"Le communisme primitif n'est plus ce qu'il éta

Message par Zorglub » 10 Sep 2012, 19:46

Vous pourrez toucher cet auteur, fait de chair et d'os, comme nous, à la fête de l'Huma.
A l'occasion de la réédition de l'ouvrage d'Engels aux éditions Le temps des cerises dont il a écrit la préface, il assurera une présence au Village du Livre :

- samedi 15, de 14h à 15h
- dimanche 16, de 15h à 16h

Du blog
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Message par abounouwas » 10 Sep 2012, 20:47

de chair et d'os,
parfois d'écailles et d'arêtes (ton char),
non qu'il porte des lunettes...
abounouwas
 
Message(s) : 0
Inscription : 10 Jan 2007, 00:47

Message par Zorglub » 12 Sep 2012, 19:43

Cœur de pierre, va.
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Message par Zorglub » 16 Oct 2012, 22:00

Le premier livre dont je ne lis que la préface.

L'intérêt que nous portons à l'ouvrage me l'a fait lire bien avant cette réédition. L'origine de la famille, de la propriété privée et de l'Etat d'Engels dont la préface est signée de l'auteur de Le communisme primitif n'est plus ce qu'il était.

Cette courte préface nous donne une fois de plus, et plus encore du fait de sa longueur justement, l'occasion d'apprécier la pédagogie et le sens de la synthèse de notre ami.

Du rappel des préoccupations de Marx et Engels, au contexte, avec Morgan et Bachofen, qui conduisit à la rédaction de l'ouvrage, il passe aussi en revue ce qui y est surrané pour mieux en souligner ses apports à l'époque jusqu'à aujourd'hui.

L'idée même d'évolution sociale qu'un contemporain comme Lévi-Strauss, tant encensé, on comprend pourquoi, estime être un "procédé séduisant [...] de présentation des faits." (in Race et Histoire comme le cite le préfaceur). A ce qui en découle, comme le fait que l'Etat n'est pas immanent. Puis l'un des apports, et non des moindres évidemment, fût celui de traiter de la libération de la femme.

Il est rappelé que Lénine puisa dans L'origine... sur la nature de l'Etat pour rédiger L'Etat et la révolution.

Bref, un double intérêt pour cette édition.
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: "Le communisme primitif n'est plus ce qu'il éta

Message par jedi69 » 21 Déc 2013, 22:56

WESH LES AMIS !

BIEN OU BIEN ?


J'ai écris ça sur FB, et je viens d'ajouter des choses :

Le communisme primitif, l'égalité femmes et hommes à l'époque de la préhistoire n'est plus si généralisé que ça, c'est même rare d'après le livre ...

Voyage scientifique à travers des études paléontologiques, archéologiques, ethnologiques de notre époque aux 4 coins du monde ...

Un siècle et demi après L"'ORIGINE DE LA FAMILLE, DE LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE ET DE L’ÉTAT" de Engels & Marx ... quelques rectifications donc de l'analyse marxiste, qui ne remettent pas en cause fondamentalement LA MÉTHODE marxisme, le matérialisme dialectique, sa démarche fondamentalement scientifique, attachés aux faits, aux preuves, aux mesures, aux quantités, au contraire qui s'alimente de nouveaux faits depuis déterrés, observés, analyser par les scientifiques du 20ème siècle.

En tout cas ça n'empêche pas qu'aujourd'hui plus que jamais l'égalité des sexes est à réaliser. On en a encore plus les moyens, les capacités, pour mettre fin à la division du travail féminin et masculin, aux inégalités, aux injustices, à l'oppression contre les femmes ... il y a déjà des réalisations au sein même du capitalisme, il s'agit de les réaliser partout dans le monde.

Je rappelle les travailleuses sont doublement exploitées, opprimées : au travail par les capitalistes, dans le couple par les hommes exploités, les travailleurs(prolétaires, paysans, ouvriers, employés, cadres etc, etc)

A l'heure de la crise de surproduction du capitalisme, où on atteint par exemple la capacité de nourrir 2 fois l'humanité actuelle, et 1 milliard d'êtres humains est plongés dans la famine, et 1 autre milliard souffre de malnutrition ... tout ça reste d'actualité, urgent, vitale pour la classe ouvrière :

-L'émancipation des travailleuses sera l'oeuvre des travailleuses elles mêmes partout dans le monde sans frontières !

-Travailleuses de toute la planète unissons nous !



Sinon juste pour avoir lu le bouquin, je comprends bien les nouvelles découvertes ethnologiques, les tribus aux 4 coins du monde plus ou moins nomades, plus ou moins sédentarisées, plus ou moins proches de notre civilisation bourgeoise mondiale, voire de l'état ouvrier dégénéré ...

Mais il y a le facteur temps, la préhistoire, si l'on parle que des homo-sapiens c'est plus d'1 millions d'années, si on ajoute les autres "sous-espèces humaines" : homo érectus, homo-habilis, australopithèques et j'en oublie on passe à quasiment 10 millions d'années. Alors avec autant d'expériences découvertes ces 150 dernières années, je ne pense pas qu'on puisse affirmer pour longtemps la prédominance des hommes durant toute cette période. Et d'ailleurs c'est pas le sujet du livre. Sur ce sujet il n'y pas vraiment d'approfondissement.

Et après le facteur temps, il y a le facteur quantitatif, démographique, et le nombre de tribus qu'il y avait à chaque génération d'êtres humains préhistoriques. Des chiffres, des statistiques que j'ai pu trouver, à la veille de la naissance de l'agriculture il y avait au plus 10 millions d'individus sur la planète. Combien de tribus sur tous les continents ? Si je me souviens bien ce n'est qu'avec l'homo-érectus que la population a commencé à augmenter, je ne sais plus sur quelle base : LE FEU, peut être ? Jusque là il y avait autour de 1 million d'individus sur la planète. Combien de tribus dans toute l'Afrique ?

Alors L'approfondissement très riches de ce bouquin est surtout sur le terrain ethnologique, on fait le tour du monde des tribus depuis Morgan à aujourd'hui, on passe en revue de nombreux ethnologues, enfin leurs observations du terrain, leurs analyses. Pour ça c'est très bien, j'ai adoré voyager dans cette humanité, les différentes formes de familles(ça m'a fait sourire toutes ces possibilités) aux 4 coins du globe, héritière de la préhistoire, mais aussi côtoyant les civilisations antiques, médiévales, et notre civilisation capitaliste, et l'URSS. Toutes ces formes de familles C'est d'ailleurs une des choses qui est beaucoup plus riches dans ce bouquin que chez ENGELS. Sinon pour lui, pour l'auteur, il subsiste un isolement très fort, ce qui fait que pour lui ces tribus sont quasiment "bio", naturelle, elles ont pas pu être influencées par le monde extérieur, ou si peu.

Enfin quand on voit la vitesse de propagation de la maîtrise du feu, de la sédentarisation, de la naissance des civilisations basées sur l'agriculture sur tous les continents, je trouve ses affirmations trop rapides. Même si l'évolution préhistorique est lente, elle a vite fait de faire des bonds au contact de nouvelles avancées. L'influence est inévitable. Alors oui il faut mesurer exactement les conséquences des unes sur les autres.

Même si il prend des gants comme tout scientifique pour dire que c'est pas finis, on découvrira encore des choses, qui confirmeront ou à l'inverse rendront ces observations dépassées, et les affirmations erronées.

Donc sinon sur les faits, sur les communautés évoqués dans le livre, les formes de familles, c'est parfaitement bien décrits, oui, il y eu une certaine égalité préhistorique, une division du travail par sexe, mais avec prédominance des hommes dans la plus part sinon dans la totalité des communautés, des tribus, des ethnies. Et ensuite oppression des femmes par les hommes ... même déjà du temps préhistorique alors que les êtres humains étaient nomades. D'ailleurs même la sédentarisation n'a pas toujours était inégalitaire, si j'ai bien lu le livre, il n'y a pas eu d'office oppression des femmes avec la naissance de l'agriculture, mais une relative égalité, toujours avec prédominance des hommes.

Maintenant là c'est pareil, faut faire le tour des tribus sédentaires, des civilisations sur tous les continents. Ont-ils étaient tous inégalitaires ? En tout cas pour ce qui concerne des concentrations d'êtres humains plus conséquentes comme des civilisations, des peuples ? Moi j'ai l'exemple d'une civilisation : CARAL : http://www.youtube.com/watch?v=QaCL3guf2T8 ... j'avais vu un documentaire où ils expliquant l'absence de guerres, d'armes ... moi ça me laissait entendre l'idée d'une société égalitaire ... alors j'ai pas vérifié, mais pourquoi pas dans différentes régions du globe propice à l'agriculture, avec des conditions climatiques, naturelles favorables, engendrent de telles organisations, une sorte de socialisme agraire pendant un temps, une période, ici ils parlaient de siècles ... c'est quoi à côté des millions d'années, ou du million d'année préhistorique ?

Maintenant comme dans le livre dans cette société, CARAL, il y avait une division du travail, des classes sociales, mais apparemment pas une domination des unes contre les autres. Bon, dans l'analyse de cette civilisation ils ne parlent pas de la forme familiale, de la situation des femmes en son sein. Juste au moment où j'écris ces lignes, je vois qu'il y a de nouveaux documentaires à ce sujet, notamment une conférence : Dra. Ruth Shady Solís: La Civilización Caral http://www.youtube.com/watch?v=kABwha0Fie0

Bref, tout ça pour dire que l'oppression des femmes, les inégalités oui, elles ont existé à l'époque préhistorique, mais on peut pas écarter l'égalité des sexes préhistoriques aussi rapidement. Le bouquin est très gros, oui ;) mais bon de la préhistoire au finale on connaît pas beaucoup, des ethnies pas tant que ça non plus, faudrait les compter, et repasser derrière le copain qui a fait ce bouquin pour vérifier. Surtout la population, les masses ... on est plus de 7 milliards d'êtres humains, en partageant le travail, on pourrait découvrir énormément, au lieu des petites équipes d'ethnologues et paléontologues qui font après tout un travail artisanale en comparaison avec le potentiel qui existe aujourd'hui partout dans le monde. En Afrique, Asie il y a d'énorme potentiel effectif pour ces études là !

Et oui, il faut se fier aux faits, aux preuves, aux mesures, aux observations, analyses, généraliser, voire le monde telle qu'il a été, et surtout pas perdre de vu qu'on a des capacités pour savoir encore pleins de choses en sciences, dans toutes les disciplines scientifiques, et surtout, surtout pour changer le monde pour que chaque être humain s'épanouisse, qu'on mette fin à l'oppression des femmes, à la soumission des femmes, à l'aliénation des femmes, des travailleuses partout sur la planète. Elles, elles ont beaucoup à gagner, doublement, triplement, infiniment !

A+
jedi69
 
Message(s) : 3
Inscription : 04 Avr 2006, 19:15

Re: "Le communisme primitif n'est plus ce qu'il éta

Message par Cyrano » 12 Mai 2022, 16:58

Ça dure 160 minutes, arf. C'est au sujet du livre d'Engels : "L'Origine de la famille, de la propriété privée et de l'État" qui va être ré-édité. Ça parle de l' obsolescence de ce livre, de l'état actuel des idées qu'on se fait d'après les travaux des archéologues, anthropologues, et autres.
Après les présentations du livre d'Engels, de ses traductions, etc. On arrive à l'exposé de l'anthropologue Christophe Darmangeat vers 1h12mn. C'est clair, on comprend à peu près tout, on retient bien ce qui s'est dit. Une bonne petite révision sur les états de l'Etat:
https://www.youtube.com/watch?v=hNvzLUzkV2I
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: "Le communisme primitif n'est plus ce qu'il éta

Message par artza » 13 Mai 2022, 10:00

On peut (ré)écouter sur le blog de Darmangeat "la hutte des classes" deux interviews de ce dernier, intéressants et simples ni simplistes, ni simplets.
artza
 
Message(s) : 2094
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Précédent

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)