Nicaragua – Lettre ouverte pour la libération de Téllez !

Nicaragua – Lettre ouverte pour la libération de Téllez !

Message par Gayraud de Mazars » 03 Oct 2022, 07:39

Salut camarades,

Sur le site Arguments pour la lutte sociale cet appel du Collectif de Solidarité avec le Peuple du Nicaragua (CSPN) pour Dora Maria Téllez. J'ai soutenu comme beaucoup le FSLN d'Ortega dans les années 80/90 dans la lutte au Nicaragua contre la dictature et l'Impérialisme américain. Aujourd'hui les anciens combattants dirigeants du Nicaragua se sont mués en dictateurs emprisonnant d'anciens camarades de combat !

Nicaragua – Lettre ouverte pour la libération de Dora Maria Tellez. Par CSPN
Le Dimanche 2 octobre 2022

https://aplutsoc.org/2022/10/02/nicarag ... -par-cspn/

Présentation

Aplutsoc appelle ses lecteurs et amis à soutenir cette lettre ouverte, à signer la pétition et à faire largement circuler cette information pour dénoncer la répression de la dictature Ortega-Murillo et aider à la mobilisation en vue de l'affaiblissement et du renversement de ce régime corrompu et anti-populaire.

guadalupe_moreno-b57dc.jpg
Dora María Téllez au centre en arme...
guadalupe_moreno-b57dc.jpg (137.24 Kio) Consulté 3798 fois

Dora Maria Tellez (au centre en béret et armes) lors des opérations de libération de Guadalupe - Juillet 1979; (DR)

Document

Depuis juin 2021, Dora María Téllez, figure emblématique de la révolution sandiniste et dirigeante politique de l’opposition nicaraguayenne à la dictature Ortega-Murillo, est enfermée dans des conditions inhumaines et torturée dans la tristement célèbre prison de El Chipote, tout comme plus de 30 autres prisonnier•ères politiques. Elle est depuis la mi-septembre en grève de la faim. En tout, le nombre de prisonnier•ères s’élève à plus de 200, réparti•es dans différentes prisons.

Militante politique, intellectuelle, titulaire d'une maîtrise en histoire du Nicaragua, Dora María Téllez a été reconnue au niveau national et international pour ses publications et son activisme politique civique en faveur de la démocratie. L'université Sorbonne Nouvelle de Paris lui remettra le 28 novembre 2022 un doctorat honoris causa en hommage à son « exceptionnelle trajectoire politique et scientifique, et pour ses contributions au progrès social international », selon la lettre que l'université a remise à sa famille en mai 2022.

Le Collectif de Solidarité avec le Peuple du Nicaragua (CSPN) a pris l'initiative d'une lettre ouverte, avec le soutien du CCFD-Terre solidaire, du Comité Nicaragua Occitanie (CNO), de France Amérique Latine (FAL), de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), de SOS Nicaragua France, ainsi que du Syndicat national des journalistes - CGT (SNJ-CGT) et de l’Union syndicale Solidaires.

A travers cette lettre ouverte, universitaires, responsables et militant•es politiques, syndicaux•ales et associati•ves et citoyen•les engagé•es demandent sa libération et qu’elle puisse se rendre à Paris pour recevoir en main propre son diplôme de doctorat, tout comme la libération de l’ensemble des autres prisonnier•ères politiques nicaraguayen.nes.

Nous vous appelons à signer cette lettre ouverte et à la diffuser largement dans vos réseaux, tant au niveau national qu'international (la lettre ouverte est disponible en français, en espagnol et en anglais).

Voici le lien pour la signature :

https://www.ipetitions.com/petition/lib ... ria-tellez

Fraternellement,

Le CSPN


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 2502
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Nicaragua – Lettre ouverte pour la libération de Téllez

Message par com_71 » 03 Oct 2022, 11:30

Gayraud de Mazars a écrit :...J'ai soutenu comme beaucoup le FSLN d'Ortega dans les années 80/90 dans la lutte au Nicaragua contre la dictature et l'Impérialisme américain. Aujourd'hui les anciens combattants dirigeants du Nicaragua se sont mués en dictateurs emprisonnant d'anciens camarades de combat !


Oui, la solidarité contre la répression du régime nicaragayen ne se discute pas.

Au delà, il faut dire que parmi ces "beaucoup" la plupart étaient à la remorque de la politique d'Ortega, et que son avenir, comme celui des dirigeants des guérillas cambodgiennes, vietnamiennes, etc., n'était pas du domaine de l'imprévisible.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 6035
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14


Retour vers Presse et communiqués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)