracisme".
Il faut récuser non pas bien sur le fait de lutter contre le racisme, mais la politique qui consiste à dissocier la lutte contre le racisme et la lutte contre le capitalisme, à oublier cette dernière au nom de l'unité avec tous ceux qui prétendent être opposés au racisme.
C'est en ce sens que les révolutionnaires ne peuvent pas partager l'"antiracisme" des réformistes.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2284
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Islamophobie et racisme

Message par Plestin » 10 Oct 2017, 16:23

Et Isabelle Bonnet (enseignante), de Toulouse.


Petite correction : de Marseille, bien sûr !
Plestin
 
Message(s) : 592
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Islamophobie et racisme

Message par ulm » 10 Oct 2017, 16:49

J'ai juste remplacé "blanc" par homme et racisés ou immigrés... par femme dans le texte de ulm au dessus . Avec de telles discours les femmes ont eu les pires difficultés à imposer leurs revendications (égalité des salaires, des carrières, droit à l'IVG, double journée de travail, ...etc.).


pourquoi tu ne remplace pas blanc, racisés et femmes par travailleurs pour imposer les revendications aux racisés, blanc et femmes etc...? Dans ma boite, les revendications concernent les travailleurs et quand nous gagnons quelques choses ce sont les racisés, les blancs et les femmes etc... qui gagnent quelques chose. je t'assure que seuls les mouvements collectifs peuvent gagner. Nous faire croire que la population doit d'abord se diviser entre blancs et racisés pour pouvoir à terme developper la lutte de classe est ridicule et maintiendra le capitalisme.

sinon
Le terme "racisé" ou "blanc" n'est pas plus insupportable que "exploité" ou "travailleur" qui eux aussi désignent une personne dans une position dont on souhaite l'extirper. C'est une désignation d'une position sociale"


Blanc ou racisés serait donc une position sociale. Les consequences de ton raisonement est donc de combatre "les privilegiés blancs" qu'ils soient chomeurs, travailleurs précaires etc... au profit de racisés chomeurs, travailleurs precaires etc.. cela ne te semble pas "inadéquat". encore cette interogation pourquoi substituer une defense communautaire à la lutte de classe? en quoi cela te semble plus efficace pour la conscience... de classe? ou peu etre penses tu qu'aujourd'hui, on ne peux plus militer pour la lutte de classe et que la lutte d'une population limitée serait un objectif plus atteignable dans le temps?

Sur le sujet de l'ascension sociale qui n'aurait pas d'intérêt pour la lutte de classe, là aussi c'est une parole beaucoup plus facile à prononcer quand on a passé toute sa vie sans jamais ressentir la façon dont le racisme peut limiter ses propres perspectives. Dire que ça n'a pas d'importance que les travailleurs victimes de racisme puisse faire carrière comme tu le fais ulm, c'est une parole de privilégié, qui n'a jamais ressenti comment le chômage pouvait être encore plus violent quand on fait partie de la population qui est discriminée.


Que dire apres ça? tu t'etonneras que sinoué ne veuille plus participer à cette discusion. tu ne me connais pas, en arriver à me traiter de privilégié et dire que je fais "carriere" parce que ce que je suis supposé etre blanc, hetero et je pense defendant les idees de LO. Tu ne connais pas ma couleur, mes preferences sexuelleset la seule chose ou tu as raison je refuse de diviser mon combat. mes amis, ma famille est magrebhine et tous les travailleurs de tous les pays sont mes freres de classe. les blancs et les racisées, les femmes qui font le 4*8 2/2 7/7 ou le 3/8 s'en sortiront ensemble ou pas. l'emergence d'une petite bourgeoisie racisée ne conduira qu'au maintien du capitalisme et donc du racisme.
ulm
 
Message(s) : 102
Inscription : 08 Déc 2008, 16:12

Re: Islamophobie et racisme

Message par Gaby » 10 Oct 2017, 19:41

Les consequences de ton raisonement est donc de combatre "les privilegiés blancs" qu'ils soient chomeurs, travailleurs précaires etc... au profit de racisés chomeurs, travailleurs precaires etc.. cela ne te semble pas "inadéquat".

Evidemment que les blancs, absolument tous les blancs, ont des privilèges que les non-blancs n'ont pas. De la même façon que tous les hommes, même défavorisés, ont des avantages que les femmes n'ont pas.
Cet argument que tudonnes est mot pour mot un argument que la droite suprémaciste américaine a employé énormément ces deux dernières années ("il y a des blancs pauvres" pour décrédibiliser black lives matter, etc).

encore cette interogation pourquoi substituer une defense communautaire à la lutte de classe?

Pourquoi une lutte féministe ? Peut-être as-tu intégré l'idée de la nécessité de combats féministes ? Pourquoi pas sur le racisme ?

Quant à ce que tu dis sur le ton, en toute franchise, je n'ai pas l'impression qu'il soit particulièrement tendre envers moi non plus depuis la relance du forum et qu'il y a bien peu de contradicteurs à part moi, logan ou Ian. Et je ne t'ai pas dit que tu étais carriériste, etc. Comme com_71 aime le dire, tu as mal lu.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Islamophobie et racisme

Message par com_71 » 10 Oct 2017, 21:03

Gaby a écrit :Pourquoi une lutte féministe ? Peut-être as-tu intégré l'idée de la nécessité de combats féministes ? Pourquoi pas sur le racisme ?


S'agit-il ici de lutte féministe autonome ? De combats féministes séparés ? Bref d'une idéologie féministe qui se proclamerait indépendante des perspectives de renversement de la société capitaliste ?

Gaby lèvera peut-être l'ambigüité, mais si c'est le cas, on peut opportunément ici rappeler un article de LO de 1974 titré "féminisme et communisme" : https://mensuel.lutte-ouvriere.org/docu ... communisme

et notamment sa conclusion :
Pour des révolutionnaires communistes, ce qui est une absolue nécessité, c'est le travail parmi les femmes. Ce travail doit être l'une des tâches systématiques du parti. L'internationale Communiste a été très précise sur cette question. Elle a sommé tous les partis communistes de se donner les moyens de mener ce travail parmi les femmes, en préconisant la création immédiate de « commissions pour le travail parmi les femmes, fonctionnant auprès de tous les Comités du parti, à commencer par le Comité Central et jusqu'aux Comités de quartier » . Cette décision, le 3e Congrès l'a rendue obligatoire pour tous les partis communistes adhérant à l'Internationale Communiste.

Mais un tel travail doit viser à faire entrer dans le parti le maximum de femmes dévouées et politisées, à associer le maximum de femmes travailleuses à toutes les actions et interventions du parti et non à éloigner de lui sous des prétextes pseudo-théoriques - qui là aussi ne sont qu'une adaptation à la situation faite aux femmes dans cette société - les militantes qui viennent à l'action révolutionnaire en les rejetant dans une organisation autonome des femmes. La place de toutes les femmes ayant atteint un certain niveau de conscience révolutionnaire est dans le parti, à tous les niveaux, car le parti du prolétariat est l'instrument du socialisme et donc de l'affranchissement de la femme.


On peut être d'accord ou pas, mais la position de LO était déjà claire.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2284
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Islamophobie et racisme

Message par com_71 » 10 Oct 2017, 21:18

Gaby a écrit :Cet argument que tu donnes est mot pour mot un argument que la droite suprémaciste américaine a employé énormément ces deux dernières années ("il y a des blancs pauvres" pour décrédibiliser black lives matter, etc).


Droite suprémaciste ou pas, il y a effectivement des "blancs pauvres", une partie blanche de la classe ouvrière. Et il y a des couches noires aisées ou très aisées, une partie noire de la bourgeoisie. Et nous sommes pour diviser les "blancs", et pour diviser les "noirs", en faisant appel aux sentiments de classe des travailleurs, contre la société des riches.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2284
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Islamophobie et racisme

Message par ulm » 10 Oct 2017, 22:19

Evidemment que les blancs, absolument tous les blancs, ont des privilèges que les non-blancs n'ont pas. De la même façon que tous les hommes, même défavorisés, ont des avantages que les femmes n'ont pas.
Cet argument que tudonnes est mot pour mot un argument que la droite suprémaciste américaine a employé énormément ces deux dernières années ("il y a des blancs pauvres" pour décrédibiliser black lives matter, etc).


ta reference à la droite supremaciste montre simplement "ta mauvaise foi". le reste, le fond comme la forme ne sont que la justification de tes renoncements. bien loin de la lutte de classe.

Pour le reste je reprendrais le raisonement de Com 71
Droite suprémaciste ou pas, il y a effectivement des "blancs pauvres", une partie blanche de la classe ouvrière. Et il y a des couches noires aisées ou très aisées, une partie noire de la bourgeoisie. Et nous sommes pour diviser les "blancs", et pour diviser les "noirs", en faisant appel aux sentiments de classe des travailleurs, contre la société des riches.
ulm
 
Message(s) : 102
Inscription : 08 Déc 2008, 16:12

Re: Islamophobie et racisme

Message par Gaby » 10 Oct 2017, 22:23

Et c'est là que se trahit la pensée tellement nationale de ton courant. L'argument général sur le communautarisme qui divise est, malgré l'internationalisme affiché de certains, une idée profondément française que l'on ne retrouvera pas à l'identique dans la plupart des pays développés, avec l'injonction faite aux non-blancs de ne surtout pas avancer de revendications qui risqueraient de brusquer. Ce genre de raisonnements explique largement les errements de la gauche au 20ème siècle qui n'a jamais su convaincre les non-blancs de la rejoindre. Le mouvement ouvrier en Europe n'a jamais été très divers, la faute notamment à des vagues principes scandés au sujet de l'immigration, mais sans jamais se préoccuper des revendications autonomes de ces populations. Cette crainte d'un communautarisme qui divise est le miroir de la pensée républicaniste-nationale défendue par Laurent Bouvet aujourd'hui.

S'il y avait des statistiques ethniques en France, vous verriez avec peut-être plus de franchise l'ampleur du désastre.

Merci pour le lien intéressant sur le féminisme, c'est cohérent, mais dommageable.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)