Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Cyrano » 15 Juin 2022, 13:15

Je viens de finir le nouveau bouquin de Jean-Jacques Marie: Des gamins contre Staline.
C'est à lire! La société stalinienne vers la fin des années 1930 et ensuite, avec la deuxième guerre mondiale jusqu'au milieu des années 1950.
On y découvre des personnages étonnants – et si jeunes! Et la crapulerie absurde du monde stalinien.

Des gamins contre Staline. Jean-Jacques Marie. Editions du Seuil, mai 2022. 294 pages. 20 €.
Texte de la 4e de couverture:
«Camarades qui souffrez sous le joug stalino-fasciste! [..] Toutes les libertés démocratiques sont anéanties. Les préceptes de Lénine sont bafoués. Camarades, dressez-vous pour le combat.
Anéantissez la bête sauvage Hitler et ensuite renversez Staline ! Vive la grande révolution populaire.»
Sous le règne de Staline, et malgré la terreur d”Êtat, des groupes de 4 à 17 gamins, âgés de 10 à 16 ans, se forment, partout en URSS. Souvent au nom de l'idéal léniniste et de la révolution bolchevique, ils critiquent violemment le régime du petit père des peuples. Leurs actions sont modestes: réunions en petits comités, distribution de tracts... Ces jeunes ne semblent pas présenter de grand risque. Ils seront pourtant pourchassés, appréhendés et envoyés au goulag...
Qui étaient ces gamins? Pourquoi effrayaient-ils tant Staline? Ce livre raconte pour la première fois le sort de ces dissidents en herbe.
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Cyrano » 15 Juin 2022, 15:18

On me SMS, t'aurais pu mettre la couv...
Pièces jointes
Img0001.JPG
Img0001.JPG (82.27 Kio) Consulté 794 fois
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Zorglub » 15 Juin 2022, 18:48

Mercyrano.
Quelqu'un a assisté à sa conférence à la fête ?
L'occasion de (re)lire Les pierres dnoires de Gygouline.
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Kéox2 » 15 Juin 2022, 21:19

Je vais acheter ce livre de J.J. Marie qui m'a l'air vraiment intéressant et étonnant.
Kéox2
 
Message(s) : 384
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Cyrano » 16 Juin 2022, 14:08

Pour Zorglub:
«L'occasion de (re)lire Les pierres noires de Gygouline».
J'ai découvert Anatoli Gigouline (J-J Marie l'écrit sans "y") en lisant le livre de Jean-Jacques Marie qui consacre au Parti Communiste de la Jeunesse une dizaine de pages.
Le titre est grandiose mais ce groupe de jeunes garçons et filles de même pas 20 ans en 1948 n'a existé que durant une petite année avant les arrestations et a compté au maximum une cinquantaine d'affiliés.
Je n'ai pas lu le livre, Zorglub. Je devrais ?

Ah?! Ah bin ça alors?! Pourtant, dans un petit hebdo... que vous lisez peut-être, ici... y'avait eu un article, en septembre 2000:
https://journal.lutte-ouvriere.org/2000 ... _1873.html
Lire : "Les pierres noires", d'Anatoli Gygouline
15 septembre 2000

Le poète russe Anatoli Gygouline vient de mourir. En 1988, les lecteurs soviétiques avaient découvert ses Pierres noires, un récit autobiographique (publié ensuite en français) relatant pourquoi, en 1949, plusieurs de ses camarades et lui avaient été condamnés à dix ans de travaux forcés dans un camp.
Lycéen à Voronej, en Russie centrale, il avait participé à la création d'une organisation clandestine, le Parti Communiste de la Jeunesse. Ce PCJ se fixait pour but d'oeuvrer à l'instauration d'une " société communiste dans le monde entier " et, en URSS, de lutter contre la dégénérescence de l'Etat et du parti au pouvoir. Cela au nom du marxisme-léninisme car, " du temps de Lénine, ça n'était pas comme ça ".
En quoi consistait l'activité du PCJ ? Ses militants étudiaient les classiques du marxisme, faisaient lire des textes censurés de Lénine et circuler un petit journal dénonçant la dictature stalinienne, et ils répandaient les idées qu'ils estimaient être celles du véritable léninisme. Par leur enthousiasme ils tentaient de pallier leur inexpérience et le fait de devoir tout redécouvrir par eux-mêmes, sans l'aide des générations militantes précédentes, massacrées par le stalinisme. Sachant dès le début que leur activité ne pouvait qu'être réprimée, ils s'entouraient bien sûr de maintes précautions, hélas inspirées par une vision des choses plus romantique qu'efficace. Dénoncés, ils furent arrêtés. Mais, sur la cinquantaine de membres du groupe, la police n'en découvrit qu'une partie et ne put en faire condamner qu'une poignée car ces jeunes, bien que torturés, tinrent bon.
Quelle qu'ait été sa trajectoire ultérieure, non seulement Gygouline n'a jamais renié sa jeunesse communiste antistalinienne, mais il a tenu à la faire connaître. Et à évoquer aussi des groupes semblables au sien, surgis en URSS à la même période (sur lesquels des mémoires, malheureusement non traduits, ont parfois paru durant la péréstroïka). Car des militants, jeunes et moins jeunes, qui tentèrent de lever le drapeau du communisme face au stalinisme, il y en eut en Union soviétique. Même au plus noir de la dictature, quand toute une partie de l'intelligentsia occidentale encensait Staline et que nombre de réactionnaires d'ici lui trouvaient bien des qualités, et en tout cas le considéraient comme le représentant exclusif du communisme.
Aujourd'hui, alors que les tenants de l'ordre établi s'efforcent toujours de nous convaincre que le stalinisme aurait été l'enfant direct du léninisme et qu'il ne pourrait y avoir de communisme que stalinien, Les pierres noires restent une pierre dans le jardin des adeptes, avoués ou non, du mensonge anticommuniste.
Pierre LAFFITTE

"Les pierres noires" d'Anatoli Gygouline (224 pages, 129 F), publié par Actes Sud en 1989 et encore disponible chez l'éditeur, peut donc être commandé en librairie.
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Cyrano » 16 Juin 2022, 14:28

Pour Kéox2:
Oui, c'est étonnant.
Enfin, moi, je découvrais. C'est le livre idéal pour les vieux cons boomers qui vont retrouver le romantisme de jeunes garçons et filles de 15 à 20 ans, ce que nous avons goûté les uns, unes, les autres. – et ça fait du bien, bordel!
Alors, achetez le bouquin. Tiens, grand prince, je rajoute un p'tit bout?

Les conditions d'existence de ces groupes éphémères de jeunes sont très compliquées. En URSS, pas le droit de disposer d'une machine à écrire. Les tracts sont manuscrits : quatre tracts collés sur un mur (à la mie de pain!) et la police est en transe… Une police stalinienne qui est partout, avec de grandes oreilles, et des dénonciateurs empréssés. Les interrogatoires sont musclés, même très musclés. Au bout des interrogatoires (parfois un an), c'est le dos au mur ou le goulag.

Le groupe "Parti Communiste de la Jeunesse" avec Anatoli Gigouline, lui, n'a jamais diffusé de tracts ni collé la moindre affiche. L'activité "anti-soviétique et terroriste" s'est limitée à un petit et prudent recrutement et à des soirées de discussions. Dans son livre, cité par Jean-Jacques Marie, Anatoli Gigouline fanfaronne un peu, mais il ne manque pas d'allure, le bougre, en reparlant en 1988 de son enthousiasme lorsqu'il n'avait pas encore 20 ans, en 1948:
Pendant ces dix mois, dont cinq se sont écoulés à travailler sous la menace des arrestations, nous avons réussi à créer, dans des conditions excessivement difficiles, une organisation maixiste-léniniste antistalinienne, comptant dans ses rangs plus de cinquante personnes prêtes à porter au peuple les idées de Lénine et la critique de Staline. Est-ce si peu ?
Cinquante, oui, cinquante personnes ont pris conscience que la déification cle Staline était contraire à l'esprit du léninisme et la moitié de ces cinquante personnes ont connu les chambres de torture, les prisons, les camps d'extermination. Est-ce si peu ?
L'étude de Marx et de Lénine, la parution de journaux clandestins, est-ce si peu ?
Et notre programme qui prévoyait, avant toute chose, de rétablir dans le pays les normes léninistes de la démocratie dans le Parti – et de la démocratie tout court – en inculquant ces idées aux masses…
Est-ce si peu ?

Le récit de Anatoli Gigouline est paru dans une revue russe en juillet et août 1988. On est donc sous la glasnost et perestroïka patati-patata. Mais les résultats très modeste, voire même évanescents, du Parti Communiste de la Jeunesse sont encore trop, quarante ans après. Le procureur de Voronej refuse l'accès au dossier et les staliniens russes consacrent trois numéros d'une revue à dénoncer la toxicité du récit de Gigouline.
Etait-ce si peu?
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Zorglub » 16 Juin 2022, 18:41

Je n'ai pas lu le livre, Zorglub. Je devrais ?

Je crois qu'après ces posts, je n'ai guère besoin de répondre. Juste pour confirmer. C'est enthousiasmant malgré la répression. Une braise au milieu d'un feu éteint à la glace. Une jeunesse, dont bon nombre étaient fils de bureaucrates, grands ou petits, qui ont un certain recul, de l'honnêteté intellectuelle, de l'inconscience mais malgré tout du courage, oui, c'est à lire.
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Cyrano » 17 Juin 2022, 09:47

Oui, Zorglub, enthousiasmant, c'est ce que je ressentais à la lecture du bouquin de Jean-Jacques Marie.
J'ai commandé le livre Les pierres noires. Si ça me plait pas, tu seras à l'amende d'une bière.
Cyrano
 
Message(s) : 922
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par Zorglub » 17 Juin 2022, 18:57

Quelle pression.
Burp.
Zorglub
 
Message(s) : 558
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Des gamins contre Staline, J-J Marie. Oui, ça existait

Message par artza » 19 Juin 2022, 08:58

Le bouquin de J-J M., pour une bonne part une reprise d'une série de ses articles dans sa revue les Cahiers du mouvement ouvrier.

Le combat de ces gamins soulignent la validité de la caractérisation de l'URSS état ouvrier par LT qui affirmait dans son livre la révolution trahie (1936):" la révolution sociale, trahie par le parti gouvernant vit encore...dans la conscience des travailleurs", ici de très jeunes gens.

Bien sur "les pierres noires" sont à lire ;)
artza
 
Message(s) : 2091
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Suivant

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : gipsy et 5 invité(s)