mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Ottokar » 11 Nov 2018, 15:56

Cet article prend l'exact contre-pied de celui de la semaine précédente, qui exprimait précisément la position dénoncée ci-dessous
Au motif de l’influence de l’extrême droite, les organisations syndicales comme la CGT ou Solidaires expriment surtout la méfiance, dénoncent « l’instrumentalisation », mais se contentent de la politique de l’autruche sans rien proposer… quitte à laisser le champ libre aux démagogues d’extrême droite, et en laissant les travailleurEs sans perspectives de lutte pour leur niveau de vie.


Cette semaine, l'article appelle à agir, sans suivisme, mais agir.
Mais l’heure n’est pas à la passivité. Car la colère devient flagrante dans l’ensemble du monde du travail. Il serait donc urgent de prendre des initiatives de mobilisation autour de revendications pour les salariéEs, avec des mots d’ordre clairs, contre le gouvernement : l’augmentation générale des salaires contre la vie chère et leur indexation sur le carburant, la gratuité des transports en commun, une fiscalité écologique qui taxerait les grandes et richissimes entreprises polluantes plutôt que la grande masse des travailleurEs.
Ottokar
 
Message(s) : 259
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Ottokar » 11 Nov 2018, 15:57

Quant au tract, il est... entre les deux :D !
Ottokar
 
Message(s) : 259
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Duffy » 11 Nov 2018, 18:29

Ah oui, effectivement, je n'avais pas vu ce communiqué daté du 1er novembre...
https://npa2009.org/communique/justice- ... e-entendre

Bon, tant mieux si globalement le tir est corrigé...
Duffy
 
Message(s) : 182
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Zelda_Zbak » 13 Nov 2018, 00:13

NPA a écrit :la grande masse des travailleurEs

Ouch, ça pique les yeux. Je me suis bien habituée à dire "écrivaines", "professeures", la juge, la maire etc... pour désigner ces professions au féminin, mais "travailleurEs" pour dire "travailleurs hommes et femmes"... ben, c'est vraiment pas logique. Je préfère la seconde formule...

PS : le saviez-vous ? Ces idiots de militaires disent "Mon Commandant" quand c'est un homme et... "Commandant" quand c'est une femme.
L'armée sera toujours l'arrière train plombé du sexisme mâle.
http://pnrs.ensosp.fr/Plateformes/PHC/F ... l-uniforme

Com a écrit :
Zelda a écrit :Car le gouvernement augmentera les salaires... en baissant les impôts... Mouarf...


Je comprends pas bien.
De toute façon peu importe, si un axe ne correspond plus à la situation, on peut toujours en changer.


Oui, c'était l'idée...
Je ne critiquais pas l'article sur ce coup. Je constatais simplement que si dans un premier temps, le gouvernement risque un peu un mouvement sur les salaires en début 2019 car les gens vont se prendre une bonne baffe en voyant leur salaire si maigre. Dans un second temps, passé cette claque psychologique disons, il pourra dire quand il baissera les impôts et les budgets sociaux (hôpitaux, éducation, HLM) qu'il... augmente les salaires !
C'est tout ce que je voulais dire bien sûr.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Jacquemart » 13 Nov 2018, 09:24

Le "Mon" de "Mon Commandant" n'est pas le pronom possessif, mais le diminutif de Monsieur. Il y a donc une logique à l'omettre s'il s'agit d'une femme (ce qui n'empêche pas l'armée d'être sexiste, mais c'est une autre discussion :D )
Avatar de l’utilisateur
Jacquemart
 
Message(s) : 170
Inscription : 16 Déc 2003, 23:06

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Zelda_Zbak » 13 Nov 2018, 14:27

Doh ! Ben ça alors ! On en apprend tous les jours, merci Jack.
Ca aurait fait trop classe, "Mad Commandante !" :mrgreen:

En fait c'est l'équivalent de l'américain "Mr President !"... Marrant ça...
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Pierre GRINDSABLE » 16 Nov 2018, 11:37

COMMUNIQUÉ :
LE « 17 NOVEMBRE » LA CGT DE TOURCOING
SOUTIENT DANS L’ACTION LA COLÈRE POPULAIRE

La Commission Exécutive de notre Union Locale, élargie aux syndicats et aux élus et mandatés d’entreprise, le vendredi 9 novembre 2018, lors de ses débats, a conclu :

– Le « blocage », à partir de la revendication d’une baisse du prix des carburants, portée par de nombreux salariés à la suite d’appels individuels propagés sur les réseaux sociaux, est juste et légitime, et s’inscrit objectivement dans le prolongement des luttes sociales revendicatives que notre CGT n’a cessé de mener contre l’offensive patronale et gouvernementale qui détruit nos conquêtes et appauvrit l’ensemble des travailleurs.

– Le fond de ce mouvement est celui d’une colère généralisée, qui devient une lutte, en rapport avec la cherté de la vie en général. C’est donc là l’affaire de tous les travailleurs, c’est donc là une question de classe.

– Classe contre classe : notre CGT lutte résolument pour la défense des intérêts de classe de l’ensemble du monde du travail, de la classe ouvrière et, à cet effet, ne saurait être étrangère et se mettre à l’écart d’initiatives défensives contre la hausse des prix et la vie chère, qui est l’une des formes usitées par les patrons pour baisser nos salaires. Il ne nous appartient pas de juger « d’en haut » les voies et moyens, telle ou telle forme particulière empruntés par la révolte légitime des travailleurs.

– Notre objectif est de participer à élargir le champ de cette revendication de base, d’aider à multiplier les moyens de la lutte, pour construire un grand mouvement contre Macron et sa politique, pour l’augmentation générale des salaires et des pensions, corollaire obligé à la cherté de la vie.

– Notre objectif est de mettre en avant, en parallèle, les revendications écologiquement sérieuses suivantes : transports en commun gratuit, taxation des capitalistes et non des salariés, investissement massif dans la transition écologique pour parvenir à des moyens de transport propres. La lutte des camarades cheminots contre la casse du service public ferroviaire montre à suffisance que le gouvernement ment quand il prétexte « l’écologie » pour justifier la hausse du prix du carburant.

– Ce mouvement de base, visant à bloquer les routes le 17 novembre, puis laissant apparaître d’autres moyens d’action, a été opportunément « soutenu » par l’extrêmedroite. L’extrême-droite est, comme Macron, au service des capitalistes. Le fascisme a toujours cherché à récupérer les luttes des masses en limitant leurs revendications à la « baisse des taxes », mot d’ordre typiquement poujadiste, qui ne désigne pas précisément les responsables de la crise et de l’appauvrissement des masses. En rester à cette impasse est possible, si nous laissons le terrain libre aux fascistes.

– Le piège tendu par la propagande gouvernementale est : qui « soutient » le mouvement est « facho », dès lors les millions de salariés intéressés par ce mouvement seront amenés à considérer que qui ne « soutient pas » le mouvement est du côté de Macron et de la hausse des prix. Ce qui est un formidable cadeau que les fascistes vont utiliser pour se faire passer pour des « amis » des travailleurs, et qui va faciliter leur sale travail pour limiter, récupérer, détourner et dévoyer les revendications et luttes populaires. Les fascistes vont pouvoir ensuite continuer sur d’autres sujets à diviser les travailleurs sur des bases raciales et d’origines. Or, être dans la lutte avec les masses en colère, c’est vraiment faire reculer Le Pen.

– Par conséquent, et pour construire un grand mouvement social dont la direction sera clairement orientée contre le Capital et son gouvernement, pour de nouvelles conquêtes ouvrières, un grand mouvement franchement antifasciste par les faits, notre Union Locale appelle ses syndiqués à PARTICIPER ACTIVEMENT aux actions menées le 17 novembre, en portant fièrement les couleurs de la CGT et ses revendications. (Nous informerons nos camarades des actions qui nous paraîtront les plus conséquentes)

– Cet appel a été voté à l’unanimité moins une voix contre. Nous étions 33 camarades réunis vendredi 9 novembre.

Tourcoing, le 11 novembre 2018


UL-CGT TOURCOING
43 rue de Lille 59200 TOURCOING
03 20 24 48 34 / ulcgt-tourcoing@live.fr
Pierre GRINDSABLE
 
Message(s) : 1
Inscription : 16 Nov 2018, 10:34

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par artza » 17 Nov 2018, 08:44

A ce propos déclaration au début du Cercle Léon Trotsky

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 15009.html
artza
 
Message(s) : 1377
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par artza » 18 Nov 2018, 07:38

Quelques bonnes initiatives

A Argenteuil Val-d'Oise (95) une douzaine de militants de Lutte ouvrière regroupés près de la mairie ont passé toute la fin de matinée du 17 à diffuser des tracts mais surtout à discuter avec les passants et les automobilistes des taxes sur le carburant, de la hausse des prix d'où il découle logiquement la nécessité d'augmenter les salaires, les pensions de retraite, les allocs, les minimas sociaux...un bon accueil, une initiative à renouveler et à amplifier.

Dans le Val-d'Oise toujours l'union départementale a appelé les travailleurs à ce rassembler entre autre à Sannois pour dans le cadre de la journée du 17 affirmer le refus d'une taxe qui frappe de très nombreux travailleurs qui doivent utiliser quotidiennement leur voiture et aussi les revendications des travailleurs salariés, pour l'augmentation et des retraites.

Les travailleurs ont tout intérêt à affirmer aux côtés des autres catégories populaires leurs propres revendications et montrer que ce n'est pas en soutenant quelques petits et moins petits patrons que nous aurons satisfaction.
artza
 
Message(s) : 1377
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Zelda_Zbak » 18 Nov 2018, 09:46

Oui, et les informations du 20H, je ne sais plus sur quelle chaîne, étaient enfin passionnantes.
On voyait des gens en colère, et pas que pour les taxes, qui avaient des tas de choses à dire, qui parlaient de la pauvreté, du fait qu'ils travaillaient.... pour s'endetter toujours et encore ! Du fait qu'il fallait réfléchir avant d'acheter un petit jouet à son enfant !
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron