Un béké arrogant

Un béké arrogant

Message par com_71 » 19 Jan 2024, 11:06

CO N°1319 (13 janvier 2024) a écrit :Martinique – Il faut clouer la bouche de De Reynal. Cela lui rappellera quelque chose à lui et ses semblables !
Le 23 décembre 2023, Emmanuel De Reynal a publié une tribune « Quand nous ne sommes pas condamnés par la chlordécone… ».

Dans cette dernière, il appelle la population à arrêter de se plaindre de la présence du chlordécone en Martinique et à se débrouiller pour être en bonne santé. Sa tribune est truffée d’injonctions du type « y-a-qu’à faut qu’on ». Selon De Reynal, il suffirait de manger mieux pour ne pas tomber malade à cause du chlordécone, voire de l’éradiquer !

C’est tout simplement du mépris pour la population et les travailleurs agricoles qui sont aujourd’hui pratiquement tous malades de cancers différents à cause de l’exposition au chlordécone. Eux aussi, il suffirait qu’ils mangent mieux et tout irait bien ?

Emmanuel De Reynal est un béké, descendant d’esclavagistes. Ce sont de riches patrons békés qui ont implanté le chlordécone dans les plantations de bananes en Guadeloupe et en Martinique tout sachant qu’il était toxique et interdit. Avec sa tribune, De Reynal défend son camp de riches patrons. Les travailleurs n’ont rien à en tirer.

Les 16 de Basse-Pointe avaient déjà montré ce qu’il fallait faire de ces blancs racistes et arrogants.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 5950
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)