Se déconfiner avec une femme photographe

Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Cyrano » 05 Juin 2020, 10:05

Y'a pas que les livres à lire, la musique à écouter, le ciné à mater.
Et la photo? C'est aussi un art. On peut prendre le temps de regarder: ça ne bouge pas.

Je vous parle d'une photographe dont je suis carrément amoureux?
C'est une histoire toute simple, si simple, même pas inventée.

John Maloof est un agent immobilier - ayant eu un père brocanteur. Ceci explique sa fréquentation des salles de ventes durant ses loisirs. En 2007, John Maloof, membre d'une société historique locale, est en recherche de photos d'un quartier de Chicago. La télé française nous a familiarisé avec la vente aux enchères de box de stockage. Justement, à la fin 2007, le contenu d'un box – dont la location n'est plus payée – est mis en en vente aux enchères. Parmi les lots hétéroclites, il y a des lots de photos. John Maloof prend le plus gros lot : 30.000 négatifs (?!), plus des dizaines de dizaines de rouleaux non développés, et quelques tirages noir-et-blanc des années 1950.

Hélas : dans le volumineux achat, y'a rien qui puisse servir John Maloof pour illustrer un livre sur Chicago. 400 dollars pour rien.
Pourtant, les photos que Maloof découvre dans le lot ont une petite musique : des gens, des pauvres diables, des gens huppés, ça passe dans les rues devant un objectif photo. Il y a aussi un personnage qui apparaît parfois : une femme, flanquée d'un 6x6 en bandoulière. Maloof montre quelques photos via internet : il devient persuadé que c'est du grand art. Il rachète les autres lots (sauf un, qu'un margoulin refuse de lui céder).

John Maloof trouve un bout de papier dans un carton, une pochette de développement, avec le nom "Vivian Maier". Rien de rien, sur internet : Vivian Maier n'existe pas. Un jour, John Maloof, sans y croire, mais sait-on jamais? retente une recherche internet au début de mai 2009. Sur le site du Chicago Tribune, Il y a un avis d'obsèques récentes rédigé par trois frères John, Lane et Matthew Gensburg dont elle avait été la nounou :
« Vivian Maier, originaire de France et fière de l'être, résidente à Chicago depuis ces cinquante dernières années, est morte en paix lundi. Seconde mère de John, Lane et Matthew. Cet esprit libre apporta une touche de magie dans leur vie et dans celles de tous ceux qui l'ont connue. Toujours prête à donner un conseil, un avis ou à tendre une main secourable. Critique de film et photographe extraordinaire. Une personne vraiment unique, qui nous manquera énormément et dont nous nous souviendrons toujours de la longue et formidable vie. »

Vivian Maier était une gouvernante, une nounou, une Mary Poppins qui avait troqué le parapluie pour un appareil photo. Cette femme secrète a réalisé durant sa vie plus de 100.000 photographies de rue. Elle n'a jamais vu la plupart de ses photos qui n'ont pas été développées. Et elle n'a montré à personne – personne! – les rares tirages effectués. Les frères Gensburg parlent d'une photographe extraordinaire sans trop savoir, mais ce qu'ils savant c'est que jamais elle ne sortait sans son 6x6 en bandoulière (et parfois aussi un 24x36).

Ses photos la placent immédiatement au panthéon des très grands photographes.

On peut découvrir une grande partie de son art sur le site crée par John Maloof :
http://www.vivianmaier.com/

De l'âge de 6 ans à l'âge de 12 ans, elle a vécu en France (mère française) dans les Hautes-Alpes. Elle y est revenu quelques instants… et a pris des photos forcément! des gens de ce coin.
John Maloof est venu sur les traces de Vivian Maier en France. Une association est née :
http://www.association-vivian-maier-et-le-champsaur.fr/

On peut lire aussi l'article de Wikipedia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vivian_Maier

Un livre est paru en français, racontant l'émouvante histoire de la nounou : "Une femme en contre-jour", de Gaëlle Josse, éditions Notabilia.
Il y a aussi un DVD : "A la recherche de Vivian Maier", un documentaire supervisé par John Maloof.
Sur youtube on peut trouver quelques vidéos des expos réalisées en France.

Les beaux livres de photos ne sont pas encore traduits en français. mais ce qui importe, ce sont les photos de Vivian Maier, n'est-ce pas – je ne m'en lasse pas.
Pièces jointes
Vivian-Maier Livres-Photos.JPG
Vivian-Maier Livres-Photos.JPG (67.26 Kio) Consulté 1516 fois
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Cyrano » 29 Sep 2021, 21:14

Le 25 septembre 2021, y'avait la fête locale de LO à Bourges.
Et un repas avec d'excellente patates (tranchées un peu trop fines, mais ça c'est le Moulinex).

Pendant ce temps...
Un documentaire est passé, ce samedi soir, sur Public Sénat, à 21h00:
"A la recherche de Vivian Maier".
Relisez mon billet ci-dessus et regardez ce docu - il est encore visible sur le site de Public Sénat.
https://www.publicsenat.fr/emission/doc ... ier-190250

Il y a aussi une expo au Musée du Luxembourg:
https://www.youtube.com/watch?v=VdkR4p5_aKI

Je devais aller dans le Champsaur, ça n'a pas pu se faire, mais ce n'est que partie remise. Le Champsaur? Vivian Maier y a passé quelques années de son enfance et y était revenue avec un apareil photo.
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par cali » 26 Déc 2021, 22:56

Hello Cyrano,
C'est la seconde fois que je marche dans tes pas (la première était ma rencontre avec Elena Ferrante). J'ai été voir l'expo et comme toi j'ai été ému par ce personnage d'une femme libre, créative, talentueuse mais dépourvue d'intérêt pour cette forme dangereuse de reconnaissance sociale qu'est la célébrité. Quel drame personnel se cache derrière ce choix si contraire aux prescrits ? Aucun ? Allons Cyrano, c'est une femme...
cali
 
Message(s) : 7
Inscription : 16 Mars 2008, 21:54

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Cyrano » 27 Déc 2021, 11:28

C'est cool, cali.
Tant mieux si cette photographe te procure des émotions. J'ai le projet d'aller voir l'expo sur Vivian Maier début janvier (l'expo dure jusqu'à la mi janvier). J'suis pas de Paris, moi mais ouf: j'ai un copain qui dispose d'une chambre d'amis dans la capitale.
Pour le moment, c'est une petite partie de l'iceberg Vivian Maier qui est dévoilée. Vivement d'autres publications de livres – à ma connaissance, aucun album de photos n'est encore traduit en français. On ne dispose que du (cher) catalogue de l'expo Vivian Maier au Musée du Luxembourg.
Et j'aimerais bien un bel album avec uniquement les planches contact. Vivian musardant, avec son 6x6 sur l'estomac.
Pièces jointes
VM1953W03396 (1).jpg
VM1953W03396 (1).jpg (217.14 Kio) Consulté 773 fois
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Cyrano » 27 Déc 2021, 11:33

La revue Dada a publié un sympathique numéro sur les photos de Vivian Maier. On y trouve une photo d'un petit cireur de chaussures. La revue a titré cette photo "Lutte des classes"…
Pièces jointes
VM1954W00096-02-MC.jpg
VM1954W00096-02-MC.jpg (137.13 Kio) Consulté 771 fois
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Cyrano » 27 Déc 2021, 11:35

La revue Dada, 7,90 €.
Pièces jointes
Dada 257 Vivian Maier.JPG
Dada 257 Vivian Maier.JPG (48.52 Kio) Consulté 771 fois
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Cyrano » 27 Déc 2021, 12:21

Tiens, au fait, jy pense, d'autres femmes photographes ?
Ce sont deux femmes qui sont allées en Irlande avec une bourse Albert Kahn (un banquier philanthrope), en 1913. Oui, deux meufs qui n'avaient pas le droit de vote à l'époque. Mais ces deux dames (Marguerite Mespoulet et Madeleine Mignon) ont rapporté d'Irlande 73 autochromes couleurs, c'est-à-dire, des photographies couleurs sur plaques de verres.
https://actuphoto.com/2155-en-quete-dir ... -1913.html
Une bonne leçon pour les hystériques du numérique qui reviennent de je ne sais où avec 1000 photos: 73 autochromes, pas un de plus, des photos mythiques pour l'Irlande.
Ce sont les premières photos couleurs du misérable village de Claddagh où des femmes fabriquaient un magnifique châle rouge pour les gens mieux fortunés.
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Bertrand » 08 Mars 2022, 18:03

Cyrano, tu n'as sûrement pas manqué cette petite émission sur Arte cette après-midi "Les Alpes, premiers clichés de Vivian Maier".
Avatar de l’utilisateur
Bertrand
 
Message(s) : 630
Inscription : 25 Juil 2003, 15:27

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par yannalan » 08 Mars 2022, 18:39

Je suis allé ce week-end à l’expo Vivian Maier au musée des Beaux-Arts de Quimper. C’est super si ça passe chez vous, allez-y !
yannalan
 
Message(s) : 269
Inscription : 15 Déc 2005, 17:37

Re: Se déconfiner avec une femme photographe

Message par Cyrano » 08 Mars 2022, 18:49

Of course, l'ami! J'avais repéré (je l'ai même vu hier en fait).
D'ailleurs, je trouve bien cette émission "L'invitation au voyage" qui part d'une oeuvre pour nous emmener quelque part.
A quand un livre avec les photos de son séjour français ?
Je suppose que tu connais bien ces paysages (ça aurait été amusant de te voir déambuler, le gîte n'est pas loin).
Y'a un paysan qui brasse son foin sous un soleil d'été : bon sang, je me voyais déjà respirer l'odeur de ce foin.
et les parcelles?! y'a pas eu de remembrement, ça fait de jolies lignes pour bercer le regard.
PS: connais tu le film Farrebique? Les quatre saisons dans une ferme en 1947.
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Suivant

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)