mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par artza » 22 Jan 2019, 08:09

la gauche sociale et politique ...impuissante...s'est enferrée
. ( c'était donc ça?!).

Bref il suffirait

d'une nouvelle rencontre


et bien sur

d'agir


Bien des réflexions sur le tricolore et le bonnet phrygien montre une ignorance de ce que furent Front populaire et "Libération" tout ça ne date pas du foot-ball.
Certes je comprends que le mois rouge et un peu noir de 68 trompe une petite fraction d'une génération.

Le patriotisme (nationalisme) fut constant et revendiqué, brandi (avec deux guerres mondiales à la clé, bon dieu!) dans le mouvement ouvrier excepté les premières années du Parti ouvrier de Guesde, celles de la CGT de Pelloutier et de Poujet et du PC (Rosmer)...c'est peu, ça pèse quoi?
artza
 
Message(s) : 1260
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Patrocle » 23 Jan 2019, 12:21

Quel procédé ! Notre champion pioche quelques mots puis les assemble pour une conclusion qui non seulement n'a rien a voir avec l'article cité mais qui en plus, dénigre un article travaillé et factuel, surtout faisant preuve d'une pensée indépendante ce qui semble totalement étrange à notre ami dont le pseudo et la pensée ressemble a une marque de margarine.
Pour obtenir un résultat encore meilleur, plutôt que de prendre un mot par ci par là, je lui conseille de choisir des lettres qui apparaissent dans le texte. Ainsi il peut encore mieux composer aisément des mots puis des phrases pour discréditer l'article qui les contient et son auteur.
Patrocle
 
Message(s) : 175
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Byrrh » 23 Jan 2019, 12:28

Patrocle a écrit :Très bon texte dans la revue ContreTemps :<<

Faut-il tolérer que certains fassent la pub d'une revue d'universitaires dont le sous-titre contient frauduleusement le mot "communiste", alors qu'elle promeut habituellement toutes les dégénérescences théoriques prisées par les milieux "post-marxistes" et qu'elle se situe parmi les soutiens de la mouvance réactionnaire des "Indigènes de la République" ? Cette "extrême gauche"-là, on gagne à s'en tenir très éloigné.
Byrrh
 
Message(s) : 373
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Plestin » 24 Jan 2019, 08:13

Ce n'est pas non plus le pire des textes parus dans ContreTemps. Il est assez fin et fouillé, certes. On garde toutefois cette impression de l'entomologiste qui étudie les coléoptères en gilet jaune, ce qui semble être le maximum de la contribution que les membres de cette revue puissent avoir. Ce n'est pas la même chose qu'une organisation comme LO dont une partie des militants va discuter sur les ronds-points et participe à certaines actions, même en restant fortement minoritaire, en tentant d'influer à son échelle sur le mouvement et ses mots d'ordre, bref en tentant réellement d'avoir une "action" (et pas seulement d'en parler) sans se faire d'illusions pour autant sur sa force réelle. Et ça pose donc la question : comment les universitaires de la revue ContreTemps comptent-ils faire pour que leurs idées qu'ils estiment révolutionnaires se répandent et conduisent à une société socialiste ? Faut-il construire un parti, et si oui lequel, ou bien les idées vont-elles comme par magie se répandre toutes seules ?

Evidemment, dès qu'on aborde les conclusions de l'article, les différences politiques avec LO n'en deviennent que plus évidentes et c'est cela qu'a souligné le camarade Margarine (ça fait bolchévik, non ? plutôt que professeur Tournesol ? :lol: ) avec ses extraits choisis.

Le camarade Byrrh a aussi souligné le lien avec le PIR, mais on pourrait aussi et même davantage insister sur le lien avec Mélenchon, vu que cette revue compte au moins plusieurs membres qui font partie de telle ou telle composante de feu le Front de Gauche (Ensemble !, Gauche Anticapitaliste etc.) Parler d'extrême-gauche est un peu exagéré, malgré la présence de quelques membres du NPA (ou ex-membres ?) et bien que le terme ne veuille finalement pas dire grand-chose. Cela ressemble plutôt à la gauche. Ainsi, l'auteur de l'article, Stathis Kouvelakis, qui a été membre de Syriza et en est sorti quand Tsipras a capitulé, considère que Mélenchon a parfaitement tenu compte de l'expérience grecque et que l'existence de son "plan B" en est la preuve :

"Avec le plan B, la France Insoumise a tiré la leçon (du désastre Tsipras)" :

https://www.youtube.com/watch?v=8q5riDFSgVI

C'est donc bien à une gauche de gouvernement que l'on a affaire.
Plestin
 
Message(s) : 849
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par com_71 » 25 Jan 2019, 06:04

LO dont une partie des militants va discuter sur les ronds-points et participe à certaines actions, même en restant fortement minoritaire, en tentant d'influer à son échelle sur le mouvement et ses mots d'ordre, bref en tentant réellement d'avoir une "action"
Influer sur le mouvement ? Ou plus simplement être présents parmi les "gilets jaunes" qui sont, ou plutôt étaient, majoritairement socialement des nôtres ?
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2559
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Plestin » 25 Jan 2019, 06:49

Être présents certes, mais en affichant sur son gilet des revendications telles que la hausse des salaires ou la dénonciation du grand patronat plutôt que du seul Macron, et donc participer (à son échelle) à orienter le mouvement dans la direction des intérêts des travailleurs plutôt que dans celle des petits ou moyens patrons. C'est une façon d'influer, encore une fois à son échelle, mais bien entendu LO n'est pas seule à le faire et pèse bien peu face à d'autres courants qui orientent vers les seules taxes voire les "charges", ou vers le RIC. C'est pour ça que "influer" est un bien grand mot...
Plestin
 
Message(s) : 849
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par artza » 25 Jan 2019, 08:15

"Je les suis, c'est pour ça que je suis leur chef" aimait à dire avec cynisme Aristide Briand qui fut dans sa jeunesse chantre de la grève générale pour devenir parlementeur et ministre "pacifiste" dans l'entre-deux guerres (mondiales).

Le plus souvent ce sont les "mouvements", les courants de l'opinion qui influencent militants et tendances politiques.

Richard Muller militant allemand dont parle Duffy à propos de la sortie récente de la bio dans un autre fil en est l'illustration.

A propos des petits patrons je ne résiste pas au plaisir de citer une brève du Père Peinard de Poujet (anarchiste co-initiateur de la CGT)

Un mitron mécontent de son singe, l'a seriné. Comme quoi c'est pas compliqué la question sociale. Suffit d'un peu de bonne volonté.
(de mémoire ;) ).
artza
 
Message(s) : 1260
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Byrrh » 25 Jan 2019, 08:52

Seriné, ou suriné ? Dans le second cas, les arguments sont plus tranchants.
Byrrh
 
Message(s) : 373
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Zelda_Zbak » 25 Jan 2019, 11:01

C'est pas mal le RIC
Refuser d'Ingérer des Couleuvres
Ratiboiser l'Influence des Capitalistes
Il y en a sûrement d'autres et des meilleures...
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 633
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par artza » 25 Jan 2019, 12:21

Suriné, suriné bien sur :D
artza
 
Message(s) : 1260
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité