Offensive nationaliste et xénophobe

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Message par Matrok » 27 Oct 2009, 17:36

(RTL a écrit :Sur RTL, Eric Besson "veut lancer un grand débat sur les valeurs de l'identité nationale"
Eric Besson, le ministre de l'immigration, a annoncé dans le Grand Jury RTL le lancement d'un vaste débat sur l'identité nationale avec les "forces vives" du pays, faisant resurgir au premier plan de l'actualité un des thèmes centraux de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. "J'ai envie de lancer un grand débat sur les valeurs de l'identité nationale, sur ce qu'est être Français aujourd'hui", a déclaré le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, qui a ajouté: "Je vais le lancer avec les parlementaires, députés et sénateurs, avec les députés européens".

... Et le ministre de la Rafle et du Charter d'ajouter : "Je pense par exemple qu'il serait bon que tous les jeunes Français aient une fois dans l'année l'occasion de chanter la Marseillaise"... Depuis quelques jours les grands médias y compris "de gauche" n'arrêtent pas de relayer à leur manière cet appel à un "débat". Que faut-il faire et dire face à cette offensive de la connerie ?
Matrok
 
Message(s) : 159
Inscription : 12 Mars 2003, 21:43

Message par Vérié » 27 Oct 2009, 18:00

Oui, à l'approche des élections, Besson veut ressouder la droite dure sur ses "valeurs" nationalistes et cible aussi les électeurs du FN, selon une vieille tradition politicienne. On remarquera au passage qu'il récupère la burqa- merci Gérin. Chez Besson, tout est bon pour faire diversion.
a écrit :
Besson relance le débat sur l'identité nationale
LEMONDE.FR | 25.10.09 | 20h57 • Mis à jour le 26.10.09 | 11h56

Le ministre de l'immigration, Eric Besson, a annoncé dimanche 25 octobre le lancement d'un vaste débat sur l'identité nationale. "J'ai envie de lancer un grand débat sur les valeurs de l'identité nationale, sur ce qu'est être Français aujourd'hui", a déclaré le ministre de l'immigration et de l'identité nationale au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, qui a ajouté : "Je vais le lancer avec les parlementaires, députés et sénateurs, avec les députés européens."

Au moment où plusieurs épisodes – polémique autour de Frédéric Mitterrand ou de la candidature de Jean Sarkozy, notamment – ont troublé l'opinion, notamment dans les rangs de la droite, l'annonce de l'organisation d'un vaste débat sur l'identité nationale relance spectaculairement un des thèmes porteurs de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkorzy. Peu avant la présidentielle de 2007, un sondage CSA-Cisco pour France 3 et France Info avait fait apparaître que l'irruption du thème de l'identité nationale dans le débat électoral était jugée comme une "bonne chose" par 62 % des Français, et 81 % des électeurs potentiels de M. Sarkozy.
Le débat proposé par M. Besson durera deux mois et demi avant un "grand colloque de synthèse" fin janvier-début février, a précisé le ministre, qui va demander "aux préfets et aux sous-préfets d'organiser des réunions avec les forces vives de la nation sur le thème de qu'est-ce qu'être Français, quelles sont les valeurs qui nous relient, quelle est la nature du lien qui fait que nous sommes français et que nous devons être fiers". "Il faut réaffirmer les valeurs de l'identité nationale et la fierté d'être français", a-t-il dit. "Je pense par exemple qu'il serait bon – aux Etats-Unis c'est banal, en France ça reste parfois compliqué – que tous les jeunes Français aient une fois dans l'année l'occasion de chanter la Marseillaise", a-t-il expliqué.

"LA BURQA EST INACCEPTABLE ET CONTRAIRE AUX VALEURS DE L'IDENTITÉ NATIONALE"

Pour les adultes, Eric Besson a annoncé le lancement d'une expérimentation dans deux départements, le Rhône et les Bouches-du-Rhône, consistant à offrir à tout adulte "désireux de bénéficier d'une sorte d'instruction citoyenne" quatre séances de formation à l'instruction civique.
Interrogé sur le port de la burqa, le ministre a jugé qu'elle était "contraire aux valeurs de l'identité nationale". "On peut débattre sur l'opportunité de la loi […] mais sur les principes il n'y a pas de débat : la burqa est inacceptable et contraire aux valeurs de l'identité nationale."

Eric Besson a toutefois dit ne pas vouloir "trancher" sur les travaux de la mission parlementaire sur le voile intégral mise en place par l'Assemblée nationale, souhaitant qu'elle aille "au bout" de ses travaux. "Nous n'aurions jamais dû abandonner au Front national un certain nombre de valeurs qui font partie du patrimoine républicain", a estimé le ministre évoquant l'immigration et la sécurité, ajoutant : "Je pense que la mort politique du Front national serait la meilleure nouvelle pour tous."

En matière d'immigration, M. Besson a réaffirmé que les "retours groupés" d'Afghans vers leur pays d'origine, critiqués par les associations des droits de l'homme et la gauche, se poursuivraient : neuf, a-t-il dit, ont été reconduits depuis le début de l'année. "Je respecterai les objectifs qui m'ont été assignés", a réaffirmé plus globalement le ministre, précisant que 21 000 personnes avaient été déjà reconduites sur un objectif de 27 000 pour l'année fixé par le président de la République.
Vérié
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Sep 2007, 08:21

Message par bennie » 27 Oct 2009, 19:22

Le problème , c'est qu'il n'a pas fallu attendre Sarkozy ni Eric Besson pour entendre ce genre de foutaises.

S. Royal voulait aussi nous faire chanter la Marseillaise il n'y a pas longtemps.
La seule chose à faire est de défendre les idées communistes autour de nous!
bennie
 
Message(s) : 0
Inscription : 12 Déc 2003, 11:19

Message par pedro » 28 Oct 2009, 20:36

Vérié :
a écrit : Oui, à l'approche des élections, Besson veut ressouder la droite dure sur ses "valeurs" nationalistes et cible aussi les électeurs du FN, selon une vieille tradition politicienne. On remarquera au passage qu'il récupère la burqa- merci Gérin. Chez Besson, tout est bon pour faire diversion.

Gérin est ce qu'il est, mais pour autant que je sache, il n'a pas dénoncé le port de la burqa au nom de l'identité nationale. Il a bien raison, d'ailleurs, de s'inquiéter de cette pratique communautariste, certes encore minoritaire, et qui consiste à mettre les femmes en prison, leur dénier leurs droits d'être humain (même si certaines prétendent avoir librement choisi leur prison).
Pour le reste, besson descend toujours plus bas et n'hésite pas à faire les décharges du fn, y récupérant sans vergogne ses thèmes favoris. On peut y voir là aussi une diversion. Quand on parle de l'identité nationale, pendant ce temps là, on ne parle pas de la crise, et surtout on essaie de détourner l'attention des travailleurs des mauvais coups en préparation. La ficelle est grossière, mais pour besson et sa bande, tous les moyens sont bons.
pedro
 
Message(s) : 0
Inscription : 17 Juin 2003, 15:52

Message par Vérié » 29 Oct 2009, 08:09

a écrit : Pedro
Gérin est ce qu'il est, mais pour autant que je sache, il n'a pas dénoncé le port de la burqa au nom de l'identité nationale.


Tu plaisantes ? Es-tu au courant des campagnes chauvines et xénophobes de Gérin dans la commune dont il était maire - Vénissieux ? Des affiches tricolores qu'il a fait placarder ? De ses liens avec des hommes de la droite dure ? La ficelle - le câble ! - qui le relie à Sarkozy et Besson n'est pas assez grosse ? Tu ne la vois pas ? Tu crois qu'il s'agit d'un hasard si Besson reprend ce thème ? Si demain Besson ajoute qu'il défend les droits des femmes, tu le prendras au sérieux ? Toutes ces gesticulations, celles de Gérin comme celles de Besson, ce ne sont rien d'autres que des campagnes xénophobes répugnantes, quels que soient les prétextes avancés ! :ph34r:
A lire sur Bellaciao - http://bellaciao.org/fr/spip.php?article93205
a écrit :
André Gerin, maire de Vénissieux nominé au prix du « colonialiste de l’année 2010 
Vérié
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Sep 2007, 08:21

Message par Valiere » 29 Oct 2009, 10:33

Je n'aime pas Gérin et ses liens avec la droite dite "républicaine" ce qui ne m'empêche pas d'être pour l'interdiction de la burqa et du voile intégral non pour la laïcité qui n'a rien faire ici mais contre la prison pour femme.
Valiere
 
Message(s) : 0
Inscription : 07 Mars 2004, 22:35

Message par jeug » 29 Oct 2009, 10:34

a écrit :Quant à la burqua , bien sur c’est une prison pour les femmes
a écrit :mais
a écrit :on ferait mieux (...)
jeug
 
Message(s) : 31
Inscription : 18 Jan 2007, 16:13

Message par Vérié » 29 Oct 2009, 10:55

L'opération de diversion xénophobe et la collusion Gérin-Sarkozy-Besson ne vous sautent pas aux yeux ? Vous ne ne voyez pas que ces gens-là n'en ont rien à cirer de la burqa, du droit des femmes et de la population en général ? Sincèrement, je rêve... :altharion:
Vérié
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Sep 2007, 08:21

Message par Faber » 29 Oct 2009, 11:22

a écrit :Sincèrement, je rêve... 


Cela fait quelques temps déjà que ton manque de nuances à propos de Gérin m'agace un petit peu. Gérin est un stalinien, avec tout les mauvais coté que tu dis et sur lesquels je ne reviens pas. Maintenant, le mettre dans le meme sac que les politiciens de droite c'est trés exagéré.

D'ailleurs, je ne profite pas de chaque initiative récente, passé ou à venir de Gérin pour lui tresser des lauriers. Mais quand meme, l'obtention de haute lutte de l'extention du métro ligne D jusqu'à la gare de Vénissieux tandis que les bourgeois du deuxième arrondissement créaient des associations pour dénoncer le peu de trajet qui permettraient désormais aux vénissians d'atteindre la place bellecour, ce n'était pas rien pour la population. L'obtention de la ligne de tram T4 jusqu'aux minguettes n'a pas été plus facile. Et quand il manquait 1 place dans une classe menacée de fermeture, on a vu ce même Gérin (avec un cartable tatotam's) prendre place au milieu des élèves de primaire le jour de la rentrée.

Sur la burqua, faut il vraiment qu'il soit en direct avec Sarkozy, Besson et Hortefeux, pour que le maire stalinien (donc nationaliste, chauvin, républicain, sécuritaire, cherchant les voix du FN, drainant des illusions sur le parlementarisme etc) d'une commune populaire où le problème se pose, demande une comission parlementaire ? Bien sur que non !
Faber
 
Message(s) : 3
Inscription : 15 Nov 2004, 02:03

Suivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron