Union LO-LCR pour les élections européennes

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Message par alex » 30 Avr 2004, 14:36

Elections européennes : LO et la LCR persistent dans leur union

PARIS (AFP), le 29-04-2004

Les deux partis d'extrême-gauche, Lutte ouvrière (LO) et la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), respectant ainsi leur accord électoral de fin 2003, vont présenter des listes communes pour les élections européennes du 13 juin.Après des résultats décevants pour les élections régionales - aucun élu alors que "si le mode de scrutin n'avait pas été changé nous aurions eu 24 élus", assure un responsable de LO - les deux formations se lancent ensemble dans la campagne. Elles espèrent rassembler "une plus grande partie de notre électorat du premier tour de la présidentielle" dans ces élections qui "n'ont aucun enjeu de pouvoir" et où "les votes ne peuvent modifier aucun exécutif"."Plus d'un million d'électeurs (4,58 % des suffrages exprimés) ont porté leur choix sur les listes LO-LCR", a rappelé Arlette Laguiller, "cela confirme l'existence dans ce pays d'un électorat d'extrême-gauche qui, depuis 1995, avec des hauts et des bas, s'exprime dans toutes les élections"."Beaucoup d'électeurs ne veulent pas remplacer Raffarin III par la gauche plurielle II", a renchéri Olivier Besancenot en dénonçant "un PS social-libéral qui satellise le PCF et les Verts". "Nous voulons faire entendre notre voix particulière pour renforcer le pôle anticapitaliste en nous adressant aux couches populaires, à la population laborieuse et à la jeunesse", a-t-il ajouté.Si la dimension européenne de cette élection est clairement revendiquée par LO et la LCR, les deux partis ont cependant annoncé vouloir faire de cette échéance électorale "un troisième tour social" pour "discuter de la crise politique et sociale".Olivier Besancenot a appelé à la "résistance sociale" face au gouvernement de droite qui a pris "une baffe" aux dernières élections et qui "nous dit : ce ne sont pas les électeurs qui gouvernent, après nous avoir dit : ce n'est pas la rue qui gouverne". "Nous voulons faire entendre notre voix particulière pour renforcer le pôle anti-capitaliste", a-t-il ajouté."Une des premières raisons de notre présence dans ces élections européennes est de continuer à exprimer notre rejet de la politique Chirac-Raffarin sans pour autant amnistier le PS de sa politique passée et sans lui donner un blanc-seing pour sa politique à venir", a d'ailleurs admis Mme Laguiller.Sur le plan européen, Olivier Besancenot a dénoncé cette "Europe construite par et pour les patrons" et plaidé pour "des critères de convergence sociaux et démocratiques". "Nous sommes pour l'unification européenne", a précisé Mme Laguiller en dénonçant "l'Union européenne actuelle qui n'est qu'une caricature d'unification" où "la circulation des capitaux et des marchandises est libre, mais pas celle des êtres humains".Les deux porte-parole, Olivier Besancenot pour la LCR et Arlette Laguiller pour LO - et députée européenne sortante -, seront respectivement numéros 1 et 2 sur la liste d'Ile-de-France. Autres porte-parole de la LCR et tous deux députés européens sortants, Alain Krivine sera tête de liste dans la région Sud-Ouest, et Roseline Vachetta dans le Sud-Est.D'ores et déjà, plusieurs meetings en commun sont prévus. Arlette Laguiller et Olivier Besancenot prendront ensemble la parole, le 30 mai, au cours du traditionnel discours du dimanche de la Fête de LO à Presles (Val d'Oise), puis un meeting est prévu au Zénith à Paris le 6 juin et à Grenoble le 8.
alex
 
Message(s) : 0
Inscription : 18 Juil 2003, 18:44

Message par Barikad » 02 Mai 2004, 01:19

(touriste @ samedi 1 mai 2004 à 13:22 a écrit : Soit dit en passant cela confirme bien qu'il suffirait de pas grand chose pour faire tomber ce gouvernement, et accessoirement sauver notre systeme de protection sociale ou ce qu'il en reste ...
Heu... je ne pense pas que faire chuter le gouvernement sauvera quoi que ce soit....
Barikad
 
Message(s) : 0
Inscription : 28 Mai 2003, 09:18

Message par Simon le magicien » 02 Mai 2004, 03:44

(Barikad @ dimanche 2 mai 2004 à 02:19 a écrit :
(touriste @ samedi 1 mai 2004 à 13:22 a écrit : Soit dit en passant cela confirme bien qu'il suffirait de pas grand chose pour faire tomber ce gouvernement, et accessoirement sauver notre systeme de protection sociale ou ce qu'il en reste ...

Heu... je ne pense pas que faire chuter le gouvernement sauvera quoi que ce soit....
??????????????????????????? :wacko:
Simon le magicien
 
Message(s) : 0
Inscription : 01 Mai 2004, 16:53

Message par Pélagiste » 02 Mai 2004, 07:05

(Barikad @ dimanche 2 mai 2004 à 02:19 a écrit :
(touriste @ samedi 1 mai 2004 à 13:22 a écrit : Soit dit en passant cela confirme bien qu'il suffirait de pas grand chose pour faire tomber ce gouvernement, et accessoirement sauver notre systeme de protection sociale ou ce qu'il en reste ...

Heu... je ne pense pas que faire chuter le gouvernement sauvera quoi que ce soit....
ça c'est sur, c'est pas un objectif en soit.
Pélagiste
 
Message(s) : 0
Inscription : 14 Mars 2004, 17:48

Message par Endymion » 02 Mai 2004, 16:17

a écrit :je ne pense pas que faire chuter le gouvernement sauvera quoi que ce soit...


Ben ça dépend de qui le ferait chuter et sur quelle base, évidemment... (et donc de ce qui le remplacerait : un autre gouvernement, le pouvoir à la base, une dictature ouverte, etc...).
Endymion
 
Message(s) : 0
Inscription : 20 Mars 2004, 17:14

Message par Pélagiste » 02 Mai 2004, 16:55

Au fait, Touriste, tu parle de quoi :
a écrit :Je sais pas si la liste LO LCR finira par recolter ses 10% de suffrages mais la liste defendue par Raffarin part lourdement plombee :-)

Soit dit en passant cela confirme bien qu'il suffirait de pas grand chose pour faire tomber ce gouvernement, et accessoirement sauver notre systeme de protection sociale ou ce qu'il en reste ...

Veux-tu dire qu'il suffirait de pas grand chose pour que le PS fasse tomber ce gouvernement . . . en 2007 ?
Parceque là c'est sur que c'est pas comme ça qu'on va sauver notre systeme de protection sociale ou ce qu'il en reste

Où alors parle tu de faire tomber ce gouvernement par la rue ?... parceque là ça rien à voir ni avec les sondages, ni avec la cote de popularité !
C'est pas les sondages qui mobilisent.
Un gouvernement impopulaire peut certe provoquer la colère, et on espère que ça arrivera le plus tot possible.
Mais pour l'instant, c'est pas la situation.
Pélagiste
 
Message(s) : 0
Inscription : 14 Mars 2004, 17:48

Précédent

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)