Travailleurs travailleuses

Rien n'est hors-sujet ici, sauf si ça parle de politique

Travailleurs travailleuses

Message par Zelda_Zbak » 10 Nov 2018, 12:55

Un autre truc qui me turlupine depuis un sacré bout de temps.
Cette interpellation exclut pour toute personne normalement constituée les retraités, les chômeurs, les salariés de catégorie B ou A qui ne se sentent pas "travailleurs", genre les profs, les employés du tertiaire, par ailleurs les étudiants et plein de gens encore...
Est-ce bien nécessaire ? D'entrée de jeu, d'exclure mmmmmmmmmmmm... 50 à 70% des électeurs ?
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 489
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Travailleurs travailleuses

Message par Zelda_Zbak » 10 Nov 2018, 13:13

Ce que je préconise ?

Pas d'interpellations car pas de préjugés.

A la rigueur : Bonjour tout le monde !

A la rigueur, de temps en temps, développer la non interpellation :

Oui, je dis Bonjour tout le monde !
Je ne vous dirai pas Français, Françaises,
car je ne souhaite pas m'adresser au seul électorat légal... et je suis pour le droit de vote des étrangers résidant en France à tous les échelons des élections.
Et au delà du droit de vote, je sais que bien des résidents n'ayant pas la nationalité française se passionnent pour la politique. Je ne veux exclure aucun d'eux, personne n'est illégitime pour moi. J'ai une vision un peu audacieuse de la démocratie, qui pour moi, ne doit exclure personne disons au dessus de 15 ans, l'entrée au lycée !

Les élections, c'est une période passionnante pas seulement pour savoir qui représentera légalement nos opinions à tel ou tel niveau, mais aussi parce que c'est l'occasion d'échanger tous azimuts sur ce qui nous convient dans cette société de 2018, et ce qui ne nous convient pas, ce que l'on devrait avoir résolu depuis longtemps...


Et là enfin, on peut causer politique en n'ayant perdu personne dès la première phrase par préjugé ou maladresse, ou par goût d'une vieille habitude que plus personne ne comprend.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 489
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Travailleurs travailleuses

Message par Ottokar » 10 Nov 2018, 19:53

pas envie de renoncer à notre marque de fabrique, D'autant que de plus en plus les tracts de LO mentionnent les retraites et les pensions avec les salaires ou que Nathalie précise que par travailleurs elle entend...tous ceux que cite Zelda qui font partie du monde du travail même s'ils se croient autre chose (au-dessus).
Ottokar
 
Message(s) : 220
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Travailleurs travailleuses

Message par Zelda_Zbak » 13 Nov 2018, 00:00

Donc par "travailleurs", elle entend "non travailleurs"... C'est super clair, surtout quand on a que 2 minutes d'antenne.
L'important est-il ce dont tu as envie, ou ce qui est clair et net pour la grande masse des gens dans le langage d'une porte parole ?
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 489
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Travailleurs travailleuses

Message par com_71 » 13 Nov 2018, 00:17

Zelda_Zbak a écrit :Est-ce bien nécessaire ? D'entrée de jeu, d'exclure mmmmmmmmmmmm... 50 à 70% des électeurs ?


Franchement ! :o
On n'exclut que ceux qui ne veulent pas comprendre. ;)

Et pi d'abord c'est "Travailleuses travailleurs" et, c'est bien connu, la majorité des femmes travaillent durs même quand elles ne travaillent pas... ;)
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2321
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Travailleurs travailleuses

Message par Plestin » 13 Nov 2018, 08:46

Les chômeurs sont des travailleurs au chômage. Traiter les chômeurs comme une catégorie à part, c'est ne pas voir que tout travailleur actif est un chômeur potentiel, et tout chômeur un actif potentiel, et que le passage d'un statut à un autre ne constitue pas un changement de classe sociale, seulement un changement de catégorie aux yeux des organismes publics.

Les retraités auxquels on souhaite s'adresser, ce sont les travailleurs à la retraite, pas les patrons à la retraite.

Les jeunes auxquels on s'adresse, ce sont les futurs travailleurs, qu'ils soient travailleurs dits "intellectuels" (enseignants, chercheurs...) ou pas.

Pour paraphraser com_71, les femmes au foyer sont des travailleuses.

Enfin, notre porte-parole actuelle est une enseignante.
Plestin
 
Message(s) : 613
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Travailleurs travailleuses

Message par artza » 13 Nov 2018, 09:00

Bon, enfin, bref, au bout de 45 ans d'usage de cette formule par AL et maintenant NA, les seuls qui je dis bien les seuls d'après mon expérience très limitée, qui contestaient cette formulation étaient pour 98% des ennemis "conscients" et les autres des très pauvres, désespérés qui par ailleurs en voulaient aux étrangers, aux jeunes fainéants et aux autres "assistés".

AL aurait put dire "je ne m'adresse pas aux cons" là c'était l'approbation à 100%.

Bien sur j'attends le jour ou nous entendrons

Travailleuses, travailleurs, révolutionnaires, socialistes et communistes, la IVème internationale, parti mondial de la révolution socialiste... :D :D
artza
 
Message(s) : 1184
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22


Retour vers Tribune libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité