Quelle basse-cour !

Rien n'est hors-sujet ici, sauf si ça parle de politique

Quelle basse-cour !

Message par artza » 24 Sep 2021, 04:43

ça y est il a eu lieu le combat du siècle.

Hier soir deux pointures de la politique nationale se sont affrontés pour le pire ou le meilleur de notre avenir.

Le combat de l'aigle et du lion était annoncé on eut la parade comme à la foire du coq, celui qui chante les pieds dans la merde et du dindon qui finit à la broche pour le délice de son maître.

Qu'il faille sortir du nucléaire ou virer tout étranger qui au fil des années s'acharne à demeurer crépu et incapable de se signer dans le bon sens, c'est clair. Quand au reste ?
Pour l'ouvrier le silence assourdissant sur son avenir et celui de son exploiteur et maître le Capital ne peut qu'éveiller sa méfiance.

Les actionnaires repus ont pu aller au lit tranquille c'est pas ces deux lutteurs de foire qui vont leur provoquer des cauchemars.
artza
 
Message(s) : 2094
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Quelle basse-cour !

Message par com_71 » 24 Sep 2021, 11:01

J'ai quand même appris que pour Mélenchon, Mohamed est le prénom du prophète. Un point d'accord avec Zemmour ?
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 5092
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Quelle basse-cour !

Message par Gayraud de Mazars » 24 Sep 2021, 17:42

Salut camarades,

Comme l'écrivait un camarade sur les réseaux sociaux !

"Duo Mélenchon/Zemmour: lutte de classe, retraites, chômage, salaires, prix, profits: RIEN ! La bourgeoisie peut dormir tranquille..."
Mélenchon s'est complu sur le terrain pourri de Zemmour, le nationalisme et le souverainisme.

Mélenchon à l'étiage dans les sondages, s'est perdu dans un débat de non sens, où les travailleurs n'avaient rien à trouver pour eux ! les patriotards que j'exècre au tricolore étaient de sorti partout ! Moi je ne suis pas allé jusqu'au bout !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1903
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Quelle basse-cour !

Message par Gayraud de Mazars » 07 Oct 2021, 17:01

Salut camarades,

Débat Zemmour-Mélenchon : contre l’extrême droite, défendre les perspectives communistes révolutionnaires
Le mercredi 29 septembre 2021, dans le journal Lutte Ouvrière n° 2774
par Arnaud Louvet

https://journal.lutte-ouvriere.org/2021 ... 78274.html

Image

Le débat sur BFM jeudi 23 septembre entre le journaliste d’extrême droite Zemmour, candidat hypothétique à la présidentielle, et le candidat déclaré de LFI Mélenchon a été regardé par plus de 3,8 millions de personnes.

Zemmour a pu laisser libre cours à sa haine des immigrés en général et des musulmans en particulier. Il s’inscrit dans le sillage de Le Pen, mais c’est aussi la politique du gouvernement Macron, ses campagnes sur l’islamo-gauchisme et autres dangers séparatistes qui lui donnent des ailes. C’est ainsi qu’il a pu tranquillement déclarer, à une heure de grande écoute, que plusieurs millions d’habitants musulmans de ce pays, dont beaucoup ont d’ailleurs la nationalité française, ne seraient pas « assimilables » par la république. Le fait qu’il puisse étaler son racisme préoccupe et choque à juste titre une partie de l’opinion.

De telles idées prospèrent sur le terreau de la crise et du désarroi qu’elle engendre. La progression de l’extrême droite est aussi la conséquence des déceptions accumulées devant la politique des différents gouvernements de gauche contre la classe ouvrière. Zemmour a d’ailleurs eu beau jeu de rappeler à Mélenchon, qui promettait de s’en prendre aux inégalités sociales s’il était élu, qu’il avait été ministre durant le gouvernement Jospin, et que son modèle, Mitterrand, avait gouverné durant 14 ans.

Zemmour lui-même ne promet bien sûr rien aux classes populaires et aux travailleurs. Au-delà de discours aussi radicaux que haineux contre les immigrés, il s’incline respectueusement, comme tous les politiciens bourgeois, devant les intérêts du patronat, auquel il promet de supprimer les impôts et de continuer à les soutenir en rognant sur les dépenses sociales d’un État « trop généreux ».

Dans ce débat, Mélenchon s’est présenté comme l’ennemi de Zemmour et de l’extrême droite au nom d’une autre idée de la France, plus ouverte et créolisée. Mais ce n’est pas au nom de la France, mais bien au nom de leurs intérêts de classe que les travailleurs conscients doivent combattre l’extrême droite.

Si Zemmour présente les musulmans comme « non assimilables » par la république, le patronat a, lui, parfaitement su les « assimiler », en les intégrant aux bataillons d’exploités dont il tire profit. Les travailleurs qui se laissent avoir par la diversion raciste que leur proposent les Zemmour et autres Le Pen, se privent de la seule arme dont ils disposent pour changer leur sort : la force collective d’une classe sociale composée de femmes et d’hommes qui, au-delà de leurs différences de religion, de nationalité ou de couleur de peau, ont les mêmes exploiteurs et les mêmes intérêts à défendre.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1903
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Tribune libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)