Municipales 2020

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Municipales 2020

Message par Gayraud de Mazars » 29 Juin 2020, 12:31

Salut camarades,

Après une semaine d'hospitalisation pour le diabète, je reviens sur le Falo...

Oui, le PCF a beaucoup perdu dans ce deuxième tour des municipales... Regagner Villejuif et Bobigny ne change rien, l'arithmétique est difficile... Petite consolation, Varennes-Vauzelles en Bourgogne, dans la Nièvre, redevient communiste !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1169
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Municipales 2020

Message par com_71 » 29 Juin 2020, 14:21

Municipales : circulez, y a rien à voir !
Brève LO 29/06/2020

Le second tour des élections municipales a surtout été marqué par le taux d’abstention. Un record historique : près de 60 % et même jusqu’à plus de 70 % dans certaines grandes villes.

Certains commentateurs ont souligné qu’avec une telle abstention, l’opinion réelle n’était pas représentée. Macron lui-même s’en est dit « préoccupé » … façon pour lui de ne pas parler de la déculottée de ses candidats LREM quasiment partout.

Mais cette non-représentativité n’empêche pas les écuries politiciennes gagnantes de se saisir des postes de gestion locale des villes au nom d’une prétendue représentation démocratique.

Le monde du travail qui lui est confronté à des problèmes bien plus graves et immédiats comme l’accroissement du chômage, les licenciements, les salaires bloqués voire en baisse alors que les prix s’envolent, n’a vraiment rien à attendre de tout ce cinéma. C’est sur un autre terrain, le terrain de la lutte de classes, qu’il pourra se faire entendre et s’imposer.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4146
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Municipales 2020

Message par Kéox2 » 29 Juin 2020, 17:37

Bonjour Gayraud et bon rétablissement.

Le PCF est hélas de moins en moins un parti ouvrier, de part sa composition sociale de plus en plus petite bourgeoise et sa politique. Et à force de se mettre à la remorque du PS, des Verts, de LFI... les municipalités qu'il "tenait" encore menaient une politique finalement assez semblable à celle de la "gauche" bourgeoise. Aujourd'hui son appareil est composé majoritairement de petits bourgeois n'ayant quasiment plus aucun rapport avec la classe ouvrière.

Ce sont les Ian Brossat, Marie-George Buffet, Fabien Roussel, des petits bourgeois (du type de ce que préfigurait à l'époque un Robert Hue...), bref des politiciens éloignés des intérêts du monde du travail. Certes, il y a encore des ouvriers et employés qui militent ou votent encore pour le PCF et c'est vers eux que va notre sympathie. Mais le PCF n'est plus "transformable" et depuis bien longtemps.
Kéox2
 
Message(s) : 212
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: Municipales 2020

Message par Gayraud de Mazars » 29 Juin 2020, 18:22

Salut Kéox,

Kéox2 a écrit :Bonjour Gayraud et bon rétablissement.


Merci camarade de te soucier de ma santé qui n'est pas simple actuellement...

Kéox2 a écrit :Le PCF est hélas de moins en moins un parti ouvrier, de part sa composition sociale de plus en plus petite bourgeoise et sa politique. Et à force de se mettre à la remorque du PS, des Verts, de LFI... les municipalités qu'il "tenait" encore menaient une politique finalement assez semblable à celle de la "gauche" bourgeoise. Aujourd'hui son appareil est composé majoritairement de petits bourgeois n'ayant quasiment plus aucun rapport avec la classe ouvrière.

Ce sont les Ian Brossat, Marie-George Buffet, Fabien Roussel, des petits bourgeois (du type de ce que préfigurait à l'époque un Robert Hue...), bref des politiciens éloignés des intérêts du monde du travail. Certes, il y a encore des ouvriers et employés qui militent ou votent encore pour le PCF et c'est vers eux que va notre sympathie. Mais le PCF n'est plus "transformable" et depuis bien longtemps.


Outre le fait que plus tu montes dans la hiérarchie du Parti, plus tu as l'impression que c'est hors sol, pas connecté au milieu ouvrier. Dans les cellules à la base tu trouves encore des camarades lutte de classes et révolutionnaires que l'on doit gagner au marxisme révolutionnaire, et pas laisser tomber dans les balivernes réformistes ou chauvines... C'est pourquoi je reste au PCF et à La Riposte. Quand la Révolution montera, ceux là seront indispensables au nouveau parti révolutionnaire que nous appelons tous de nos voeux ! Pour l'instant sérieusement on les cherche à la bougie, dans le PCF les ouvriers communistes révolutionnaires !

Si le PCF n'est peut être plus "transformable" vu sa direction et son état actuel, mais c'est là où politiquement tu trouves encore quelques dizaines de milliers de prolétaires organisés politiquement même si le Parti est vieillissant, et devenu notoirement réformiste depuis longtemps, dans la pratique et le fond. Nos idées sont un couteau sans lame sans organisation, j'ai pour ma part choisi le PCF...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1169
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Municipales 2020

Message par com_71 » 29 Juin 2020, 18:44

Gayraud de Mazars a écrit :Si le PCF n'est peut être plus "transformable" vu sa direction et son état actuel, mais c'est là où politiquement tu trouves encore quelques dizaines de milliers de prolétaires organisés politiquement...


C'est-à-dire plus de 20.000 ! Tu y crois à ça ? Et même si, il faudrait vouloir leur faire la démonstration que les idées révolutionnaires sont bien plus riches de perspectives pour la classe ouvrière que les éternelles tentatives de replâtrage qui leur sont proposées.
Ce type de démonstration sont-elles seulement envisageable par une activité dirigées uniquement vers le PC ?
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4146
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Municipales 2020

Message par Gayraud de Mazars » 29 Juin 2020, 19:07

Salut camarade Com,

com_71 a écrit :
Gayraud de Mazars a écrit :Si le PCF n'est peut être plus "transformable" vu sa direction et son état actuel, mais c'est là où politiquement tu trouves encore quelques dizaines de milliers de prolétaires organisés politiquement...


C'est-à-dire plus de 20.000 ! Tu y crois à ça ? Et même si, il faudrait vouloir leur faire la démonstration que les idées révolutionnaires sont bien plus riches de perspectives pour la classe ouvrière que les éternelles tentatives de replâtrage qui leur sont proposées.
Ce type de démonstration sont-elles seulement envisageable par une activité dirigées uniquement vers le PC ?


Au PCF, tu as les militants, les adhérents - cotisants, les adhérents - non cotisants, il me semble que lors du dernier congrès le 38e, il y avait eu autour de 49 000 inscrits, et 31 000 votants de camarades à jour de cotisations. Mais je pense que seulement la moitié des camarades cotisent, tu dois avoir 80 000 adhérents en tout au PCF... Ceux qui ont une carte. Après les militants je pense que le chiffre de 25000 est raisonnable.

Pour la petite histoire dans l'avant dernier Congrès le 37e, La Riposte qui avait pu déposé un texte alternatif dans des conditions difficiles (il faut pour déposer un texte alternatif 300 camarades à jour de cotisation de 45 départements différents) au vote dans les cellules des camarades, avait obtenu 1 575 voix et 5,45% des exprimés...

La Riposte a sa politique propre (journal, livres, revues, brochures, site internet, facebook) lancée vers le PCF et la CGT principalement...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1169
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Municipales 2020

Message par Kéox2 » 29 Juin 2020, 20:52

Gayraud, tu écrit :

Au PCF, tu as les militants, les adhérents - cotisants, les adhérents - non cotisants, il me semble que lors du dernier congrès le 38e, il y avait eu autour de 49 000 inscrits, et 31 000 votants de camarades à jour de cotisations. Mais je pense que seulement la moitié des camarades cotisent, tu dois avoir 80 000 adhérents en tout au PCF... Ceux qui ont une carte. Après les militants je pense que le chiffre de 25000 est raisonnable.


Ce serait intéressant de connaitre la sociologie de ces 80 000 adhérents et 25 000 militants : quelle proportion de permanents et d'élus, d'enseignants, d'étudiants, d'ouvriers, d'employés... ? Et quelle évolution depuis, disons les années 80 ?
Kéox2
 
Message(s) : 212
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 30 Juin 2020, 08:13

Bon courage camarade GdM, soigne-toi bien.
Plestin
 
Message(s) : 1801
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par Gayraud de Mazars » 30 Juin 2020, 08:18

Salut Kéox,

Merci camarade Plestin... :D

La Fondation Gabriel Péri avait édité un ouvrage "Prendre sa carte 1920-2009 – Données nouvelles sur les Effectifs du PCF"

La source en lien libre :

https://gabrielperi.fr/wp-content/uploa ... rtelli.pdf

Peut être que cela répond en partie à tes questions ?

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1169
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Municipales 2020

Message par Gayraud de Mazars » 30 Juin 2020, 09:49

Salut camarades,

Un article commentant les scores aux municipales de 2020 du PCF...

Municipales : la lente érosion du Parti communiste
Le 29 juin 2020, Par Marylou Magal

https://www.publicsenat.fr/article/poli ... ste-183512

Si le parti a conservé certains fiefs, et reconquiert quelques municipalités perdues, la perte de bastions historiques comme Saint-Denis confirme le démantèlement progressif du bloc rouge.

Quelques pertes douloureuses pour le Parti communiste français (PCF). Au lendemain du second tour des élections municipales, il doit faire le deuil de plusieurs bastions historiques. Parmi eux, les villes de Saint-Denis, et d’Aubervilliers, composantes essentielles de la « ceinture rouge » bordant Paris. Mathieu Hanotin, socialiste et proche de Benoît Hamon a remporté la victoire dans la première, au détriment du maire sortant Laurent Russier, et à Aubervilliers, Mériem Derkaoui s’est trouvée largement devancée par la candidate de l’UDI, Karine Franclet. Dans le Val-de-Marne, également, la défaite est symbolique. A Champigny-sur-Marne, ville emblématique de Georges Marchais, le maire rouge, Christian Fautré, s’est vu devancer par Laurent Jeanne, soutenu par LR, le Modem et l’UDI. Idem à Saint-Pierre-des-Corps, place occupée par les « cocos » depuis cent ans, où Michel Soulas a cédé la place à Emmanuel François, candidat sans étiquette classé à droite.

L’érosion du bloc historique communiste poursuit donc son avancée au fil des ans. A son apogée en 1977, le PCF comptait près de 1500 municipalités. En 2014, il n’en restait plus que 651, dont 38 en banlieue parisienne. « La tendance se poursuit pour le PCF, analyse Stéphane Zumsteeg, de l’institut Ipsos. « Il continue de perdre un certain nombre de ses bastions historiques, tout en récupérant parfois des villes perdues. Aujourd’hui, le bilan est globalement négatif puisque le parti essuie de lourdes pertes, à forte valeur symbolique. Le PCF doit faire face à un phénomène d’usure du pouvoir dans ses bastions historiques, lié aux personnalités des sortants, aux pratiques et à la vitalité des oppositions. Le vrai problème de ce parti est qu’il n’arrive pas à enrayer le délitement ».

Les alliances sauvent la face

Le parti dirigé par Fabien Roussel avait toutefois réussi à conserver quelques-uns de ses fiefs, lors du premier tour des élections. Parmi eux, Malakoff, Montreuil, Bagneux ou Nanterre ont réélu à la majorité leurs maires communistes sortants. « C’est un bilan contrasté », tempère auprès de Public Sénat le porte-parole du parti communiste et élu de Paris, Ian Brossat. « Nous essuyons des défaites, mais il y a aussi de belles victoires comme Bobigny, Villejuif, Noisy le Sec ou Corbeil. Par ailleurs, nous faisons notre retour dans plusieurs majorités municipales de gauche et écolo, comme à Grenoble, Lyon, Marseille ou Lille. Globalement, nous restons la troisième force politique en nombre d’élus, et nous aurons plus de communes que LREM. »

Effectivement, malgré plusieurs pertes significatives, les communistes sauvent les meubles en gagnant quelques municipalités. Bobigny, par exemple, revient aux mains d’un maire communiste, Abdel Sadi, après la perte de la ville au détriment de l’UDI, en 2014.

« Dans mon département des Côtes d’Armor, il y a une bonne nouvelle, souligne la sénatrice communiste Christine Prunaud, avec la prise de Saint-Brieuc, qui revient aux mains de la gauche avec une liste d’union. Le PC devrait avoir au moins cinq élus ». Grâce à différentes alliances, notamment dans les grandes villes, les communistes sauvent les meubles en réintégrant les conseils municipaux d’importantes communes, dont Paris reste l’exemple le plus emblématique. « Dans ces villes, les communistes sont des forces d’appoint mais ça ne correspond à aucun capital électoral » ,analyse Stéphane Zumsteeg. « Ils sont présents mais c’est une présence symbolique et forcément limitée. »


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1169
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)

cron