Campagne de LO aux Européennes 2019

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Byrrh » 24 Mai 2019, 15:55

Le Groupe Marxiste Internationaliste (qui se réclame de Stéphane Just, il me semble) appelle à voter Lutte ouvrière : https://groupemarxiste.info/2019/05/16/ ... s-deurope/

Mais :
Le Groupe marxiste internationaliste appelle donc à voter pour la liste Lutte ouvrière en défense du mot d’ordre essentiel des Etats-Unis socialistes d’Europe, sans aucun soutien ni illusion sur le programme de cette organisation. En effet, la pratique politique de LO est bien éloignée de ces objectifs affichés. LO, qui pense que les policiers sont des prolétaires comme les autres, qui accorde bien peu d’importance aux violences subies par les migrants, soutient les journées d’action de 24 heures des bureaucrates syndicaux qui s’opposent à la grève générale et sa direction a ouvertement lutté contre la grève totale du groupe PSA en 2012-2013. Cela conduit logiquement LO à effacer des points décisifs du programme marxiste : la défense de l’auto-organisation des masses (des comités de grève jusqu’aux comités d’usine et de quartiers au sein desquels les délégués sont élus et révocables), la centralisation de ses organes démocratiques comme l’ont fait les soviets en 1917 pour prendre le pouvoir, l’armement du peuple et la constitution de milices ouvrières contre les bandes armées du capital (police et fascistes). Enfin, le reproche évident lancé à LO est qu’un parti est nécessaire en France mais il ne sera rien sans une Internationale communiste et des sections partout dans le monde, internationale que la direction de LO a escamotée de son programme.
Byrrh
 
Message(s) : 490
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Ottokar » 25 Mai 2019, 07:42

Je ne sais pas qui c'est. J'ai regardé, ils ont une revue mensuelle "Révolution communiste" qui n'est pas timbrée comme cet autre avatar du groupe Just, ceux de "Toute la vérité". Viennent-ils à la fête ? Ils ont publié une brochure "bolchévisme contre lambertisme" ce qui semble indiquer leur filiation. Ils ont les mêmes défauts que toute l'extrême gauche, ils croient faire de la politique parce qu'ils avancent des mots d'ordre, alors qu'ils n'ont personne et donc aucune chance de les concrétiser. La critique conclusion de l'article de LDC est révélatrice
Oui, la classe ouvrière doit prendre la tête de tous les exploités et opprimés. Mais LO ne lui trace aucune voie pour ce faire. Elle n’énonce aucune revendication ouvrière, n’avance pas les mots d’ordre de grève générale, de constitution de comités ni de leur centralisation, d’auto-défense. Elle refuse de nommer la "véritable perspective de changement", la révolution socialiste. C’est pourquoi la direction de LO n’utilise pas sa presse, ses contacts algériens pour combattre pour le gouvernement ouvrier qui organise l’expropriation des grands groupes capitalistes, oriente sous contrôle des comités la production pour satisfaire les immenses besoins de la population laborieuse, coordonne la liquidation de l’État bourgeois au profit de la république des conseils.
Ottokar
 
Message(s) : 259
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Ottokar » 25 Mai 2019, 07:55

J'ai retrouvé leurs textes. C'est effectivement un avatar de Just. S'ils critiquent à juste titre l'adaptation réformiste de Lambert à FO, le mot d'ordre idiot dans la France actuelle de "constituante" l'alignement sur Mitterrand dès le premier tour en 81 et les ambigüités de la démarche PT/POI depuis, ils ne sont pas plus aimables que les autres. Relevons notamment cette bonne saloperie bien dans la tradition lamberiste
Le POI, le NPA et LO vivent de plus en plus, comme le PCF, le PdG, le PS et toutes les organisations syndicales, des prébendes de l’État bourgeois.

Et pour le reste, voici leurs caractérisations des mouvements trotskystes français
Aujourd’hui, dans le monde entier, les révisionnistes renforcent les bureaucraties. En France, c’est par milliers que les « trotskystes » encadrent CGT, FO, Solidaires, FSU, UNSA, UNEF ainsi que PS et PdG.

La LCR s’est liquidée en 2009 dans le NPA, abandonnant toute référence même formelle au trotskysme, prétendant réconcilier anarchistes, pacifistes, écologistes, féministes, apparaissant comme le parti « des luttes » tous azimuts. En fait, le NPA s’intègre aux bureaucraties de Solidaires, de la FSU et de la CGT. Par conséquent, il soutient leurs « journées d’action » contre la grève générale et fait comme elles confiance à l’ONU.

LO s’intègre de plus en plus à la bureaucratie de la CGT. La direction de LO continue à enfermer les travailleurs dans la lutte « boîte par boîte », soutient toutes les diversions des bureaucraties syndicales combat la grève générale, renvoie aux calendes toute perspective politique centralisée. LO est entrée dans les fronts populaires municipaux du PCF avec les débris bourgeois PRG et MRC dès le premier tour des élections locales de 2008.

Le POI (ex-PT), issu de la liquidation du PCI en 1991, est un minuscule parti qui prétend grotesquement réaliser l’unité en son sein des anarchistes, des staliniens, des sociaux-démocrates et des trotskystes. En fait, il est intégré à la bureaucratie syndicale de FO. C’est pourquoi le POI soutient toutes les initiatives de FO et a adopté le plus petit dénominateur commun de tous les bureaucrates, le crétinisme parlementaire et le chauvinisme. Ce qui le distingue est qu’il est encore plus hostile à l’UE que le PCF et le PdG. Pour le POI, l’ennemi principal n’est pas dans notre pays ; il est à Bruxelles et à Washington. Pour le POI, tous les problèmes proviennent non du capitalisme mondial et des exigences locales de la bourgeoisie française, mais de l’UE ou du FMI.

Le POI, le NPA et LO vivent de plus en plus, comme le PCF, le PdG, le PS et toutes les organisations syndicales, des prébendes de l’État bourgeois.

La caractéristique commune au PdG, à LO et au NPA est d’être des obstacles à la construction du parti ouvrier révolutionnaire et de l’internationale ouvrière révolutionnaire. Ils dévoient la recherche, par une fraction avancée de la classe ouvrière et de la jeunesse, d’une alternative au PS, d’une solution radicale, en couvrant sur leur gauche les appareils contre-révolutionnaires. Ils apportent, chacun à sa manière, un renfort aux directions traditionnelles (syndicales et politiques) qui, sans leur aide, auraient beaucoup plus de mal à contenir et contrôler les mouvements de la classe ouvrière et de la jeunesse.
Ottokar
 
Message(s) : 259
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Byrrh » 25 Mai 2019, 09:01

en couvrant sur leur gauche les appareils contre-révolutionnaires.

Aaahhh, les fameuses "flanc-gardes de la bourgeoisie"... 8-)
Byrrh
 
Message(s) : 490
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Zelda_Zbak » 25 Mai 2019, 10:58

Note pour la prochaine campagne de type liste : c'est bien de mettre des toutes petites photos de chaque candidat à côté de leur nom et de leur travail et de leur département.
L'udi est la seule à avoir fait ça, j'ai trouvé ça bien.

Sinon, au dernier débat à la télé, j'ai vraiment bien aimé que Nathalie Arthaud apporte un beau globe terrestre pour bien marquer que l'Europe, les frontières, tout ça... une vue de l'esprit. :D
Dommage qu'il fut en plastique gonflable. un peu cheap.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Plestin » 25 Mai 2019, 20:41

Que les camarades se rassurent, il y a pire que les avatars de Stéphane Just, quoique dans le même genre.

Pour caractériser la campagne de LO, le WSWS - World Socialist Web Site - fidèle à ses traditions de calomnie, fait très fort dans cet article d'aujourd'hui dénommé "La faillite de la campagne LO-NPA aux élections européennes" :

https://www.wsws.org/fr/articles/2019/0 ... p-m25.html


La mauvaise foi atteint parfois des sommets, par exemple :

les appareils syndicaux où LO et le NPA ont leurs troupes cassaient des grèves de routiers et de dockers appelées par solidarité avec les «gilets jaunes».


Quant à Mercier, c’est le syndicaliste qui a dirigé en 2013 la fermeture de PSA-Aulnay, en organisant une petite grève symbolique de la CGT dans l’usine sans mobiliser plus largement les autres lieux de travail contre la fermeture d’Aulnay. Isolée et abandonnée des ouvriers qui n’avaient aucune confiance en elle, cette grève a rapidement abouti à rien.


La déclaration d’Arthaud que c’est une «communiste révolutionnaire» qui se tient sur la gauche des «gilets jaunes», et qui veut renverser la bourgeoisie, n’est qu’une fraude politique. LO est un outil politique de sections des appareils syndicaux et de forces politiques proches du PS inspirées par le mouvement étudiant d’après 1968. Leurs dirigeants sont très conscients du fait qu’ils sont achetés par la bourgeoisie et hostile envers toute lutte indépendante, comme celle des «gilets jaunes».


LO descend d’un groupe autour de Robert Barta qui avait refusé de rallier la IVe Internationale lors de sa fondation en 1938 par Léon Trotsky, au prétexte réactionnaire que la IVe Internationale était petite bourgeoise – toute ouvrière lutte devant être selon eux ancrée dans le sol national. Dissous peu après la Libération puis reconstitué par des forces proches de la Nouvelle Gauche et des futurs fondateurs du PS aux années 1950, ce groupe s’est parfois réclamé du trotskysme. Mais il n’a jamais rompu avec un syndicalisme nationaliste et petit-bourgeois.


Dans cette campagne, LO a repris à son compte le mot d’ordre des Etats-Unis socialistes d’Europe. Mais ce n’est qu’en fait qu’un enfumage cynique, car LO et le NPA tentent d’y insuffler le contenu d’une défense de l’UE capitaliste existante, comme le démontrent les discussions des deux partis sur leur campagne commune.


En 2002 (...) LO et le NPA se sont rangés derrière la campagne des médias et du PS pour un vote Chirac, au prétexte que celui-ci ferait barrage au néo-fasciste Le Pen.


S’étant trompés en pensant que Chirac mènerait une lutte contre le nationalisme en 2002, LO et le NPA se trompent à nouveau applaudissant les vertus «internationalistes» de l’UE, appareil des puissances impérialistes européennes.



Soit le WSWS est naturellement comme ça, soit leur correspondant français "Alexandre Lantier" les escroque en faisant monter la mayonnaise, soit les deux...
Plestin
 
Message(s) : 1089
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Byrrh » 25 Mai 2019, 22:15

Le lapsus "Robert Barta" est assez drôle.

Le mensonge sur 1938 est particulièrement éventé. David Barta était alors au POI, section française de la IV, si je ne m'abuse (et Lambert au PCI de Molinier, non ?).

Sinon, ce n'est pas de la mauvaise foi, ça relève de l'invention délirante... LO appelant au vote Chirac en 2002 ?!
Byrrh
 
Message(s) : 490
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par artza » 26 Mai 2019, 04:33

Tout ça pue l'embrouille des services de l'Elysée et du Qatar assisté par la CIA et le Mossad.

Quand on sait qu'Alexandre Lantier n'est autre qu'Etienne Benalla le fameux "agent zéro" démasqué récemment par Juan Branquignol. :lol:
artza
 
Message(s) : 1376
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par com_71 » 26 Mai 2019, 11:01

Byrrh a écrit :Sinon, ce n'est pas de la mauvaise foi, ça relève de l'invention délirante... LO appelant au vote Chirac en 2002 ?!


Mais... il faut faire l'effort de comprendre :
L'absence de réponse positive aux injonctions de cette "lettre ouverte" entre les deux tours, en 2002, équivalait à un appel à voter Chirac. Tout le reste ne pouvait être que littérature... :P :P :P
...Les véritables sentiments de millions d'ouvriers et de jeunes n'ont trouvé qu'une bien pâle expression dans les votes donnés à LO, à la LCR et au PT le 21 avril dernier. Il est indispensable de parler franchement aux membres et aux partisans de ces partis : sur la base des déclarations et des faits et gestes de vos dirigeants, vos organisations n'ont à ce jour fait preuve d'aucune compréhension de l'immense responsabilité qui repose aujourd'hui sur eux. Vous êtes appelés par la crise actuelle à donner une direction décisive. Ceci signifie concrètement de reprendre à votre compte l'appel pour le boycott des élections du 5 mai. Le World Socialist Web Site encourage tous les socialistes de France à soulever cette demande et à lutter pour sa réalisation.


Ils expliquent bien les ressorts de cette trahison dans cet autre texte :
...la réaction initiale de Laguiller a été tout à fait passive. Dans sa déclaration plus récente, elle a dit qu'elle « n'appellerait pas à s'abstenir au second tour ». Elle a ajouté qu'elle encouragerait les travailleurs à ne pas voter pour Le Pen, en refusant d'adhérer à la coalition qui soutient le vote pour Chirac.

Ceci représente une dérobade, et non une politique pour combattre la droite. C'est laisser les travailleurs sans orientation claire sur ce qu'ils devraient faire. La formulation de Laguiller laisse la décision à l'électeur individuel, et implicitement, l'encourage à voter Chirac., elle a dit qu'elle « n'appellerait pas à s'abstenir au second tour ». Elle a ajouté qu'elle encouragerait les travailleurs à ne pas voter pour Le Pen, en refusant d'adhérer à la coalition qui soutient le vote pour Chirac.

Ceci représente une dérobade, et non une politique pour combattre la droite. C'est laisser les travailleurs sans orientation claire sur ce qu'ils devraient faire. La formulation de Laguiller laisse la décision à l'électeur individuel, et implicitement, l'encourage à voter Chirac.


Bien sûr, ils se gardent bien de signaler que la "déclaration plus récente" d'Arlette Laguiller, invitait explicitement les électeurs à glisser dans l'urne un bulletin nul. Bof, un détail...

Bref, on reconnait l'école du stalinisme, la formation de gangsters, en l'occurrence aux petits pieds...
Ce n'est malheureusement pas un cas isolé...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2978
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Campagne de LO aux Européennes 2019

Message par Plestin » 26 Mai 2019, 20:29

Pour l'instant l'estimation pour LO est à 0,8 %... Il manque encore pas mal de villes toutefois. Le RN serait en tête devant les macronistes, percée d'EELV - parler du climat ça leur profite malgré leur impuissance au gouvernement -, la droite se prend une rouste, les résidus du PS s'en sortent mieux que ce que disaient les sondages (la liste Glucksmann dépasserait les 5%), LFI serait bien bas dans les 6,3%, le PCF n'atteindrait pas les 3% mais Dupont-Aignan oui...

En attendant le définitif...
Plestin
 
Message(s) : 1089
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Précédent

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)