au PCF : la direction du parti mise en minorité

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par com_71 » 06 Oct 2018, 20:42

La dépêche de l'AFP :
https://fr.news.yahoo.com/pcf-avant-con ... 32482.html

Ce que disait le dernier LO de la politique actuelle du PCF :
Le PCF et les européennes : cherche union désespérément
03 Octobre 2018

Désigné en juin par le Parti communiste pour être son chef de file aux élections européennes, Ian Brossat vient, vendredi 28 septembre, de lancer « un appel à Mélenchon, Besancenot, Hamon, pour se retrouver autour d’une table ».

Cet appel n’est que le dernier épisode du feuilleton qui se joue à gauche à l’approche du scrutin européen de mai 2019. Depuis des mois, le Parti communiste ne cesse de se déclarer disponible pour discuter de la constitution d’une liste unissant « les forces de la gauche sociale, écologique et politique ». Sans succès pour le moment, car Mélenchon, à la tête de la France insoumise, cherche lui aussi à faire l’unité de la gauche, mais derrière lui. Les deux anciens alliés, aujourd’hui rivaux, sont en quête de partenaires. Qui entraînera Hamon à ses côtés ? Qui parviendra à séduire la prétendue aile gauche du PS en pleine déroute électorale et à la rallier sur sa liste ? Un suspense digne d’un mauvais roman à l’eau de rose.

Si les uns et les autres ne sont pas avares de formules sur la nécessité de s’unir pour riposter à Macron et combattre l’extrême droite, leurs préoccupations sont tout autres, et avant tout électoralistes.

Au-delà des élections européennes, chacun a déjà en tête les prochaines échéances nationales : le PC est à la recherche des alliances lui permettant de conserver ses élus à l’échelle locale et à l’Assemblée ; Mélenchon tente, lui, de s’imposer comme une alternative face à Macron.

Ces grandes et petites manœuvres électorales, quelle que soit leur issue, ne peuvent offrir aucune perspective aux travailleurs. Elles ne peuvent déboucher que sur une nouvelle mouture d’une union de la gauche qu’on a déjà vue plusieurs fois au pouvoir, avec Mitterrand, Jospin et Hollande. À chaque fois, tournant le dos à leurs promesses, ces gouvernements ont mené des politiques antiouvrières et ont défendu servilement les intérêts de la bourgeoisie.

L’espoir de changement ne pourra venir que des luttes que la classe ouvrière mènera, en ne comptant que sur elle-même, son organisation et sa conscience, sans accorder la moindre confiance aux marchands d’illusions.

Marc RÉMY

https://journal.lutte-ouvriere.org/2018 ... 13937.html
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2284
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par Ottokar » 07 Oct 2018, 07:26

Du coup j'ai jeté un oeil à ce "manifeste" de Chassaigne et compagnie qui a emporté la majorité. Des perspectives tout aussi électoralistes, mais avec la volonté de se présenter systématiquement aux élections sous son drapeau au lieu de se ranger derrière les uns et les autres (Mélenchon), et de faire apparaître à nouveau le parti en entreprise.
En résumé, ils sont face à deux choix tout aussi mauvais pour eux : apparaître seuls et ramasser 2 % ou disparaître derrière Mélenchon après lui avoir servi de marchepied et... voir leur influence se réduire. Cruel dilemme, ils perdent des deux côtés, mais pas de rupture avec leur stratégie fondamentalement réformiste et électoraliste.
Ottokar
 
Message(s) : 214
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par Gayraud de Mazars » 07 Oct 2018, 11:32

Salut camarades,

Les 4, 5 et 6 octobre, 49 231 communistes à jour de leurs cotisations (encore beaucoup de camarades ne sont pas à jour de cotisations se qui fait plus d'adhérents en fait) et ayant adhéré au PCF il y a plus de trois mois, devaient choisir le texte de base commune de discussion pour le 38e congrès.

30 841 de ces électrices et électeurs inscrit·e·s ont voté, soit 62,65 % des inscrit·e·s.

Il y a eu 661 bulletins blancs ou nuls, et 30 180 suffrages exprimés.

Cette participation montre la vitalité militante et démocratique du PCF.

La proposition de base commune adoptée par le Conseil national, « Le communisme est la question du XXIe siècle », a obtenu 11 467 suffrages, soit 38 % des exprimés.

Le texte alternatif « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme » a réuni 3 607 suffrages, soit 11,95 % des exprimés.

Le texte alternatif « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle » totalise 12 719 suffrages, soit 42,14 % des exprimés.

Le texte alternatif « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes » a, quant à lui, atteint 2 387 suffrages, soit 7,91 % des exprimés.

Etant signataire mais critique et ayant voté pour le "Manifeste" bien sûr que ce texte n'est pas parfait, loin de là, c'est toujours le réformisme qui domine, mais "on avance par tâtonnements et rectifications successives" dirait Jaurès...

Par exemple, la question principale quelle attitude à avoir envers le texte intitulé « Manifeste Communiste », signé notamment par André Chassaigne et aussi par les « économistes » (Boccara, etc.). Ces derniers ont fourni, hélas, au fil des dernières décennies, les justifications théoriques de l’abandon progressif des éléments communistes dans le programme du parti et son adaptation à l’« économie de marché », c’est-à-dire le capitalisme. Mais au moins ils tirent un bilan très critique de la période écoulée désastreuse pour le parti, et surtout des alliances électorales avec la France Insoumise de Mélenchon !

De nombreux militants se déclarent pour ce texte parce qu’ils y voient un moyen de signaler leur mécontentement concernant le comportement des dirigeants en 2016-2017 et, pour certains d’entre eux, de favoriser le renversement de l’équipe dirigeante du parti. Il faudra reconnaître, dans nos interventions, les motivations des camarades qui appuie ce texte « pour que ça change » !

Sur la question des alliances, qui semblerait être le principal point de discorde avec le texte de Pierre Laurent, le « Manifeste » ne prend pas position, ni concernant le PS, ni concernant La France Insoumise en fait. Cette partie du texte laisse la porte ouverte à tout dans ce domaine, c'est pas encore très clair.

Sur l’Union Européenne, aucune politique claire n’est présentée. En fait, le texte est soutenu par deux tendances ayant des avis radicalement opposés sur l’UE. Les proches de Karman etc. veulent que la France quitte l’UE qu’elle rétablisse le franc français à la place de l’euro. Les proches de Boccara, Chassaigne etc. sont pour le maintien de l’UE et prétend pouvoir la réformer pour en faire un outil de progrès social.

Le texte parle d’internationalisme, mais l’attitude envers la Chine est particulièrement indulgente. Sur le régime interne du parti, le mode d’élection – c'est-à-dire d’autodésignation – du CN est maintenu, considéré comme normal.

En résumé, ce texte "Le Manifeste", ne répond pas complètement au mécontentement de la base. Il vise peut être à exploiter ce mécontentement au profit de ses promoteurs. Mais attention les communistes qui veulent retrouver leurs outils restent vigilants !

Cependant ce texte "Le Manifeste" chamboule tout dans le PCF, la défaite de la base commune du Conseil National est un camouflet pour toute la Direction, le satisfecit pour beaucoup de militants, malmenés dans la dernière période, redonne espoir, et puis le texte est amendable, faisons en sorte que l'unité du parti ne soit pas trop effritées, pour un congrès extraordinaire au PCF !

Les marxistes agissent collectivement, dans le PCF et ailleurs, qu'on se le dise, mais ce vote en marquera le retour dans le Parti !

Congrès du PCF - La direction mise en minorité !

https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html

Fraternellement,
Gayraud de Mazars
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 301
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par Zelda_Zbak » 07 Oct 2018, 12:22

apparaître seuls et ramasser 2 %

Petit apparté : aux Européennes, ils ont pour tête de liste Ian Brossat. Je ne sais pas si vous l'avez vu chez Ruquier la semaine dernière, moi oui. Il est extra ce mec ! Mordant quand il faut, zen à d'autres moments... Il avait en face de lui un Charles Consigny très anti-communiste qui tapait très bas... A mes yeux, seul Consigny s'est ridiculisé à ce petit jeu. Bref, Ian fera gagner des points au PC.

https://www.youtube.com/watch?v=ylqN8_40HAo

Je ne sais pas si Ian à titre personnel est "Conseil national" ou "Chassaigne" à part ça... car la direction du parti elle-même peut être divisée. Oui, je dis Ian, c'est à ça qu'on reconnaît un bon candidat, lol, quand on a envie de l'appeler par son prénom.

Quant à toi, cher Gayraud, j'imagine que ton groupe a été très déçu de ne pas pouvoir présenter un texte alternatif, surtout dans ce contexte... C'est comme ça...
Vous vous êtes tous "rabattus" sur le texte de Chassaigne, du coup ?
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 477
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par Gayraud de Mazars » 07 Oct 2018, 12:35

Salut chère Zelda,

Zelda_Zbak a écrit :
Quant à toi, cher Gayraud, j'imagine que ton groupe a été très déçu de ne pas pouvoir présenter un texte alternatif, surtout dans ce contexte... C'est comme ça...
Vous vous êtes tous "rabattus" sur le texte de Chassaigne, du coup ?


Oui on était déçu, vu le contexte du fait que La Riposte n'ait pu soumettre son texte au vote des communistes... Mais seul(e)s quelques - un(e)s avons soutenu le texte du "Manifeste", les autres se sont abstenus de voter !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 301
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par Ottokar » 07 Oct 2018, 19:49

Sans vouloir être rabat-joie, 30 000 votants, c'est plus que nos partis d'extrême gauche bien sûr, mais c'est moins que les 45 000 qui votaient il y a encore deux ou trois ans sur la présidentielle... sans parler du passé. Donc parler de "vitalité" me semble un peu exagéré. Sans enterrer pour autant le PC, comme on le voit à la fête de l'Huma, son influence dans les syndicats, etc.
Quant aux critiques de la période, ce sont surtout des critiques sur le fait que le PC flirte avec les 2 %. Pas sur sa stratégie électoraliste. D'où son flou sur les alliances. Avec qui ? Mélenchon qui ne veut pas d'eux pour mieux les enterrer, d'autres qui devant leurs maigres 2 % pensent chacun pouvoir jouer leur carte ? Et surtout pour faire quoi et comment ?
Ottokar
 
Message(s) : 214
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par com_71 » 08 Oct 2018, 00:51

Zelda_Zbak a écrit :Bref, Ian fera gagner des points au PC.


Le problème est quand-même que la direction du PC ne fera rien gagner à la classe ouvrière.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2284
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par Zelda_Zbak » 08 Oct 2018, 07:46

Nous sommes d'accord.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 477
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par com_71 » 11 Oct 2018, 00:31

LO 10 oct. 2018 a écrit :PCF : dans l’impasse, persiste et signe

Quatre textes étaient soumis au vote des militants du Parti communiste français samedi 6 octobre. 62 % des adhérents du parti, soit 30 833 personnes ont participé au vote, et le texte proposé par la direction actuelle, celle du secrétaire national Pierre Laurent, s’est trouvé en minorité puisqu’il n’a recueilli que 38 % des suffrages. Un texte alternatif soutenu par André Chassaigne, président du groupe communiste à l’Assemblée nationale, s’est trouvé en tête avec 42 % des voix.

Les commentateurs et les responsables du PCF interrogés par les médias s’accordent pour voir un cataclysme dans la mise en minorité de la direction. C’est sans doute une nouveauté mais, si cataclysme il y a, il ne concernera que la répartition des postes au sommet du parti. Car, sur le plan des idées et des perspectives, rien ne distingue vraiment les deux textes réunissant 80 % des votants, ni d’ailleurs les deux autres.

L’un et l’autre font la liste des différentes formes et dénominations qu’a connues l’union de la gauche. Et chacun constate que ce fut une suite de déceptions, d’échecs et d’hémorragies militantes. La motion alternative de Chassaigne veut faire porter à la seule direction de Pierre Laurent la responsabilité de la dernière déroute : avoir fabriqué Mélenchon en s’effaçant derrière lui à deux reprises aux élections présidentielles, pour finir par se voir réduit par lui à la portion congrue aux élections législatives. Celles-ci ont vu en effet le plus mauvais résultat enregistré par le PCF depuis sa création, avec 2,72 % des votes exprimés. Il est probable que les militants, mécontents, ont voté moins pour Chassaigne que contre Laurent et surtout contre l’alliance avec Mélenchon.

Les quatre textes en présence sont faits de pages de considérations très semblables et portant sur tous les sujets. Ils parlent même de révolution, de lutte de classe et des travailleuses et des travailleurs. Mais au fond la véritable préoccupation qui transparaît est celle des alliances à conclure pour obtenir des places d’élus. Le PCF n’a pas varié d’une ligne là-dessus depuis 1965, son effacement devant Mitterrand et les débuts de l’Union de la gauche. Il est peut-être en train de mourir de cette tactique car il y a usé, démoralisé et saccagé des générations de militants ouvriers, mais il ne veut pas en avoir d’autre. Sur cette voie, quelle que soit la façon dont ses dirigeants tournent les phrases, il reste tout au plus quelques places à glaner ici et là, mais aucune amélioration à attendre qui puisse concerner les travailleurs, leur organisation et leurs conditions de vie.

Quant à l’espoir de changer le monde et d’aller vers le communisme, on ne l’a jamais trouvé au fond d’une urne.

Paul GALOIS
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2284
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: au PCF : la direction du parti mise en minorité

Message par Gayraud de Mazars » 11 Oct 2018, 11:16

Salut camarades,

com_71 a écrit :
LO 10 oct. 2018 a écrit :PCF : dans l’impasse, persiste et signe
Il est probable que les militants, mécontents, ont voté moins pour Chassaigne que contre Laurent et surtout contre l’alliance avec Mélenchon.


C'est exactement cela, après on verra au Congrès d'Ivry, les 23, 24 et 25 novembre 2018 ! Avant cela il y aura les congrès de sections, les congrès fédéraux, qui désigneront les délégué(e)s au Congrès national...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 301
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

cron