Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par Bertrand » 20 Mai 2022, 19:10

artza a écrit :Pour ce soir Monsieur Hire d'après le roman de Simenon, sur la 5.

Pour les ceusses qui aiment Dussolier et Balmer, y a un petit téléfilm sur la 7.

Sinon, les années Sébastien, juste après Anouna sur C8 :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Bertrand
 
Message(s) : 683
Inscription : 25 Juil 2003, 15:27

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par Cyrano » 20 Mai 2022, 20:17

Et on peut écouter la radio? Ou plutôt le replay?
Aujourd'hui, sur France Inter, Affaires Sensibles de Fabrice Drouel avant comme sujet:
Programme commun : la gauche à la conquête du pouvoir
https://www.franceinter.fr/emissions/af ... 0-mai-2022
Amusant à entendre...
Cyrano
 
Message(s) : 1234
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par artza » 20 Juin 2022, 17:28

Pour les insomniaques et les perfectionnistes, "les derniers Blancs-Matignon de la Guadeloupe".
Je croyais qu'ils avaient tous été "rapatriés" par Debré. Fr.3 0h15.

Sinon pour taquiner la "gauche patriote" (social-impérialiste -Lénine-) "les paradoxes de la résistance et de la collaboration". Parlera-t-on de Mitterrand?
LCP 20h30.
artza
 
Message(s) : 2265
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par artza » 21 Juin 2022, 20:04

La résistance aux antibiotiques. C'est maintenant sur Arte.

Un sujet pour l'ami Plestin. Peut-on espérer quelques éclairages? ;)
artza
 
Message(s) : 2265
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par Gayraud de Mazars » 22 Juin 2022, 17:17

Salut Artza,

Toujours sur Arte ce soir du mercredi 22 juin 2022 à 20h55 - Le train...

Le train

La passion, intense et bouleversante, d’un homme (Jean-Louis Trintignant) et d’une femme (Romy Schneider) emportés dans le tumulte de l’exode de 1940... Émaillant son récit d’images d’archives, Pierre Granier-Deferre restitue, sur la base d’un roman de Simenon, la panique qui s’empara des populations civiles à l’approche de l’invasion allemande.

Mai 1940. Alors que la Wehrmacht s’apprête à fondre sur la France, Julien Maroyeur, réparateur de radios dans l’est du pays, décide de fuir avec sa famille. À la gare, il est séparé de sa femme Monique, enceinte, envoyée en première classe avec leur fille. Julien fait le voyage dans un wagon à bestiaux bondé, où il croise le regard de la mystérieuse Anna…

Amants de la débâcle

Émaillant son récit d’images d’archives, Pierre Granier-Deferre restitue, sur la base d’un roman de Simenon, la panique qui s’empara des populations civiles à l’approche de l’invasion allemande. Par le prisme de l’intime, le cinéaste capte l’atmosphère incertaine de l’exode, entre bombardements mortels, pique-nique au bord de l’eau et fous rires collectifs affranchis des barrières sociales. Plongés dans ces circonstances extraordinaires, qui agissent comme révélatrices des états d’âme et des désirs enfouis de chacun, Julien et Anna s’épient, s’étreignent dans la promiscuité du wagon, se confient sans réserve leurs rêves et leurs peurs. Dans le rôle de ces amants de la débâcle, Jean-Louis Trintignant et Romy Schneider forment un couple aussi émouvant que magnétique.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 2214
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par Gayraud de Mazars » 24 Juin 2022, 16:30

Adiu los amics,

Rugby ne faisons pas le sectaire ! Ne Célébrons que le Rugby au pays occitan de l'ovalie qui monte à Paris ! (25 bus de Castres sont partis)

Ce soir c'est la finale entre mon pays tarnais de coeur le Castres Olympique (CO) et Montpellier qui chante aussi le Se canta en pleine Occitània !

Sans aucun chauvinisme - Que le meilleur gagne et que la Fête soit belle !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 2214
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par artza » 03 Juil 2022, 05:47

Arte propose à 20h55 Pour qui sonne le glas d'après le roman d'Hemingway avec Ingrid Bergman et Gary Cooper.
Pour Télérama c'est très édulcoré.

Pour ne pas être déçu il nous reste "la belle américaine" (c'est une auto ) sur C8 de Robert Dhéry avec de Funés ! (le choix de Roussel :lol: ).
artza
 
Message(s) : 2265
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par com_71 » 10 Juil 2022, 23:30

Le 11/07 sur FR3, 22h55, les Suppliques
Alors qu’à partir du printemps 1941, les Juifs de France, étrangers ou non, voient l’étau de la persécution se resserrer sur eux, certains ou leur proches adressent une requête à l’administration de Vichy sous forme de lettre. On les appelle les Suppliques. Une femme de chirurgien demande qu’on annule la suspension de son mari au motif qu’il est Juif, insistant sur son patriotisme exemplaire. Un homme approuve le traitement de la question Juive par le gouvernement, avec un bémol sur le fait qu’on ne fasse pas de distinction entre les Juifs étrangers et Natifs. Une femme demande l’annulation d’une reconnaissance de paternité de sa fille par un homme dont elle ne connaissait pas la «race Juive». Un pharmacien ayant dû licencier sa préparatrice en raison de sa judéité, demande à ce que lui soit restituée la nationalité, ainsi qu’à sa famille...

Et, à 21h10 : "La rafle du Vel d'Hiv, la honte et les larmes", documentaire
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 5531
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par artza » 11 Juil 2022, 19:19

A 20h50 sur Arte il y a de la concurrence, "les meilleures années de notre vie", trois anciens combattants américains de la seconde guerre mondiale reviennent au pays de W. Wyler (1946).

Le docu sur la rafle du Vél d'hiv est un inédit de cette année. Les témoins ne doivent pas être de première jeunesse.
J'ai vu un docu sur le même sujet il y a bien des années qui était très bien.
Il y a aussi un film pas si mal.
artza
 
Message(s) : 2265
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Que peut-on voir à la télé ce soir, pour les curieux?

Message par Gayraud de Mazars » 16 Juil 2022, 17:04

Salut camarades,

Aujourd'hui reste le triste anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv, des 16 et 17 juillet 1942... Après avoir vu le documentaire, à lire, cet ancien éditorial de Lutte Ouvrière...

L'anniversaire de la rafle du " Vel d'Hiv " : ne rien oublier (éditorial des bulletins d'entreprise du 17 juillet 2000)
21 juillet 2000

https://journal.lutte-ouvriere.org/2000 ... _1640.html

Une loi votée le 10 juillet dernier a instauré une Journée nationale des victimes des crimes racistes et antisémites commis par l'Etat français, dont la commémoration a eu lieu, pour la première fois, le dimanche 16 juillet, anniversaire de la rafle des 16 et 17 juillet 1942, où 13 000 Juifs avaient été arrêtés chez eux au petit matin par 4 000 policiers français, pour être conduits au Vélodrome d'Hiver, leur dernière halte avant les camps d'extermination.

La vraie question, c'est pourquoi, depuis la fin de la guerre, n'a-t-on officiellement rien dit sur cette responsabilité de l'appareil d'Etat ?

On exaltait la Résistance mais on cachait ce rôle de l'appareil d'Etat français, constitué des mêmes hommes qu'avant-guerre, des mêmes que sous Pétain et surtout des mêmes qu'après la guerre sous de Gaulle et le gouvernement socialiste, communiste et de droite de l'époque.

Ce n'est qu'un demi-siècle après que Chirac a reconnu la responsabilité de l'Etat français. Avant, Mitterrand avait déclaré que la République n'avait rien à voir là-dedans, et les autres présidents s'étaient simplement tus.

Les policiers français n'ont pas fait, pendant quatre ans, qu'organiser la rafle du " Vel d'Hiv ". Ils ont fait d'autres rafles, bien plus fréquentes, dans les couloirs du métro, à la sortie des gares, et ont arrêté pêle-mêle des Juifs, des résistants, des insoumis du Service du Travail Obligatoire, des communistes ou tout simplement des malheureux qui avaient profité d'un jour de congé pour essayer de se procurer, dans les campagnes proches, un peu de beurre ou de viande.

Il y avait aussi tout le reste de l'appareil d'Etat, le même de la IIIe à la IVe République en passant par l'Etat de Pétain. Des juges, qui étaient là bien avant-guerre, qui sont restés sous Pétain et qui sont encore restés après la Libération. Des juges qui ont condamné des malheureux durant l'Occupation, qui ont livré des résistants et des communistes aux Allemands ou tout simplement les ont condamnés à la prison lorsque les Allemands n'en voulaient pas. Sans compter toute une hiérarchie juridique, policière, administrative, qui a couvert tout cela et dont la plupart ont gardé leur poste ou ont eu de l'avancement.

La raison du silence, c'est qu'avant la fin de la guerre, la bourgeoisie, les hommes politiques participant à l'exercice du pouvoir, de Gaulle depuis Londres ou Alger, craignaient que lors de la débâcle de l'armée allemande il y ait un vide étatique. Ils craignaient que ceux qui avaient participé au pouvoir de Pétain se fondent dans la nature et laissent la population régler elle-même ses problèmes, c'est-à-dire qu'elle se saisisse des biens de tous ceux qui avaient profité de la guerre.

De Gaulle, le Parti Communiste, le Parti Socialiste et le parti de droite de l'époque avaient besoin que cet appareil d'Etat reste en place pour maintenir l'ordre de la bourgeoisie. Ils lui demandaient seulement d'être aussi bon serviteur de la IVe République qu'il l'avait été de l'Etat français. Et la " Résistance " a servi à cautionner cela.

C'est pourquoi ni de Gaulle ni les présidents successifs n'ont rien dénoncé ; les communistes et les socialistes au pouvoir à la " Libération ", et tous les autres, n'ont rien dénoncé non plus, car il fallait maintenir l'Etat.

Aujourd'hui on rompt un peu le silence, mais personne ne parle des responsabilités des hommes politiques de l'époque et de ceux qui ont suivi.

Il ne faut donc rien oublier. Y compris que ceux qui ont voté à l'unanimité pour cette " journée du souvenir ", feraient eux aussi passer la raison d'Etat avant la vérité et avant les intérêts de la population.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 2214
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

PrécédentSuivant

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)

cron