Municipales 2020

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 07 Jan 2020, 11:57

En parallèle des municipales, pour la première fois, ont lieu simultanément les élections métropolitaines dans la Métropole de Lyon, qui regroupe 59 communes (cf. carte ci-dessous).

https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tr ... _Lyon2.svg

LO vient d'annoncer sa candidature (il y a plusieurs circonscriptions mais une "tête" générale pour toute la Métropole), ce sera Olivier MINOUX, ouvrier dans la chimie (chez Solvay à Saint-Fons).

Dans LyonMag du 7 janvier 2020 :

https://www.lyonmag.com/article/105027/ ... andidature

Métropolitaines : Lutte Ouvrière annonce sa candidature

On pensait connaître tous les candidats pour les élections métropolitaines.

Mais cette semaine, une dernière liste s'est ajoutée aux côtés des favoris que sont Gérard Collomb (LREM), Bruno Bernard (EELV), François-Noël Buffet (LR) et David Kimelfeld, le président sortant.

Il s'agit de Lutte Ouvrière, qui annonce dans un communiqué, présenter pour les élections, une liste baptisée "Lutte Ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs". C'est Olivier Minoux, ouvrier dans la chimie, et régulièrement candidat pour LO aux différentes élections locales, qui la mènera dans la Métropole de Lyon.

Rarement capable d'atteindre les 2% des voix, le parti ouvrier entend surfer sur la vague de la "contestation en cours de la réforme des retraites" qui illustre "la guerre sociale acharnée que mène la bourgeoisie, c'est-à-dire les actionnaires du CAC40, les Arnault, Dassault et autres Bolloré, pour accaparer une part toujours plus grande de la richesse créée par le travail collectif".

Selon Lutte Ouvrière, tous les candidats, y compris celui de la liste de gauche menée par Renaud Payre, défendent "l'ordre social qui mène la société à la catastrophe".


Le candidat "issu de la société civile" choisi par la "gauche" PS-PCF-Génération.s-Place Publique-Nouvelle Donne, est Renaud Payre, directeur de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon.

Sur le site MetroPolitiques.com :

Renaud Payre

Renaud Payre est professeur de science politique à l’Institut d’études politiques de Lyon, dont il est le directeur depuis juin 2016. Il travaille sur l’action publique urbaine, sur les sciences de gouvernement et sur les temporalités du politique. Tous ces travaux cherchent à privilégier un ancrage empirique, et s’inscrivent dans une perspective générale de sciences sociales de l’action publique et du politique.


Sur Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Renaud_Payre
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 08 Jan 2020, 21:01

Liste LO à nouveau à Denain (Nord), menée par Jacky Boucot, avec une petite vidéo à l'appui :

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 39321.html
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 10 Jan 2020, 07:10

Un retour sur les élections à la Métropole de Lyon : LO sera présente dans les 14 circonscriptions, ce qui permet de couvrir... toutes les 59 communes !

Pour les Municipales, le profil sera le même qu'en 2014 avec 6 arrondissements de Lyon (1er, 4ème, 5ème, 7ème, 8ème, 9ème) et 5 communes de banlieue : Villeurbanne, Vénissieux - oublié dans l'article qui suit -, Vaulx-en-Velin, Saint-Fons et Oullins. Du fait des élections à la Métropole, l'effort sur les listes municipales nouvelles est plutôt déployé dans la région hors de la Métropole.

Article dans Le Progrès du 9 janvier 2020 :

https://www.leprogres.fr/politique/2020 ... des-listes

Métropole de Lyon : Lutte ouvrière présentera des listes


Lutte ouvrière à la Métropole : il ne manquait plus qu’eux ! Pour les élections métropolitaines de mars prochain, la gauche comptabilise déjà plusieurs candidatures : celle des Verts derrière Bruno Bernard, celle de l’union de divers partis de gauche (PS, PCF, Génération. s, Place publique, Nouvelle donne, etc.) derrière Renaud Payre, et celle de Lyon en commun (France insoumise et Gram) derrière Nathalie Perrin-Gilbert (uniquement dans les circonscriptions lyonnaises).

« Faire entendre le camp des travailleurs »

Mais pour Lutte ouvrière, toutes ces listes défendent « l’ordre social qui mène la société à la catastrophe ». Le mouvement lance donc sa campagne pour la Métropole de Lyon, baptisée "Lutte Ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs". Des listes LO seront présentes dans les 14 circonscriptions et seront composées « d’employés, de cheminots, de secrétaires, d’enseignants, etc. »

C’est Olivier Minoux, ouvrier technicien dans la chimie, qui mènera le combat - il sera tête de liste dans la circonscription Lyon Sud. Ce communiste révolutionnaire, également militant CGT, a déjà été plusieurs fois candidat localement, notamment dans la 11e circonscription du Rhône en 2017. Il figurait également sur la liste LO aux Européennes de 2019.
Des listes à Oullins, Saint-Fons, Vaulx et Villeurbanne

Souvent condamné à des scores résiduels, le parti ouvrier espère surfer sur la vague de la contestation contre la réforme des retraites. LO présentera également des listes dans six arrondissements lyonnais (1er, 4e, 5e, 7e, 8e et 9e) ainsi que dans cinq communes de la Métropole (Oullins, Saint-Fons, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne). À noter que l’ancienne élue de Vaulx-en-Velin Nathalie Arthaud, porte-parole du mouvement d’extrême gauche depuis 2008 et installée dans la région parisienne depuis 2011, ne figurera pas sur les listes.
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 13 Jan 2020, 19:44

Listes annoncées dans la presse à Laon (Aisne, Hauts-de-France) et à Caen (Calvados, Normandie). Elles existaient déjà en 2014.

Ici, l'article sur Caen dans Ouest France du 13 janvier 2020 :

https://www.ouest-france.fr/elections/m ... te-6687740

Municipales 2020. Caen : Lutte Ouvrière annonce une liste

Quatrième campagne municipale pour Pierre Casevitz à Caen. Candidat sans interruption depuis 2001, le leader de Lutte Ouvrière (LO) annonce présenter une nouvelle liste en 2020 pour « faire entendre le camp des travailleurs ».

Les campagnes passent, Pierre Casevitz reste. Interrogé sur la question, le candidat Lutte Ouvrière (LO) annonce repartir en 2020 pour une quatrième élection municipale. « Je suis candidat depuis près de vingt ans pour conquérir la parole, faire entendre la voix des travailleurs et notre révolte », explique cet enseignant, qui s’est aussi présenté aux élections législatives sur la circonscription Caen-Ouest.

Pierre Casevitz conduira une liste renouvelée « au moins d’un tiers », majoritairement composée de personnes « habitant dans les quartiers populaires ». LO est volontairement restée loin des discussions à gauche et n’envisage aucune alliance. « La gauche nous a ramené Macron, on n’est pas sur les mêmes logiques. On est contre le capitalisme ».
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 14 Jan 2020, 18:16

Un article sur la liste de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes) menée par Marie Savre, dans La Montagne du 14 janvier 2020 :

https://www.lamontagne.fr/clermont-ferr ... _13723190/


Municipales à Clermont-Ferrand : Marie Savre et Lutte ouvrière pour faire entendre la voix des travailleurs

Publié le 14/01/2020

« Il faut que les travailleurs exercent le pouvoir ». Le parti d’extrême gauche Lutte ouvrière sera représenté en mars prochain à Clermont-Ferrand par Marie Savre.

Les scrutins se suivent pour Marie Savre mais le besoin d’être la voix des travailleurs et des travailleurs reste le même pour cette fidèle du parti d’extrême gauche. Cette année, et comme en 2014, déjà pour les élections municipales, elle sera à la tête de la liste « Lutte ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs ».

Un slogan inchangé qui résume à lui seul le fil directeur de sa démarche. « Notre liste ne sera qu’une liste de travailleurs et travailleuses, avec des salariés de l’AIA, des services publics, des milieux hospitaliers, des cheminots, de la T2C, des travailleurs précaires, des étudiants et des retraités des classes populaires », énumère la psychologue en hôpital psychiatrique.

Si le gouvernement a changé en l’espace d’un mandat, l’objectif reste le même : « La situation empire », souligne-t-elle. « Il faut renforcer notre camp et renverser la table. Une mairie et l’action d’une municipalité, à l’heure actuelle, cela ne change rien aux conditions de vie de la classe ouvrière », poursuit l’ancienne conseillère municipale qui avait glané 1,74 % des suffrages au premier tour en 2014.


« Une mairie, cela doit affronter Michelin, cela ne doit pas se mettre à plat ventre devant les grandes entreprises. »
Marie Savre (Tête de liste Lutte ouvrière)



« Nous sommes les seuls à être des révolutionnaires. Nous sommes les porte-parole de ces idées-là ».

« Il faut que les travailleurs exercent le pouvoir »

Et ça tombe bien, le conflit qui la mobilise, elle et ses colistiers, comme des milliers de Clermontois depuis plus d’un mois dans les rues, est l’occasion de faire entendre leur message. « Les politiques découvrent le monde du travail quand ce dernier est en grève. On espère évidemment que ce sera un printemps particulier mais plus ça va, plus les travailleurs réalisent qu’il va falloir affronter les plus forts. Il faut que ce soit les travailleurs qui exercent le pouvoir. »

D’ici là, ils comptent bien multiplier les prises de parole dans les entreprises avant une réunion publique prévue mi-mars, avant le premier tour.

Pierre Peyret
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 15 Jan 2020, 08:17

Sur CanalFM du mardi 14 janvier 2020, voici une liste d'union en configuration originale avec LO à sa tête, à Fourmies (qui avait déjà eu une liste LO seule en 2014) :

Dans le sud-Avesnois :

La campagne des municipales s’accélère à Fourmies !

Une troisième liste regroupant des sympathisants de Lutte Ouvrière, du Parti Ouvrier Indépendant, du Parti anticapitaliste, des écologistes, des gilets jaunes et des anciens communistes est actuellement en cours de constitution. Elle sera conduite par Marie-Claude Rondeaux, une syndicaliste de 63 ans, membre de Lutte ouvrière. Cette liste se revendique comme étant "la seule liste véritablement à gauche et anti-Macron sur Fourmies".

De son côté, Franck Berteaux vient de dévoiler les premières lignes de son programme, cela va de la transformation de l’ancien supermarché Dia en une salle polyvalente dédiée aux Lotos, en passant par la construction d’un centre aquatique, avec Laser Game et pistes de kartings électriques (sur le site des anciennes verreries face au lycée St Pierre), le retour des marchés nocturnes et d’un feu d’artifice aux étangs des moines ou bien encore l’achat d’un « petit train » pour améliorer la mobilité entre les différents quartiers et pour faire visiter la ville aux touristes.

Quant à Mickaël Hiraux, le maire sortant de Fourmies, il entrera officiellement en campagne lundi prochain. Il tiendra en effet une conférence de presse, ouverte au public, le 20 janvier à midi, à la maison des associations. Signalons qu’aucun projet non engagé ne sera présenté ce vendredi soir, lors de sa cérémonie des vœux, conformément à la législation et au code électoral.
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par com_71 » 15 Jan 2020, 08:40

Il y a au moins une chose étonnante là-dedans, la dernière phrase :
Déjà le code électoral fait partie de la législation, ensuite la campagne n'est pas ouverte, les listes non déposées, comment une annonce (c'est vague), pourrait être interdite ?
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 3964
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Municipales 2020

Message par Gayraud de Mazars » 15 Jan 2020, 08:42

Salut camarade Plestin,

Plestin a écrit :Une troisième liste regroupant des sympathisants de Lutte Ouvrière, du Parti Ouvrier Indépendant, du Parti anticapitaliste, des écologistes, des gilets jaunes et des anciens communistes est actuellement en cours de constitution. Elle sera conduite par Marie-Claude Rondeaux, une syndicaliste de 63 ans, membre de Lutte ouvrière.


Une liste d'Unité avec Lutte Ouvrière à Fourmies, cité ouvrière, c'est de bon augure... Mais qui sont ces anciens communistes ?

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1043
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 15 Jan 2020, 13:39

CanalFM a écrit :

"Signalons qu’aucun projet non engagé ne sera présenté ce vendredi soir, lors de sa cérémonie des vœux, conformément à la législation et au code électoral."


Et com_71 a écrit :

Il y a au moins une chose étonnante là-dedans, la dernière phrase :
Déjà le code électoral fait partie de la législation, ensuite la campagne n'est pas ouverte, les listes non déposées, comment une annonce (c'est vague), pourrait être interdite ?


Tel que je comprends la phrase de CanalFM, cela signifie que, en période pré-électorale, il ne sera pas possible au maire sortant, lors de ses voeux en tant que maire, de sortir de son chapeau un nouveau projet (d'aménagement ou autre) pour la ville ; seulement de parler des projets déjà engagés. Pour limiter l'interférence entre la fonction de maire et celle de candidat.
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Municipales 2020

Message par Plestin » 15 Jan 2020, 14:51

Le camarade GdM a écrit :

Mais qui sont ces anciens communistes ?


Je ne sais pas qui ils sont, mais je les comprends. Le candidat "gauche sans étiquette" mais néanmoins adoubé, semble-t-il, par le PCF, Franck Berteaux, est tout simplement le fils de l'ancien maire PCF Alain Berteaux (battu en 2014 par la droite) et chacun peut constater dans l'article de CanalFM à quel point son programme est édifiant, petit rappel :

De son côté, Franck Berteaux vient de dévoiler les premières lignes de son programme, cela va de la transformation de l’ancien supermarché Dia en une salle polyvalente dédiée aux Lotos, en passant par la construction d’un centre aquatique, avec Laser Game et pistes de kartings électriques (sur le site des anciennes verreries face au lycée St Pierre), le retour des marchés nocturnes et d’un feu d’artifice aux étangs des moines ou bien encore l’achat d’un « petit train » pour améliorer la mobilité entre les différents quartiers et pour faire visiter la ville aux touristes.


Ce Franck Berteaux incolore, inodore et sans saveur a le soutien d'à peu près toute la gauche, incluant un candidat divers gauche qui avait présenté sa liste en 2014. Cette année-là, les deux candidats PCF et divers gauche avaient totalisé plus de 60% des suffrages exprimés (et LO plus de 5%), mais la triangulaire qui avait suivi parce que la gauche avait maintenu deux listes avait conduit à la victoire de la droite.
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)