Nouvelles décisions concernant la maladie de Lyme

Et lutte contre les pseudo-sciences et les obscurantismes

Nouvelles décisions concernant la maladie de Lyme

Message par com_71 » 05 Juil 2018, 15:34

Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2253
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Nouvelles décisions concernant la maladie de Lyme

Message par Plestin » 13 Juil 2018, 09:17

Merci Com. pour ce post.

C'est un phénomène qui soulève de nombreuses questions : de plus en plus de gens souffrent de pathologies que l'on ne sait pas vraiment expliquer pour l'instant. Certains peuvent les attribuer à la maladie de Lyme, d'autres pensent souffrir de fibromyalgie, d'autres présentent une myofasciite à macrophages et d'autres effets dont ils attribuent la cause à l'aluminium des adjuvants de vaccins... Rien n'est clair, rien n'est vraiment démontré, mais ces patients souffrent pour de bon et leurs tentatives pour trouver une explication sont traitées de haut par une bonne partie du corps médical (quant à la partie qui ne les traite pas de haut, elle englobe certains médecins prêts à abonder dans leur sens pour mieux leur vendre toutes sortes de compléments alimentaires ou autres).

Implicitement, il y a aussi un mépris social qui fait que certains grands médecins considèrent que les victimes sont des simulateurs soutenus par des médecins "marrons".

Et, comme toujours, les lobbies sont là, des deux côtés.

Je viens de lire un bouquin-témoignage sur la maladie de Lyme, que l'on m'a offert en croyant me faire plaisir, mais que je ne conseillerais à personne. C'est pourtant intéressant par certains aspects - comment la patiente se heurte à l'incompréhension du corps médical et même d'une partie de sa famille - mais au moins la moitié de son bouquin est consacré à expliquer à quel point la prière lui est d'une grande aide, pour supporter sa souffrance, et comment elle convainc d'autres victimes d'y venir aussi... Et comment tel médecin qui, lui, croît les patients, les soigne comme il peut malgré le coût très élevé de compléments alimentaires non remboursés...

Profondément indigeste ! (Et en tout petit, il y a le nom de l'éditeur : EF, Editions Franciscaines...)

J'ai eu l'occasion d'assister à une conférence organisée par l'association E3M (Entraîde aux Malades de la Myofasciite à Macrophages), qui est convaincue que certains vaccins sont responsables de leur état à cause de l'adjuvant à base d'aluminium. C'est évident que ces gens sont sincères et en plus, ils se démarquent fermement des anti-vaccination (qui, eux, tentent de les récupérer). Ils se sont entourés de scientifiques qui, du fait de leurs travaux, ont été confrontés à un certain ostracisme ; parmi eux, certains m'ont paru crédibles (Romain Gherardi) et d'autres beaucoup moins (Christopher Exley). Du débat, je concluerai plutôt que la myofasciite à macrophages (qui touche le muscle deltoïde où sont faits les injections en France, et aurait dans certains cas un retentissement cérébral) est un effet secondaire peu fréquent mais réel et invalidant, qui ne remet pas en cause la vaccination dans son principe mais nécessiterait de trouver d'autres formes de vaccins ou d'adjuvants. Par contre, la tentative d'élargissement du sujet à la toxicité de tout ce qui contient de l'aluminium et qui serait responsable de cancers du sein ou d'autres choses, est franchement tirée par les cheveux (une chercheuse italienne a présenté les résultats d'une étude, petite - faute de moyens et ça n'est pas sa faute - mais de ce fait pas suffisamment fiable et qui fait comme s'il n'y avait qu'une seule sorte de cancer du sein).

Mais c'est comme ça : les patients ne sont pas des scientifiques, et dans notre société ils sont voués à être ballottés entre des opinions, des ressentis, des impressions, des certitudes, et une souffrance bien réelle... Jusqu'à ce que les progrès de la science permettent de mettre le juste nom sur ce dont ils souffrent et ouvrent la voie à une solution.

D'un côté, des patients prêts à croire quiconque leur donne une explication rationnelle et s'entourant tantôt de vrais chercheurs et médecins, tantôt de charlatans ou tout simplement de chercheurs honnêtes mais qui peuvent se tromper ; et de l'autre, un corps médical qui réfute les arguments avancés mais ne propose pas la moindre explication et adopte une attitude suspicieuse envers les patients. Autour de tout ça, les lobbies, pro- et anti-, les labos, les vendeurs de remèdes miracle...
Plestin
 
Message(s) : 588
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10


Retour vers Sciences

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)