Chaos de l'éducation Nationale !

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 08 Avr 2021, 07:40

Salut camarades,

Covid : les enseignants vaccinés… contre les promesses
Brève de Lutte Ouvrière
06/04/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/c ... 56839.html

Image

La vaccination des enseignants, en contact avec des dizaines et souvent des centaines de jeunes, en côtoyant eux-mêmes de nombreux autres chaque semaine, avait déjà été promise pour janvier, puis pour fin mars. Le ministre de l’Éducation nationale expliquait alors que le virus ne circulait quasiment pas dans les établissements… avant de les fermer précipitamment début avril.

Macron puis Véran ont ensuite évoqué mi-avril/fin avril pour le début de la vaccination, mais il est désormais question de l’accomplir d’ici la fin juin.

Les gouvernants ne sont pas avares… de promesses.


Enseignement à distance : un coup des Russes ?
Brève de Lutte Ouvrière
07/04/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/e ... 56932.html

Les moyens d’enseignement à distance ont lamentablement buggé dans trois régions, dont l’Île-de-France, au premier jour de la fermeture des établissements scolaires.

Des pannes s’étaient déjà produites au début du confinement il y a un an, alors que le ministre Blanquer affirmait que tout était prêt. Ce coup-là, pour ne pas avouer l’impréparation, il a prétendu qu’il s’agissait d’attaques informatiques venues de l’étranger.

Les enfants le savent : ce n’est pas beau de mentir.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 17 Avr 2021, 08:49

Salut camarades,

Enseignement : Blanquer et la loi hiérarchique
14 avril 2021, publié dans le journal Lutte Ouvrière n°2750
Par Aline Urbain

https://journal.lutte-ouvriere.org/2021 ... 57295.html

Image

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, est omniprésent sur les plateaux de télévision pour se présenter comme le défenseur de la laïcité, d’après lui mise à mal dans les écoles.

Cette propagande mensongère est en fait un des éléments de la pression exercée sur le monde enseignant pour le mettre au pas.

À l’instar de la ministre de l’Enseignement supérieur qui avait affirmé que l’université était gangrenée par l’islamo-gauchisme, Blanquer s’en prend à « une partie de la gauche qui a dérivé, cette frange a la victimisation comme boussole, par peur, lâcheté et clientélisme. […] On doit être d’une extrême vigilance ». Le propos est suffisamment vague pour ne rien vouloir dire. Mais le ton est donné : ce sont bien des enseignants de gauche qui sont visés, tout comme l’UNEF, le syndicat étudiant accusé les semaines passées de dérive « fasciste » par le même Blanquer.

Imposer un discours unique derrière ce qu’il appelle les valeurs de la République est l’une de ses manières d’essayer de faire taire les enseignants et donc de limiter les moyens de contester sa politique.

Ainsi, au moment de l’attentat contre Samuel Paty, le ministre avait accepté la tenue de réunions. Mais la veille de la rentrée, craignant que les réunions de professeurs ne tournent en critique de sa politique sanitaire et éducative, il a opéré une volte-face et intimé l’ordre aux enseignants de prendre les élèves sans leur laisser le temps de discuter entre eux et de partager leur émotion.

Dans de nombreux établissements, les enseignants ont passé outre, se sont réunis et se sont heurtés à leur administration. C’est dans ce cadre que plusieurs enseignants, à Saint-Denis et à Choisy-le-Roi, ont été convoqués en mars au rectorat de Créteil en vue d’être sanctionnés.

Le cas du lycée Angela-Davis, à Saint-Denis, est significatif. Ce lycée, comme nombre de lycées de Seine-Saint-Denis, cumule les difficultés : des classes surchargées, des professeurs non remplacés. Mais c’est aussi un lycée combatif. En 2019, après une réaction collective, le rectorat a diligenté une inspection générale pour étudier les manquements à la laïcité dans le lycée ! De cette inspection, il n’est dans un premier temps rien sorti.

Malgré cela, suite à la mobilisation en novembre 2020 pour l’application d’un protocole sanitaire, le couperet est tombé. Quatre enseignants, dont trois militants syndicaux, ont alors été convoqués pour sanction. Les prétextes invoqués sont multiples : non-respect de la laïcité mais aussi manquements à la hiérarchie. Car c’est bien le fond du problème. Le ministère, par la voix des recteurs d’académie ou des chefs d’établissement, veut sévir contre les contestataires, apprendre aux enseignants à se taire même devant le meurtre d’un des leurs, et globalement à obéir au gouvernement. Il craint tout simplement la colère que sa politique finira forcément par faire exploser parmi les travailleurs de l’enseignement, comme parmi les autres.


Lycée Jacques-Brel – Choisy-le-Roi : mobilisés contre des menaces de sanctions
14 avril 2021, publié dans le journal Lutte Ouvrière n° 2750
Par Correspondant LO

https://journal.lutte-ouvriere.org/2021 ... 57294.html

Jeudi 8 avril, devant le rectorat de Créteil, 130 personnes se sont rassemblées en soutien à Lahcène, un enseignant du lycée professionnel Jacques-Brel, à Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne.

Celui-ci était convoqué dans le cadre d’une procédure disciplinaire pour une seule raison : avoir tenu tête à sa proviseure.

Le 2 novembre 2020, premier jour de la rentrée après les vacances de la Toussaint, tous les établissements scolaires devaient organiser un hommage à Samuel Paty, professeur assassiné pour avoir fait un cours sur la liberté d’expression. Le ministère de l’Éducation avait prévu dans un premier temps la tenue de réunions pour permettre aux enseignants d’en discuter. Puis Blanquer avait annoncé la suppression de ces deux heures de concertation.

Au lycée Jacques-Brel, la proviseure a tenté à deux reprises d’empêcher la tenue d’une telle réunion. Il s’en est suivi un échange vif avec Lahcène et un autre enseignant, tous deux représentants syndicaux. Suite à un rapport de cette proviseure, les deux enseignants, ainsi qu’un troisième, absent lors des faits, mais qui a le tort d’être lui aussi représentant syndical, ont été convoqués au rectorat en décembre. Enfin, en mars, lors d’une deuxième convocation, l’un d’entre eux s’est vu clairement dire qu’il n’avait pas à juger son supérieur hiérarchique. En résumé, un fonctionnaire doit obéir sans discuter et Lahcène a appris qu’une procédure disciplinaire était ouverte à son encontre et qu’il était passible d’une sanction pouvant aller jusqu’à la révocation.

Plus de la moitié des enseignants du lycée et des agents étaient présents au rassemblement pour accompagner Lahcène au rectorat. Il y avait aussi des enseignants de plusieurs autres établissements et écoles, des agents territoriaux, des agents de la RATP eux-mêmes en butte à la répression dans leur entreprise, et des militants syndicaux d’autres entreprises. Prises de parole, slogans, chanson, l’ambiance était déterminée et joyeuse sous le soleil.

Tous voulaient affirmer à cette occasion leur refus de baisser la tête et de se laisser mettre au pas, surtout dans cette période de crise où les travailleurs et une grande partie de la population ont de nombreuses raisons d’exprimer leur mécontentement.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 24 Avr 2021, 06:18

Salut camarades,

Tout de suite, maintenant, Recrutement de dizaines de milliers de collègues, voilà se qu'il faudrait ! En Espagne 39 000 enseignants ont été recrutés, en Italie 40 000, alors qu'en France, la suppression de 1800 postes est prévue pour la rentrée de 2021 ! Les centaines de milliards d'€ des plans de relance successif ne concerne pas l'Education Nationale.

Éducation nationale : retour à l’anormal
Brève de Lutte Ouvrière
Le vendredi 23 avril 2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/e ... 57824.html

En confirmant le calendrier de retour des élèves à l'école car, selon lui, « les données sanitaires le permettent », Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a essayé de rassurer les parents.

Pour avoir l'air de prendre quelques mesures, il annonce des classes en demi-jauge pour les collégiens de 4e et de 3e, ainsi que la mise à disposition d'autotests. Or depuis des mois, ceux qui travaillent dans le système scolaire s'entendent promettre des tests systématiques puis des vaccins... et les attendent toujours !

Blanquer est avant tout préoccupé de libérer les parents pour qu'ils retournent travailler au plus vite. Quant aux embauches, qui seules permettraient d'accueillir tous les élèves en petits groupes, il ne l'envisage même pas en rêve.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 07 Mai 2021, 06:20

Salut camarades,

Blanquer va-t-il rater son bac ?
Brève de Lutte Ouvrière
Le mercredi 05 mai 2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/b ... 58509.html

Ce mercredi, une grosse centaine d’établissements étaient bloqués depuis lundi par des lycéens mobilisés contre le passage des épreuves du baccalauréat, prévues cette année comme si de rien n’était. Et ils ont prévu de continuer.

Entre cours en « demi-jauge » et périodes de confinement, beaucoup de lycéens n’ont pas eu droit à tous les cours. Que Blanquer veuille maintenir le baccalauréat sans en changer les modalités ne passe pas. C’est injuste car, comme à chaque fois, ce sont les jeunes des milieux populaires qui ont eu un enseignement en mode très dégradé.

Ces lycéens ont bien raison de ne pas se laisser faire.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 28 Mai 2021, 12:55

Salut camarades,

La revalo, il nous la faut ! Relèvement conséquent et immédiat du point d'indice !

Blanquer se moque des enseignants
Brève de Lutte Ouvrière
27/05/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/b ... 59921.html

Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, a prétendu, en conclusion du « Grenelle de l’éducation », octroyer 700 millions d’euros en plus aux enseignants en vue d’une augmentation de leurs salaires.

En réalité, le gouvernement ne va débourser que 400 millions de plus pour financer une prime allant de 36 à 100 euros par mois pour un tiers seulement de la profession, prime qui disparaîtra après un an !

En devenant ministre de l’Éducation nationale, Blanquer avait promis une « revalorisation historique ». Peu d’enseignants y croyaient, ils avaient raison.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 30 Juin 2021, 17:39

Salut camarades,

Bac : réforme aménagée, pas supprimée
Brève de Lutte Ouvrière
Le 29/06/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/b ... 63605.html

Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, a annoncé des aménagements à la réforme du bac. Prétextant que le Covid avait changé la donne, il a supprimé les E3C, ces épreuves anticipées du bac contre lesquelles des élèves s’étaient mobilisés en 2020.

Mais aménagé ou pas, le fond de sa réforme reste le même : faire des économies d’échelle sur les enseignements, diminuer le nombre d’enseignants et regrouper des élèves, surtout les jeunes des milieux populaires, dans des classes toujours plus bondées.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 05 Juil 2021, 17:27

Salut camarades,

Ce qui faudrait pour commencer c'est le recrutement immédiat de milliers de collègues. Recruter des enseignants maintenant c'est possible ! En Espagne, 39 000 enseignants ont été recrutés, en Italie 40 000, mais en France, les centaines de milliards des plans de relances successifs sont essentiellement pour les patrons, pas pour l'Education Nationale, où il est prévu un comble de supprimer 1 883 postes à la rentrée 2021 !

Éducation : une priorité…électorale
Brève de Lutte Ouvrière
Le lundi 05/07/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/e ... 64535.html

Image

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, se fait chevalier blanc de la formation et de l’éducation, qui doit être selon lui la « priorité absolue du prochain quinquennat ».

Quel cynisme ! Après cinq ans d’attaques contre le personnel de l’Éducation nationale, les milliers de suppressions de postes, les conséquences dramatiques du confinement sur les plus jeunes, voilà que les incendiaires du gouvernement prétendent au rôle de sauveur.

Dans les histoires racontées aux enfants, le chevalier tue le dragon. A l’ère de Macron, c’est le dragon qui se déguise en chevalier. Heureusement qu’on ne croit plus aux contes de fée !


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Chaos de l'éducation Nationale !

Message par Gayraud de Mazars » 29 Juil 2021, 15:38

Salut camarades,

Blanquer : baratin sans moyens
Brève de Lutte Ouvrière
Le jeudi 29/07/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/b ... 68071.html

Image

Le ministre de l’Éducation a expliqué qu’à la rentrée de septembre, les élèves des collèges et des lycées non vaccinés seraient « évincés » si un cas positif était déclaré dans leur classe.

Dans les quartiers populaires, où le temps d’enseignement perdu affecte le plus les élèves, ce serait une catastrophe de plus. Mais ce n’est pas le problème de Blanquer.

Après un an et demi où se sont succédé fermetures des établissements et perturbations continuelles, la situation ne change pas pour les élèves et les enseignants : le gouvernement bricole des mesures sans moyens supplémentaires.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1475
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Précédent

Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron