"Convergences" ou "Divergences" sur le vaccin ?

Re: "Convergences" ou "Divergences" sur le vaccin ?

Message par Gehyra marginata » 04 Oct 2021, 14:57

Je ne parlais que de la politique quant au pass et au vaccin. Bien sûr, j'avais déjà entraperçu, dans ses réactions à des écrits de copains LO sur d'autres sujets, l'évidence que celui-là n’était qu'une illustration de plus d'une compulsion de fond à la divergence forcée. En suivant un peu plus cette nouvelle histoire, j'ai été frappé par son sans-gêne à se payer de mots, tant à l'égard du NPA que de LO, et dernièrement, très désagréablement, par un mensonge flagrant (disant que Kaldy/LO niai-en-t l'importance de la vaccination). Je déteste la propension à psychiatriser les têtes politiques, ce qui revient souvent à expliquer le nazisme par la folie d'Hitler, le succès de Trump par la bêtise prêtée aux américains et autres faux-fuyants, sans parler de l'usage des hôpitaux sous Brejnev, néanmoins je commence à me poser la question vu les casus belli du supposé camarade. Bon, certes, en gardant le sens des proportions, c'est beaucoup moins handicapant que la fatigue nerveuse de Spiridonova.
Gehyra marginata
 
Message(s) : 8
Inscription : 24 Sep 2021, 12:15

Re: "Convergences" ou "Divergences" sur le vaccin ?

Message par com_71 » 04 Oct 2021, 18:33

...c'est beaucoup moins handicapant que la fatigue nerveuse de Spiridonova.

Spiridonova, SR de gauche, a subi des internements en psychiatrie, du vivant de Lénine, puis à la fin des années 30 :
Ainsi, à
la suite d'événements pénibles pour moi
dans les geôles tsaristes au début de 1906, j'ai gardé une marotte : une inca-
pacité absolue de supporter une fouille
personnelle. Il faut rendre justice au ré-
gime pénitentiaire tsariste et à la prison
soviétique : jusqu'à cette dernière arres-
tation après les événements de 1906, pendant toutes mes années d'emprison-
nement, ma dignité personnelle sur ces
points sensibles n'a jamais été bafouée.
A l'époque du tsar, je sentais au-dessus
de moi la protection du peuple, invisible,
mais très perceptible. A l'époque sovié-
tique, les sommets du pouvoir, les vieux
bolcheviks, Lénine y compris, m'ont
ménagée et, en m'isolant dans le dérou-
lement de la lutte, toujours de façon très
vigoureuse, ont en même temps pris des
mesures pour qu'on ne m'humilie jamais. L'année 1937 a apporté sous ce rap-
port un changement complet : il y eut
des jours où on m'a effectué dix fouilles
personnelles par jour...

https://www.marxists.org/francais/cmo/n04/n04.pdf (p. 89)
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4732
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Précédent

Retour vers Presse et communiqués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)