Bernard Tapie est mort...

Bernard Tapie est mort...

Message par Gayraud de Mazars » 03 Oct 2021, 09:46

Salut camarades,

Bernard Tapie est mort du cancer, mais aucune compassion pour ce patron carnassier, qui a laissé à la rue des milliers d'ouvriers comme ceux de Wonder et autres ! Les chantres du capitalisme le félicite et le célèbre, tout simplement indécent, mais venant de ce camp là c'est la règle, la logique, la norme... Tapie s'est bien servi et a bien servi les intérêts des bourgeois !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1897
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Gayraud de Mazars » 03 Oct 2021, 16:04

Salut camarades,

Je vais défendre de moins en moins et encore je ne le faisais pas Fabien Roussel ! Mais jusqu'où ira Fabien Roussel encensant maintenant dans un tweet, Bernard Tapie ! Il aurait pu s'en priver, cela n'aurait pas été un luxe...

Tweet Roussel (3).jpg
Roussel et Tapie
Tweet Roussel (3).jpg (88.28 Kio) Consulté 1534 fois


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1897
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Cornulier » 03 Oct 2021, 16:20

Les morts sont tous des braves types, comme disait un célèbre moustachu ...
Cornulier
 
Message(s) : 68
Inscription : 26 Sep 2004, 20:25

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Gayraud de Mazars » 03 Oct 2021, 17:31

Salut Cornulier !

Cornulier a écrit :Les morts sont tous des braves types, comme disait un célèbre moustachu ...


Les moustachus même célèbres, n'ont pas forcément toujours raison ! :D

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1897
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Zorglub » 03 Oct 2021, 20:15

Un voyou et un serial licencieur avec force témoignages sur France Info. Tiens, je n'ai pas entendu un ouvrier licencié. Par la bande, on apprendra qu'il a licencié en masse, Terraillon, Wonder, Adidas etc. Voilà un héros pour la bourgeoisie et le héraut du PS, grand barrage au FN...
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Zorglub » 04 Oct 2021, 05:36

Il était en fait au PRG mais bien héraut-ministre de Mitterrand.
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par artza » 04 Oct 2021, 07:07

Un président de l'OM, ce que retiens F. Roussel, tricheur, corrupteur et fier de l'être ! Comme dit l'autre "l'humain d'abord"!
artza
 
Message(s) : 2091
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Byrrh » 04 Oct 2021, 12:40

Panégyrique écoeurant hier soir dans l'émission "Stade 2". Une illustration parmi d'autres de l'intérêt des spectacles sportifs pour la bourgeoisie. Tapie savait amadouer le prolo footeux avec sa démagogie et ses airs de maquereau : il lui fallait cet hommage.

Je me souviens du documentaire Reprise, sorti sur les écrans en 1997, à propos de cette jeune ouvrière révoltée des usines Wonder de Saint-Ouen, héroïne anonyme d'un film militant tourné en mai 1968. Wonder avait ensuite été "dégraissé" par Tapie dans les années 1980. Dans le docu de 1997, une autre ouvrière, pourtant tout sauf gauchiste, confiait n'avoir pu se retenir de fracasser son parapluie sur la gueule de ce sale type.
Byrrh
 
Message(s) : 1046
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Gayraud de Mazars » 05 Oct 2021, 16:40

Salut camarades,

Oui le camarade Byrrh a bien raison, le document Reprise est excellent et explicite sur Tapie et les usines Wonder !

Enfin une brève bien sentie !

Tapie : l'hommage du système à l'un de ses symboles
Brève de Lutte Ouvrière
Le mardi 04/10/2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/t ... 79524.html

De Fabien Roussel à Jean-Marie Le Pen, les hommages dégoulinent après la mort de Bernard Tapie. Macron a salué celui "dont l'ambition, l'énergie et l'enthousiasme furent une source d'inspiration pour des générations de Français".

De l'énergie pour faire du fric par tous les moyens, légaux ou non, Tapie n'en manqua certes pas. Les milliers de travailleurs, de Manufrance à Wonder, dont la vie a basculé pour permettre à l'affairiste de s'enrichir en liquidant leur emploi, l'ont éprouvé.

Arrivisme, cynisme, nombrilisme, copinage, trafic d'influence : voilà les vertus qu'incarnait Tapie et que vantent tous ceux qui pleurent sur sa tombe.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1897
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Bernard Tapie est mort...

Message par Gayraud de Mazars » 07 Oct 2021, 17:10

Salut camarades,

En dénonçant sur les réseaux sociaux les commentaires de Fabien Roussel, sur la mort de Bernard Tapie, je me suis fait incendier par certains de mes camarades du PCF parce que je critiquais le Secrétaire National... Quel aveuglement ! Alors j'en remets une couche avec cet excellent article !

Bernard Tapie : margoulin d’honneur de la république
Le mercredi 06 octobre 2021, dans le journal de lutte Ouvrière n°2775
Par Xavier Lachau

https://journal.lutte-ouvriere.org/2021 ... 79938.html

Image

Après la mort de Bernard Tapie, les hommages officiels ont dégouliné de tous les côtés pour saluer cet affairiste sans scrupule. Macron lui-même n’a pas été gêné de saluer celui dont « l’ambition, l’énergie et l’enthousiasme furent une source d’inspiration pour des générations de Français » !

Il faut dire que Bernard Tapie incarne jusqu’à la caricature les valeurs que défendent les laudateurs du capitalisme. Voilà donc le type de héros qu’aime à encenser un Macron. Né dans une famille populaire de Seine-Saint-Denis, Tapie n’a cessé de proclamer son amour de l’argent et, s’il a déployé de l’énergie, c’est pour en amasser par tous les moyens. Comme tant d’autres ambitieux peu fortunés, il a compté sur son bagout et son culot pour faire sa pelote.

Au début des années 1980, Tapie a trouvé un filon fertile : le rachat pour le franc symbolique, avec le soutien des tribunaux de commerce et d’élus locaux, d’entreprises en difficulté. Sans réaliser le moindre investissement, mais en les dépeçant et en licenciant la plupart des travailleurs de ces entreprises, il les a revendues avec bénéfice. C’est ainsi que les salariés de Manufrance, de la Vie Claire, des balances Terraillon, des piles Wonder et, quelques années plus tard, ceux d’Adidas ou de Testut ont vu leurs vies brisées par le margoulin Tapie.

Recherchant la lumière en plus de l’argent, Tapie a créé dans cette période une équipe de cyclisme autour de Bernard Hinault et racheté l’Olympique de Marseille, qu’il a propulsé en haut de l’affiche, en injectant des millions pour acheter des joueurs... mais aussi des arbitres ou les équipes adverses, comme celle de Valenciennes en 1993. Ses succès sportifs, ses passages à la télévision et sa gouaille l’ayant rendu populaire, et pas seulement à Marseille, Mitterrand, alors président, a choisi de l’aider à se faire élire député, avant de le nommer ministre de la Ville en 1992. Celui qui s’était fait élire en 1981 grâce aux voix ouvrières, en prétendant changer la vie des classes populaires, nommait ministre ce licencieur d’ouvriers, animateur d’une émission baptisée Ambitions ! Après avoir renié toutes les promesses faites aux travailleurs, le PS au pouvoir érigeait en modèle un affairiste véreux.

Tapie resta cependant un parvenu qui ne s’était pas fait que des amis, en particulier dans le monde feutré des juges. Cela lui valut huit mois fermes de prison pour l’affaire VA-OM. Après une période plus discrète pendant laquelle il joua la comédie, cette fois en professionnel, au théâtre et au cinéma, il profita de l’arrivée au pouvoir de son ami Sarkozy pour se refaire financièrement. S’estimant floué depuis 1994 par le Crédit lyonnais, qui avait organisé pour son compte la revente d’Adidas, Tapie obtint en 2008 de Christine Lagarde, ministre de Sarkozy, la mise en place d’un tribunal d’arbitrage. Cette fois, les juges étaient des amis et lui accordèrent 405 millions d’euros de dédommagement. La somme était astronomique et cet arbitrage est encore contesté. Mais Tapie est mort avant la fin de cette procédure judiciaire, bien sûr sans avoir remboursé.

Voilà le combinard sans scrupule à qui de nombreux politiques, de Macron à Jean-Marie Le Pen en passant par Fabien Roussel, ont rendu hommage. Sans doute pensent-ils ainsi se rendre populaires. C’est montrer qu’ils n’ont pas plus de scrupules et de respect pour les travailleurs que n’en avait leur modèle.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1897
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Suivant

Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité