Manifeste pour le travail social

Message par Mano » 31 Mars 2012, 17:13

a écrit :Manifeste pour le travail social

Aux candidats à la Présidence de la République Française,





Nous, travailleurs sociaux, vous interpellons en tant que candidat à la Présidence de la République française.

Notre travail a pour objet le remaillage des déchirures opérées dans le lien social, du fait de la maladie, du handicap, des injustices, des inégalités, ou des accidents de la vie. Il vise à ce que des citoyens nécessitant soins, accompagnement et soutien, momentané ou tout au long de leur vie, puissent trouver leur place parmi les autres, en développant leurs capacités sociales, physiques et psychiques.

Il est de notre devoir d’attirer votre attention sur les conditions actuelles de notre exercice professionnel :

L'hégémonie du néo-libéralisme touche aujourd'hui l'ensemble de la société, faisant peser sur une bonne partie de la population des inégalités criantes face à la justice, l’éducation, le logement, l’emploi, l’accès aux soins... Nous ne pouvons malheureusement que constater avec inquiétude la paupérisation croissante d’une partie de nos concitoyens et leur exclusion de fait de la socialité.

De plus, le travail social longtemps tenu à l’abri de la marchandisation se trouve aujourd’hui infiltré par la logique du marché, du résultat, du chiffre, de l'évaluation quantitative, inefficace et chronophage au demeurant, de la normalisation, de la rationalisation de l'humain, pourtant par essence irrationnel, ce qui va à l’encontre des valeurs humanistes de l’aide sociale, que sont la solidarité et la dignité humaine. Le travail social est désormais livré aux lois du marché, alors même que sa raison d'être est d'en corriger les effets dévastateurs.

Le fossé se creuse entre la commande politique, actée par les mesures prises par les différents gouvernements ces dernières années, en dehors de toute concertation avec les professionnels du travail social, et les valeurs, convictions, et principes qui portent et animent ces derniers.

Nous déplorons en outre la fragilisation continuelle de nos conditions statutaires et l'abaissement du coût du travail par la dépréciation des niveaux de qualifications qui organise structurellement la déprofessionnalisation du secteur social et médico-social, qui non seulement placent nombre de professionnels en situation précaire, mais nuisent également gravement à l'exigence de qualité dans l'accompagnement des personnes en souffrance que la profession souhaite défendre. La reconnaissance portée aux travailleurs sociaux traduit celle qui est accordée aux personnes, toujours plus marginalisées,  auprès de qui ils exercent leur métier.

Le travail social dans son ensemble est en voie de déclassement, qui est l'exact reflet du déclassement d'une partie grandissante de la population.

En conséquence nous vous demandons d'énoncer très explicitement vos intentions quant aux moyens que vous entendez mettre en œuvre pour permettre la prise en charge des personnes en souffrance, et de vous engager à convoquer au lendemain de votre élection, les États Généraux du travail social, dans le but de mettre au jour les difficultés innombrables que nous rencontrons dans l’exercice de nos métiers et d’organiser un dialogue constructif avec nos représentants. Œuvrons ensemble pour plus de justice, d’équité et de solidarité





Le comité de soutien au Manifeste des travailleurs sociaux

manifeste.wsoc(arobase)gmail.com


http://www.petitions24.net/manifeste_travail_social
Mano
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Sep 2010, 20:38

Message par luc marchauciel » 01 Avr 2012, 21:58

[quote=" "]

De plus, le travail social longtemps tenu à l’abri de la marchandisation se trouve aujourd’hui infiltré par la logique du marché, du résultat, du chiffre, de l'évaluation quantitative, inefficace et chronophage au demeurant, de la normalisation, de la rationalisation de l'humain, pourtant par essence irrationnel,[/quote]

Voilà un très mauvais angle d'attaque, consistant à donner au capitalisme et au marché un brevet de rationalisme et semblant se féliciter de quelque chose d'irrationnel.
J'aime mieux quand j'entends Nathalie Arthaud dénoncer le carcatère absurde et irrationel de l'économie capitaliste, en disant que l'humanité peut faire bien mieux que ça.
Ce "manifeste pour le travail social" aurait tendance lui à laisser penser que puisque l'être humain est "fondamentalement irrationnel", ça sert à rien de protester contre un système irrationnel...
luc marchauciel
 
Message(s) : 73
Inscription : 12 Avr 2008, 18:37

Message par Mano » 08 Avr 2012, 14:41

Tu fais un sophisme. C'est pas ce qui est écrit. Après c'est sûr, ce manifeste n'est pas communiste ou révolutionnaire. Il a le mérité d'exister.
Mano
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Sep 2010, 20:38


Retour vers Presse et communiqués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron