Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Le piège de "la lutte contre l'islamophobie", art. LDC

Message par com_71 » 22 Jan 2017, 13:38

Un long article de "Lutte de Classe" qui tente de faire le point sur de nombreux aspects de la question, du point de vue de la défense des idées communistes révolutionnaires.

http://mensuel.lutte-ouvriere.org//2017 ... 75202.html
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1418
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par Gaby » 22 Jan 2017, 18:56

c’est notre rôle, en tant que communistes, de dénoncer l’emprise de la religion musulmane sur la jeunesse d’origine immigrée


On attend avec une impatience certaine les rencontres, à n'en pas douter très nombreuses, de militants de LO avec "la jeunesse d'origine immigrée" sur le sujet de la religion... On imagine déjà la diffusion de 4-pages sur le sujet, va savoir où...

Au fond le problème avec les déclarations sonores dans ce genre, "notre rôle...", ce n'est pas tant la ligne politique, c'est qu'elle est vide de toute substance : il n'y a pas de rencontres, il n'y a pas d'action. C'est une posture qui n'est écoutée que par le milieu déjà gagné de LO. D'ailleurs, si LO pouvait mettre en place concrètement ce genre de grandes déclarations (en organisant des réunions sur le sujet, en ayant des contacts dans ce milieu dans lequel elle n'a aucune entrée), LO se rendrait vite compte de son impraticabilité et sa stérilité. D'ailleurs, quand il y a des collègues croyants au boulot, aucun militant ne s'imagine faire avancer la lutte de classes en disant au collègue qu'il croit en des balivernes. Ou alors il se fout le doigt dans l'oeil.

Alors on en reste là, en vase clos, à dire des choses sur son propre rôle vis-à-vis de personnes qui de toute façon n'écoutent pas. Ca rassure les troupes déjà gagnées, au mieux.
Gaby
 
Message(s) : 290
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par Gaby » 22 Jan 2017, 19:12

Trois autres remarques rapides :

- quand on sait comment LO a souffert de la façon dont les médias ont parlé du métier de son leader historique par le passé, on pourrait imaginer que LO ne trouverait pas bien malin de mentionner l'ancien métier de Marwan Muhammad dans un texte à charge, et en resterait à la question de la ligne politique. Mais non.

- dans la même veine, le texte est parcouru de "raisonnements" sur la proximité d'untel avec un autre. Telle position est "proche" d'une autre, telle personne a un jour collaboré avec untel, et le NPA n'a pas pris le temps de marquer son éloignement, etc. Bref, tout salit. Encore une fois, on peut se souvenir de la façon dont LO a été attaqué pour avoir manifesté avec telle ministre, ou pour avoir accueilli quelqu'un qui allait quelques mois après devenir Sarkozyste, etc, autant de critiques infrapolitiques, mais LO fait dans le même registre.

- à force de faire de la politique à petit niveau, on en vient à dire n'importe quoi sur "l'islam politique". La politique ne veut plus dire prise du pouvoir puisque bien évidemment, n'importe quelle personne un peu raisonnable sait que "l'islam politique" ne peut prétendre au pouvoir en France. Mais LO rejoint tous ceux qui s'imaginent que "l'islam politique" est une menace... Bon gré, mal gré, voilà bien une position sans rigueur et phobique. Ca correspond tout à fait à une ligne éditoriale qui se dit : "on va dénoncer les anti-islamophobes, plutôt que d'écrire un article sur la violence actuelle contre les musulmans et qui proposerait une politique sur le sujet qui fasse un peu plus que simplement dire vive le communisme".
De tout ce que je dis ici, c'est de loin le plus gros problème avec cette politique.
Gaby
 
Message(s) : 290
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par com_71 » 22 Jan 2017, 22:01

Gaby a écrit :Alors on en reste là, en vase clos, à dire des choses sur son propre rôle vis-à-vis de personnes qui de toute façon n'écoutent pas. Ca rassure les troupes déjà gagnées, au mieux.


Autrement dit, il ne sert à rien d'avoir des idées, un programme, de se rattacher à une tradition. Ce qui, que je sache, est nécessaire pour militer, pour défendre ces idées.

Après, ce que font les uns et les autres, c'est ce qu'ils peuvent, en fonction des conditions du moment, et également en fonction de priorités définies collectivement.

Tes interventions, toutes du même ton, sont finalement toujours un discours démoralisé sur la vanité de toute action militante. Ta devise c'est "se laisser porter par le courant" ?
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1418
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par Gaby » 22 Jan 2017, 22:24

Mon caractère est ce qu'il est, et si tu me connaissais, tu serais surpris. Ce qui est plus intéressant qu'une discussion sur mon état d'esprit, c'est d'anticiper l'avenir d'une telle ligne politique que celle de LO aujourd'hui.

Je vois deux possibilités.

A terme, soit LO devra arriver à la conclusion qu'elle n'a pas réussi à gagner la jeunesse d'origine nord-africaine, et elle devra bien se demander pourquoi. Soit c'est l'auto-critique, "on a loupé le coche, notre indifférence à l'égard de l'islamophobie nous a coûté, on a préféré laisser à d'autres courants l'antiracisme parce qu'on était plus préoccupés par l'athéisme" (c'est même pire que ça, c'est avoir trouvé plus opportun de taper sur les anti-islamophobes que sur l'islamophobie), soit c'est la prophétie auto-réalisatrice "la religion est l'opium du peuple, et les jeunes d'origine étrangère sont allés vers l'islam plutôt que vers nous".

Parce que soyons franc, l'auteur/les auteurs de cet article n'ont absolument aucune intention de remplir leur rôle historique auto-attribué pour la défense de l'athéisme auprès des jeunes musulmans. Ils ne savent même pas quelle forme cela aurait, sinon des déclarations dans des textes que les jeunes musulmans ne lisent pas.

En tout cas com_71, si je ne te connais pas en dehors de notre relation en ligne, je sais tout de même très bien que tu n'aurais jamais toléré que ton organisation écrive un texte équivalent sur "le piège de la lutte contre l'antisémitisme" ou le "judaïsme politique". Dieu merci.
Gaby
 
Message(s) : 290
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par Plestin » 23 Jan 2017, 08:42

On pourrait changer une fois ou mille fois de politique, que çà n'y ferait rien en matière de succès auprès des jeunes musulmans. D'ailleurs, où sont les réussites éclatantes du NPA ou des organisations d'extrême-gauche britanniques ou autres qui participent à ces mouvements se présentant comme étant contre l'islamophobie ?

Je crois qu'il ne faut pas confondre ce qui est dû à la situation générale, avec le faible niveau actuel des luttes de la classe ouvrière, et ce qui serait dû à la politique de LO. Il y a peu de luttes et, dans ce contexte, le mouvement ouvrier en général n'a pas l'attractivité suffisante pour attirer davantage que quelques individus. Ce qui est vrai pour le mouvement ouvrier en général (organisations réformistes comprises) l'est a fortiori pour une organisation révolutionnaire comme LO dont les moyens sont plus faibles. D'ailleurs, la superficie d'une organisation, ça compte : les grandes organisations réformistes recrutent forcément plus de jeunes que les petites organisations révolutionnaires et ce n'est pas nécessairement dû à leur politique.

Mais, dès qu'une lutte un tant soit peu importante a lieu, les choses évoluent. Gaby, si tu n'as pas encore vu "Comme des lions" il faut absolument le voir, tu verrais comment la fusion de toutes les origines de travailleurs, d'Europe, d'Afrique du Nord, d'Afrique Noire ou d'Asie, au sein d'un mouvement de lutte, peut s'effectuer. Et comment les travailleurs hommes rassemblés dans la même lutte respectent aussi bien les quelques femmes qui y participent. D'accord, un film-reportage ne peut pas être le reflet absolu de la réalité, mais celui-là nous montre bien qu'il n'y a pas de secret. Dans les entreprises comme en dehors, c'est à travers ce genre d'événement que l'on peut progresser tous ensemble à une échelle plus large qu'en "temps de paix".
Plestin
 
Message(s) : 155
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par Gaby » 23 Jan 2017, 15:24

Je l'ai vu et je le recommande à des gens autour de moi, notamment pour parler de l'intérêt des AG, des différences avec le syndicalisme.
Gaby
 
Message(s) : 290
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par Plestin » 24 Jan 2017, 10:15

Eh bien voilà, c'est très bien, et on peut aussi s'en servir pour parler de la façon dont "la mayonnaise peut prendre" entre travailleurs de multiples origines, confessions et convictions ! Ce qu'il nous faut pour surmonter toutes les divisions, c'est ça à une toute autre échelle ! Et je suis persuadé que quand on a participé ensemble à un mouvement comme ça, ça donne un autre poids aux arguments des militants si l'on en vient à discuter de tous les aspects de la vie sociale, y compris la religion.
Plestin
 
Message(s) : 155
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par com_71 » 24 Jan 2017, 11:15

Gaby a écrit :En tout cas com_71, si je ne te connais pas en dehors de notre relation en ligne, je sais tout de même très bien que tu n'aurais jamais toléré que ton organisation écrive un texte équivalent sur "le piège de la lutte contre l'antisémitisme" ou le "judaïsme politique". Dieu merci.


Je te rappelle que le terme "antisémitisme", synonyme de "racisme anti-juifs" n'implique aucune référence directe à la religion.
Quant au "judaïsme politique" il existe bel et bien, désigné certes sous d'autres noms.
Pour ne prendre que cet exemple, si le sionisme a été un nationalisme laïc, les événements, ne serait-ce que l'emprise croissante de la religion sur la société israélienne, ont bien changé les choses.

Gaby a écrit :A terme, soit LO devra arriver à la conclusion qu'elle n'a pas réussi à gagner la jeunesse d'origine nord-africaine, et elle devra bien se demander pourquoi.

Non, je n'imagine pas cela. En tout cas, je crois que ça n'a jamais été l'habitude de la maison. Les "échecs" ont été nombreux. A commencer par le constat : "il n'y a toujours pas de parti révolutionnaire, nulle part dans le monde". Ca n'a jamais empêché de continuer le travail, avec confiance dans l'avenir, c'est-à-dire dans la jeunesse, pas seulement d'origine nord-africaine.
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1418
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: L'islamophobie au sommet avec Eric Zemmour

Message par com_71 » 24 Jan 2017, 15:25

Gaby a écrit : évidemment, n'importe quelle personne un peu raisonnable sait que "l'islam politique" ne peut prétendre au pouvoir en France.


Au risque de paraître peu raisonnable, je pense que tu manques d'imagination, de mémoire ou de références. Si on parle de pouvoir central, tu peux avoir raison. Encore que celui-ci peut être délégué.
Mais au sens de pouvoir dictatorial sur une partie de la population, tu as tort.
Par exemple le FLN algérien a exercé son pouvoir, en France, sur la population d'origine algérienne. Sur les bidonvilles, les hôtels sordides, etc. Il collectait des impôts qu'il ne fallait surtout pas refuser de payer. Il s'est donné le but, et a réussi, de liquider physiquement une autre organisation nationaliste (le MNA). Les révolutionnaires devaient se sentir du côté du peuple algérien mais c'est un autre aspect de la question.
Plus près de nous l'IRA a eu le même comportement vis-à-vis de la composante catholique de la population d'Irlande du Nord, où elle n'hésitait pas, par exemple, à mutiler ses opposants.
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1418
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Suivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)