Danielle Mitterrand

Rien n'est hors-sujet ici, sauf si ça parle de politique

Message par artza » 22 Nov 2011, 14:21

Bien représentative du sort et du rôle des femmes de la classe dirigeante et de ses haut-serviteurs.

Première dame de France comme disent les journalistes et les courtisants à l'usage du commun.

Pour eux sans doute n'était-elle pas grand-chose, une femme vieillissante "cocue", ainsi parlent-ils car ils étaient avertis que du florentin elle n'occupait ni le coeur ni l'esprit.

Pour lui les honneurs, la vie facile et les louanges des serviles, pour elle les bonnes oeuvres.
Tout était dans l'ordre des choses.

Dans une de ses premières interventions télévisées Arlette Laguiller en appelait aux femmes de la bourgeoisie, enfermées dans des cages dorées.

Il appartient aux jeunes filles courageuses et sincères de ces milieux de rejoindre le combat révolutionnaire pour devenir des femmes libres et fières et échapper au rôle de faire valoir que dut assurer Madame Mitterrand.
artza
 
Message(s) : 2094
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Message par quijote » 22 Nov 2011, 16:35

Pas entièrement d'accord avec toi , Artza .. elle n 'était pas le faire valoir de son" mari"(?).. à la rigueur, malgré elle , sa caution de gauche ..et je trouve qu'elle a eu des positions très courageuses dans bien des domaines en allant à contre courant malgré la dérision de bien des gens ayant tourné leur veste .. bien sûr , ce n 'était pas une militante révolutionnaire mais quelqu'un d 'honnête et de fidèle à ses engagements de jeunesse .
quijote
 
Message(s) : 0
Inscription : 25 Mars 2003, 17:11

Message par canardos » 22 Nov 2011, 19:18

moi je ne vois pas pourquoi on parle de sa mort plutôt que de celle de madame michu ou monsieur machin. elle est morte dans son lit après avoir mené une vie dans la soie....tant mieux pour elle mais vraiment sans intérêt....je l'aurais plutôt vu dans la rubrique on s'en fout...
canardos
 
Message(s) : 18
Inscription : 23 Déc 2005, 16:16

Message par luc marchauciel » 22 Nov 2011, 20:10

J'ai rien à dire sur le sujet, mais c'est juste pour signaler que ici :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique...nd_1053746.html

l'Express reproduit le communiqué de l'Elysée en faisant remarquer les nombreuses et assez énormes erreurs d'orthographe qu'on y trouve.
luc marchauciel
 
Message(s) : 73
Inscription : 12 Avr 2008, 18:37

Message par roudoudou » 22 Nov 2011, 20:40

a écrit :Canardos moi je ne vois pas pourquoi on parle de sa mort plutôt que de celle de madame michu ou monsieur machin. elle est morte dans son lit après avoir mené une vie dans la soie....tant mieux pour elle mais vraiment sans intérêt....je l'aurais plutôt vu dans la rubrique on s'en fout..

Salut canardos ;)
“J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé.”
Voltaire
Avatar de l’utilisateur
roudoudou
 
Message(s) : 5
Inscription : 11 Jan 2006, 14:53

Message par Zelda » 22 Nov 2011, 20:48

(luc marchauciel @ mardi 22 novembre 2011 à 20:10 a écrit : J'ai rien à dire sur le sujet, mais c'est juste pour signaler que ici :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique...nd_1053746.html

l'Express reproduit le communiqué de l'Elysée en faisant remarquer les nombreuses et assez énormes erreurs d'orthographe qu'on y trouve.

M'enfin, c'est n'importe quoi de la part de l'Express, Luc.
Il n'y a qu'une seule véritable faute de grammaire.
"Elle su faire preuve"
Tout le reste, c'est une orthographe parfaitement admissible.

Moi, y a un truc qui m'insupporte totalement, c'est "première dame de France". C'est insupportable et personne ne dira "premier monsieur de France" si on a une présidente de la république. Cette expression est une insulte aux femmes. Quand en plus, c'est une journaliste qui l'emploie, on a envie de lui demander combientième dame de france elle est.
Zelda
 
Message(s) : 0
Inscription : 31 Jan 2010, 14:08

Message par Gaby » 22 Nov 2011, 22:21

(Zelda @ mardi 22 novembre 2011 à 20:48 a écrit : M'enfin, c'est n'importe quoi de la part de l'Express, Luc.
Il n'y a qu'une seule véritable faute de grammaire.
"Elle su faire preuve"
Tout le reste, c'est une orthographe parfaitement admissible.
Ah non, certainement pas... Toutes les fautes en sont bien. Ce genre de discours, c'est rédigé par un stagiaire type jeune sorti de grande école (je connais quelqu'un qui s'occupait un temps des discours de remise de légion d'honneur)... et là en l'occurrence, niveau déplorable, expression maladroite, c'est pataud : "les combats qu'elles jugeait justes"...
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Message par lucifer » 23 Nov 2011, 08:56

(canardos @ mardi 22 novembre 2011 à 19:18 a écrit :
"elle est morte dans son lit après avoir mené une vie dans la soie...."


Pas sa vie entiere,car a 17 ans infirmiere volontaire dans le maquis,c'est loin d'une vie de luxe.

Et personnellement,je ne la metterai pas dans la rubrique"on s'en fout",je pense que la place doit etre réservée a Liliane"de"Bettencourt,car toutes les grandes bourgeoises ne sont pas de la meme trempe.Ceci dit son coté dame patronesse ne me plaisait guere.
lucifer
 
Message(s) : 27
Inscription : 25 Fév 2010, 19:58

Message par lucifer » 23 Nov 2011, 09:01

(Zelda @ mardi 22 novembre 2011 à 20:48 a écrit :
Moi, y a un truc qui m'insupporte totalement, c'est "première dame de France". C'est insupportable et personne ne dira "premier monsieur de France" si on a une présidente de la république.


Tu as raison,l'époux ou compagnon d'une présidente serait probablement surnomé"le prince Consort de la république".
lucifer
 
Message(s) : 27
Inscription : 25 Fév 2010, 19:58

Message par Zelda » 23 Nov 2011, 09:41

Je reste dans mon hors-sujet (ce qui est aussi une façon de montrer que je ne suis pas plus émue que ça par la mort de Danielle Mitterrand).

Le chemin qu'elle s'était tracé
ou
Le chemin qu'elle s'était tracée

Franchement, celui qui lit la règle suivante, ou devrait-on dire les règles suivantes, truffées d'exceptions et de cas particuliers, et qui n'en conclut pas (c'est ça Bébert ? conclut et pas conclue ?) que le français est un peu dinguo... :smile:

a écrit :Accord du participe passé des verbes pronominaux

Les verbes pronominaux se conjuguent avec l' auxiliaire "être". Mais certains pronominaux dits "réfléchis" (le sujet fait l'action sur lui-même : Il se lave) et "réciproques" (plusieurs sujets font l'action les uns sur les autres : Ils se réconcilient) sont parfois transitifs directs et assimilés avec les verbes se conjuguant avec l' auxiliaire "avoir" (accord avec le complément d'objet direct si celui-ci précède).

Devant les pronominaux réfléchis et réciproques il convient de chercher et de situer le complément d'objet direct. Celui-ci peut être :

    - le pronom réfléchi : Elle s'est blessée = Elle a blessé qui? (souvenez-vous : le verbe est traité comme s'il était conjugué avec "avoir", donc la question se pose avec l'auxiliaire "avoir"), elle a blessé qui? = "se" mis pour elle-même = COD placé avant = accord.

    - un élément autre que le pronom réfléchi : celui-ci peut être placé après et il n'intervient pas dans l'accord (Elle s'est blessé la main). Mais il peut être placé avant et force l'accord (La main qu'elle s'est blessée).

    S'il n'y a pas d'objet direct le participe est invariable (Ils se sont succédé, par exemple, répond à la question "à qui?" c'est un objet indirect).

Notez : les règles et les exceptions concernant l'accord du participe passé conjugué avec "avoir", s'appliquent pour les pronominaux réciproques et réfléchis : en particulier, lorsque le verbe est précédé d'un collectif ou nom de fraction, lorsqu'il est en rapport avec "le peu", précédé de "en", suivi d'un infinitif, etc.

En dehors des cas ci-dessus qui concernent les réfléchis et les réciproques, le participe passé des verbes pronominaux s'accorde avec le sujet. Soit que le pronom réfléchi ne soit pas analysable, soit que le verbe soit transitif indirect ou intransitif.

    Elles se sont échappées.
    Ils se sont repentis.
    Ces fruits se sont bien vendus.
    etc.


Alors quoi ?
On est dans le cas d'espèce

Elle s'était tracée un chemin

mais

Le chemin qu'elle s'était tracé

?

Je pose la question...

OU bien

Elle s'était tracé un chemin (de toute façon)

Moi, je suis totalement paumée (au fait "Je me suis totalement paumé" ou "je me suis totalement paumée"). Alors par remplacement, je finis toujours par avoir une opinion, du genre

"Elle s'était peint une fleur sur la joue"...
"Elle s'était perdue"...

Mais on ne peut pas dire que c'est intuitif tout ça. C'est juste parce que le français est ma langue maternelle que je peux retrouver des exemples plus connus, pas parce que la langue est cohérente (pas du tout même). Pour les malheureux qui n'ont pas eu le français oral dans le biberon et qui vivent en France, pas de béquillle (tiens, pas de béquille ou pas de béquilles ? Le privatif est-il toujours singulier ? Une tête sans cheveu, ça fait quand même bizarre non ? Ne le prends pas mal, Jack, je ne parle pas de la tienne. :hypocrite: ).

Doh, le hors-sujet... je vais me faire rectifier par les modos, surtout les chauves. :langue:
Zelda
 
Message(s) : 0
Inscription : 31 Jan 2010, 14:08

Suivant

Retour vers Tribune libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité