sur le site du NPA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 12 Oct 2019, 12:01

Le 4 juin 2019, Plestin avait écrit à propos d'une déclaration du NPA :

Et puis je me dis... Bon sang mais c'est bien sûr ! Ils ont pigé que LO, qui se porte plutôt pas mal, va sûrement faire encore plus de listes aux prochaines municipales et aura donc une présence encore plus large qu'en 2014. Ils ne peuvent pas laisser passer ça. Ils vont refaire le coup de la proposition de campagne commune avec LO sur des thèmes dont LO ne veut pas, puis LO sera la vilaine organisation sectaire qui refuse.


Comme me l'avait fait remarquer le camarade Byrrh, ça faisait effectivement un peu "théorie du complot".

Pourtant on dirait bien que c'est ce qui va encore se passer...

C'est difficile de démêler les stratégies des différents courants et militants là-dedans, il y en a sûrement qui sont sincères. Mais quand le comité exécutif du NPA vote à 52 % une motion censée tendre la main à LO, le reste du NPA voire une partie de ces mêmes 52 % n'en font qu'à leur tête et commencent déjà à annoncer dans différents endroits des listes d'union avec LFI ou d'autres. Cela s'appelle un double langage vis-à-vis de LO.

J'ai quand même VRAIMENT l'impression que l'objectif ce n'est pas du tout de faire des alliances avec LO, mais de faire passer LO pour les vilains sectaires qui refusent, alors même que par ailleurs le NPA fait à peu près tout pour que LO dise non...

Vont-ils encore longtemps coller aux basques de LO comme ça ? Je dirais... oui, à toutes les élections. C'est le NPA sparadrap.
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 31 Oct 2019, 13:34

A Carhaix-Plouguer (Finistère), le NPA soutient une liste d'union qui inclut y compris le PS alors qu'en théorie, les alliances du NPA se font sur la base de l'exclusion du PS parce que celui-ci a mené une politique d'austérité au gouvernement (mais bon, le PCF ou les Verts ont aussi mené en leur temps des politiques d'austérité et sont pourtant jugés bons pour des alliances...)

Dans Ouest France du 20 octobre 2019 :

Carhaix. Une troisième liste se déclare pour les élections municipales

Une liste de rassemblement de la gauche communique pour la première fois en vue des élections municipales de 2020, à Carhaix (Finistère). Cette liste est soutenue par le NPA, le PCF, la France Insoumise et le PS.

Nous en parlions déjà il y a plusieurs semaines, une troisième liste – en plus de celle de Christian Troadec et de celle de Jérôme Yvinec – se préparait. C’est désormais officiel, quatre partis de gauche : la France Insoumise, le Parti Socialiste, le Parti communiste et le Nouveau Parti Anti-capitaliste partiront ensemble pour les élections municipales de mars 2020.

« Respect mutuel »

Dans un communiqué, les protagonistes indiquent : « Pour mars 2020, une liste de gauche était envisagée. C’est chose faite. Soutenue par le NPA, le PCF, le PS et la F.I, dans un premier temps, cette liste a pour ambition de doter Carhaix-Plouguer et la communauté de communes d’élus à l’écoute des populations. Dans un respect mutuel et sans hégémonie d’une des composantes, cette liste se veut ouverte à tous ceux et toutes celles qui ont à cœur les valeurs de gauche. »

« Souci social et écologique »

Pour l’instant, la liste n’a pas encore de nom et aucune tête de liste n’émerge. Mais ses acteurs précisent de façon générale leur orientation : « L’objectif étant de gérer la commune dans un souci social et écologique. Cette liste de gauche entend œuvrer avec l’ensemble des associations et d’être un interlocuteur soucieux d’un dialogue franc et respectueux. »

Le communiqué fait savoir que « les grandes lignes du programme », seront dévoilées dans les semaines à venir, et termine en indiquant : « Avec une pratique démocratique, cette liste aura à cœur de gérer dans l’intérêt de toutes et de tous. » Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec les acteurs de cette liste de gauche à l’adresse suivante : carhaixment.a.gauche@orange.fr


On appréciera "gérer dans l'intérêt de toutes et de tous" qui escamote si bien les classes sociales.

Mais bon, puisque cette liste aura le "souci social", tout va bien, n'est-ce pas ? Avec un "dialogue franc" mais on ne sait pas pour dire quoi, et une "pratique démocratique" mais on ne sait pas pour faire quoi.
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 31 Oct 2019, 13:42

Et à Saint-Nazaire, il n'y a pas le PS dans la liste commune mais il y a Génération.S

http://www.saintnazaire-infos.fr/munici ... -4157.html
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par yannalan » 31 Oct 2019, 14:55

j'ai bossé 15 ans à Carhaix, je connais les protagonistes...Le NPA de Carhaix est un peu spécial. L'élu tient un restau-bar, son père avait lancé Sud-santé et avait rejoint la LCR après les luttes de 2003.Ils sont connus, font de bons scores...Carhaix est une ville un peu spéciale politiquement, pas simple à analyser.
yannalan
 
Message(s) : 118
Inscription : 15 Déc 2005, 17:37

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 31 Oct 2019, 17:22

Il est vrai aussi que le PS local a rejeté la préconisation des instances du PS départemental de faire liste commune avec l'actuel maire Christian Troadec, régionaliste breton et l'un des inspirateurs du mouvement des Bonnets Rouges. Et l'on est dans une petite ville (7.240 habitants), pas à Nantes ou Rennes.
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 05 Nov 2019, 06:34

Dans Centre Presse du 5 novembre 2019 : le NPA présenterait une liste à Poitiers, ses anciens alliés d'"Osons Poitiers" (EELV, Parti de Gauche et Ensemble) cherchant visiblement à lui tourner le dos avec la nouvelle liste "Osons 2020 !" qui est "résolument écolo, sociale et solidaire" (mais sans EELV). A moins que quelqu'un d'autre n'accepte le NPA, comme "Poitiers Collectif", regroupement "au-delà du clivage des partis" mais soutenu par EELV, Nouvelle Donne et Génération.S et maintenant le PCF.

Le NPA présentera une liste anticapitaliste aux élections

Le Nouveau parti anticapitaliste lance une liste pour les municipales, faute d'accord unitaire à gauche.

Alexandre Raguet, Nicolas Lefol, Emmanuelle Sammut et Manon Labaye ont annoncé la candidature du NPA.

Il avait déjà publié un programme de 170 propositions « pour un Poitiers anticapitaliste » en septembre. Le NPA (Nouveau parti anticapitaliste) est passé à l'étape supérieure, hier, en annonçant sa décision de présenter une liste aux élections municipales de mars 2020 à Poitiers.

Philippe Poutou le 13 novembre

« Les adhérents de Poitiers et Grand Poitiers ont choisi à l'unanimité de construire une liste anticapitaliste, explique Alexandre Raguet, au nom du parti. Après avoir sollicité deux rencontres avec Osons 2020, nous constatons l'impossibilité d'arriver à un accord pour une liste unitaire. » Aux municipales de 2008, le NPA et les Alternatifs avaient obtenu 6,25% des suffrages et une élue. En 2014, il était au sein de la liste unitaire Osons Poitiers avec d'autres composantes de gauche, avec 15,05% et quatre conseillers municipaux dont une du NPA. « Nous sommes très déçus, ajoutent les militants, mais Osons 2020 fait le choix d'une "liste citoyenne" où on n'aurait rien à dire en tant qu'organisation politique. Nous avons certains points communs, sur le social et l'écologie, mais on ne s'y retrouve pas en termes de mobilisation sociale, de rapport au pouvoir, de démocratie. »

Le NPA appelle d'autres forces de gauche à le rejoindre, notamment Ensemble. Il se dit aussi « prêt à retirer sa candidature si un accord peut être trouvé avec Osons 2020 ou d'autres. Si Poitiers Collectif annonce clairement qu'il n'y aura pas d'alliance avec Alain Claeys et qu'on peut faire le lien entre luttes locales et nationales, on peut discuter. Avec Lutte Ouvrière aussi, mais ils ont l'habitude de se présenter seuls. On veut rassembler largement, avec aussi des Gilets jaunes. »

Afin de réunir les 53 personnes nécessaires à une liste, le NPA invite les sympathisants à le rejoindre, et espère mobiliser autour de la venue de Philippe Poutou (candidat NPA à la présidentielle en 2012 et 2017) pour un meeting le mercredi 13 novembre à 20h à la salle Timbaud (rue Saint-Paul à Poitiers). Il annonce aussi sa participation à la journée de grève nationale du 5 décembre.

Élisabeth Royez


Pour l'instant, "Poitiers Collectif" se laisse draguer par "Ensemble pour Poitiers", dont le porte-parole est le président de l'Université de Poitiers, et par le PCF, tous deux sortis de l'ancienne majorité du maire PS.

Le maire socialiste sortant Alain Claeys (dont le NPA ne veut pas entendre parler) se représente aussi et veut "placer l'écologie" au coeur de son projet. Les macronistes de LREM devraient aussi avoir leur liste et se disent également écologistes. Bref, tout le monde est écolo (toute coïncidence avec le fait que Yannick Jadot, candidat d'EELV aux Européennes, a réalisé un score de près de 20 % à Poitiers serait purement fortuite).

Bon, il y aura aussi, forcément, une liste LO à Poitiers et là on est sûrs de ne pas se fader le gloubiboulga écolo à la mode.
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Zelda_Zbak » 05 Nov 2019, 08:21

Pour l'instant, "Poitiers Collectif" se laisse draguer par "Ensemble pour Poitiers"

Je propose que la liste LO s'intitule "Poitiers Solidaire"... en espérant que "Poitiers Collectif" ne joue pas à rayer le D en T sur les affiches. :D
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 20 Nov 2019, 04:53

Sur le site du JSD (le Journal de Saint-Denis) : à Saint-Denis (93), le NPA fait comme si la question d'une liste commune avec LO n'était pas tranchée. Pourtant, la liste LO a déjà été annoncée.

Le NPA en campagne contre l’austérité

Mardi 19 novembre 2019

Marylène Lenfant

Le Nouveau Parti Anticapitaliste présentera-t-il une liste aux élections municipales, ou s’accordera-t-il avec Lutte Ouvrière pour une liste commune ?

Soulevée lors d’une réunion publique le 13 novembre, la question n’est pas tranchée. Quoi qu’il en soit, les militants du NPA entendent bien mener campagne, d’abord pour appuyer les luttes « contre la politique d’austérité » et pour « dénoncer les renoncements » en particulier de la majorité municipale. « L’usure de la gauche de gestion », estime notamment Catherine Billard, se solde par une politique libérale à l’œuvre dans la gestion des services municipaux, « sur le terrain sécuritaire » où sont privilégiées « police municipale et vidéosurveillance au détriment de la prévention », envers les migrants, et surtout avec une politique du logement qui n’est « pas à la hauteur de l’urgence et des besoins de la population ».
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Précédent

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)