Quel anniversaire !

Quel anniversaire !

Message par artza » 21 Sep 2021, 08:22

Il y a 20 ans l'usine d'AZF explosait à Toulouse... rappelé en boucle aujourd'hui sur les ondes.

On peut aussi (re)lire et conseiller
https://www.lesbonscaracteres.com/livre/la-catastrophe-dazf-total-coupable


L'auteur est depuis décédé.
artza
 
Message(s) : 2134
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Quel anniversaire !

Message par Gayraud de Mazars » 21 Sep 2021, 18:09

Salut Artza,

Pour se souvenir et ne pas oublier !

Occitanie/Toulouse
20 ans après l’explosion de l’usine AZF : « Total coupable, Etat complice »
Brève de Lutte Ouvrière
21/09/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 76303.html

Toulouse Manif AZF.jpg
Il y a 20 ans AZF Toulouse
Toulouse Manif AZF.jpg (25.59 Kio) Consulté 2698 fois


Ce mardi 21 septembre, près de 300 personnes se sont rassemblés au rond point du 21 septembre pour le 20ème anniversaire de l’explosion d’AZF. Rappelons que cette explosion avait fait 31 morts, 22 000 blessés et des dizaines de milliers de logements détruits ou endommagés dans les quartiers populaires proches de l’usine.

Cette année c’est à l’appel de la CGT, de « l’association des sinistrés du 21 septembre » et de « l’association plus jamais ça » que ce rassemblement a été organisé, à 500 mètres de l’usine, loin de la commémoration avec les représentants de Total. Les différentes prises de parole ont été ponctuées par un slogan « Total coupable, Etat complice ».

L’entreprise AZF, filiale de Total a été reconnue coupable par la justice en décembre 2019, après trois procès et 12 mois d’audience ; coupable de défaillance dans la gestion de la sécurité et l’utilisation abusive de la sous-traitance. Pendant toutes ces années de procédures, les armées d’experts de Total ont tout fait pour disculper la responsabilité du donneur d’ordre Total, en commençant par détruire les preuves avant l’intervention de la police, mais aussi en répandant les rumeurs les plus folles relayées par des « journalistes » rétribués. Sans oublier des politiciens de droite et de gauche, comme certains « syndicalistes » de l’usine qui prenaient fait et cause pour les thèses de Total.

La justice a refusé de sanctionner Total, considéré comme intouchable. Elle s’est contentée de mettre en cause sa filiale, la condamnant à une amende dérisoire (le maximum de la peine encourue) représentant… dix minutes du bénéfice annuel de Total.

Mais cette catastrophe n’a guère fait évoluer la législation en matière de sécurité. On l'a vérifié avec Lubrisol à Rouen. Mais pour se protéger des méfaits des capitalistes, il ne faut pas compter sur la réglementation ou un quelconque gouvernement, tous au service des profiteurs. La seule solution pour ne pas revoir d’autre AZF c’est de se battre pour l’expropriation des industriels comme Total qui jouent avec nos vies pour la santé de leurs profits.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 2009
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Quel anniversaire !

Message par Zorglub » 21 Sep 2021, 20:45

...rappelé en boucle aujourd'hui sur les ondes.

Avec encore des commémorations flonflons, une pour les salariés, une pour la population, merci les bureaucrates syndicaux.
Et évidemment un bref rappel des condamnations de Grande Paroisse, filiale de Total. Total n'est pas condamné en tant que tel.
La commission d'enquête interne très vite constituée a eu une plainte pour entrave qui fût conclut par un non-lieu.
Les hypothèses : de terrorisme, de deux explosions, avec pour origine la SNPE ou un arc électrique depuis un transfo, comme c'est pratique, extérieur à AZF. Sur Wikipedia, je vois même une hypothèse de météorite étudiée par le tribunal.
Total peut tout se permettre, y compris de faire sa propre "enquête". Malgré cela, deux des membres de cette CEI déclareront que les experts nommés par la justice avaient les bonnes conclusions.
Zorglub
 
Message(s) : 612
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Quel anniversaire !

Message par Plestin » 22 Sep 2021, 07:14

En plus des médias (qui ont évoqué toutes les possibilités y compris celles mettant en cause Total), des milliers de salariés de Total, en particulier des cadres, ont probablement relayé à travers tout le pays les hypothèses dédouanant Total, en particulier celle de l'attentat (on est quelques jours après le 11 septembre) et plus rarement celle de l'arc électrique et de la SNPE voisine, ça c'était plutôt face aux autorités. La force d'un groupe comme Total, c'est aussi cela.

J'ai toujours été étonné que l'enquête et en particulier celle de la police reste cantonnée aux dernières heures avant l'explosion et à la seule zone de l'explosion.

L'on sait que c'est un stockage de nitrate d'ammonium (utilisable pour la fabrication d'engrais et d'explosifs) qui a explosé. Le principe d'une contamination par un résidu chloré peut-être issu de l'autre bout de l'usine, le DCCNa (utilisé pour la désinfection des piscines et déclenchant une explosion au contact du nitrate d'ammonium), a été considéré, certainement à juste titre, comme le plus probable, mais sans démonstration d'un scénario plausible sur la façon dont il aurait atterri à cet endroit, hormis le fait qu'au dernier moment le salarié unique de l'entreprise sous-traitante gérant le fameux stockage qui a explosé, l'ait apporté par mégarde avec son Fenwick et déposé au milieu du nitrate d'ammonium.

Mais comment cela a-t-il pu se produire ? Total de son côté a eu beau jeu de démonter cette hypothèse (néanmoins retenue par le tribunal) et de montrer qu'il n'est concrètement pas possible de déposer sans s'en rendre compte un tel produit, fortement lacrymogène : ceux qui ont tenté de reproduire l'expérience pour les besoins de l'enquête l'ont réalisé à leurs dépens... Cette faiblesse dans le jugement permet à Total de continuer à nier la possibilité d'un tel scénario malgré la condamnation de sa filiale.

La réponse est peut-être... dans le dernier bulletin LO de l'usine, publié avant l'accident. Le bulletin relate un incident (non daté) qui s'est produit plusieurs jours avant (peut-être jusqu'à 10 ou 15 jours, étant donnée la fréquence de parution) à l'atelier des dérivés chlorés, où une émanation accidentelle de poussières chlorées a eu lieu et a même envahi l'intérieur de la salle de contrôle (qui pilote les installations chimiques). Les travailleurs de la salle de contrôle en ont subi les conséquences avec, comme le décrit le bulletin dans mon souvenir, "des yeux de myxomatosés". Or, il s'agissait de poussière, donc d'un solide. Cette poussière a forcément dû être balayée ou ramassée, éventuellement neutralisée avec un autre produit ou simplement stockée telle quelle dans des sacs ou des conteneurs à déchets à partir du moment où elle était en grande partie éventée. Il aurait simplement suffi que, dans les 1 à 2 semaines qui suivent, à un moment un sac sale ayant contenu cela ou le contenant encore, ou ayant été en contact avec ces résidus majoritairement éventés dans une benne, soit utilisé dans l'autre partie de l'usine et se retrouve dans le stockage de nitrates, pour que l'explosion ait lieu. Le gros des poussières étant éventé, l'ouvrier cariste n'aurait pu se rendre compte de la nature du produit transporté. Mais il suffit d'un peu de matière encore active pour qu'une explosion se déclenche.

Ce serait donc avant tout une question de gestion des flux de déchets au sein de l'usine qui serait en cause, une "contamination croisée" entre deux secteurs dont les déchets ne sont normalement pas censés se rencontrer.

Mais pour valider un tel scénario, il aurait fallu que l'enquête s'intéresse à ce qui s'était passé dans l'usine peut-être 7, 10 ou 15 jours plus tôt, loin de la "scène du crime". Au lieu de cela, et bien qu'elle ait validé le principe d'une contamination par le DCCNa, elle est complètement passée à côté de cet "incident" et s'est donc privée d'un argument étayant sérieusement son hypothèse.

Extrait d'un article du "Point" du 24 janvier 2017 :
Le DCCNA et le nitrate d'ammonium sont considérés comme incompatibles sur le plan chimique : le contact entre les deux substances produit du trichlorure d'azote, un explosif très instable.
Plestin
 
Message(s) : 2146
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Quel anniversaire !

Message par Zorglub » 23 Sep 2021, 20:29

Merci pour ce rappel Plestin.
Zorglub
 
Message(s) : 612
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Quel anniversaire !

Message par Zorglub » 29 Sep 2021, 19:03

Et la brève sur le site :
20 ans après l’explosion de l’usine AZF : « Total coupable, Etat complice »
Ce mardi 21 septembre, près de 300 personnes se sont rassemblés au rond point du 21 septembre pour le 20ème anniversaire de l’explosion d’AZF. Rappelons que cette explosion avait fait 31 morts, 22 000 blessés et des dizaines de milliers de logements détruits ou endommagés dans les quartiers populaires proches de l’usine.

Cette année c’est à l’appel de la CGT, de « l’association des sinistrés du 21 septembre » et de « l’association plus jamais ça » que ce rassemblement a été organisé, à 500 mètres de l’usine, loin de la commémoration avec les représentants de Total. Les différentes prises de parole ont été ponctuées par un slogan « Total coupable, Etat complice ».

L’entreprise AZF, filiale de Total a été reconnue coupable par la justice en décembre 2019, après trois procès et 12 mois d’audience ; coupable de défaillance dans la gestion de la sécurité et l’utilisation abusive de la sous-traitance. Pendant toutes ces années de procédures, les armées d’experts de Total ont tout fait pour disculper la responsabilité du donneur d’ordre Total, en commençant par détruire les preuves avant l’intervention de la police, mais aussi en répandant les rumeurs les plus folles relayées par des « journalistes » rétribués. Sans oublier des politiciens de droite et de gauche, comme certains « syndicalistes » de l’usine qui prenaient fait et cause pour les thèses de Total.

La justice a refusé de sanctionner Total, considéré comme intouchable. Elle s’est contentée de mettre en cause sa filiale, la condamnant à une amende dérisoire (le maximum de la peine encourue) représentant… dix minutes du bénéfice annuel de Total.

Mais cette catastrophe n’a guère fait évoluer la législation en matière de sécurité. On l'a vérifié avec Lubrisol à Rouen. Mais pour se protéger des méfaits des capitalistes, il ne faut pas compter sur la réglementation ou un quelconque gouvernement, tous au service des profiteurs. La seule solution pour ne pas revoir d’autre AZF c’est de se battre pour l’expropriation des industriels comme Total qui jouent avec nos vies pour la santé de leurs profits.
Zorglub
 
Message(s) : 612
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Quel anniversaire !

Message par Zorglub » 21 Sep 2022, 20:21

L’association des sinistrés du 21 septembre 2001 a viré sa cuti en choisissant la commémoration des assassins et de leurs larbins politiques.
Brève LO :
L’explosion de l’usine AZF le 21 septembre 2001 avait fait 31 morts, des milliers de blessés et de sinistrés dans les quartiers populaires de Toulouse. Après 20 ans de procédure et quatre procès, et malgré les mensonges et malversations de la direction de Total (propriétaire de sa filiale AZF), la justice a finalement condamné le dirigeant de l’usine et la société AZF pour leurs manquements en matière de sécurité.

L’association des sinistrés du 21 septembre 2001, créée au lendemain de l’explosion s’est toujours opposée au responsable et coupable, le donneur d’ordre Total. Pendant toutes ces années, avec le soutien de quelques rares salariés de l’usine qui n'ont jamais marché avec leur patron, l’association a organisé sa propre commémoration. Il n’était pas question de s’associer à la cérémonie officielle organisée par les pouvoirs locaux, qui commémoraient la mémoire des victimes de l’explosion aux côtés des coupables.

Cette année, les nouveaux responsables de l’association ont décidé de tourner la page et de rejoindre les hypocrites, aux côtés des coupables et de leur caution locale. Ils ont « enterrer la hache de guerre », comme ils l’ont affirmé à la presse, en tournant le dos à ce qui justifiait l’existence même de cette association. Les dirigeants de Total et leurs soutiens locaux peuvent se réjouir de cette unité de façade, mais cela ne change rien à leur culpabilité dans l’explosion. Cela ne change rien au fait qu’il faudra réellement empêcher de nuire ces trusts irresponsables qui au nom de leurs profits jouent avec la vie de leurs salariés et des riverains avec la complicité des pouvoirs publics.

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regions/occitanie/breves/explosion-dazf-non-lunite-avec-les-coupables-409225.html
Zorglub
 
Message(s) : 612
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Quel anniversaire !

Message par com_71 » 21 Sep 2022, 21:57

france bleue.fr a écrit :AZF : l'association des sinistrés participe pour la première fois à la cérémonie officielle

Mercredi 21 septembre 2022 à 9:00 - Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Occitanie, Toulouse

Pour la première fois, 21 ans après la catastrophe de l'usine AZF à Toulouse, l'association des sinistrés du 21 septembre participe ce mercredi à la cérémonie officielle de commémoration. L'explosion de l'usine a coûté la vie à 31 personnes, le 21 septembre 2001, au sud de Toulouse.

L'association des sinistrés du 21 septembre 2001, présidée par Pauline Miranda, est dans une démarche d'apaisement. Pour la première fois en ce 21 septembre 2022, commémoration de l'explosion de l'usine qui a coûté la vie à 31 personnes, l'association participe à la cérémonie officielle. Jusqu'à présent, pour ne pas être aux côtés des représentants de Total, dont la filiale Grande Paroisse a été tenue responsable de la catastrophe, l'association organisait son propre rassemblement au rond-point du 21 septembre, quartier Croix de Pierre.

" 21 ans après, on essaye de pardonner un petit peu." — Pauline Miranda

Pauline Miranda n'était pas favorable à cette décision, mais elle a suivi les membres de son association explique celle qui garde des séquelles de l'explosion : "Comme chaque année, j'ai convoqué le bureau et le bureau m'a demandé d'être avec les officiels cette année. Je ne suis pas seule décisionnaire. Les membres de l'association voulaient apaiser les choses, enterrer la hache de guerre, donc je suis obligée de suivre le mouvement. Moi, ça ne m'enchantait pas. C'est vraiment une première, on verra bien ce que ça donne."

Les mots de Pauline Miranda sont forts sur l'antenne de France Bleu Occitanie ce mercredi 21 septembre : "C'est peut-être un pas vers Total, 21 ans après on ne peut qu'essayer de passer l'éponge et essayer de pardonner un petit peu."

Programme de la journée du 21 septembre

Voici le programme de la cérémonie en mémoire des victimes, en ce 21 septembre 2022 :

10h17 : retentissement de la sirène
10h20 : lecture des noms des 31 victimes de l'explosion de l'usine AZF le 21 septembre 2001.
10h25 : dépôts de gerbes par les représentants des familles et des victimes d'AZF, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole, Georges Méric, Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, Carole Delga, Présidente de la région Occitanie, Christine Arrighi, Députée de la 9e circonscription de la Haute-Garonne, Etienne Guyot, Préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne et des représentants de la société Total Energies.
10h35 : minute de silence en mémoire des victimes.


https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1663739988
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 5216
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Quel anniversaire !

Message par com_71 » 21 Sep 2022, 22:07

L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 5216
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14


Retour vers Presse et communiqués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité