Un peuple et son roi... un navet et de l'eau tiède

Un peuple et son roi... un navet et de l'eau tiède

Message par Ottokar » 25 Sep 2018, 22:00

Nul, malgré la critique dithyrambique du Monde. Théâtral, mais du mauvais théâtre, mal joué, surjoué, pas crédible, scènes de révolution caricaturales, très long... Laffitte traîne son ennui et sa morgue Louis XVI, Marat est laid à souhait, Robespierre intello, binoclard et apprêté, les héros du peuple discutent philosophie et les femmes ont évidemment les pieds nus et boueux quand elles marchent à Versailles.
Mais pourquoi diantre et foutre ce ci-devant réalisateur a-t-il fait ce film et pourquoi autant de bons citoyens acteurs sont-ils aussi mauvais dedans ?
Ottokar
 
Message(s) : 227
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Un peuple et son roi... un navet et de l'eau tiède

Message par Zelda_Zbak » 29 Sep 2018, 22:15

Eh eh, on sent que tu as aimé...
J'ai failli annuler, et puis me suis dit : Bah, allez, allons vérifier tout de même. Te dirai si je suis du même avis, et je te demanderai pas de me rembourser si c'est une bonne grosse daube. :D
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 539
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Un peuple et son roi... un navet et de l'eau tiède

Message par Ottokar » 30 Sep 2018, 18:57

Ce n'est pas forcément une grosse daube, et puis si tu vas le voir en et disant cela, tu trouveras peut-être que ce n'est pas si nul ! Je l'ai vu avant d'avoir lu la moindre critique, avec un a priori plutôt favorable et j'ai décroché dès les premières minutes... Ce n'est même pas un truc réac, c'est pire, on a l'impression que le réalisateur n'a pas d'idée... ! Le peu qu'on comprend avec ce titre "un peuple et son roi" c'est qu'il veut montrer le divorce progressif entre le peuple et son roi. Dès le début, le roi ne comprend pas et Laffitte balade son ennui, a l'air dépassé en permanence, signe des choses apparemment sans les lire ou comprendre. La première scène où il lave les pieds des pauvres (auxquels on a déjà lavé les pieds, vu qu'il les baise) s'opposerait à la dernière où il commence "où est mon peuple"... mais zou on le raccourcit ! Quant à Marie Antoinette elle est juste sa jolie épouse, décorative, effacée, qui trimballe les enfants, une vraie maman, quoi ! Or l'un comme l'autre avaient un certain sens politique, comprenaient, ont agi.
Le peuple, lui, discute savamment constitution dès la prise de la Bastille (des Mélenchonistes ?) et la marche sur Versailles. Le 10 août, les volontaires (les Marseillais) ne sont pas là, on réveille les héros la nuit comme pour un complot. Long défilé de députés de la Convention pour voter la mort du roi, mais ceux qu'on connaît sont eux aussi des silhouettes, des caricatures. La représentation de Marat m'a énervé : il est encore plus laid que dans les tableaux (joué par Denis Lavant) et il porte en permanence son turban comme s'il sortait de son bain.
Bon tu nous diras comment tu l'as trouvé...
Ottokar
 
Message(s) : 227
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Un peuple et son roi... un navet et de l'eau tiède

Message par Zelda_Zbak » 01 Oct 2018, 07:21

Le peuple, lui, discute savamment constitution dès la prise de la Bastille (des Mélenchonistes ?)


:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: C'est vrai que dès la bande annonce, je me suis dit ça... J'ai eu l'impression d'une manif contre la Vème république. :mrgreen:
Pourtant comme tu dis : Lafitte, Haenel, Ulliel, Gourmet, Garrel !!! La dream team pour moi question acteurs...
Monsieur me dit que l'Huma en dit du bien, Télérama fait du pour et du contre (avec 2 critiques différents bien sûr).

https://www.telerama.fr/cinema/films/un ... itique.php

J'ai jamais vu un film de Schoeller, mais je sais que mon neveu avait adoré "l'exercice de l'Etat"...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Schoeller
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 539
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Un peuple et son roi... un navet et de l'eau tiède

Message par Ottokar » 01 Oct 2018, 16:50

L'exercice de l'Etat avec Olivier Gourmet Michel Blanc et Zabou Breitman était très bien. Là, Olivier Gourmet sourit doucement continuellement et un peu bêtement.
Cela dit, deux copains différents ont vu le film et apprécié (j'en avais dit du mal à l'un pas à l'autre). Comme quoi y'a du pour, y'a du contre, ma bonne dame....
Ottokar
 
Message(s) : 227
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Un peuple et son roi... un navet et de l'eau tiède

Message par NazimH » 01 Oct 2018, 17:19

Moi j'ai apprécié le film (j'avais lu ta critique avant ce qui montre que je n'ai aucune confiance dans tes avis vu que j'y suis allé quand même :lol: !).
Bon je suis d'accord avec TOUT ce que tu écris... mais, mais mais quand même :
- le film est clairement fait pour justifier les insurrections populaires, ce n'est pas incroyable mais disons que ce n'est pas l'ambiance majoritaire quand on parle de la révolution.
- il montre la répression exercée par le pouvoir royal et les gentils "constitutionnels comme La Fayette ou autres, les morts populaires etc... Comme ce n'est pas encore la "Terreur" ben on ne voit que celle exercée par les plus conservateurs qui apparaissent vraiment comme des opposants à la"marche de l'histoire" (c'est un peu grandiloquent comme le film mais je ne trouve pas mieux). Et Louis XVI apparait comme cela, un poids mort (bon on peut trouver exagéré qu'il soit muet et inactif mais j'imagine que c'est le sens).
- la majeure partie du film est consacrée à des "anonymes fictifs" de la révolution. Pas aux grands hommes. Utile rappel que la révolution c'est d'abord les masses ... ON voit des réunions de section, des discussions dans la rue, au cabaret, chez soi...
On peut trouver que tout cela est raté, grandiloquent. Cela l'est un peu... mais on peut aussi choisir de se laisser emporter.
C'est ce que j'ai fait.
NazimH
 
Message(s) : 18
Inscription : 15 Oct 2003, 15:34


Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité