grève de décembre 2019

grève de décembre 2019

Message par com_71 » 21 Nov 2019, 23:41

L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2971
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Plestin » 22 Nov 2019, 06:04

Il y a aussi un lien par le site LO sur cette vidéo avec deux camarades de la RATP et un de la SNCF :

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 36323.html

Avec d'autres vidéos de camarades de Troyes, de Reims et de l'agglo de Lille :

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 36333.html

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 36433.html

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 36305.html
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Plestin » 22 Nov 2019, 06:59

J'ai entendu il y a peu que certains cadres du RN participeraient à la manif du 5 décembre !

Cela montre juste une chose : la profondeur du mouvement de colère qui s'annonce.

Le parti lepéniste fait un peu le grand écart pour surfer sur le mouvement sans trop mécontenter sa base patronale.

Un ponte du RN a précisé dans une interview à BFM le 20 novembre :

Louis Aliot, député RN des Pyrénées-Orientales et candidat à la mairie de Perpignan était l'invité de BFM Story. Sur la grève du 5 décembre prochain, il estime que "ce sont les élections qui règlent les problèmes, pas la rue".


Le même jour, toujours sur BFM, Le Pen était interviewée :

Des responsables du Rassemblement national manifesteront lors de la journée de mobilisation du 5 décembre contre la réforme des retraites, a affirmé Marine Le Pen qui, elle, n'ira pas dans la rue en tant que cheffe de parti. "Il y aura sûrement des responsables du RN qui iront" manifester le 5 décembre contre la réforme du gouvernement, qui "sera le hold-up du siècle", a estimé la présidente du Rassemblement national, dans un entretien au quotidien 20 Minutes mis en ligne mercredi soir.

Elle-même ne défilera pas considérant que "ce n'est pas le rôle d'un dirigeant d'un mouvement politique, sauf situation très exceptionnelle". Plusieurs syndicats opposés à la réforme ont appelé à une grève interprofessionnelle le 5 décembre qui s'annonce très suivie, notamment dans les transports. Pour la cheffe du RN, le système des retraites actuel "fonctionne plutôt bien pour peu que le gouvernement crée de l'emploi et mette en oeuvre une politique de natalité, ce qu'il est incapable de faire", alors que la réforme selon elle va "précariser le parcours de fin de vie puisque la retraite par points fera l'objet d'une révision annuelle".

Marine Le Pen considère que la France n'est "pas une démocratie" à "partir du moment où la volonté du peuple n'est pas exprimée" à l'Assemblée. Si bien que la seule "possibilité (laissée) aux Français pour exprimer leur désaccord", c'est "la rue". "J'ai toujours dit qu'il y avait une aspiration démocratique des gilets jaunes à laquelle aucune réponse n'a été apportée. Le premier parti de France est représenté par 0,2% des parlementaires, donc l'Assemblée n'est pas représentative. Ça pose un problème fondamental. Qu'est-ce qui est laissé comme possibilité aux Français pour exprimer leur désaccord ? La rue. Il n'y a pas d'autres moyens que celui-là", soutient la dirigeante d'extrême droite.


Le RN n'appelle évidemment pas à la grève mais la "comprend" et la "soutient sans réserve" et quelques-uns de ses cadres vont peut-être participer à la manif ou laisser entendre qu'ils pourraient le faire, histoire de se faire passer pour les ennemis de Macron.
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Plestin » 22 Nov 2019, 07:02

Et le grand écart à la CFDT, sur FranceTVInfo :

Rébellion des cheminots de la CFDT : l'histoire secrète des relations entre le syndicat et le gouvernement

Si les cheminots de la CFDT appellent à la grève, la CFDT ne suit pas. Le secrétaire général Laurent Berger est attaché à la réforme à points, à un régime universel. C'est pour cela qu'Emmanuel Macron tente depuis l'été d'en faire un allié, mais c'est loin d'être simple.

La CFDT ne serait-elle plus l'alliée du gouvernement, jeudi 21 novembre ? En interne, son secrétaire général, Laurent Berger, fait face à la rébellion de ses cheminots. Pour l'heure, le patron du syndicat tient sa position favorable à la réforme des retraites, mais jusqu'à quand ? Le patron des cheminots de la CFDT, Didier Aubert, appelle ainsi à la grève le 5 décembre. C'est un coup dur pour la CFDT nationale réformatrice. "Nous, ça nous met en difficulté... Mais ils n'ont pas d'autre choix pour faire pression", avoue un cadre national.

Des relations plus tendues avec le gouvernement

La CFDT-Cheminots, qui ne pèse que 14% à la SNCF, n'est pas le principal souci de l'exécutif. C'est Laurent Berger qui compte. Depuis trois mois, les contacts avec lui se sont intensifiés. Ces dernières semaines, quand l'Élysée dit réfléchir à des mesures d'économie avant la grande réforme, les relations se tendent à nouveau, selon un responsable de la CFDT. En clair, Laurent Berger voudrait que le gouvernement abatte ses cartes.
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Gayraud de Mazars » 25 Nov 2019, 08:21

Salut camarades,

Grève du 5 décembre : forte mobilisation, des écoles, collèges et lycées de Paris fermés

La grève nationale du jeudi 5 décembre 2019 contre la réforme des retraites conduira à la fermeture de nombreux établissements scolaires de Paris, des écoles aux lycées.

https://actu.fr/ile-de-france/paris_750 ... 4-yB4BCsfA

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 692
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Kéox2 » 27 Nov 2019, 21:52

Espérons que la grève sera suivie aussi fortement dans le secteur privé et que les retraités, les chômeurs manifesteront massivement. La colère qui gronde se transformera-t-elle en un mouvement d'ensemble et déterminé qui poussera -ou mieux qui dépassera- les organisations syndicales ? C'est aussi le "après" 5 décembre qui m'interroge...
Kéox2
 
Message(s) : 83
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Plestin » 04 Déc 2019, 05:27

Dans la Chimie, la fédération CGT (la FNIC) a adopté la motion suivante, qui tranche avec le ton habituel bien qu'elle soit toujours en paroles et parfois en actes (raffineries...) l'une des fédés les plus combatives de la CGT :

MOTION DU COMITE EXECUTIF FEDERAL DE LA FNIC-CGT

La direction fédérale a reçu un nombre très important, rarement vu, de remontées de syndicats appelant à la grève le 5 décembre. Dans de nombreux secteurs privés comme publics, les salariés répondent massivement présents, tant sur le fond que sur la forme, aux appels qui se sont multipliés dans toutes les professions, chez les citoyens quelle que soit la couleur de leur gilet, chez les étudiants, les retraités, etc. Dans ces conditions, la question des suites de la bataille contre le démantèlement de notre retraite solidaire se pose dès à présent.

Il est clair que la forme du mouvement du 5 décembre, à savoir la perspective de démarrage d'une grève reconductible, a été beaucoup plus mobilisatrice que les traditionnelles et inutiles "journées d'action", marques de la stratégie perdante du "syndicalisme rassemblé", qui ne regroupaient plus qu'une partie de plus en plus faible des seuls militants. Aujourd'hui, ce sont les travailleurs qui sont unis autour d'une même exigence.

Nous devons en tirer enseignement : la CGT, toutes ses composantes, doit d'abord être un exemple de clarté et de lisibilité dans la revendication, à savoir le retrait sans condition du projet Delevoye et comme deuxième étape, notre revendication CGT en matière de retraites et plus largement, de projet de société CGT.

Ensuite, la CGT, dans sa communication comme à tous les niveaux du terrain jusqu'au niveau national, doit tenir son rôle d'organisation de travailleurs, et non se contenter de les renvoyer à leurs responsabilités en matière de mobilisation.

Sur la méthode, il faut une rupture avec la stratégie des "journées d'action", ne pas retomber dans la succession stérile de manifestations de rues sans blocage de l'économie.

C'est pourquoi la FNIC-CGT appelle à d'abord généraliser les grèves dans les entreprises, à occuper les lieux de production, et à organiser l'occupation des sites industriels et des services, et ensuite à organiser, à participer aux manifestations pour rendre visible le rapport de forces construit.

Cessons le travail. Occupons les lieux de travail jusqu'au retrait du projet Delevoye. Débattons, agissons pour redevenir citoyens et décideurs de notre destin. C'est ainsi que notre force collective permettra de changer la donne, et la peur, de changer de camp.

Montreuil, le 3 décembre 2019.


L'appel à la grève avec occupation ce n'est quand même pas courant...
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Gayraud de Mazars » 04 Déc 2019, 11:13

Salut camarades,

5 décembre 2019 - Perspectives vers une grève massive :

SNCF : 90 % des trains annulés
RATP : 11 lignes fermées sur 12
Air France entre 15 et 35 % des vols annulés.
Tant d'écoles fermées, 200 sur Paris, 80 % de grévistes de l'Education Nationale en Ile de France !
Plus de 2000 préavis de grève déposés dans tout le pays...

C'est bien parti ! Faut que le privé s'y mette. C'est le moment !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 692
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par com_71 » 04 Déc 2019, 11:23

À faire circuler...

LO 03 Décembre 2019 a écrit :La réforme pour les nuls

Depuis quelque temps, une vidéo est réapparue et circule sur les réseaux sociaux. C’est une conférence filmée en 2016, où Fillon, en tant que candidat à la présidentielle, présentait ainsi son programme économique à un parterre de chefs d’entreprise : « Le système de retraite par points, j’y suis favorable, mais il ne faut pas faire croire aux Français que ça va permettre de régler le problème des retraites. Le système par points, en réalité ça permet une chose, qu’aucun homme politique n’avoue. Cela permet de diminuer chaque année la valeur des points et donc de diminuer le niveau des pensions. »

C’est franc, c’est direct, c’est en 38 secondes le résumé d’un des principaux points de la grande réforme actuelle.

M.B.


https://www.youtube.com/watch?v=SJpmn2Br4i0
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2971
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: grève du 5 12 en perspective

Message par Zelda_Zbak » 05 Déc 2019, 10:34

Super, je fais tourner.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Suivant

Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)