Castex - Un réactionnaire 1er ministre !

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Castex - Un réactionnaire 1er ministre !

Message par Gayraud de Mazars » 05 Juil 2020, 10:14

Salut camarades,

Il a l'accent du Gers Castex, mais cela reste un vrai réactionnaire... Qui va s'attaquer à la contre - Réforme des retraites pour commencer cet été ! Cela n'augure rien de bon pour les travailleurs ! Organisons dès à présent, la riposte ouvrière...

Castex : de la caste des bons chiens de garde de la bourgeoisie
Brève de Lutte Ouvrière, le 04/07/2020

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/c ... 50256.html

Dans sa première déclaration, le nouveau Premier ministre Castex, parmi une succession de banalités, a déclaré : "Je ne suis pas ici pour chercher la lumière." Comme s’il fallait s’attendre à quelque chose de nouveau. En fait, ce changement de casting ne pouvait pas signifier un changement d’orientation politique. Elle restera toujours au service des riches et des exploiteurs.

Cet homme, comme tous ceux qui se succèdent au même poste, est un réactionnaire revendiqué. C’est un rappel à tous les opprimés, à tous les exploités : pour défendre leurs intérêts, ils devront se préparer à rendre les coups, contre les capitalistes et le gouvernement à leurs ordres


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Castex - Un réactionnaire 1er ministre !

Message par Gayraud de Mazars » 05 Juil 2020, 10:33

Salut camarades,

Comme dans la célèbre citation dans "Le Guépard" de Visconti, "il faut que tout change pour que rien ne change"...

Remaniement ministériel : changer pour ne rien changer
Brève de Lutte Ouvrière, le 03/07/2020

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/r ... 50236.html

Macron dit vouloir un « gouvernement de combat », comprenez de combat contre les travailleurs. Il va changer des ministres, une opération d’enfumage classique qui consiste à virer quelques têtes pour tenter de faire oublier le passé. Du cinéma grand format pour masquer le fait que ce gouvernement, comme tous les gouvernements, maintient son cap. Toutes voiles dehors, mille sabords, pour les capitalistes.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Castex - Un réactionnaire 1er ministre !

Message par com_71 » 05 Juil 2020, 10:54

Gayraud de Mazars a écrit :Il a l'accent du Gers Castex, mais cela reste un vrai réactionnaire...


Réactionnaire 1er ministre ? Comme tous les 1ers ministres ! Y compris (45-47) quand M. Thorez était ministre.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4149
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Castex - Un réactionnaire 1er ministre !

Message par Plestin » 05 Juil 2020, 16:38

Apparemment il aime bien les sousous :

https://www.francetvinfo.fr/politique/j ... 35339.html
Plestin
 
Message(s) : 1803
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Castex - Un réactionnaire 1er ministre !

Message par Gayraud de Mazars » 06 Juil 2020, 18:41

Salut camarades,

Le gouvernement de combat Castex/Macron contre la classe ouvrière vient d'être nommé ! Organisons la riposte du salariat contre ces scélérats !

En plus, Bachelot à la culture c'est le bouquet final... De Gaulle avait au moins Malraux, Macron, il lui reste Bachelot... Misère de la culture !

Quant à ce "Nouveau" gouvernement, le monde d'après... ha, ha, ha...

Blanquer à l'éducation, Vidal à la recherche... le message est clair : le jeu de massacre du service public, d'autoritarisme et de marchandisation continue...

L'avocat de Balkany et Sarkozy ministre de la Justice : au moins, c'est très cohérent...

Remaniement gouvernemental : Macron poursuit son chemin, les travailleurs doivent reprendre celui des luttes !
Editorial des bulletins d'entreprise Lutte Ouvrière
Le 06/07/2020

https://www.lutte-ouvriere.org/editoria ... 50279.html

Image

Après une gestion de crise sanitaire catastrophique et une raclée aux Municipales, Macron tente de donner un second souffle à son quinquennat. Mais en remaniant son gouvernement, il ne fait même pas semblant de se renouveler.

Pour l’essentiel, ce remaniement a été un jeu de chaises musicales. Il a mis Pierre à la place de Jacques et Jacques à la place de Paul en prenant soin d’éjecter les ministres les plus discrédités par ces trois années de pouvoir.

La seule nouveauté est l’arrivée de Jean Castex au poste de Premier ministre. C’est un élu local de droite qui avait sa carte chez Les Républicains, comme Edouard Philippe. Un clone en quelque sorte, mais avec des états de services auprès de la bourgeoisie encore plus fournis. Car si Castex est inconnu du grand public, les cercles du pouvoir, eux, le connaissent bien.

Formé à l’ENA, haut fonctionnaire à la Cour des Comptes, directeur de cabinet de Xavier Bertrand, bras droit de Sarkozy et, plus récemment, délégué interministériel aux JO, et Monsieur déconfinement, Castex est un grand commis de l’État. Il fait partie de ce vivier de hauts fonctionnaires, qui sans être connus de la population, assurent la continuité du pouvoir en servant loyalement la bourgeoisie.

Un de ses forfaits est d’avoir œuvré en 2005 à l’instauration de la tarification à l’acte dans les hôpitaux, la « T2A », pour les faire fonctionner selon les critères de rentabilité des entreprises. Il fait donc partie des responsables qui ont imposé une politique d’économies dans les hôpitaux, dont on mesure tous, avec l’épidémie, combien elle est criminelle.

Aujourd’hui, les hospitaliers veulent en finir avec cette gestion comptable. Ils se mobilisent pour des revalorisations et des embauches. Ils doivent savoir qu’ils le trouveront sur leur chemin.

Pour montrer qu’il n’est pas à classer parmi les mous, Castex a fait son premier déplacement dans un commissariat pour assurer les policiers de son soutien. Cela vaut tout un programme : ce n’est plus Castaner qui usera de la matraque, mais Darmanin qui la maniera tout aussi bien.

Ce remaniement est sans ambiguïté. Macron poursuivra sur son chemin : une politique dure aux travailleurs et aux plus pauvres, douce au grand patronat et aux plus riches.

Une mesure en est le symbole : la reprise de la réforme des retraites et un allongement de la durée des cotisations car, affirme-t-il, « il faut travailler plus tout au long de sa vie ». Macron nous reparle de travailler plus et veut durcir les conditions d’accès à la retraite, alors qu’il n’y a pas un jour sans que soient annoncées des fermetures d’usines ou des plans de licenciements !

Du haut de son arrogance, il nous explique qu’il « faut mettre fin à cette maladie française qu’est la préférence au chômage » ! Mais qui préfère mettre les travailleurs au chômage, si ce n’est les licencieurs de Renault, Airbus, Sanofi ou Nokia ?

Mercedes a annoncé la vente de son usine Smart de Moselle. 1600 travailleurs risquent de se retrouver sur le carreau. En 2016, la direction leur avait imposé de travailler 39 heures payées 37. Ces sacrifices ont engraissé les actionnaires, et maintenant les travailleurs sont mis à la porte : voilà à quoi mène le baratin autour des efforts partagés et du dialogue social !

Pour défendre nos emplois et nos salaires, il va falloir nous battre contre des actionnaires rapaces et contre le gouvernement. Oui, la crise est là et l’activité de certains secteurs s’est effondrée.

Le gouvernement a déployé des plans de soutien record et il est prêt à prolonger les mesures de chômage partiel, payé avec nos impôts. Mais il ne veut contraindre le grand patronat à rien. Eh bien, puisqu’il ne veut pas contrôler ce qui est fait de cet argent, les travailleurs vont devoir l’imposer par la lutte collective !

Partout les patrons se livrent à un chantage odieux : ou tu baisses ton salaire, ou perds tes congés, ou tu travailles plus longtemps, ou on supprime ton emploi. Partout il faut que les salariés se battent pour imposer la transparence sur les comptabilités. Qu’est-ce qui a été versé aux actionnaires ces dernières années ? Quelles sont les entrées et les sorties ? Quelles sont les réserves ? À quoi sert l’argent public versé à l’entreprise ?

Les dividendes que les travailleurs ont sués pendant des années ne se sont pas volatilisés, ils sont concentrés dans des fortunes folles. Cet argent doit servir dans cette période de crise pour l’essentiel : répartir le travail entre tous sans perte de salaire !


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Castex - Un réactionnaire 1er ministre !

Message par Gayraud de Mazars » 07 Juil 2020, 08:22

Salut camarades,

Castex annonce la couleur
Brève de Lutte Ouvrière, le 06/07/2020

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/c ... 50278.html

Image

Dans une interview au Journal du dimanche, le nouveau premier ministre, Jean Castex, annonce son intention de poursuivre la politique anti-ouvrière menée depuis des années par E. Philippe et E. Macron : il compte mener rapidement à terme les réformes des retraites et de l'assurance chômage, suspendues pendant le pic de l'épidémie, ainsi que le Ségur de la santé - alors que les travailleurs de la santé ont de nouveau manifesté la semaine dernière pour dire qu'on ne répondait pas à leurs besoins en salaires et embauches. Et le soir même, le premier ministre s'est rendu dans un commissariat de La Courneuve, façon de bien affirmer son soutien aux policiers dans le contexte des manifestations contre les violences policières.

Changer de gouvernement pour garder la même politique : le signal est clair. Alors, le monde du travail doit lui aussi se préparer à la riposte !


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité