L. Trotsky, Comment la révolution s'est armée.

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 18 Sep 2023, 14:34

Et dans la foulée de ces propos, Trotsky avoue la curiosité ressentie pour la rationalisation américaine du travail. La Ford T sur les routes russes?... Mais Henri Ford ne devait pas vraiment sympathiser avec le monde soviétique.
Il existe également un facteur moral très important (mais pas du tout sentimental) qui facilite le rapprochement entre les Etats-Unis soviétiques et Etats-Unis d’Amérique. Dans nos journaux et revues techniques, vous rencontrez souvent les mots «américanisme» et «américanisation», utilisés dans un sens très favorable et nullement péjoratif. Les Russes sont très désireux d’apprendre des méthodes de production organisées rationnellement par les Américains, de l’organisation scientifique du travail, ce qui constitue une base morale pour un lien avec l’Amérique. Nous savons que vos milieux sont encore très hésitants, mais nous avons appris à faire preuve de patience et d’endurance dans notre lutte contre le tsarisme. Nous pouvons attendre patiemment dans ce cas : le bon sens est de notre côté.


Je m'aperçois que je ne connais pas très bien l'URSS 1921-1924. Avec les Leçons d'octobre, en 1924, on rentre dans le dur de l'évolution de la révolution russe, on connait mieux.
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 19 Oct 2023, 21:28

Je vois que les Ecrits militaires ne suscitent pas beaucoup de commentaires? Je suppose que ça ne se lit pas aussi vite que les avis mortuaires du Berry Républicain, le quotidien régional de mon coin. Et y’a peut être aussi le prix des volumes? Et peut-être aussi que, mouaih… faut être un peu maso de la révo pour se coltiner ça. Jusqu'à preuve du contraire on est deux à avoir lu les Carnets de Soukhanov sur ce forum.

J’avais récupéré quelques petits bouts dans ces écrits, j'vas les mettre à lire. Mais faudra acheter les bouquins pour les discussions sur l’armée prolétarienne ou l’armée conventionnelle, sur les soldes différentes attribuées aux troufions de l’Armée rouge ou aux officiers, sur une armée de défense ou une armée d’offensive, sur les milices, etc.

Rappel, hein : ce que je cite c’est extrait des tomes 4 et 5 des Ecrits militaires: articles parus dans les années 1921 à 1923; discours à des instructeurs politiques de l’Armée rouge ; articles parus dans la Pravda ; discours à un congrès, à un soviet; rapports, etc. On y va?
Allez, une première fournée ce soir, avant d'aller me coucher.
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 19 Oct 2023, 21:32

Trotsky ne s’occupe pas seulement du graissage de bottes. Etonnant, non ? L’éducation du soldat lui importe beaucoup. Mais y’a la manière…
Les procédés de l’agitation utilisés hier (on courait dans les casernes, on prononçait un discours, et, terminé !) ne conviennent plus. Le jeune soldat, un gamin de l9-20 ans, qui n’a pas pris part à la guerre est totalement imperméable aux phrases générales sur l’impérialisme, qui signifiaient quelque chose pour les vieux soldats de l’Armée rouge. Il faut développer aujourd’hui une éducation systématique. Il ne sent pas l’ennemi et des raisonnements abstraits, exprimés de plus dans une langue de bois, le touchent fort peu. Il faut avant tout lui faire connaitre ce qui existe sur terre, en commençant par la Roumanie, la Pologne, etc. Il faut à tout prix, à la place de discours sur l’impérialisme rédigés dans un jargon stéréotypé, diffuser une série de brochures intelligentes.

50 pages plus loin, on voit que Trotsky est revenu sur ce sujet dans un article daté de 1921.
Je me suis heurté de façon particulièrement vive à cette question lorsque j’ai essayé de faire publier une série de brochures et de petits manuels pour nos écoles militaires sur ce que représentent nos voisins. De toute évidence, le commandant rouge et, avec son aide, chaque soldat doivent d’abord savoir quels sont les états qui nous entourent, faute de quoi ce dernier ne sera pas un combattant conscient.

Il y a quelques jours, est sortie la première brochure de ce type, consacrée à la Pologne d’aujourd’hui. En lisant les premières pages, j’ai été saisi d’effroi. Est-ce que, nos camarades charges de l’agitation et de la propagande, est-ce que nos vulgarisateurs connaissent si mal leurs lecteurs qu’i1s se rendent si mal compte de ce dont ils ont besoin ?

Voici comment commence cette brochure : «La guerre impérialiste a éclaté alors que la Pologne déchirée en trois parties l50 ans plus tôt se fondait de plus en plus de façon organique avec trois organisations étatiques différentes.» Essayez de lire cette phrase devant une compagnie puis demandez à ceux qui ont compris de lever la main. Je crains bien que pas une main ne se lève, à moins que le commandant de la compagnie ne soit un ancien étudiant. A la fin de cette page, on évoque en passant les «idées insurrectionnelles», qui ne se seraient maintenues que «dans une poignée de membres d‘une intelligentsia déclassée.» Qu’est-ce que cela signifie ? A qui est-ce destiné ? A qui est-ce accessible ?
[…]
Dans une brochure destinée au premier chef un lecteur militaire,je n’ai trouvé aucune donnée sur le territoire de la Pologne, sur le nombre de ses habitants, sur la composition nationale de sa population, sur Ie nombre de villes et d’habitants dans ces villes... Commeant peut-on se passer de ces données ? La brochure parle de tout en passant, allusivement, mais rien n’est évoqué clairement et intelligiblement.

Il ne plaisante pas! Pire qu'Alceste se gaussant du poème d'Oronte.
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 19 Oct 2023, 21:34

100 pages plus loin, un peu sur le même thème, on trouve un article paru dans Le soldat de l’Armée rouge, en mai 1922. C’est très bref (pour une fois !), et j’apprécie beaucoup, je vous mets ça en entier.
Lettre à un soldat de l’Armée rouge.

Ami soldat de l’Armée rouge !

Je t’écris à l’occasion du 1er mai. Et tu lis ce que j’écris. Le fait de savoir lire et écrire nous lie l’un à l’autre. Là est la force de l’instruction.
Tout ce que des milliers de générations humaines avant nous out vu, éprouvé, accompli, est noté dans les livres. Tout ce que les hommes ont appris jusqu’à ce jour y est inscrit. Et dès que tu sais lire et écrire, tout cela t’est désormais accessible.
C’est l’Armée rouge qui t’a appris à lire. Je te félicite fraternellement pour ce grand succès, car tu as maintenant en main la clé qui ouvre la porte de la science.
Mais ne t’arréte pas à mi-chemin. Le demi-alphabétisé oublie souvent tout. Il faut renforcer sa capacité à lire, puis sa capacité à écrire. Il faut apprendre à lire couramment, facilement, librement, sans effort ni hésitation. Exerce-toi à lire pendant chacune de tes minutes de liberté.
Combien il y a dans le monde de magnifiques vers, chants, récits, livres d’histoire et de science. Un océan entier de pensée humaine. Et combien va-t-on écrire encore de livres, plus beaux. que tous les livres existant aujourd’hui ?
Les hommes ne piétinent pas, ils vont de l’avant. Dès que, nous aurons pansé les blessures de notre pays, nous allons relever l’économie, améliorer et embellir la vie, toute la population chez nous se libérera, et elle ira de l’avant.
Regarde donc, mon ami, ne reste pas immobile. Etudie, ne perds pas ton temps. Mets-toi au niveau des plus avancés !

Krasnoarnveiets, n° 47, mai l922.
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 19 Oct 2023, 21:36

Récréation ? je me permets de citer une brève de comptoir de Jean-Marie Gourio ?
Il voit tout il entend tout mais il comprend rien.
— Ah c'est dommage... et par quel phénomène ?
— Il est con.


C’est quoi cette citation incongrue ? Excuses, je vais revenir aux citations de Trotsky. Après avoir cité des informations stupides parues dans un journal français, Trotsky continue (en disant comme Gourio, mais en moins direct).
Ces informations absurdes, qui se contredisent l’une l’autre à chaque pas sont, vaille que vaille, imprimées chaque jour dans le journal parisien
Obchtcheie Dielo [La cause commune] dont le rédacteur en chef est Bourtsev. Ceux d’entre nous qui ont vécu de longues années dans l’émigration savent que Bourtsev avait une solide réputation de – comment dire – nigaud obstiné et infatigable. Nous savons tous, et nous avons toujours su que Bourtsev n’avait pas inventé la poudre et que, vu sa forme de pensée, il était l’opposé des gens qui inventent non seulement la poudre, mais même de modestes choses.
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 19 Oct 2023, 21:37

To be continued. So long.
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 20 Oct 2023, 10:48

Bon, une deuxième fournée de petits extraits, comme apéritif ?
Trotsky – comme tous les révolutionnaires russes – est particulièrement féru de la Révolution française, de la Grande, avec un G majuscule. Mais si Trotsky en parle là, c’est qu'il a remarqué…
A cet égard, j’ai parcouru l’histoire de la Revolution française et j’y ai découvert des faits étonnamment frappants.

La Révolution française, c’est désormais indiscutable pour tout philistin bourgeois, a joué un rôle progressiste immense. Elle a ouvert la voie à toute la civilisation contemporaine, avec son pouvoir, sa science et sa technique, etc.

Et pourtant, cette Grande Révolution francaise, au cours de ses dix années de développement, a transformé la France en un tas de ruines et en un lieu de pauvreté. Je suis tombé, par exemple, sur ce fait. Bonaparte, alors qu’il était encore Premier consul, la dixième année de la Grande Revolution française, vérifiait chaque jour le nombre de sacs de farine livrés à Paris, qui comptait alors 500.000 habitants. Paris avait besoin de l.500 sacs de farine toutes les 24 heures pour maintenir une ration de famine – notre ration soviétique de ces dernières années ! – mais recevait entre 300 et 500 sacs.
C‘est ainsi que se passait la dixième année de la révolution, révolution qui renversa la société féodale et ouvrit la porte à un puissant développement capitaliste, avec sa technique ! Cela signifie que la révolution, que Marx a appelé la locomotive de l’histoire, a pour conséquence la plus immédiate la ruine et le besoin. Et si nous comparons les situations de notre Moscou, qui a deux fois sa population, et qui n’est plus qu’au début de sa sixième année de révolution, avec Paris, cette ville d’un demi-million d‘habitants à la dixième année de sa révolution, il faut dire que nous ne sommes pas si mal.

Trotsky connait même des trucs tarabiscotés qui ne me disent rien, pourtant je croyais avoir lu sur ce sujet.
Le principe d’économie des forces consiste donc à répartir judicieusement ses forces entre le noyau principal et les troupes auxiliaires, tout en préservant la possibilité de les utiliser toutes pour détruire les effectifs de l‘ennemi. Toutefois, cc même Foch donne une autre interprétation plus concrète et particulière du principe d’économie de forces, basée sur une conversation bien connue entre Bonaparte et Moreau.

Et «bien connue» en plus ?! Faut que je révise…
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 20 Oct 2023, 10:50

Trotsky nous cite des proverbes, mais des proverbes français…
«"A la guerre comme à la guerre", selon le proverbe français.»
Ah bon? C'est d'origine française?
Et à un autre moment :
«Selon un proverbe français, "Quand le Diable devint vieux il se fit ermite". I1 faut l’appliquer au capitalisme : plus il vieillit et s’approche de la tombe et plus il devient hypocrite

Vous connaissiez ce proverbe ? hummm ? En tout cas, ça semble s'appliquer à la France, puisque deux pages plus loin…
«Si la bourgeoisie et la clique militaire bourgeoise sont partout rongées par l'hypocrisie, la bourgeoisie française l'est dix fois, cent fois, plus que les autres. Il n’y a pas eu et il n’y a pas dans l’histoire de plus haute incarnation dc l'hypocrisie que la France.»

Eh bin, dis donc! Les oreilles vont siffler. C'était un discours en octobre 1922.
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 20 Oct 2023, 10:56

Trotsky fait un discours aux cadets de la première école militaire, en novembre 1921…
Kof-kof! Excuses, je disais?... Oui, les [kof-kof] sont des ajouts de myself. Mais la parenthèse est bien de Léon.
… parce que pour commander il ne suffit pas d'être plein d’abnégation, il ne suffit pas d’être un héros, il faut avoir la possibilité, la possibilité intérieure de répondre [kof-kof-arkh, kof] de la vie de dizaines, puis de centaines puis de milliers d’hommes qui, [kof-kof] dans un combat, sont soumis au commandant. [Kof-euark]
(je vous demande de moins tousser sinon vous allez contaminer tout le monde. Cela aussi relève de la discipline intérieure. Dans une réunion disciplinée ne tousse que celui qui a effectivement pris froid, dans une réunion indisciplinée tout le monde tousse et contamine son voisin en prime, distrait l'attention. Je fais un rapport strictement professionnel qui porte sur vos prochaines obligations directes et à cette fin j'exige une attention sans faille).
[et Trotsky reprit le fil de son discours…]
… Chacun de vous qui commandera sera amené, face aux situations les plus graves et les plus lourdes…
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Jean-Jacques Marie annuel x2

Message par Cyrano » 20 Oct 2023, 10:57

Ça suffit comme apéritif, n'est ce pas?
Après mon repas - et ma sieste - on verra si y'a une suite
Cyrano
 
Message(s) : 1516
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

PrécédentSuivant

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)