mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 04 Jan 2019, 14:04

Patrocle a écrit :En revanche c'est bien la faiblesse de l’extrême gauche "son absence de crédibilité" qui vont contribuer à fragmentation de ce mouvement, sa division voire ses errements électoraux...


Ah, le mythe de l'unité...

Cf. la dernière "Lutte de Classe" :
...Les gilets jaunes constituent un mouvement disparate par sa composition sociale, qui réunit le monde du travail de la France rurale ou périurbaine, comme on dit, c’est-à-dire des salariés, des retraités, des chômeurs et beaucoup d’artisans, d’autoentrepreneurs, d’indépendants, parfois des agriculteurs, sans compter cette catégorie qui a fait masse dans de nombreuses villes, les motards, qu’il est bien difficile de classer. Cette composition fluctue selon les régions, selon les villes et même selon les différents points de blocage près d’une même ville.
Quant au prolétariat présent, c’est un prolétariat de petites entreprises, dispersé, bien souvent non syndiqué, et très lié au monde artisan et commerçant : les uns et les autres appartiennent aux mêmes familles, se côtoient en permanence dans les associations diverses et variées et partagent souvent le même niveau de vie. Des coiffeuses, des fleuristes, des artisans du bâtiment, ne vivent parfois pas mieux que les salariés au smic ; et bien des autoentrepreneurs vivent encore plus difficilement.
Alors tous combattent ensemble. Mais nous, c’est à la partie prolétarienne de ce mouvement que nous voulons d’abord nous adresser et proposer une politique, pas au mouvement dans son ensemble. Car il serait vain et erroné de vouloir repeindre les gilets jaunes en… gilets rouges.
Nous militons pour que les travailleurs en gilets jaunes aient conscience de leurs intérêts de classe, pour qu’ils se rendent compte qu’ils ont leurs revendications propres, que leur salaire est leur seule richesse et qu’il faut se battre pour lui. Nous militons pour qu’ils soient conscients du fait que, s’ils se cantonnent à la fiscalité, ils risquent de donner un coup d’épée dans l’eau. La plupart des gilets jaunes qui sont des travailleurs salariés ne se voient pas du tout se battre contre leur patron. Nombre d’entre eux estiment que leurs intérêts vont de pair et que le combat est à mener, non pas contre le grand capital, mais contre Macron et l’État. De fait, ils sont très éloignés des idées de lutte de classe, voire les rejettent...
...Autrement dit, nous n’appelons pas, comme le NPA, à « fédérer les colères », nous visons à les séparer. Nous visons à séparer les dynamiques de classe représentées d’un côté par les travailleurs exploités, et de l’autre par les petits patrons. Nous cherchons aussi à opposer notre politique à celle que le RN peut proposer, et qui consiste surtout à ne jamais parler des responsabilités des capitalistes, ni à dire qu’il faut prendre sur les profits pour augmenter les salaires et embaucher. Voilà pourquoi nous ne sommes pas des gilets jaunes. Mais nous en sommes solidaires. Nous souhaitons que leur mouvement fasse vraiment reculer Macron et que cela soit ressenti comme une victoire pour tous les travailleurs...


https://mensuel.lutte-ouvriere.org//201 ... 15715.html
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2489
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par Patrocle » 04 Jan 2019, 17:56

Tu clives comme un gauchiste :D "Zelda_Zbak".
En effet le terme "dominés" juxtaposé à "exploités" a un sens connexe. Et dire que les "dominés" ont une "servitude volontaire" et bien les réacs pourront toujours dire les "exploités l'on bien cherché après tout...". Je ne pense pas qu'il faille choisir sa terminologie fonction de ce que les réacs en disent.
Par ailleurs c'est vrai qu'il n'y a nul besoin de révolutionnaires pour que les exploités, les dominés, la classe ouvrière (pas les "masses" je ne sais pas trop ce que cela veut dire , c'est un terme de physique ? :lol: ) créent des situations révolutionnaires. En revanche pour que des situations révolutionnaires évoluent vers une révolution le parti révolutionnaire, une crise de pouvoir et des ses institutions, et des formes d'auto-organisation des travailleurs sont indispensables. Et c'est n'est nullement culpabilisant de remarquer cela.
Donc ce qui manque dans la situation actuelle ce n'est pas la mobilisation qui est bien réelle et récurrente, ce c'est pas la "gauche" car tant mieux si elle n'est plus crédible, c'est bien l'extrême gauche qui reste marginale et divisée.
Patrocle
 
Message(s) : 175
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: sur le site du NPA

Message par Byrrh » 04 Jan 2019, 18:17

com_71 a écrit :
Patrocle a écrit :En revanche c'est bien la faiblesse de l’extrême gauche "son absence de crédibilité" qui vont contribuer à fragmentation de ce mouvement, sa division voire ses errements électoraux...


Ah, le mythe de l'unité...

En effet : pourvu que ce mouvement se fragmente et se divise. N'en déplaise à tous les gauchistes qui voient d'ores et déjà dans ce magma aberrant un mouvement "prolétarien" et une situation "pré-révolutionnaire".

J'ai appris hier soir qu'un de mes cousins, fils de militants PCF/CGT et "auto-entrepreneur" crève-la-faim, est dans les "gilets jaunes". Mais c'est le premier à essayer d'y orienter la colère contre le Medef et à y faire la chasse aux réactionnaires, qui sont légion selon ses propres dires. Courage à lui, et bravo, il est quand même resté quelque chose de son éducation ouvrière.
Byrrh
 
Message(s) : 343
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: sur le site du NPA

Message par Patrocle » 07 Jan 2019, 11:26

On peut découper les gilets jaunes en catégories sociales, dénombrer chômeurs, femmes au foyer, intérimaires, retraités, salariés, artisans, tpe...etc..comme l'article cité précédement le fait. et alors ? est-ce uniquement un dénombrement qui va permettre de dire quelle force sociale est représentée ? Celle des exploiteurs ou celles des exploités ? Le capital ou le travail ? Les diviseurs les fragmenteurs (oui ils avouent eux même qu'ils veulent fragmenter) vont nous dire que si.... mais oui bien sur ! Ils vont chercher à la longue vue les "exploiteurs" dans chaque rond point, les racistes à chaque manifestation et ils vont sans doute en trouver et brandir les oiseaux rares pour jeter le discrédit sur un mouvement qui leur échappe totalement. Alors si on suit les fragmenteurs ce serait un affrontement entre exploiteurs et état des exploiteurs ? Sans blague ! Mais comment être aveugle et sourd pour ne pas voir une contestation du pouvoir matérialisé par Macron et son gouvernement fidèles serviteur d'une force sociale seule et unique : celle du capital. Écoutez les déclarations, participez aux rassemblements, aux manifestations... pour comprendre. Parce que la bourgeoisie a compris elle, que c'était un conflit de classe. Les fragmenteurs devraient aussi lire Le Figaro, Les Échos, écouter Benjamin Griveaux, regarder BFMTV, écouter Brice Couturier sur France Culture, Jean François Kahn, Benoit Hamon, etc., etc., etc. qui se font maintenant les champions de la lutte contre l’extrême droite dans les gilets jaunes, prônent l'unité républicaine, et exigent l'arrêt des manifestations, l'abandon des revendications...
Patrocle
 
Message(s) : 175
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: sur le site du NPA

Message par Zelda_Zbak » 08 Jan 2019, 14:11

Patrocle a écrit :Tu clives comme un gauchiste :D "Zelda_Zbak".

UnE gauchiste, je suis unE gauchiste, Patrocle. :mrgreen:

Pour détendre un peu l'atmosphère, si les Gilets Jaunes devaient se donner une passionaria, je vote pour l'actrice Corinne Masiero, alias Capitaine Marleau...
Je ne regarde pas la série (contrairement à ma mère, qui l'adore et qui est pourtant de droite).
C'était sympa dimanche son interview dans 7 à 8 (ça commence à 59'20'') :
https://www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/vide ... -2019.html

Pour ceux qui ont la flemme : de désactiver adblock, d'utiliser un compte Google etc... Je vais recopier ici mes passages préférés.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 587
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Zelda_Zbak » 08 Jan 2019, 14:42

Donc Résumé de l'interview de Corinne Masiero, qui n'est pas le capitaine Marleau, qui n'est pas un "Schmidt" :D (quand elle parle, je crois entendre mon tonton Nono).

Un des déclics qui l'a sortie de l'héroïne :

"La rébellion, c'était pas ça. La rébellion c'est se respecter, se faire respecter."

C'est quoi les concessions que vous ne voulez pas faire ?
"Ben monter les marches à Cannes, avec des grands joailliers qui vous offrent leurs créations. C'est de la pub ça ! C'est pas moi. Alors on s'est bien marrés. On est allés acheter des jolies babioles au chinois de mon quartier, et quand les journalistes m'ont demandé ce que je portais, ils tournaient tout de suite les talons." :)


Vous êtes allés manifester avec des gilets jaunes ?
"Moi je manifeste toujours, toujours. Quelles que soient les manifs".


Comment vous avez rencontré votre compagnon ?
"Dans une manif contre le MEDEF. Il faisait le con au mégaphone."

On vous arrête souvent dans la rue ?
"Ben oui, pas qu'un peu. Mais moi j'habite à Roubaix dans un quartier populaire. On devrait apprendre aux mômes à se révolter."
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 587
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Kéox2 » 08 Jan 2019, 20:20

Oui, c'est vraiment quelqu'un de bien et d'authentique Corinne Masiero.
Kéox2
 
Message(s) : 60
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 09 Jan 2019, 00:16

Patrocle a écrit :Mais comment être aveugle et sourd pour ne pas voir une contestation du pouvoir matérialisé par Macron et son gouvernement fidèles serviteur d'une force sociale seule et unique : celle du capital.


Chacun sait bien que ce sont ces réflexions que l'on a entendues sur les ronds-points ! :roll:
Donc pour résumer, Patrocle qualifie la majorité des gilets jaunes d'aveugles et sourds...

Patrocle a écrit :la bourgeoisie a compris elle, que c'était un conflit de classe.
...et si les exploités avaient autant de conscience de classe que la bourgeoisie la situation ne serait pas ce qu'elle est. ;)
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2489
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par com_71 » 14 Jan 2019, 11:32

Les gilets jaunes : l’expression d’une colère, la recherche d’une perspective
(un article à paraître dans Lutte de Classe)

Cet article a été rédigé le 3 janvier 2019. Il ne tient donc pas compte d’événements survenus par la suite, ni de non-événements tels que le débat national de Macron avec ses rebondissements successifs. Il sera publié dans le prochain numéro de notre mensuel à paraître fin janvier...


https://mensuel.lutte-ouvriere.org/2019 ... 16301.html
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2489
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Patrocle » 21 Jan 2019, 12:02

Très bon texte dans la revue ContreTemps :<<
Patrocle
 
Message(s) : 175
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)