Soviet de Strasbourg

Marxisme et mouvement ouvrier.

Re: Soviet de Strasbourg

Message par Byrrh » 10 Mai 2020, 23:59

À paraître en juin aux éditions Syllepse : Une révolution oubliée. Novembre 1918, la révolution des conseils ouvriers et de soldats en Alsace-Lorraine, par Jean-Claude Richez.
Novembre 1918 : la guerre s’achève, l’empire allemand s’effondre et la révolution éclate en Allemagne­ avec ses conseils ouvriers et de soldats, en écho aux soviets au pouvoir en Russie.
En ­Alsace-Lorraine­, la France et l’Allemagne entendent organiser en bon ordre l’évacuation des troupes allemandes et l’arrivée de l’armée française. Cependant, le vent de la révolution souffle en Alsace-Lorraine comme dans toute l’Allemagne. Les soldats arrachent leurs insignes aux officiers, des grèves éclatent. Le drapeau rouge flotte sur la cathédrale de Strasbourg. Les conseils d’ouvriers et de soldats s’emparent du pouvoir dans les principales villes de la région. Ils organisent la vie quotidienne : transports, finances, ravitaillement, mais se divisent profondément à la fois sur la question du socialisme et sur la question nationale.
Affolé, le gouvernement français, en accord avec les autorités allemandes, précipite l’arrivée de ses troupes, ce qui signe la fin du mouvement révolutionnaire et des espoirs d’un monde meilleur.
L’agitation sociale va cependant perdurer au cours des deux années qui suivent, au-delà de l’accueil triomphal, mais non partagé par tous, réservé aux troupes françaises.
Jean-Claude Richez nous propose le récit détaillé de cet épisode méconnu de la fin de la Première Guerre mondiale.

https://www.syllepse.net/une-revolution ... i_812.html

Et cadeau : l'une des rares traces historiques du très bref conseil d'ouvriers et de soldats de Metz, une affiche que l'on peut voir au Musée de la Guerre de 1870 et de l'Annexion, à Gravelotte (Moselle).
Pièces jointes
Metz_Arbeiter-_und_Soldatenrat.jpg
Metz_Arbeiter-_und_Soldatenrat.jpg (150.09 Kio) Consulté 6496 fois
Byrrh
 
Message(s) : 1336
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Soviet de Strasbourg

Message par artza » 16 Mai 2020, 06:55

J'ai lu, il y a des décennies un roman de Maurice Lime, Pays conquis édité par les éditions du PC (ESI 1930-?-) qui raconte l'annexion de la Moselle par la France en 1919. Je n'ai pas souvenir qu'il évoque un "soviet" à Metz.
artza
 
Message(s) : 2450
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Soviet de Strasbourg

Message par Byrrh » 16 Mai 2020, 12:31

Moins connus que ceux d'Alsace, il y a eu effectivement des conseils ouvriers et de soldats en Moselle, à Metz, Thionville, Forbach ou encore Hayange (au Luxembourg également, à Differdange). Leur existence fut très courte. Je crois que le Arbeiter- und Soldatenrat qui a tenu le plus longtemps est celui de Strasbourg, et il n'a duré qu'une douzaine de jours, jusqu'au 22 novembre, jour où l'armée française a occupé la ville (d'où la rue du même nom, à Strasbourg). À Metz, il a duré 8 jours.

Les quelques articles qui évoquent ces événements d'Alsace-Moselle les présentent généralement avec un certain mépris, comme une révolution d'opérette qui n'intéressait pas la grande masse de la population locale. Nous verrons ce qu'en dira cet historien (un ancien de la LCR d'Alsace), à partir de ressources documentaires qu'on dit peu fournies.
Byrrh
 
Message(s) : 1336
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Soviet de Strasbourg

Message par Gayraud de Mazars » 19 Juin 2020, 09:23

Salut camarades,

Byrrh a écrit :À paraître en juin aux éditions Syllepse : Une révolution oubliée. Novembre 1918, la révolution des conseils ouvriers et de soldats en Alsace-Lorraine, par Jean-Claude Richez.


L'ouvrage dont parlait le camarade Byrrh est sorti ! Une révolution oubliée, Novembre 1918, la révolution des conseils ouvriers et de soldats en Alsace-Lorraine, 256 pages, 20 euros. Je pense que cela vaut le coup de l'acheter !

Image

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 2536
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Soviet de Strasbourg

Message par Byrrh » 19 Juin 2020, 09:34

La photo reproduite en couverture a été prise ici... ;)

https://www.google.fr/maps/@48.5837305, ... 312!8i6656
Byrrh
 
Message(s) : 1336
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Soviet de Strasbourg

Message par artza » 19 Juin 2020, 11:41

A propos de l'auteur, pointé dans le "Maitron":

(J-C Richez) élu adjoint au maire de Strasbourg en 1989, il ramenait le socialisme à la mairie de Strasbourg :lol: J'ai préféré rigoler.
artza
 
Message(s) : 2450
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Soviet de Strasbourg

Message par Kéox2 » 19 Juin 2020, 11:43

La photo a été prise très exactement à l'angle de L'Aubette et de la rue des Grandes Arcades.
Kéox2
 
Message(s) : 462
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: Soviet de Strasbourg

Message par Cyrano » 19 Juin 2020, 12:49

Bon, on va attendre qu'un camarade nous parle du livre qu'il aura lu...
Cyrano
 
Message(s) : 1517
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Soviet de Strasbourg

Message par pouchtaxi » 05 Juil 2020, 17:53

Je viens de lire le livre de Jean-Claude Richez . Je suis un brin déçu.

On y voit finalement assez peu ce qu'ont en tête les soldats et marins qui fondent les soviets.


Hormis le désir que beaucoup partagent de rentrer dans leur foyer, JCR ne décrit pas beaucoup leurs espoirs, leurs objectifs politiques. Quel est l'importance du facteur révolution d'Octobre parmi eux ? JCR ne fait que rappeler le soupçon des autorités que certains de ces soldats aient eu des contacts avec des révolutionnaires lors d'une présence sur le front est. La constitution et le fonctionnement pratique de ces conseils ne sont pas étudiés.


Il en est de même en ce qui concerne les ouvriers qui rejoignent les conseils.


Il y a tout de même des choses intéressantes.

L'entente des armées allemandes et françaises pour que le retrait des troupes allemandes ne laisse pas un vide qui aurait facilité l'implantation des "Soldatenräte". Les bourgeoisies, au-delà de leurs rivalités et même en guerre les unes contre les autres, savent bien reconnaître leurs véritables ennemis, ceux qui mettent en péril fondamentalement leur domination. Cela s'est vérifié dans d'autres guerres !

Les relations avec les instances locales, parlement régional et municipalités. L'un des chapitres s'intitule : "Dualité de pouvoir".

Comme dans le reste de l'Allemagne, JCR rapporte l'existence de soviets dirigés par des militants SPD qui n'ont absolument pas pour objectif la révolution prolétarienne internationale.

Le rôle d'obstacle des organisations nationalistes qu'elles soient pro-allemandes, pro-françaises ou bien indépendantistes dans le développement de toute forme de conscience politique indépendante chez les ouvriers. J'utilise le terme "obstacle" , JCR a sans doute un autre point de vue.

Quelques paragraphes sur les grèves en Alsace-Lorraine en 1919-1920, période qu'il compare au Bienno rosso italien en soulignant tout de même sa moindre ampleur.

Le livre finit par une bibliographie consistante et plusieurs pages de notices biographiques.

JCR à la modestie, vertu aussi précieuse que rare, d'écrire à propos du roman de Döblin, "Bourgeois et soldats", je cite :

p 17
 "Si le roman de Döblin comprend de nombreuses inexactitudes factuelles, il n'en dresse pas moins un tableau très vivant des événements, en restitue des ambiances et met en scène les grandes controverses du moment."


p 18

" ...son Bürger und Soldaten est aujourd'hui la meilleure introduction à qui veut avoir une idée de la révolution de Novembre en Alsace."


Anecdote : à Metz le conseil des ouvriers et soldats s'installe dans la mairie pavoisée d'un drapeau rouge qui est à l'origine un drapeau turc dont on a badigeonné de minium le croissant.

Et ce qui n'est pas une anecdote: un soviet à Sarreguemines. Ceci est un clin d’œil !

Si quelqu'un a lu le livre j'aimerais avoir son opinion, suis-je injustement sévère ?
pouchtaxi
 
Message(s) : 280
Inscription : 08 Mai 2006, 18:19

Re: Soviet de Strasbourg

Message par Byrrh » 08 Juin 2023, 15:53

Une œuvre de René Beeh (1886-1922) exposée au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg : La Révolution, huile sur toile (1918-1919).

Texte du cartel accompagnant l'œuvre :
Artiste d'origine strasbourgeoise, René Beeh se forme à l'Académie de Munich avant de partir, en 1910, pour des voyages d'études en Afrique du Nord, en Italie et en Provence. De retour en 1912, il entretient des liens étroits avec Munich et finit par s'y installer en 1918. À l'image de ces déplacements géographiques, son œuvre offre de multiples contrastes.

Dans La Révolution, René Beeh illustre la courte période révolutionnaire que connaît Strasbourg à la toute fin de la Première Guerre mondiale, entre le 9 et le 22 novembre 1918. Il illustre cet épisode étrange de l'histoire de la ville, pendant lequel Strasbourg s'est vue dotée de soviets, en représentant un groupe d'hommes sur le point de mener un assaut. L'action vient de s'engager. Leurs mouvements ne sont pas encore harmonisés. En effet, la figure centrale bondit l'arme à la main tandis que l'homme à droite court saisir son fusil. Assis, l'arme posée sur ses genoux, le personnage de gauche tranche avec l'urgence qui se dégage de cette scène. Tous les regards convergent vers cet homme dans l'attente de son action alors qu'il fixe le spectateur. En marge, cette figure impassible suspend le temps afin de nous prendre à témoin. Le cadrage serré accentue cette tension dramatique et les vigoureux coups de brosse, aux tons ocre et bruns, répondent à la rudesse et à la violence de l'événement.
Pièces jointes
IMG_20230601_212631_178.jpg
IMG_20230601_212631_178.jpg (158.31 Kio) Consulté 3764 fois
Byrrh
 
Message(s) : 1336
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Précédent

Retour vers Histoire et théorie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron