Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par com_71 » 17 Oct 2020, 11:48

Les 3/4 des commentateurs parlent de caricatures du "prophète" Mahomet.
Mitterrand n'avait pas été surnommé "Dieu le Père"...
Alors? On intègre le recul devant la bigoterie ?
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4149
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par Byrrh » 17 Oct 2020, 12:31

Réaction de Nathalie Arthaud sur son compte Twitter :
Bouleversée d’apprendre l’assassinat d’un collègue d’HG à #Conflans parce qu’il avait montré à ses élèves les caricatures de #Charlie. Bouleversée de voir qu’à 18 ans on peut sombrer dans le fanatisme de l’intégrisme islamiste. Déterminée à combattre tout amalgame.
Byrrh
 
Message(s) : 777
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par ianovka » 17 Oct 2020, 14:10

Communiqué de Lutte ouvrière - Conflans-Sainte-Honorine

Un fanatique de 18 ans, influencé par les fascistes du monde musulman (appelés islamistes) vient de tuer un professeur qui avait montré les caricatures de Charlie Hebdo. À cause de ces crapules qui veulent nous imposer leur ordre moral, les musulmans vont être montrés du doigt. Nous diviser, c’est leur but ultime. Ils s’alimentent les uns les autres. On a vu d’autres fascistes attaquer des mosquées. Ils n’ont qu’un but : nous imposer leur domination et pour cela ils veulent nous diviser par religion ou par nation.

Nous, travailleurs, sommes et resterons des frères pour changer ce monde où ce sont de plus en plus les barbares qui s’expriment pour le moment.

Ali Kaya, Lutte ouvrière – Conflans-Ste-Honorine
Avatar de l’utilisateur
ianovka
 
Message(s) : 92
Inscription : 30 Août 2002, 11:30

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par Gayraud de Mazars » 17 Oct 2020, 15:39

Salut camarades,

Voici le communiqué du SNES/FSU, demain à 15h00 en hommage à Samuel Paty, un rassemblement aura lieu à Dijon place de la République à 15h00, et ailleurs ?

Le SNES-FSU a appris avec effroi l’assassinat d’un professeur d’histoire géographie du collège du Bois d’Aulnes (78). Cet acte horrible serait en lien avec l’utilisation en cours de caricatures de Mahomet dans le cadre d’un cours d’EMC (enseignement moral et civique). Ce soir, toute la communauté éducative est sous le choc.

Le SNES-FSU présente ses plus sincères condoléances à la famille de la victime et témoigne son soutien à tous ses proches, ses collègues et ses élèves.

Cet effroyable assassinat a été commis contre un professeur qui faisait son métier, c’est donc le cœur de l’école qui a été attaqué : les missions d’apprentissage et d’émancipation.

L’école est le lieu de la construction du citoyen et de sa liberté de conscience, de la formation d’esprits éclairés par la pratique du débat. C’est une tâche essentielle du service public d’éducation. Attaquer un professeur, c’est attaquer un pilier de notre démocratie et notre République.

Le SNES-FSU rappelle son attachement indéfectible à la liberté d’expression. Cet impératif ne doit pas céder et ne cédera jamais devant le terrorisme.

Dans l’immédiat, le SNES-FSU appelle les personnels de l’Education nationale à faire une minute de silence, demain, samedi 17 octobre, à 11h, dans les établissements scolaires ouverts, en mémoire de notre collègue assassiné.

Face à ce drame, chacun devra se montrer à la hauteur, le SNES-FSU appelle chacun à s’abstenir de toute instrumentalisation et à respecter le deuil d’une communauté éducative meurtrie.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par com_71 » 17 Oct 2020, 16:37

SNES/FSU a écrit :L’école est le lieu de la construction du citoyen et de sa liberté de conscience, de la formation d’esprits éclairés par la pratique du débat. C’est une tâche essentielle du service public d’éducation. Attaquer un professeur, c’est attaquer un pilier de notre démocratie et notre République.


Voilà un début de réponse pour ceux qui se demandent ce que veulent les mots "valeurs de la République", que l'on entend partout en ce moment. C'est la volonté de cacher l'objet actuel de l'organisation de la société humaine : l'accumulation de profit, derrière le voile d'un fatras idéologique : "construction du citoyen", "liberté de conscience", "esprits éclairés"... :(
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4149
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par Kéox2 » 17 Oct 2020, 16:43

Le communiqué de LO est impeccable. Quant à celui du SNES/FSU... il est bien pourri, com_71 l'a parfaitement bien résumé.
Kéox2
 
Message(s) : 213
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par Gayraud de Mazars » 17 Oct 2020, 17:27

Salut camarades,

Oui, le communiqué du SNES/FSU n'est pas bon, mais il reflète assez bien les idées du monde enseignant actuellement, je n'attendais pas moins à des commentaires lucides sur le sujet...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par artza » 18 Oct 2020, 05:02

Bouleversée de voir qu'à 18 ans on peut sombrer dans le fanatisme de l'intégrisme islamiste.

Cette réflexion donne à réfléchir. ,Peu la font, c'est pas par hasard.
artza
 
Message(s) : 1713
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par Gayraud de Mazars » 18 Oct 2020, 07:09

Salut camarades,

Pour information le communiqué du POID, qui appelle sans surprises, à "la défense de la démocratie, de la république et de la laïcité"...

Le Parti ouvrier indépendant démocratique condamne l’ignoble assassinat de Conflans Saint Honorine.

Il salue la mémoire de l’enseignant mort pour avoir exercé sa mission d’instruction. Il adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances et les assure de sa solidarité.

Rien ne saurait justifier qu’un enseignant paie de sa vie la liberté pédagogique qui est la sienne d’enseigner les matières dont il a la responsabilité.

Ce nouveau pas franchi dans l’escalade de barbarie qui, depuis plusieurs années, frappe notre pays, suscite une large et légitime indignation. Des rassemblements spontanés ont eu lieu ce samedi 17 octobre. D’autres sont convoqués dans toute la France dimanche 18.

Les adhérents du Parti ouvrier indépendant démocratique participeront à ces rassemblements, répondant en particulier à l’appel de leurs organisations syndicales, conscients que le meilleur rempart de défense de la démocratie et des libertés, aujourd’hui comme hier, est celui dressé par le mouvement ouvrier.

Les adhérents du POID y participeront avec leurs collègues, travailleurs de toutes tendances et de toutes origines, avec les enseignants et les parents unis dans la défense des libertés et de la démocratie, unis contre la barbarie.

Ils n’y participeront pas aux côtés de Macron, Castex, Blanquer et autre Darmanin qui prétendent s’associer à cet hommage. Aucune union sacrée n’est possible avec Macron, dont le discours prononcé il y a une dizaine de jours à quelques kilomètres de Conflans Sainte Honorine, annonçait un projet de loi contre le prétendu séparatisme islamiste. Discours qui a contribué à attiser le climat de tension et de stigmatisation contre une partie de la population en fonction de ses origines et/ou de sa religion.

Aucune union sacrée avec Macron et Blanquer dont les contre-réformes et la politique de destruction des diplômes – dans la continuité des gouvernements précédents – ne cessent de saper l’unité de l’école publique et laïque, l’égalité des droits de la jeunesse devant l’instruction ! Aucune union sacrée avec Macron, Blanquer et autre Castex qui, s’appuyant sur le vote unanime du 19 mars à l’Assemblée nationale, déversent
560 milliards aux capitalistes qui licencient à tour de bras ; tandis que le pays s’apprête à subir une deuxième vague d’une pandémie catastrophique sans moyens supplémentaires et même avec moins de lits et de services de réanimation, puisque le gouvernement s’acharne à détruire les hôpitaux.

La défense de la démocratie, de la république et de la laïcité est inséparable de la reconquête d’une école et d’une république laïques garantissant des droits égaux à tous, et en particulier l’accès au diplôme et à la qualification pour tous les jeunes, quel que soit le quartier où ils vivent et quelle que soit leur origine. C’est la condition pour défendre réellement toutes les libertés : d’expression, d’enseignement, de croire ou de ne pas croire, de presse, d’organisation, de manifestation, d’action et de mobilisation.

Cela impose de combattre dans tous les domaines ceux qui portent une responsabilité écrasante dans la marche à la dislocation politique, sociale et économique du pays : Macron et son gouvernement.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Message par Cyrano » 18 Oct 2020, 09:06

pour artza, commentant le tweet de Nathalie Arthaud:
Bouleversée de voir qu'à 18 ans on peut sombrer dans le fanatisme de l'intégrisme islamiste.
Cette réflexion donne à réfléchir. ,Peu la font, c'est pas par hasard.

Ça donne à réfléchir comment?
Les identitaires blancs de chez blanc sont bien jeunes aussi, justement.
A 25 ans? 30 ans? ce serait moins bouleversant? Les tueurs de Charlie Hebdo avait dans les trente-cinq ans?

Béotien demande développement.
Cyrano
 
Message(s) : 613
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Suivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)