privatisation de la SNCF ?

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par Plestin » 20 Mars 2018, 10:24

Il y a eu par le passé diverses polémiques entre LO et la LCR sur la façon d'organiser les luttes et à propos du rôle et de la nature des comités de grève. Dans la LDC n° 61 de février 1979, intitulé "A propos de deux grèves à la SNCF : la LCR et les comités de grève", ce sont deux grèves à la SNCF, à la manoeuvre de Paris-Austerlitz et au triage de Villeneuve-Saint-Georges, où les militants de LO ont joué un rôle, qui sont passés au crible :

https://mensuel.lutte-ouvriere.org/docu ... -a-la-sncf

Ici on ne parle pas des Hamon et autres Mélenchon, mais du suivisme de la LCR vis-à-vis des directions syndicales sous prétexte "d'unité".
Plestin
 
Message(s) : 588
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par Plestin » 22 Mars 2018, 06:20

Dans le journal, un article qui répond en partie à la question du camarade Adom qui a ouvert ce fil :

Concurrence ? Hausse des prix annoncée
21 Mars 2018

Pour les naïfs qui auraient l’illusion que l’arrivée de la concurrence pourrait faire baisser le prix du train, le rapport Spinetta est éclairant.

Il précise : « Dans un contexte d’ouverture à la concurrence en open access, la concurrence sera limitée à un petit nombre d’opérateurs qui n’auront pas intérêt à se livrer une guerre des prix. »

Si beaucoup de voyageurs des classes populaires s’indignent à juste titre du prix souvent élevé du billet de train, Spinetta lui, le juge bas et indique que « les prix pratiqués sont inférieurs, pour de nombreux usagers, à leur disposition à payer ».

Il dénonce l’existence actuelle d’un « prix maximum en seconde classe qui est homologué par l’État. Le système de prix maximum, dont on a du mal à comprendre ce qui le justifie aujourd’hui, deviendra franchement incongru dans un système de concurrence. »

Les usagers sont prévenus : le but de la concurrence est de remplir les caisses des actionnaires, en puisant dans leur porte-monnaie.
C. B.
Plestin
 
Message(s) : 588
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par com_71 » 23 Mars 2018, 20:07

Ce n'est qu'un début, continuons le combat
Brève LO 23/03/2018

Les manifestations organisées hier 22 mars dans toute la France ont rassemblé de 350 000 à 500 000 personnes. C'est un succès pour les travailleurs de la fonction publique comme pour les cheminots. Un cheminot sur six est venu manifester à Paris. Partout le nombre de cheminots en grève a été très important transformant, selon des médias surpris « le tour de chauffe » en « coup de semonce ». Et cela, bien que la CGT et la CFDT cheminots n'aient pas appelé centralement l'ensemble des cheminots à la grève.

Les directions syndicales appellent à la grève à partir du 3 avril. Elles ont choisi un calendrier de deux jours de grève tous les cinq jours, étalé sur trois mois. Mais pour contraindre Macron à remballer son projet, il faudra se donner les moyens d'entraîner le maximum de travailleurs en grève reconductible. Pour eux, le problème n'est pas de faire durer la grève mais de gagner l'épreuve de force décidée par Macron.

La journée du 22 mars montre que cette victoire est à la portée des cheminots avec le soutien actif de l'ensemble des travailleurs. Car, ne l'oublions pas, en s'attaquant aux cheminots, mas aussi aux fonctionnaires, ce gouvernement anti-ouvrier, veut mettre tous les salariés à genoux. En défendant les salariés, c'est aussi notre peau qu'on défend.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2253
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par Gayraud de Mazars » 23 Mars 2018, 20:49

Salut com_71,

brève lo a écrit :Ce n'est qu'un début, continuons le combat
En défendant les salariés, c'est aussi notre peau qu'on défend.


C'est exactement comme travailleur que je ressens cela !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 290
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par Plestin » 11 Avr 2018, 15:50

Grève SNCF
Les cheminots déterminés

Brève LO
11/04/2018

Dimanche 8 et Lundi 9 avril la grève des cheminots est toujours très suivie. Des AG fournies se sont tenues le lundi 9 avril dans les gares, les ateliers et les dépôts SNCF de toute l’Île-de-France.

Les distributions de tracts par des cheminots mobilisés sur les marchés, aux bouches de métro, aux dépôts RATP ou à des péages autoroutiers ont toutes confirmées la popularité du mouvement. Nombreux sont ceux qui encouragent les cheminots et n’hésitent pas à les soutenir financièrement. Un rassemblement aux Invalides à proximité de l’Assemblée nationale à l’appel des syndicats a réuni des cheminots déterminés venus de toute l’Île-de-France.

Environ 300 sont même partis en manifestation spontanée jusqu’à la Tour Eiffel et au Trocadéro aux cris de « cheminots en colère ! on ne va pas se laisser faire ! »


J'ai pu constater, comme les autres camarades, lors d'une récente journée d'action LO en banlieue lyonnaise, qu'en effet, la grève des cheminots bénéficie d'un réel soutien dans les milieux populaires. Il y a ceux qui soutiennent avec enthousiasme et ceux qui soutiennent sans croire qu'elle va gagner, il y a aussi ceux qui se plaignent de la gêne liée à la grève mais qui reconnaissent facilement après une courte discussion que les cheminots ont raison ; mais les vrais hostiles à la grève sont minoritaires, ou alors ils se cachent. Le soutien nous a semblé plus fort chez les travailleurs immigrés. Une camarade a aussi raconté comment une femme qu'elle connaissait (ou croyait connaitre) et qui dénigrait volontiers les cheminots à de précédentes occasions, s'est mise cette fois-ci à les défendre vigoureusement au cours d'une discussion avec d'autres personnes qui les critiquaient... Le jour et la nuit !

Je garderai longtemps en souvenir cette dame maghrébine rencontrée en prospection, qui m'a d'ailleurs pris pour un cheminot, et qui a levé plusieurs fois le poing en disant "oui monsieur, on vous soutient, on vous soutient, on vous soutient !" :)
Plestin
 
Message(s) : 588
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par Byrrh » 12 Avr 2018, 20:11

Beau portrait d'une militante cheminote de LO, Monique Dabat : http://www.liberation.fr/france/2018/04 ... de_1642737
Byrrh
 
Message(s) : 261
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par artza » 13 Avr 2018, 06:57

Merci.

N'étant pas lecteur régulier, très loin de là, de ce quotidien dont le titre devrait-être "Soumission" j'ignorais cet article.

Malheureusement très incomplet sur ce lien que tu fournis :D
artza
 
Message(s) : 1177
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par artza » 13 Avr 2018, 07:03

...t'inquiètes c'est bon! :D
artza
 
Message(s) : 1177
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par Zelda_Zbak » 14 Avr 2018, 10:19

Byrrh a écrit :Beau portrait d'une militante cheminote de LO, Monique Dabat : http://www.liberation.fr/france/2018/04 ... de_1642737

"Cheminot", ça fait un peu 19ème siècle. :mrgreen:

Oui, un bon portrait, Monique est très attachante.
Juste, je n'ai pas aimé cet argument, même s'il est possible que Monique n'ait pas dit cela, ni exactement comme cela.
Très investie, Monique Dabat a fait une croix sur une vie familiale, qu’elle trouve «trop réductrice». «Pourquoi m’occuper de trois ou quatre personnes alors que je peux m’occuper de centaines de gens ici.»

D'abord parce qu'il donne une fâcheuse impression de paternalisme, ou en l'occurrence, de maternalisme, vis à vis des collègues.
Ensuite et surtout, parce qu'elle n'a pas à se justifier, aucune de nous n'a à se justifier, pas plus qu'un mec à qui on ne demande rien.
A la réponse "Vous avez des enfants ?"
Répondre imperturbablement : "Non." ou "Oui."
Le minimum. Ne rien livrer d'emblée contrairement aux autres questions.
Et attendre la question suivante. Si on a dit "non" et que la question suivante est "Pourquoi ?"
Répondre "Je ne sais pas moi ! C'est mon parcours de vie, c'est ainsi. " Bref, bien montrer que ce genre de questions n'a aucun intérêt, sans pour autant passer en mode contre-attaque (ça ne vous regarde pas) ou défensif (se justifier en exposant ses choix très personnels à des moments clés de notre vie).
Car la question est tout de même banale et pas indécente.
C'est assez compliqué mais ça vaut le coup de montrer qu'on peut être une femme zen avec ou sans enfants, ça n'est pas forcément essentiel.
Et bien se souvenir que si l'on est un homme ou si on répond qu'on a des enfants, personne ne songe à nous demander "pourquoi".
Imaginez le dialogue :

- Vous avez des enfants ?
- Oui ! 3, 2 filles et 1 garçon.
- Pourquoi ?

tu fais quoi ? Tu éclates de rire ! Donc pareil, si on n'a pas d'enfants et qu'on nous demande pourquoi ? On se marre.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 460
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: privatisation de la SNCF ?

Message par Jacquemart » 15 Avr 2018, 14:01

Il n'y a pas que les grands esprits qui se rencontrent :D
https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/b ... es-enfants
Avatar de l’utilisateur
Jacquemart
 
Message(s) : 162
Inscription : 16 Déc 2003, 23:06

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : gipsy et 1 invité

cron