Besancenot se lance dans le rap

Besancenot se lance dans le rap

Message par Ottokar » 11 Sep 2018, 21:37

Mais est-ce bien de l'art ? C'est sur le site du Monde
« En vrai pour lui t’es qu’une planche à billets » : Olivier Besancenot rappe contre Macron

Le porte-parole du NPA prend pour cible le chef de l’Etat dans une chanson diffusée sur Internet.

LE MONDE | 11.09.2018 à 16h05 • Mis à jour le 11.09.2018 à 16h35 | Par Abel Mestre

Olivier Besancenot n’a pas le flow de Kaaris ou les punchlines de Booba, ni d’ailleurs leurs ennuis judiciaires. Il a encore moins la mélancolie planante de PNL. Son message est simple, basique, mais surtout politique. Entre deux clashs avec Jean-Luc Mélenchon au sujet de l’immigration, le porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) a opté pour un morceau de rap en cette rentrée politique. La cible : Emmanuel Macron. Le titre : Diviser pour mieux régner !

Dans une courte vidéo postée le 8 septembre sur les réseaux sociaux, on y entend l’ancien candidat à la présidentielle de 2002 et 2007 avec son « pote Jo » dire tout le mal qu’ils pensent de la politique du gouvernement. « Pouvoir non partagé-gé ! Richesses non partagées-gées ! (…) Dans nos quartiers, le mal-être par milliers. On sait même plus à qui se fier. En vrai pour Macron t’es qu’une planche à billets, peut-on entendre notamment dans ce morceau produit par Kristoproduction. Et tu voudrais qu’on reste tranquille après tout ça (…) tu voudrais qu’on reste docile après tout ça, tout ça, le carnage de tes lois. »

Les deux « MC » cèdent même à la mode du vocodeur (procédé très prisé dans le hip-hop qui donne plus ou moins une voix de robot au chanteur). D’ailleurs cette technique est bien utile à ceux qui ne sont pas sûrs de leur voix, comme le fait remarquer Ademo − l’un des deux membres de PNL − dans la chanson Mowgli : « Chuis pas un rappeur, sans vocodeur je suis claqué. »
« Deux trois bricoles »

« J’ai voulu dire deux trois bricoles à Emmanuel Macron », confie, dans un sourire, le postier trotskiste lors de sa pause matinale. L’intérêt d’Olivier Besancenot pour le rap n’est pas nouveau. On l’avait découvert en 2005 en featuring sur l’album de Monsieur R Politikment incorrekt, où il introduisait une reprise du titre de Trust Antisocial, véritable hymne de l’extrême gauche. A l’époque, l’album avait fait scandale à cause de la chanson FranSSe, dans laquelle Monsieur R affirmait : « La France est une garce n’oublie pas de la baiser / Jusqu’à l’épuiser comme une salope faut la traiter. »

On retrouvera M. Besancenot en 2011 sur l’album de son ami JoeyStarr Egomaniac. Les Inrocks rappellent également la participation du communiste révolutionnaire à l’émission de Skyrock « Planète Rap », en 2013, aux côtés de Guizmo, Mokless et Despo Rutti, ainsi que sa collaboration en 2017 avec Ous-D-Ous pour un morceau, disons, très engagé. En bon connaisseur, M. Besancenot a fait sien ce vers d’Assassin, groupe phare du « rap conscient » : « On reste sérieux dans nos affaires, dans la façon dont on parle à nos frères ».
Ottokar
 
Message(s) : 201
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Besancenot se lance dans le rap

Message par Ottokar » 11 Sep 2018, 21:38

Ottokar
 
Message(s) : 201
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03


Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Ottokar et 1 invité

cron