Pour une histoire de la 4ième Internationale de Livio Maitan

Marxisme et mouvement ouvrier.

Pour une histoire de la 4ième Internationale de Livio Maitan

Message par pouchtaxi » 18 Mai 2021, 14:23

Quelqu'un a-t-il un avis sur le livre de Livio Maitan récemment publié par La Brèche dans une version française :

« Pour une histoire de la Quatrième Internationale , Itinéraire d'un communiste critique» ?

Je l'ai parcouru et je l'ai trouvé particulièrement assommant, ce qui m'attriste car LM mérite tout le respect dû à sa constance militante.

On y trouve beaucoup d'auto-congratulation, non pas personnelle mais quant à la « justesse » des encycliques  stratégico-programmatico-organisationnelles  du secrétariat international où il a longtemps tenu un rôle majeur.

Ces parties sont régulièrement suivies de paragraphes où LM tente d'expliquer pourquoi les vaticinations précédentes n'ont pas été suivies des résultats escomptés. Il admet que certaines déclarations ou analyses étaient d'un optimisme excessif, ma formulation vise à rester aimable et fraternel.

D'où cette impression, désolante sur le plan de la logique, de lire quelqu'un qui affirme avoir eu souvent raison avant mais aussi souvent tort après et que cela ne semble pas gêner outre mesure.

C'est la vie quoi !

Je vous passe la longue et lassante liste des scissions, excommunications et regroupements divers, qui ne font pas toujours l'objet, à mon humble avis, d'une description complète, par exemple la fameuse de 53. Là encore je m'efforce de conserver le mode fraternel.


On va finir par penser que je suis hypocrite !


Quelques lignes sur LO où Hardy  est qualifié de « charismatique » avec des guillemets dans le texte. Il ne précise pas ce qu'il entend par là. Ces ligne ne disent pas grand chose si ce n'est une remarque agréable sur le fait que LO ne pratique pas de tactique manœuvrière dans ses rapports avec les autres groupes.

Ça en dit long sur le type de relations auxquelles il était habitué !
pouchtaxi
 
Message(s) : 202
Inscription : 08 Mai 2006, 18:19

Re: Pour une histoire de la 4ième Internationale de Livio Ma

Message par artza » 29 Mai 2021, 06:10

C'est un sacré pavé, souvent difficile à digérer et pourtant je me croyais plutôt friand de l'histoire du trotskysme.

D'entrée LM annonce la couleur, il s'agit en clair de l'histoire du courant auquel il a appartenu toute sa vie, le courant que certains et moi-même ont longtemps dénommé "pabliste", du nom de ...

Le problème n'est pas seulement que LM et ses camarades se soient plantés d'après lui sur plein de trucs, mais qu'il s'abuse sur son courant, ses possibilités, ses interventions, son rayonnement.

LM tout jeune socialiste italien à rejoint la "IVème" en "refondation" en 1947.
Il n'était pas facile alors d'être trotskyste.
En Italie deux militants bordiguistes furent assassinés par les staliniens, il n'y eut pas qu'en France sans parler de la Grèce et du Viet-Nam.

Suivirent des années de congrès, de voyages, de réunions de "direction", de scissions, parfois de retrouvailles.
Pendant ce temps là que se passe-t-il aux aciéries de Piombino. Un sectaire douterait que LM connaisse Piombino et ses aciéries.

Un détail m'a frappé, LM rencontre Pierre Frank et remarque son costume usé et ses chaussures fatiguées.
Quand on voit comment était habillé l'ouvrier italien dans le film de De Sica le voleur de bicyclette ou le pompiste d'Ossessione on imagine le niveau de vie de ce militant.

Maintenant c'est grâce à des militants comme LM que le trotskysme s'est maintenu et c'est pas rien.
artza
 
Message(s) : 2094
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22


Retour vers Histoire et théorie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)