Souvenirs de 1981

Marxisme et mouvement ouvrier.

Message par Laverdure » 31 Oct 2002, 11:51

(discufred @ Thursday 31 October 2002, 10:10 a écrit :
- Qu'espéraient les travailleurs de la gauche au pouvoir ?
- Qu'a-t'elle fait de marquant entre 1981 et 1984 ?
- Comment le gouvernement PS-PC a-t'il été critiqué sur sa gauche ?
- Comment ont réagi les travailleurs face à la politique de ce gouvernement ?

Peut-être que tout le monde n'en aura pas le même souvenir. Mais, justement, autant en discuter.   :-P


-Travail pour tous, salaires décents, démocratie dans la vie de tous les jours.
Les mêmes choses qu'aujourd'hui, comme tu vois pas la lune.
- Cinquième semaine, 39 heures, loi Auroux.
- Seule Arlette a prevenu qu'il allait falloir se battre pour faire evoluer les
choses.Tous les autres ont été "à la gamelle"
- Quelques conflits épisodiques par ci par là mais en gros les travailleurs au
sens large se sont laissés endormir et manipuler.
C'est pour faire court, tu auras sans doute compris ce que j'en pense ,
autrement je ne donnerai pas ma réponse sur ce forum. :(
Laverdure
 
Message(s) : 0
Inscription : 27 Oct 2002, 08:10

Message par Laverdure » 31 Oct 2002, 16:23

discufred fait référence à la période 81-84 avec Mauroy qui est loin d'être un
révolutionnaire, mais où il y a eu progrés malgré tout .
D'accord avec toi sur la CGT qui faisait frein; Mais il y a eu beaucoup moins d'heures de grève qu'avec Giscard-Barre.
En suite avec Delors ce ne fut que perte d'aquis! Fabius...conclus toi même.
On a assisté à la montée en puissance de la CFDT de Maire et Notat qui touchent aujourd' hui leurs dividendes.( Voir les sponsors)
Mais depuis cette époque il est vrai que la chasse aux syndicalistes a été
accentué grace à la précarisation et déplacement d'usine.( Chausson,Renault,
Danone ) je te parle que de l' IdF où j'habite, ailleurs je ne peux pas être précis.
Tous les groupements ouvriers ont été disséminés à part la Snecma,Air France,
après tu n'a plus que FT, EDF, la poste, SNCF c'est pour ça qu'ils ont créé les
services avec moins de 20 ou 50 salariés.

Excuse moi pour le délai mais je suis pas un rapide du clavier. Amitiés :-P
Laverdure
 
Message(s) : 0
Inscription : 27 Oct 2002, 08:10

Message par Louis » 31 Oct 2002, 17:08

en 81 (et jusqu'a 83/84) j'étais a lutte ouvrière

je suis mal placé pour défendre la politique de la ligue sur la période, etant donné que j'étais à lo précisément a cause de total désacord avec celle ci

Je pense cependant que l'appréciation de Laverdure est bétement polèmique

a écrit :
Seule Arlette a prevenu qu'il allait falloir se battre pour faire evoluer les
choses.Tous les autres ont été "à la gamelle"


La ligue avait sans doute une appréciation fausse de la situation. Elle pensait que 81 était une "victoire des travailleurs" et que ceux ci ne se laisseraient pas bètement voler sa victoire. Comme on sait maintenant cela n'a pas été le cas. Dont acte, et d'ailleurs il me semble que mon organisation a publiquement reconue son erreur. Cela n'arrive pas bien sur pour ceux qui ne se trompent jamais. Maintenant je ne comprend pas pourquoi ceux qui ne se trompent jamais en restent au meme stade en terme de développement qualitatif.

Maintenant la trahison de la gauche gouvernementale a quand meme amené des millitants en particulier du pc en particulier a se poser des questions. Mais lo a refusé de faire une campagne dynamique en direction de ces travailleurs. Et c'est d'ailleurs pour cela que je suis passé de lo a la ligue

Maintenant, dans un autres contexte, je crois qu'il est possible et nécessaire de faire un travail en particulier avec ces militants déboussolés. Sinon ceux ci regagnerons leur pantofles ou meme pire

qu'en pensent lo (et tout le monde en fait)
Louis
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Oct 2002, 09:33

Message par Louis » 01 Nov 2002, 00:20

par contre y'en a qui avaient appelé a voter mitt des le premier tour. eux ils étaient pas a la remorque du front populaire, ils étaient couchés devant
Louis
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Oct 2002, 09:33

Message par com_71 » 01 Nov 2002, 06:50

a écrit :

- Qu'espéraient les travailleurs de la gauche au pouvoir ?
- Qu'a-t'elle fait de marquant entre 1981 et 1984 ?
- Comment le gouvernement PS-PC a-t'il été critiqué sur sa gauche ?
- Comment ont réagi les travailleurs face à la politique de ce gouvernement  ?

Ce qui me reste le plus c'est quand même le blocage des salaires par le gouvernement Mauroy. Ca avait été bien sûr remarqué dans les boîtes. 82 je crois. Ils avaient déniché un vieux texte de la fin de la guerre, jamais vraiment appliqué, interdisant de faire référence à un indice d'augmentation du coût de la vie, pour justifier une augmentation de salaire. LO avait tenté une campagne, pétitions dans les boîtes,... sans grand succès.
La réaction la plus marquante, et donc la principale critique de gauche :(
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 5084
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Message par pelon » 01 Nov 2002, 09:21

(wolf @ Friday 01 November 2002, 00:04 a écrit :

Ah, camarades de LO. A juste titre, vous aviez appelé à voter Mitterrand, candidat du Parti Socialiste,  en 1981, non?

Oui, au 2ème tour, sans illusion, en ayant largement fait campagne et expliqué aux travailleurs quel ennemi était Miterrand.
Pas, comme l'OCI qui a choisi dès le premier tour le pire des candidats "ouvriers" :hinhin: sans avoir émis la moindre critique contre un des pire aventuriers politiques de la bourgeoisie de ces dernières décennies.
Si la population a retenu quelque chose, c'est bien qu'Arlette avait dit "ce qu'elle pensait de Miterrand".
pelon
 
Message(s) : 34
Inscription : 30 Août 2002, 10:35

Message par stef » 01 Nov 2002, 09:51

a écrit :
Pas, comme l'OCI qui a choisi dès le premier tour le pire des candidats "ouvriers"


Si c'est à moi que ça s'addresse...
La consigne de vote Miterrand en 1981 au 1° tour fut l'occasion de la 1° opposition ouverte de Just avec la direction lambertiste... (voir les documents de Just sur la question sur le net). ;)

Par contre attention : le 10 mai 1981 fut bien pour moi une défaite politique du capital. Simplement la politique du PS et du PCF a empêché que cela se transforme en modification du rapport fondamental entre les classes au profit des travailleurs et a permis que tout se retourne. La politique de Front Populaire a parfaitement opéré, autrement dit.
stef
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Oct 2002, 11:50

Suivant

Retour vers Histoire et théorie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)