Législatives partielles 2020

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 19 Juil 2020, 12:17

Suite aux différents remaniements ministériels et à divers autres événements, plusieurs élections législatives partielles sont programmées pour septembre 2020 :

- Dans la 5ème circonscription de Seine-Maritime (Barentin, Bolbec, Yvetot, Lillebonne...) entre Rouen et Le Havre.
- Dans la 9ème circonscription du Val-de-Marne (Vitry-sur-Seine et Alfortville).
- Dans la 11ème circonscription des Yvelines (Bois-d'Arcy, Saint-Cyr-l'Ecole... mais aussi Trappes et La Verrière, beaucoup plus populaires).
- Dans la 3ème circonscription de Maine-et-Loire (nord-est du département, incluant le canton de Saumur Nord).
- Dans la 1ère circonscription du Haut-Rhin (Colmar).
- Dans la 2ème circonscription de La Réunion (Saint-Paul, Le Port, La Possession).

Peut-être y en aura-t-il encore d'autres en 2020.
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 20 Août 2020, 08:03

Une septième partielle est prévue :

- Dans la 6ème circonscription du Pas-de-Calais (Guînes, Marquise, Rinxent, Desvres, Lumbres...), couvrant une large zone depuis certaines stations balnéaires entre Calais et Boulogne-sur-Mer (Ambleteuse, Wimereux, Wissant...) et de petites villes industrielles voisines, jusqu'à des zones rurales approchant Saint-Omer et continuant plus au sud-est en direction de Béthune. Les plus grosses communes de la circonscription sont Guînes (5.626 habitants en 2017), "capitale" du "marais de Guînes" au sud de Calais ; Marquise (5.088 habitants en 2017), au coeur d'une unité urbaine de 15.000 habitants dont la seconde commune est Rinxent (3.001 habitants), le tout comptant de petites usines et surtout les vastes carrières de marbre et de calcaire du Boulonnais ; Desvres (4.985 habitants), petite ville sinistrée par la disparition de l'industrie de la faïence et du carrelage (sauf au stade artisanal) ; et Lumbres (3.626 habitants), ville annonçant déjà l'agglomération de Saint-Omer, avec sa papeterie traversée par la rivière Aa et sa cimenterie. Il est probable que de nombreux travailleurs de Calais, Boulogne-sur-Mer, Saint-Omer/Arques et de la limite nord du Bassin minier, habitent dans cette circonscription.
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 31 Août 2020, 05:52

Le premier tour des 6 premières législatives partielles est programmé pour le 20 septembre (et le deuxième tour pour le 27).

LO sera présente dans toutes les circonscriptions métropolitaines, autrement dit, dans les circonscriptions du Maine-et-Loire, du Haut-Rhin, de Seine-Maritime, des Yvelines et du Val-de-Marne mais pas à La Réunion. La 7ème partielle, celle du Pas-de-Calais, n'a pas encore de date fixée.

Législatives partielles : Lutte ouvrière sera présente
26 Août 2020

Du fait de l’interdiction du cumul des mandats, plusieurs députés ont choisi de démissionner après les élections municipales de juin, préférant garder leur mandat de maire fraîchement obtenu plutôt que la députation.

Il y aura donc le 20 septembre six élections législatives partielles : dans la 3e circonscription du Maine-et-Loire (Beaugé, Saumur), la 1re du Haut-Rhin (Colmar), la 5e de la Seine-Maritime (Barentin, Notre-Dame-de-Gravenchon), la 11e des Yvelines (Trappes, Bois d’Arcy, Saint-Cyr-l’École), la 9e du Val-de-Marne (Alfort­ville, Vitry) et la 2e de La Réunion (Le Port, La Possession, Saint-Paul).

Le résultat de ces élections ne changera rien au sort des travailleurs, ni même au rapport de force à l’Assemblée, pour autant que cela ait une importance. Toutefois, les travailleurs qui disposent du droit de vote pourront utiliser ce scrutin pour affirmer les intérêts de l’ensemble du monde du travail.

La crise sanitaire a donné l’occasion au grand patronat, fidèlement aidé par le gouvernement, de multiplier les attaques contre les travailleurs, plongeant bien des familles populaires dans des difficultés sans nom. La course au profit et la guerre économique que se livrent les grandes entreprises et leurs États menacent chaque jour de plonger l’humanité dans de nouvelles catastrophes, sociales, écologiques ou guerrières.

La classe travailleuse doit avancer ses propres solutions pour se défendre dans la crise, aujourd’hui, pour en finir avec le pouvoir du capital, demain. Pour affirmer l’existence et la continuité du courant communiste révolutionnaire parmi les travailleurs, pour dire qu’au moins une fraction des travailleurs ne se résigne pas à subir, pour faire entendre le camp des travailleurs, Lutte ouvrière présentera des candidats dans toutes les circonscriptions métropolitaines.

Valérie FONTAINE
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 03 Sep 2020, 04:12

Élections législatives partielles : les candidats de Lutte ouvrière
LO 02 Septembre 2020

Des élections législatives auront lieu dans six circonscriptions le dimanche 20 septembre. Lutte ouvrière sera présente dans cinq d’entre elles.

Dans cette période où le chômage explose et où même ceux qui conservent un emploi ont du mal à faire face à l’augmentation des loyers et à la hausse des prix des produits de première nécessité, il est indispensable de faire entendre le camp des travailleurs.

Alors que les capitalistes profitent des licenciements pour accroître l’exploitation et leurs profits, les travailleurs perdent ce qui les fait vivre. Pour ne pas être ramenés des décennies en arrière et ne pas laisser la société tout entière sombrer, les travailleurs n’ont d’autre choix que de se battre pour se défendre et de peser sur la vie politique et sociale dans l’intérêt des classes populaires.

À l’occasion de ce scrutin, les candidats de Lutte ouvrière mettront en avant un programme de combat pour les travailleurs. Contre le chômage, il faut imposer la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire. Le pouvoir d’achat des salariés doit être protégé contre les hausses des prix par l’échelle mobile des salaires, c’est-à-dire leur indexation sur les prix. La seule issue qui soit favorable aux travailleurs, comme à l’ensemble des classes populaires, est de prendre l’argent dans les caisses de la bourgeoisie, dans les fortunes accumulées par les grands actionnaires depuis des décennies.

Ceux qui voteront Lutte ouvrière affirmeront leur opposition radicale au capitalisme et aux partis qui le servent. Dans cette élection partielle, le seul geste utile, c’est d’affirmer la présence du courant révolutionnaire du mouvement ouvrier.

9e circonscription du Val-de-Marne :

Sandrine Ruchot, technicienne de laboratoire
Franck Gilleron (suppléant), cheminot

11e circonscription des Yvelines :

Patrick Planque, ouvrier de maintenance ferroviaire
Christine Égasse (suppléante), employée en caisse de retraite

5e circonscription de la Seine-Maritime :

Valérie Foissey, aide-soignante au CHU de Rouen
Frédéric Podguszer (suppléant), mécanicien dans l’industrie automobile

1ère circonscription du Haut-Rhin :

Gilles Schaffar, enseignant en lycée professionnel
Huseyin Karaduman (suppléant), moniteur d’atelier

3e circonscription du Maine-et-Loire :

Patricia Peillon, postière
Bernard Mougey (suppléant), retraité de la métallurgie

Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 04 Sep 2020, 16:55

.
Voici un point sur la 5ème circonscription de Seine-Maritime :

Plestin a écrit :- Dans la 5ème circonscription de Seine-Maritime (Barentin, Bolbec, Yvetot, Lillebonne...) entre Rouen et Le Havre.

Rectificatif : la 5ème circonscription est bien entre Rouen et Le Havre mais ne comprend ni Bolbec, ni Yvetot, ni Lillebonne qui sont sur sa périphérie...

Avec les redécoupages législatifs et cantonaux, elle s'appuie sur les actuels cantons de Barentin, Notre-Dame-de-Bondeville et Port-Jérôme-sur-Seine (ex-Notre-Dame-de-Gravenchon).

Cela englobe des banlieues nord-ouest de Rouen et une partie de la vallée de la Seine entre Rouen et Le Havre.

Principales communes (population légale 2017) :

Barentin (11.822 hab.)
Port-Jérôme-sur-Seine (10.030 hab.) (commune fusionnée comprenant l'ancienne commune de Notre-Dame-de-Gravenchon)
Notre-Dame-de-Bondeville (7.015 hab.)
Pavilly (6.308 hab.)
Malaunay (6.110 hab.)
Le Trait (4.942 hab.)
Rives-en-Seine (4.259 hab.) (commune fusionnée comprenant l'ancienne commune de Caudebec-en-Caux)
Duclair (4.198 hab.)
Le Houlme (4.050 hab.)

Aux élections législatives de 2017, cette circonscription a été remportée par le PS avec 69% des voix au 2ème tour (le candidat PS avait fait 42% des voix au 1er tour devant LR 21%, le RN 19%, LFI près de 12%, un divers écologiste moins de 4%, LO 1,22%, l'UPR 1,1% et un divers gauche moins de 0,3% ; "pragmatique" vis-à-vis de LREM, le candidat PS, maire de Barentin, n'avait eu aucun candidat macroniste contre lui ; il y avait eu 51% d'abstention au 1er tour et près de 58% au 2ème tour).

En septembre 2020, les candidats LO seront Valérie Foissey, aide-soignante au CHU de Rouen, et Frédéric Podguszer, ouvrier à Renault Cléon.

Profil industriel de la circonscription :

Le secteur couvert par l'actuelle 5ème circonscription était autrefois un important bassin d'industries textiles, travaillant surtout le coton et le lin. Il n'en reste pratiquement plus rien sinon des friches. Certaines usines citées plus bas (Aspen, Legrand, Tecumseh) se sont installées dans d'anciennes usines textiles.

Ici, un petit reportage sur la démolition programmée de l'usine Badin, ancienne filature de coton et de lin, puis de fibres synthétiques, à Barentin qui employait encore plus de 1.000 personnes dans les années 1980 et a licencié ses 100 derniers travailleurs en 2008 :

https://www.youtube.com/watch?v=EsuZPx0UlT0

La 5ème circonscription de Seine-Maritime compte des communes ouvrières et plusieurs sites industriels importants, qui sont listés ici, donnant une idée - en comparaison d'autres secteurs du pays - de ce que c'est qu'une région de tradition industrielle :

- Le complexe intégré d'ExxonMobil, premier pétrolier américain et mondial, comprenant raffinerie de pétrole, usines pétrochimiques et usine de lubrifiants, à Port-Jérôme-sur-Seine (2.250 personnes dans les sociétés du groupe + 2.000 personnes des entreprises intervenantes, et l'un des principaux fournisseurs de carburants à la région parisienne). (Un site qui a toutefois connu des incidents importants et quelques accidents ces dernières années) :

https://www.ouest-france.fr/normandie/s ... rs-6575000

https://www.google.com/maps/@49.4856775 ... 384!8i8192

Ici, une vidéo sur le sous-traitant ETDE devenu Bouygues Energies & Services, où l'on réalise l'importance des sous-traitants dans le processus normal de fonctionnement d'un site de cette taille (et où ExxonMobil explique lui-même sa politique de baisse des coûts de la sous-traitance) :

https://www.youtube.com/watch?v=bcQhN3-CC5c

(A noter qu'une partie des installations d'ExxonMobil déborde sur la commune voisine de Lillebonne (hors circonscription) qui abrite elle aussi une grosse concentration d'usines chimiques).

- L'usine pharmaceutique Sanofi Winthrop Industrie au Trait (groupe français Sanofi), qui produit des seringues pré-remplies d'anticoagulants injectables (héparines), de médicaments d'immunologie et quelques vaccins et emploie environ 1.200 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Sanof ... 4d0.793183

Ici, une vidéo de Sanofi sur le site du Trait (il faut bien sûr passer au-delà de la propagande maison, et le fonctionnement n'est pas aussi harmonieux qu'il semble l'être ici, ainsi l'usine a rencontré de gros problèmes de qualité il y a quelques années du fait du départ de personnels qualifiés au contrôle qualité, qui a immobilisé des semaines de production pendant lesquelles tout ce qui était fabriqué devait être stocké sous des bâches faute de place dans les magasins du site ; mais la vidéo permet de voir concrètement ce qui se fabrique ici, ainsi que des travailleurs de différents métiers impliqués) :

https://www.youtube.com/watch?v=nvCRRXFplcQ

- L'usine de conduites flexibles pour le transport du pétrole et du gaz Flexi France, filiale du groupe d'ingénierie pétrolière franco-américain TechnipFMC, au Trait, qui emploie près de 1.000 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Flexi ... d0.8035235

Ici, une vidéo sur le site, évidemment pro-patronale mais qui a l'intérêt de montrer quelques métiers autour de la conception, du développement et de la fabrication des conduites flexibles :

https://www.youtube.com/watch?v=aSQQkMN-iUM

Ici, une autre vidéo sur l'opération délicate et spectaculaire de transpooling (transbordement), où les deux flexibles destinés à une plateforme pétrolière géante de Total au Nigéria sont déposés enroulés dans des paniers géants conçus pour l'occasion :

https://www.youtube.com/watch?v=6EpXCdQwkoI

Bien sûr, derrière cette vision idyllique, la réalité est moins rose et le groupe TechnipFMC, confronté à de lourdes pertes mais dont le site du Trait reste l'un des plus rentables, a tenté de se scinder puis y a renoncé. Une question que les syndicats de l'entreprise abordent sous un angle tout sauf "lutte de classes" :

https://www.zonebourse.com/cours/action ... -30463331/

- L'usine pharmaceutique Aspen à Notre-Dame-de-Bondeville en banlieue de Rouen (environ 750 personnes), qui met sous forme de seringues pré-remplies des anticoagulants injectables et des anesthésiques ; c'est un ancien site de Sanofi puis du laboratoire anglais GSK revendu à Aspen, premier laboratoire pharmaceutique sud-africain et plus généralement africain, et dont l'Etat-major est encore très "blanc" malgré la politique de promotion de Noirs à des responsabilités en Afrique du Sud :

https://www.google.com/maps/place/ASPEN ... d1.0426046

Extrait de l'article de Wikipédia sur Aspen :

Critique des pratiques tarifaires

Aspen Pharma a été critiquée pour avoir augmenté les prix de 5 médicaments anticancéreux, parfois vitaux, qu'elle commercialise, dont Alkeran (melphalan), Leukeran (chlorambucil), Lanvis (6-Thioguanine) et Purinethol (6-mercaptopurine). Les augmentations peuvent atteindre 4000%.

Par exemple, le busulfan d'Aspen, un traitement contre la leucémie myéloïde chronique, 5,20 à 65,22 livres sterling par flacon de comprimés en 2013 en Angleterre et au Pays de Galles, soit une augmentation de plus de 1100 % après l’acquisition par Aspen.

Le groupe a été condamné à une amende pour prix abusifs en Italie, où il a payé 5,5 millions de dollars en octobre 2016 pour son comportement.

Le groupe a été accusé des mêmes pratiques, y compris une restriction artificielle d'approvisionnement, au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en France, en Italie et au Brésil.

En France, 3 personnes sont décédées après avoir reçu du cyclophosphamide, un médicament alternatif au melphalan d'Aspen dont le prix avait augmenté. Une enquête est actuellement en cours.

Le journal The Guardian a lié cette activité à une hausse du cours de l'action Aspen. Entre 2009 et 2016, il a augmenté de plus de 650 % et GSK a vendu ses actions d'Aspen pour un bénéfice net d'environ 1,5 milliard de livres.

En mai 2017, la Commission européenne a annoncé qu'elle ouvrirait une enquête sur les pratiques tarifaires excessives auxquelles se serait livrée Aspen Pharma concernant cinq médicaments anticancéreux. La Commission examinera si cette société a abusé d'une position dominante sur le marché, en violation des règles de concurrence de l'UE, et notamment de article 102 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne.


- L'usine alimentaire Ferrero France à Villers-Ecalles, premier producteur mondial de Nutella et troisième de Kinder Bueno, qui emploie 450 personnes :

https://www.google.com/maps/@49.5314113 ... 384!8i8192

Ici, une vidéo d'Ouest France sur l'entreprise :

https://www.youtube.com/watch?v=lTAe6k0gnB0

Ici, une grève chez Ferrero en mai 2019 :

https://www.youtube.com/watch?v=hlfcZUbpEP4

- L'usine aéronautique Revima de Rives-sur-Seine (ex-Caudebec-en-Caux) qui réalise la maintenance des trains d'atterrissage et des petits moteurs d'autonomie en escale, et emploie environ 400 personnes :

https://www.google.com/maps/@49.523422, ... 384!8i8192

Ici, une vidéo de l'entreprise sur les différentes étapes dans la maintenance d'un train d'atterrissage :

https://www.youtube.com/watch?v=1tpAovN61_M

- L'usine de coffrets et armoires électriques en métal ou plastique Legrand à Malaunay, filiale de la multinationale française de construction électrique Legrand et qui emploie 269 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Legra ... d1.0442655

Ici, une vidéo sur l'activité du site :

https://www.youtube.com/watch?v=6aYkgse7Cew

- L'usine de moteurs électriques pour compresseurs frigorifiques Tecumseh (ex-S.M.E.N., Société des Moteurs Electriques de Normandie, une ancienne filiale de Thomson puis Brandt) à Barentin ; cette ancienne grande usine a perdu beaucoup d'effectifs et n'emploie plus que 200 personnes :

https://www.google.com/maps/@49.5558611 ... 384!8i8192

- L'orfèvrerie Christofle à Yainville, environ 150 personnes, qui produit des couverts en métal argenté, des couverts en argent massif, d'autres produits des arts de la table et des bijoux :

https://www.google.com/maps/@49.4570964 ... 312!8i6656

Ici, une vidéo sur l'atelier artisanal où le travail est largement manuel :

https://www.youtube.com/watch?v=ft7r5Dqy-0o

Ici, une vidéo qui montre une plus grande variété d'objets et de métiers, relevant aussi bien du semi-industriel que de l'artisanal :

https://www.youtube.com/watch?v=kIoTSHhqIJQ
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 06 Sep 2020, 10:29

Texte de la circulaire électorale ("profession de foi") envoyée aux électeurs dans la 9ème circonscription du Val-de-Marne :

https://www.lutte-ouvriere.org/sites/de ... ire-94.pdf

Et, sur le même modèle, celle de la 1ère circonscription du Haut-Rhin :

https://www.lutte-ouvriere.org/sites/de ... ire-68.pdf

Communiqué LO sur l'élection partielle de la 3ème circonscription du Maine-et-Loire :

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 51268.html

20 septembre 2020 : Elections législatives partielles de Saumur Nord : Patricia Peillon candidate de Lutte Ouvrière
Communiqué
04/09/2020

Lutte ouvrière sera présente aux élections législatives partielles de Saumur Nord le 20 septembre 2020.

Dans la circonscription de Saumur Nord, des élections législatives partielles vont avoir lieu, suite à la démission du député M. Taugourdeau qui a préféré garder son mandat de maire de Beaufort.

Le résultat de ces élections ne changera rien au sort des travailleurs, qu’ils soient en activité, au chômage ou bien à la retraite. Il ne changera rien non plus au rapport de force à l’Assemblée nationale, si tant est que cela ait de l’importance. Toutefois, les travailleurs qui disposent du droit de vote pourront utiliser ce scrutin pour affirmer les intérêts de l’ensemble du monde du travail.

La crise sanitaire liée au Covid 19 a donné l’occasion au grand patronat, fidèlement aidé par le gouvernement, de multiplier les attaques contre les travailleurs, plongeant bien des familles populaires dans des difficultés sans nom : licenciements, menaces sur les salaires et le temps de travail…

Contre la montée du chômage de masse, le seul objectif qui vaille c’est la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire. Le pouvoir d’achat doit être préservé contre les hausses de prix avec l’indexation des salaires sur les prix. Pour soigner l’économie, malade de la crise, c’est à celles et ceux qui en assurent le fonctionnement de décider, pas aux détenteurs de capitaux.

Pour ne pas être ramenés des décennies en arrière, les travailleurs n’ont d’autre choix que de se battre pour se défendre et de peser sur la vie politique et sociale dans l’intérêt des classes populaires.

C’est pour faire entendre le camp des travailleurs, pour affirmer notre opposition radicale au capitalisme et aux partis qui le servent que nous nous présentons à cette élection.

Patricia Peillon, postière, et Bernard Mougey, suppléant, retraité de la métallurgie


Communiqué LO sur la 5ème circonscription de Seine-Maritime :

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 51167.html

Election législative partielle (5ème circonscription de Seine-Maritime) : Valérie Foissey aide-soignante au CHU de Rouen candidate de Lutte ouvrière
Communiqué
29/08/2020

Pour ne pas être ramenés des décénies en arrière les travailleurs n'ont d'autre choix que de se défendre et de peser sur la vie politique et sociale dans l'intérêt des classes populaires. Les élections partielles seront une occasion de populariser un programme de lutte.

Pour faire entendre le camp des travailleurs, pour affirmer notre opposition radicale au capitalisme et aux partis qui le servent, votez et faites voter pour Valérie Foissey.


Interview de Patrick Planque, candidat LO dans la 11ème circonscription des Yvelines, sur la chaîne TV78 :

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 51261.html
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 07 Sep 2020, 14:49

.
Voici un point sur la 1ère circonscription du Haut-Rhin :

Cette circonscription qui inclut les anciens cantons d'Andolsheim, Colmar-Nord, Colmar-Sud et Neuf-Brisach, englobe toute la ville de Colmar, quelques autres villes et de très nombreux villages avoisinants situés pour la plupart au nord-est, à l'est ou au sud-est, soit environ 115.000 habitants. En dehors de Colmar et ses petites "banlieues", seule se détache une petite agglomération au bord du Rhin autour de Volgelsheim / Biesheim / Neuf-Brisach.


Principales communes (populations légales 2017) :

Colmar (69.105 hab.)
Horbourg-Wihr (5.967 hab.), banlieue de Colmar
Sainte-Croix-en-Plaine (2.978 hab.), banlieue de Colmar
Volgelsheim (2.668 hab.)
Biesheim (2.571 hab.)
Houssen (2.249 hab.), banlieue de Colmar
Sundhoffen (1.938 hab.)
Neuf-Brisach (1.931 hab.)

Aux élections législatives de 2017, cette circonscription très ancrée à droite a été remportée par LR avec plus de 66% des voix face à un candidat LREM à moins de 34% (le tout avec près de 58% d'abstentions). Au premier tour, il y avait pléthore de candidats (18 en tout) avec les résultats suivants : LR 37,78%, LREM 26,24%, FN 11,42%, le premier candidat "de gauche" était LFI à 5,34%, suivi par EELV 4,61%, le parti alsacien centriste-écologiste Unser Land 3,08%, un divers droite 2,85%, le Parti animaliste 1,66%, le Parti du vote blanc 1,41%, le PRG soutenu par le PS et l'UDE - parti de dissidents du MoDEM et d'EELV - 1,25%, le Parti Egalité et Justice ("islamo-conservateur" lié à Erdogan) 1,16%, Debout la France 1,14%, l'UPR d'Asselineau 0,49%, un candidat sans étiquette 0,47%, LO 0,41%, le PCF 0,32%, le Mouvement des Progressistes (de Robert Hue) 0,20%, et encore un sans étiquette 0,16%.

En septembre 2020, les candidats LO seront Gilles Schaffar, enseignant en lycée professionnel (et déjà candidat en 2017), et Huseyin Karaduman, moniteur d'atelier et ex-tête de liste aux municipales de 2020 à Colmar où il avait obtenu 1,10% (EELV avait fait 15,24% et le seul autre candidat étiqueté à gauche, un divers gauche, avait fait 1,75%, les 4 autres candidats étant de la droite ou du centre).

Il s'agit pourtant d'une circonscription où, si la bourgeoisie grande et petite est nombreuse, la classe ouvrière l'est aussi.


Profil industriel de la circonscription :

Sur le territoire de la 1ère circonscription du Haut-Rhin, on compte plusieurs usines grandes ou moyennes, appartenant souvent à de grands groupes internationaux.

Ici, l'usine Constellium Neuf-Brisach à Biesheim (anciennement Péchiney-Rhénalu puis Alcan), au bord du Rhin, qui produit, à partir de 2/3 d'aluminium primaire et 1/3 d'aluminium recyclé, des plaques fines d'aluminium pour l'emballage alimentaire et l'automobile et emploie près de 1.500 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Const ... d7.5606926

Une vidéo sur l'activité du site Constellium :

https://www.youtube.com/watch?v=i4Qvq7fwRx8

Ici, l'entrée de l'usine Liebherr France à Colmar qui produit du matériel de travaux publics (pelleteuses...), et emploie 1.460 personnes :

https://www.google.com/maps/@48.0959482 ... 384!8i8192

Une vue d'ensemble du site :

https://www.google.com/maps/place/Liebh ... d7.3744825

Une vidéo de 7 mn sur les nombreuses étapes de la fabrication d'un engin de travaux publics dans cette usine :

https://www.youtube.com/watch?v=VY5igi288PU

Ici, les deux autres usines de Liebherr à Colmar, près de l'aéroport : à droite, Liebherr Mining Equipment, usine ouverte en 2011 employant 660 personnes à la fabrication de grandes pelles hydrauliques pour l'extraction minière, et à gauche, Liebherr Components Colmar SAS, avec 280 personnes, usine ouverte en 2014 pour de développement, le montage et les essais des moteurs Diesel de grande puissance pour engins miniers et autres industries :

https://www.google.com/maps/place/Liebh ... d7.3570638

Une vidéo de la nouvelle usine de moteurs Diesel :

https://www.youtube.com/watch?v=gH_WKTKbxD4

Ici, l'usine Timken à Colmar, filiale du groupe américain Timken (l'un des leaders mondiaux des roulements), employant ici environ 500 personnes à la fabrication de roulements coniques et qui a vu ses effectifs fortement baisser depuis quelques années (elle employait plus de 1.000 personnes ; la direction continue de laisser planer une menace de délocalisation en Roumanie qui n'est peut-être que de la propagande) :

https://www.google.com/maps/place/Timke ... d7.3625994

Un exemple de roulement conique :

https://www.amazon.fr/Timken-24780-Roul ... B000BZ50K4

Ici, l'usine Wrigley France à Biesheim, employant encore environ 450 personnes à la fabrication de chewing-gums, notamment la marque Freedent ; elle avait supprimé 200 postes en 2013 :

https://www.google.com/maps/@48.0330652 ... 312!8i6656

Un reportage de Télé-Matin de 2009 sur le chewing-gum, qui montre les ateliers de l'usine de Biesheim à l'époque (depuis, les chewing-gums dragées ont été arrêtés) :

https://www.youtube.com/watch?v=fsVl74qqRDM

Ici, au premier rang à droite, l'usine DS Smith Packaging à Kunheim, employant environ 300 personnes et qui produit des cartons ondulés pour emballages industriels ; au second rang et à gauche, l'usine Essity Opérations France, ex-SCA Tissue, qui fabrique des produits d'hygiène en papier (papiers toilette, mouchoirs et essuie-tout des marques Lotus, Moltonel et Okay) et a connu une forte activité pendant la pandémie de Covid-19 ; le site abrite aussi un centre de recherche mondial du groupe Essity ; Essity emploie au total 400 personnes à Kunheim :

https://www.google.com/maps/place/DS+Sm ... d7.5602886

Un reportage de 2011 sur l'activité de DS Smith Packaging Kunheim (récemment, l'activité est aussi tirée par la remontée du carton d'emballage face au plastique) :

https://www.youtube.com/watch?v=pjGw5aQeWcs

Ici, l'usine Lonza / Capsugel à Colmar, un fabricant d'enveloppes de gélules pour les médicaments et les compléments alimentaires, avec 330 salariés :

https://www.google.com/maps/place/LONZA ... d7.3651857

Ici, la scierie Schilliger Bois à Volgelsheim, filiale d'un groupe suisse et qui emploie environ 150 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Schil ... d7.5642822

Ici, l'usine Fiberweb France S.A. à Biesheim, filiale du groupe américain Berry Plastics, qui fabrique des textiles non tissés en polypropylène pour les couches-culottes et d'autres produits, emploie environ 130 personnes et a connu une forte activité comme fournisseur de non tissés pour masques pendant la pandémie de Covid-19 (les capacités globales de non tissés restaient très insuffisantes et entravaient celles de masques) :

https://www.google.com/maps/place/Fiber ... d7.5675964

Autres activités

La ville de Colmar en particulier abrite de nombreux services, à commencer par le Centre Hospitalier Louis Pasteur, premier employeur du secteur avec plus de 3.000 personnes et qui a vraiment été au coeur de la tourmente de la pandémie de Covid-19 :

https://www.google.com/maps/place/Centr ... d7.3369715

Ici, un court reportage de France 24 sur le manque de lits en réanimation en pleine pandémie de Covid-19 à Colmar :

https://www.youtube.com/watch?v=4hrKu25Z0uw

Les autres services importants sont la Ville de Colmar (entre 750 et 999 salariés), devant le Groupe Hospitalier du Centre Alsace, le Département du Haut-Rhin (500 à 749 salariés), un autre hôpital, un EHPAD, la Préfecture du Haut-Rhin, les services de l'Education Nationale du Haut-Rhin, le lycée Blaise Pascal, la SNCF etc., ainsi que l'hypermarché Cora à Houssen et deux sites liés au groupe de distribution E. Leclerc (200 à 499 salariés).

Ici, l'un des sites de Scapalsace, filiale de Leclerc qui emploie 475 personnes à Colmar :

https://www.google.com/maps/place/Scapa ... d7.3783009

Ici, l'hypermarché Cora à Houssen en banlieue nord de Colmar, qui emploie environ 300 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Cora/ ... d7.3684253

Le tourisme est bien entendu très développé dans la région et, dans la 1ère circonscription, c'est évidemment à Colmar, grand centre touristique affichant ses quartiers anciens avec maisons alsaciennes, son musée Unterlinden etc., et son statut affiché de "capitale des vins d'Alsace", qu'il est le plus important.

Ici, le quartier touristique de la "Petite Venise" à Colmar :

https://www.google.com/maps/@48.0743461 ... 384!8i8192

Ici, un reportage de l'émission "Des racines et des ailes" sur le célèbre retable d'Issenheim, dans le musée Unterlinden de Colmar :

https://www.youtube.com/watch?v=pq_NQhXaSdk

Ici, la ville fortifiée de Neuf-Brisach, célèbre pour son plan octogonal créé par Vauban :

https://www.google.com/maps/place/68600 ... 4d7.530145

Dans la circonscription, la campagne compte de riches bourgs agricoles, mais il existe aussi des quartiers populaires, à commencer par le vaste quartier de l'Europe à Colmar :

https://www.google.com/maps/@48.0751812 ... 312!8i6656


Environs hors circonscription :

Bien évidemment, de nombreux travailleurs habitant la circonscription travaillent en dehors, certains en Allemagne, d'autres dans le Bas-Rhin voisin (ex. : vers Strasbourg, autour de la ville de Sélestat ou, au bord du Rhin, vers Marckolsheim), d'autres dans le bassin de Mulhouse plus au sud (incluant le grand site automobile de PSA) et d'autres enfin dans les communes limitrophes de la circonscription côté sud-ouest, ouest ou nord-ouest. Ci-après, quelques sites industriels du Haut-Rhin parmi les plus proches de la 1ère circonscription :

Ici, la centrale nucléaire de Fessenheim (600 salariés EDF et 250 autres) promise au démantèlement et arrêtée en 2020 ; le village de Fessenheim jouxte celui de Balgau qui fait partie de la 1ère circonscription et la question du devenir des personnels de la centrale concerne forcément en partie la circonscription :

https://www.edf.fr/groupe-edf/producteu ... esentation

Ici, l'usine de matériel bureautique Ricoh de Wettolsheim, très proche de Colmar, au sud-ouest de la ville, qui emploie encore 600 travailleurs :

https://www.google.com/maps/place/Ricoh ... d7.3256056

Ici une présentation de 10 mn des différentes activités du site, en 2015 (depuis l'activité "toner" a été stoppée) :

https://www.youtube.com/watch?v=Y7rjVmSmaR4

Une petite vidéo de Révolution Permanente lors de la grève de 2018 contre 250 suppressions d'emplois sur 750 à l'époque (suppressions dues à l'arrêt de l'activité "toner)" ; un investissement annoncé dans le secteur papier thermique est censé recréer 50 postes) :

https://www.youtube.com/watch?v=T4FiOM0gVME

Ici, l'usine de l'équipementier automobile Mahle Behr à Rouffach (à 18 km au sud de Colmar), produisant des climatisations et chauffages, qui a employé jusqu'à 900 personnes et a annoncé, fin 2019, 236 suppression d'emplois sur 640 (il y a un bulletin LO sur ce site) :

https://www.google.com/maps/@47.9608679 ... 312!8i6656

Ici, l'usine Cordon CMS à Bergheim près de Ribeauvillé à 18 km au nord de Colmar, ex-dernière usine française de Sony cédée en 2014 à un groupe breton ; elle emploie 360 personnes, contre 1.500 dans les années 1990 ; la moitié de l'effectif travaille dans le Service Après-Vente (SAV) pour Sony (intégrant la réparation d'appareils) et l'autre moitié, dans la fabrication en sous-traitance de sous-ensembles électroniques et l'ingénierie :

https://www.google.com/maps/@48.1912184 ... 312!8i6656

Ici, l'usine pharmaceutique de Recipharm (ex-Alcon) à Kaysersberg, à 15 km au nord-ouest de Colmar, un sous-traitant qui produit des collyres pour le compte de grands laboratoires pharmaceutiques comme Novartis ; elle s'est développée dans la production de collyres en unidoses (à grand renfort d'aides publiques) et son effectif, de 260 personnes au moment du rachat, approche les 300 personnes (une autre extension devant porter l'effectif à 450 personnes a été évoquée mais n'est pas encore décidée) :

https://www.google.com/maps/place/Recip ... d7.2567577

Une petite vidéo sur l'extension récente :

https://www.youtube.com/watch?v=AGlOi8wiOrA

Ici, l'usine DS Smith Paper à Kaysersberg qui produit du carton plat recyclé et du papier pour carton ondulé et emploie 190 personnes :

https://www.google.com/maps/@48.1516208 ... 312!8i6656

Ici, l'ancienne usine de l'équipementier automobile Mahle (ex-"Pistons de Colmar") à Ingersheim, une usine historique de l'agglomération de Colmar, fermée en 2014 (270 personnes licenciées), qui a été remplacée depuis par des logements :

https://www.google.com/maps/place/Inger ... 4d7.302058
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 09 Sep 2020, 15:20

Pour l'instant dans la 1ère circonscription du Haut-Rhin, à ma connaissance il n'y a que 9 candidats déclarés (j'ignore si tous étaient au RDV hier de la date limite de remise du matériel électoral) et hormis EELV qui peut être assimilé à la gauche, il n'y a aucun candidat de gauche (ni LFI ni PCF ni PS / PRG ou avatars). Sans doute ceux-ci craignent-ils qu'un score forcément mauvais dans une telle circonscription, soit extrapolé au reste du pays...

Il y a 5 partis politiques représentés :

RN
LR
LREM
EELV
LO

Et 4 candidats "divers" dont un se réclamant des Gilets Jaunes, un ancien du MoDem puis du FN qui a fini par être exclu du FN pour ses propos, un homme d'affaires et un patron de bar.
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 10 Sep 2020, 08:00

Dans la 3ème circonscription du Maine-et-Loire, il y a finalement 7 candidats :

- 1 LR, briguant le poste du député sortant et imposée par les instances nationales de LR contre l'avis des instances départementales. Le député sortant, maire de Baugé, se présente comme suppléant.
- 1 Divers droite, maire de Noyant Villages et soutenu par le Mouvement de la Ruralité (ex-Chasse, Pêche, Nature et Traditions) qu'il a rejoint début 2020 après avoir quitté LR, et que les instances départementales de LR voulaient investir.
- 1 Divers droite, maire de Neuillé et ancien président de l'agglomération de Saumur de 2011 à 2016
- 1 RN
- 1 extrême-droite identitaire dissident du RN
- 1 EELV alliée au PS et soutenue par le PRG
- 1 LO

Ici aussi, LFI et PCF sont absents.
Plestin
 
Message(s) : 1753
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Gayraud de Mazars » 11 Sep 2020, 07:31

Salut Plestin,

Merci encore, pour ta revue détaillée des élections législatives partielles... Véritable travail de bénédictin !

Pour la petite histoire, le Conseil National du PCF s'est prononcé à géométrie variable, allez y comprendre quelque chose, et a validé les candidatures communistes ou le soutien à des candidatures partenaires pour les élections législatives partielles des 20 et 27 septembre 2020 dans les circonscriptions suivantes :

76-5 Caudebec-en-Caux - Maxime DA SILVA (LFI), titulaire - Marie-Odile LECOURTOIS (PCF), suppléante

78-11 Trappes-St Cyr-La Verrière - Valérie FROBERGER (PCF), titulaire - Thibaut LANGLOIS (LFI), suppléant

49-3 Allonnes, soutien à Daphnée RAVENEAU (EELV), titulaire Ludovic LANTRAIN (PS), suppléant

La Réunion-2 Saint-Paul, soutien à Karine LEBON (PLR), titulaire Fayzal AHMED-VALI (PLR), suppléant

Le Conseil National n’a pas validé la candidature communiste proposée pour :

94-9 Alfortville-Vitry - Fatmata KONATÉ (PCF), titulaire - Grégoire VERNY (PCF) suppléant, non validation suite aux problèmes aux municipales sur Vitry et l'élection du maire...

Dans la circonscription du Haut-Rhin, il n’y avait pas de proposition de candidature soumise au Conseil National.

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1114
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Suivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron